Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: La libération des camps I.02 :: Le front extérieur des camps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOUR 3 - Front Extérieur Sud - Côté Grec

avatar
Nombre de messages : 498
Points d'expériences : 5138

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ecrire le nom du dieu ou de la déesse dont votre personnage est issu.
Niveau:
Les pouvoirs: Ecrivez vos pouvoirs ici.
Voir le profil de l'utilisateur




The Mist
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 23 Juil - 22:39
La grande libération des camps.





Le front sud-est sûrement le plus dangereux avec le front du nord, car il est contrôlé par les partisans. Ceux-ci ont construit de nombreuses tranchées, mais ils ont également posés de nombreux pièges mortels afin de protéger leur ligne et leur QG. La maison de Dionysos, plus au sud, est occupée par les généraux partisans. Elle comprend de nombreux bureaux stratégiques comme la salle de communication radio, la salle du conseil où se réunissent les stratèges et les chefs. C'est le cerveau des unités partisanes. Un peu plus au nord du front sud, la forge est un endroit très important, contrôlée par une unité partisane. Elle permet de les réapprovisionner constamment en matériels d'artillerie telle que les armes, les armures, les bombes, les mines personnelles, etc.

Objectif:

Nous sommes sur le front extérieur SUD. Ceci est l'achèvement de la grande Libération. Ceci est le sujet du Dernier Jour. Que le combat des Grands commence. Que le sang coule, que la colère s'anime, que les lames s'entrechoquent. Parce qu'aujourd'hui, marquera un tournant irrévocable au sein du monde mythologique.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Juil - 4:47


Les deux jours de bataille ont été intéressante, je n'ai jamais échoué dans mes objectifs et j'ai su les remplir sans problème. Une chance d'ailleurs que ce soit moi, Mars, qui est pris les choses en main, connaissant mon homologue, il aurait peut être réussi par aussi stratégiquement que moi. Et pourtant, je le sentais bouillir au fond de moi, il cherche à se frayer un chemin vers l'extérieur pour faire surface et prendre le corps en main afin de se battre, il est vrai que niveau bataille et combat, je ne suis pas déçu.

Et pourtant pour ce dernier jour de bataille, j'ai bien envie de lancer Arès sortir et combattre pour littéralement exploser le terrain et réduire en cendre nos ennemis. Surtout depuis que l'aura de Gaïa se fait sentir, je sens la rage d'Arès monter en moi comme un liquide de haine pur, il a soif de vengeance, depuis ce qu'elle nous a fait subir, moi également indirectement. Je fermais mon poing de rage, mon armure de Mars scintillait au soleil, je sentais qu'Apollon nous accompagnait dans cette bataille mais pas que.

Bon nombres de dieux sont présent face à nous alors que se dresse non loin de là, l'armée de Gaîa, composés de quelques dieux renégats et ces enfants, les géants. Nous avons réussis à les mettre en déroute durant deux jours, ça allait continuer aujourd'hui, j'en suis sûr. Après tout, les trois grands sont sur le terrain, sur le champ de bataille, et dans leurs yeux se lient également le fait qu'ils veulent écraser Gaïa et ces sbires, bien je pense que cette bataille va être épique et ancré dans l'histoire, ne reste plus qu'à faire le premier pas et attaquer. Je sortis mes griffes, alors que mes sens se mirent à être décuplé, je ne représente pas le loup pour rien, je n'attendais donc plus que le signale pour foncer dans la bataille et mettre fin à cette stupide rébellion contre l'Olympe.

¤ 85 points d'énergies restants.


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Juil - 17:25
Dernier jour. Ils allaient voir ce que ça impliquaient de priver de liberté les gens. Oh, je n'étais pas du genre à me laisser faire. J'espérais simplement que cette fois, mon armure faite par Héphaïstos en personne, me servirait un peu. Je dis pas comment c'est frustrant de se faire taper dessus alors que l'on ne peut pas répliquer parce que l'on est trop mal en point. Bah au moins pour me consoler, j'avais pu faire joujou avec l'armée de mon oncle Hadès le deuxième jour. Au moins, je devais dire qu'il y avait ça. Je fixai les lignes ennemis avec attention et un rictus s'étira sur mes lèvres alors que j'apercevais cette chère Evy. Oh, qu'est-ce ça serait amusant de s'en occuper. Lui montrer enfin qui est le plus fort entre nous deux. Moi, je le savais bien que c'était moi, mais je voulais qu'elle le sache sans plus aucun doute possible. Et puis après, si ce n'était pas aujourd'hui, ce serait un autre jour. Une autre bataille. Elle ne perdait rien pour attendre. Parce qu'elle était en soi, mon alter égo.


65 points d'énergie

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Juil - 21:18




Le dernier combat s'était terminé par la victoire écrasante d'Arès et de ma piète personne. Aujourd'hui allait être un jour différent. J'allais servir d'observateur durant se combat. Je me positionnais exactement entre les olympiens et les pro gaia. Je ne voulais pas interférer tant qu'un équilibre n'était pas rompu. Je devais garder mon statut de neutre. Je me posais sur un arbre, puis grimpais sur la branche la plus haute. J'étais assis là devant un champ de bataille où la guerre allait débuter, mais je n'étais même pas stressé. Je ne possédais pas cette aura de sérénité pour rien, j'aimais être calme et observer. Je sortais un de ces appareils photos que les humains utilisaient et j'allais m'amuser à prendre des photos des combattants. Jusqu'à que je décide d'attaquer. Oh un petit papillon, je commençais à titiller mon appareil en prenant des photos de cet insecte. Qu'il était beau le papillon.




Récapitulatif :
Kaidan est neutre, pour l'instant il observe le combat pas de très grande utilité de l'attaquer, mais à bon entendeur:p



¤ 65 points d'énergie restants.

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Juil - 22:11


    Personne ne pouvait me tuer. Personne. J'étais le Dieu des assassins, celui qui tuait au mépris de toute conscience humaine. Alors pourquoi - ou plutôt comment - Déimos était parvenu à me piéger, me portant même un coup qui aurait pu m'être fatal si je n'aurais été immortel. Par chance, mes pouvoirs m'étaient bien utiles lorsqu'il s'agissait de fuir. Mais encore une fois, une surprise de mauvais goût m'avait été offerte, et je détestais me faire prendre deux fois par les mêmes conneries. Déimos allait payer. Il regrettera amèrement de m,avoir ainsi défié. Humpf! Ce mufle n'avait même pas assez de jugeote pour m'offrir un combat digne de ce nom. C'était décevant, et franchement agaçant. Enduisant mon arme d'un poison paralysant, je gardais cet air froid et distant qui me caractérisait, esquissant un sombre sourire aux silhouettes que je voyais approcher au loin. Serait-ce la fin des Olympiens? La fin de leur règne? Seul l'issue final de ce combat nous le dira.


    ❝ Récapitulatif de la barre d’énergie ❞

    ›› Perte d’énergie à cause de l’utilisation du pouvoir: 0 points.
    Énergie restant: 65 points.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 359
Localisation : Sur le mont Olympe...
Points d'expériences : 1255

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Rhéa et Cronos.
Niveau: 150
Les pouvoirs: Beaucoup.
Voir le profil de l'utilisateur




Zeus
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 26 Juil - 16:04
ZEUS


Zeus caressait machinalement l'oiseau poser sur son épaule. Sa fidèle créature, compagne de tous ses combats piaffait d'impatience. Elle ne s'était pas assez nourrit ces derniers temps. Pauvre petite bête quand même. L'armée en face d'eux n'effrayait pas le roi des Dieux qui partait confiant. Se n'était pas une paire de Génésiens pathétiques et quelques géant incapable de prendre des décisions de leur propre chef qui effrayait le roi des Dieux. Son regard se tourna vers son homologue romain. Se séparer en deux avait été douloureux et très difficile à gérer mais, maintenant, il semblait que l'un comme l'autre étaient près à rendre des compte. Que les dès soient lancés la bataille allait faire rage et rien ni personne ne pourrait les arrêter.

95 pe restants

JUPITER


Jupiter contempla l'assemblée d'un air sombre. Ils étaient plus nombreux et avaient l'avantage de la puissance. Les Olympiens étaient doués et les quelques génésiens qui les avaient rejoins pour cette bataille l'étaient tout autant. Il connaissait Eion, l'un des enfants de sa forme grecque et d'une certaine manière le sien aussi. Il lui était difficile de tout comprendre, et encore plus de s'admirer sous sa forme grecque. Être deux quand on est supposé n'être qu'un seul, quoi de plus compliquer n'est ce pas. Alors que son homologue ne se décidait pas à attaquer, lui invoqua la foudre dans ses mains, un sourire narquois aux lèvres et visa la première ombre noir qu'il aperçut avec. Ce pauvre dieu avait intérêt à aimer l’électricité.

95-4=91 pe restants
-4: éclair lancé sur Aggelos

_________________
    Zeus There was no help, no help from you. Sound of the drums, beating in my heart. The thunder of guns, tore me apart... You've been ...Thunderstruck ! - ADϟDC
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 27 Juil - 3:55


¤ Voilà que le grand combat aller commencer, le combat qui décidera certainement de la suite des événements, si nous réussissons à mettre à genou l'Olympe, le monde nous appartiendra et notre mère, Gaïa, pourra enfin se venger en enfermant ces maudits dieux dans le Tartare. Je la regardais d'ailleurs, elle qui affichait tant de grâce mais son aura est destructrice, meurtrière et d'une puissance sans nom.

¤ J'observais la ligne de dieu en face de nous, avant de voir que Jupiter lançait les hostilités en s'en prenant à Aggelos, l'un des dieux qui nous accompagne, je grognais en sortant mon arbalète visant d'une flèche de lumière la cuisse du Dieu puis son épaule. Mais je n'ai pas assez mis de puissance dans les flèches de lumière, et ça n'a fait que de l'érafler, autant dire que le dieu n'avait rien. Il faut que nous lançons l'assaut, il ne faut pas les laisser répliquer, ou prendre l'avantage, je regardais alors mes frères, et les autres dieux, en hochant la tête pour donner le signal de l'assaut.

¤ 65 points d'énergie restants.
¤ Attaque n°1 : Tir d'une flèche de lumière (Arbalète) dans la cuisse de Jupiter. FAIBLE
¤ Attaque n°2 : Tir d'une flèche de lumière (Arbalète) dans l'épaule de Jupiter. FAIBLE
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 27 Juil - 19:41
Jour trois. Le dernier. J'avais réussi à me libérer et je faisais à nouveau face aux Olympiens. Et à un génésien, en particulier. Le charmant Eion se trouvait devant moi, lui et sa liberté qui empestait tout le voisinage. Je serrai les dents et je me rapprochais de lui, charmeuse. « T'es revenu me voir? C'est mignon... » Je savais qu'il savait peu résister aux charmes de ces dames et que voulez-vous, j'adorais utiliser les miens pour le déstabiliser. Je m'éloignais ensuite de lui et mon regard se posa sur le sien, et j'envoyais une affreuse onde de douleur dans tout son corps, pour qu'il demeure immobile et ne tente rien. Je l'emmenai à part des autres, un peu plus loin, pour qu'on ne soit pas dérangés. « Ce serait dommage de tâcher un si joli visage... » et je le touchais au visage, lui infligeant la sensation que sa peau se détachait, tranquillement.

x 54 points d'énergie

récap : utilisation en -7 de la dolorokinésie.
utilisation en -4 de la dolorokinésie.

alors, evy et eion sont à part des autres dieux. (a)

Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 13
Localisation : Dans n'importe quelle cellule de la terre, vu qu'elle a été atomisée par deux météorites x)
Points d'expériences : 540
Voir le profil de l'utilisateur




Gaïa
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 28 Juil - 18:50


Gaïa observait les rangs ennemis d'un œil sombre... Son apparence s'était encore améliorée. Elle n'était plus aussi fantomatique, si qui prouvait que la déesse commençait à se réveiller sérieusement. Sa puissance avait augmenté, elle était prête à massacrer les olympiens. D'une voix stricte, elle prévint ses soldats et ses fils. « Personne n'intervient dans le combat entre Zeus, Pluton et moi... Celui qui désobéit, je m'assurerai qu'il croupisse dans les entrailles de la terre à jamais. » Elle s'avança vers ses deux ennemis et dit d'une voix plus clair et légèrement séductrice. « Allez mes petits choux... Prosternez-vous devant votre aînée ou Souffrez ! » Un sourire machiavélique qui faisait froid dans le dos, apparut sur ses lèvres terreuses. Elle porta son regard sur Zeus et le sol s'affaissa sous les pieds du roi des dieux. La terre l'avala jusqu'au cou, ne laissant apparaître que la tête de Zeus. « Goûtez à ma puissance !! » La terre se resserra contre lui, prêt à le presser comme un vulgaire citron. La terra réclamait du l'Ichor et pas n'importe lequel.

¤95 points d'énergie - 14 (Terrakinésie) = 81 points

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 30 Juil - 19:50
Front Extérieur Sud - Côté Grec


Pluton



Enfin, enfin, elle est en face de moi, je reconnais que ça puissance fait froid dans le dos, mais je suis Pluton, le grand et terrible Pluton.

Pour moi rien d'autre n'existe ici, mis à part mon frère et notre adversaire. Je la regarde faire sa petite mise en scène. Si elle croit nous forcer à la soumission comme ça, plutôt mourir.

Elle réussit tout de même à me surprendre avec son attaque sur Zeus, mais ça n'était rien, absolument rien pour moi.

J'ouvrais ma main, puis je la refermais et tendais ma main vers le ciel et un poing d'acier sortait de terre avec Zeus à l'intérieur.

Après ça, le poing de fer se disloqua et il encercla Gaïa pour l'enfermer dans une sphère de fer complètement fermer et en lévitation au dessus du sol.



-Soit l'âge te rend sénile, soit tu n'es vraiment pas aussi forte que tu le crois.




95 points d'énergie - 28 Magéntokinesie (-14 x 2) = 67 points d'énergie
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 13
Localisation : Dans n'importe quelle cellule de la terre, vu qu'elle a été atomisée par deux météorites x)
Points d'expériences : 540
Voir le profil de l'utilisateur




Gaïa
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 1 Aoû - 17:22


Gaïa avait observé la scène s'en rien faire et elle s'était rapidement retrouvée dans cette sphère au dessus du sol. Elle n'avait pas les pieds sur terre, mais aujourd'hui encore, elle n'était qu'une présence spectrale. Pluton avait-il oublié que le métal venait tout droit de ses entrailles ? La sphère vibra, puis émit un bruit insupportable comme un sifflement aigu. La puissance de Gaïa avait accru et devenait extrêmement pesante autour d'elle. Elle traversa la sphère comme un fantôme et retourna doucement sur le sol en planant. Pas de chance pour eux... La grande déesse n'était pas physiquement présente, elle n'était qu'une projection de sa vérité entité qui n'était autre que la Terre elle-même.

Les paroles de Pluton n'avaient aucun effet sur elle. Gaïa continuait de l'observer avec arrogance. Elle restait calme, puis ajouta. « Voyons mon cher petit-fils... Tu ne devrais pas m'insulter alors que ton petit royaume est entouré du mien. Je pourrais le détruire si je le souhaite, mais j'ai d'autres projets. Nous nous reverrons très bientôt. » Elle leva la main droite vers lui et soudain, d'énormes ronces entourèrent le dieu des enfers. Les épines, plus grandes que la normale, se plantèrent dans la chair de Pluton, afin de le saigner à blanc. Les branches étaient solides et n'épargnèrent aucune parcelle de sa peau. Elles entourèrent ses jambes, ses bras, sa taille, son ventre, son torse, sa gorge, et même sa tête. Elles ne laissaient apparaître que les yeux du dieu, alors que le l'Ichor coulait sur les épines. Cette plante était particulière et Gaïa l'appréciait pour de multiples raisons. Elle paralysait ses proies, elle pouvait devenir mortelle... Les branches étaient assez solides et les épines avaient des propriétés mystérieuses. Gaïa se tourna vers ses fils et ses serviteurs. « Partons. Le combat est terminé. » La déesse disparut subitement, comme un fantôme.

81 points - 14 (concentration de puissance) - 14 (phytogénésie) = 53 points d'énergie.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
JOUR 3 - Front Extérieur Sud - Côté Grec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Description & Plan de table
» ARIANA ; Texane dans l'âme, New Yorkaise à l'extérieur...
» Théâtre Mogador

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: La libération des camps I.02 :: Le front extérieur des camps-
Sauter vers: