Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: A la découverte du monde :: États-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.04 RP commun: EOLAS la ville du Savoir | Porte ouverte à l'AJHC (Académie pour Jeunes Hors du Commun)

avatar
Nombre de messages : 66
Localisation : Illinois, sur le territoire de paix
Points d'expériences : 4034

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Athéna
Niveau: 0
Les pouvoirs: Enseigner, apprendre
Voir le profil de l'utilisateur




Cornelius Singh
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 26 Juil - 13:25
EOLAS la ville du Savoir | Porte ouverte à l'AJHC
L'académie pour jeunes hors du commun.

▽ Le grand portail d'or n'était pas encore ouvert quand les demi-dieux s'y approchèrent. Une pancarte leur indiquait qu'ils se trouvaient tous dans l'Illinois, sur la terre neutre d'Hestia. Seulement la ville était inconnue, elle ne se trouvait sur aucune carte. De plus, son décor semblait très ancien. La ville n'était pas grande, mais il y avait environ 510 maisons et autres bâtiments. Parmi les demi-dieux, il y avait des grecs, des romains et des insurgés. Tous savaient qu'ils n'avaient pas le droit de se battre sur cette terre neutre, alors ils se contentaient de se regarder dans le blanc des yeux. Un homme s'approcha, il était différent. Il était jeune, mais il dégageait une sorte d'aura qui prouvait qu'il était plus vieux qu'il n'y paraît. Il leva la main et prit la parole.

« Bonjour à tous ! Bienvenue à Eòlas, la ville du Savoir. Comme vous pouvez le voir, cette ville est toute neuve et comprend 1728 habitants... pour l'instant. Je m'appelle Cornelius Singh, je suis votre guide étudiant. Je ne sais pas par quoi commencer, j'ai tellement d'informations à vous transmettre, alors je vais d'abord vous raconter les origines d'Eolas et de cette merveilleuse académie qui se trouve derrière ce portail. »

L'étudiant marqua une pose, en fouillant dans son carnet. Il était habillé comme un gosse de riche entrant à Harvard, mais son attitude semblait plus modeste. Il leva ses yeux malicieux vers l'assemblée et poursuivit.

« La guerre actuelle ne cesse de prendre de l’ampleur, mais la guerre est présente depuis des siècles. Dans ce monde mythique que nous connaissons si bien, il y a de la magie, de la science, tant de savoir que nous voulions préserver. Pendant longtemps, les intellectuels de tout horizons, de toutes cultures rêvent de créer un sanctuaire réservé au Savoir. Cette ville deviendra aussi influente, aussi respectée que la cité des mages ou la cité des sciences. Ici, vous pouvez enseigner et apprendre toutes sortes de choses. Vous pouvez êtres à la fois étudiant et enseignant. La guerre ne s'arrêtera pas demain, mais nous souhaitons vous offrir le Savoir en ces temps obscures. Peut-être qu'un jour, vous vous servirez de ce savoir pour faire la paix et non la guerre. »

Doucement, dans un grincement métallique, le portail s'ouvrit. Il dévoila un bâtiment construit dans le marbre. Ce bâtiment possède un toit en coupole, entouré de sculptures.En regardant de plus près, on pouvait voir que le lieu possédait encore plus de bâtiment et qu'ils se dressaient à perte de vue. On pouvait reconnaître une immense bibliothèque, une tour qui se perdait dans les nuages. C'était tellement grand, tellement vaste, tellement aéré entre les jardins et les terrains.

« Pour venir ici, vous avez tous reçus une lettre d'invitation avec une pièce en bronze. Cette pièce était un jump. Le jump est un objet qui vous téléporte ici où que vous soyez. Le jump peut prendre la forme d'un lampadaire, d'une cabine téléphonique, d'une porte, d'un mur caché dans un bar, d'une plaque d'égout, ect... Oui un peu comme dans Harry Potter. Les jump sont là pour vous faciliter la tâche. Vous pouvez venir en coup de vent et l'heure suivante, participer à une réunion de pléiade. Vous pouvez loger sur le campus, vivre ici et vous téléporter dans votre camp pour votre service. »

Il leur adressa un sourire et fit un pas de coté.

« Vous vous dites sûrement : Pourquoi une académie ? La Nouvelle-Rome possède déjà son université. Oui, mais ici vous pouvez apprendre à toutes âges, ici vous pouvez enseigner et apprendre des matières qu'on apprend que chez les humains. Certains ne connaissent rien du monde extérieur alors ici vous pouvez tout apprendre. Bientôt, le monde des humains sera ouvert à tous les demi-dieux, alors il faut vous préparer. La colonie des sang-mêlé est, comme son nom l'indique, une colonie malgré sa cité, les demi-dieux ne devaient y passer que leurs étés. Ils n'ont pas d'enseignements plus poussés. Les insurgés, n'ont pas d'enseignements, pas d'école, pas de lycée, pas d'université. »

Le portail était maintenant grand ouvert et dans l'académie, on pouvait voir des gens, certains avaient de drôle d'allure. L'un d'eux leur fit un coucou, habillé comme un italien du XVe siècle avec des livres sous le bras. Cornelius continuait sans rien remarquer.

« Il n'y a pas que les demi-dieux qui peuvent apprendre et enseigner ici. Il y a des immortels, des dieux, des êtres surnaturels. Vous trouverez deux enseignements principaux : l'Unité mythique avec les enseignements liés au monde magique et l'unité ESM (enseignements sans magie). Vous pouvez constituer vous même vos emplois du temps avec des matières de ces deux unités. Ici il y a quatre pavillons : Insurgé, grec et romain. Il y aura des examens, des épreuves entre pavillons, des animations, ect... Je vous laisse visiter. Si vous avez des questions, venez me voir, si vous désirez enseigner une matière quelconque venez me voir et sinon, vous pouvez déjà vous aventurer dans l’académie, il y a tout un programme pour vous. Je vous conseille d'aller voir la tour de l'astronomie, la bibliothèque, l’hôpital mythique, le musée des légendes et il y a même de quoi se désaltérer dans le pavillon de l’Éclair Originel. »

Cornelius rangea son carnet et il s’apprêtait déjà à répondre aux questions. Il était tout excité à l'idée de débuter les cours en septembre.



Information:

* Tout le monde à le droit de participer.
*Faites marcher votre imagination, vous êtes libre d'agir, de parler, de vous aventurer. Votre imagination peut même nous inspirer.
* Bientôt il y aura une catégorie pour Eolas et son académie. Il y aura des examens mis en place durant l'année. Les cours débutent en Septembre.
*Vous pouvez choisir d'être enseignant, que vous soyez une être surnaturel, un demi-dieu, un dieu. Il vous suffit juste d'avoir de l'expérience dans le domaine de la matière que vous voulez enseigner.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 1781
Points d'expériences : 14594

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Athéna
Niveau: 20
Les pouvoirs: omnilinguie et détection des points faibles des adversaires et téléportation / évolutions : tour de Babel et bouclier physique
Voir le profil de l'utilisateur




Evanna C. Rose
dreamy reader φ chef de la 3ème brigade
Mer 26 Juil - 17:33
CODAGE MESSAGE PJ
/ Titre qui tue tout et qui déchire un max. /

▽ Mes yeux étaient resté longtemps fixés sur l’enveloppe, n’osant pas trop y croire. Comme la fois où l’on a reçu l’invitation d’Ouranos. Alors oui, je restais interdite, n’osant pas me réjouir. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de me réjouir. Depuis la disparition de Sam. Il devait être mort, il n’y avait pas d’autres explications… J’avais cherché partout… enfin je crois… Serrant les dents, j’essayais de chasser ces pensées de ma tête. Parce que à chaque fois que je pensais à Sam, c’était la même chose. Je déprimais, je me mettais à pleurer et je n’étais bonne à rien. Or, il fallait que je sois au meilleur de mes performances… et ce tout le temps depuis que j’étais chef aux côtés de Tyler. Oui, la charge me pesait de plus en plus. Je voulais faire la paix, pas la guerre, et même si je ne pouvais que me ranger derrière les arguments d’Ouranos, je détestais ça. Je détestais de devoir préparer des batailles. Je détestais savoir que ce qui occupait mes pensées, c’était de réfléchir à la manière de mettre hors-service le maximum de nos ennemis. Surtout que la plupart du temps « mettre hors-service » signifiait « tuer ». Et je ne pouvais pas me confier, parce que je devais paraître forte et sûre de moi, alors ça la foutait mal de dévoiler ses doutes à ses soldats. Quant à Tyler… lui, il ne comprendrait même pas le problème. Et puis soyons clair… qui avait envie de se confier à Tyler ? Alors oui, je n’en pouvais plus. J’étais au bord de la crise de nerf, je ne dormais pratiquement pas et je n’avais qu’une seule envie… que tout ça passe. Sauf qu’alors que j’avais espéré, après la bataille contre Chronos, que tout rentrerait dans l’ordre, tout s’est à nouveau cassé la figure. Alors oui, je restais dubitative devant le contenue de l’enveloppe. Pas parce que je n’étais pas pour, au contraire, l’idée m’emballait complètement mais… j’en avais marre d’avoir pleins d’espoirs et de les voir s’écrouler. La seule raison pour laquelle je n’avais pas tout laisser tomber, c’était pour les insurgés. Parce que je tenais à eux, parce que j’avais envie que l’on réussisse, j’avais envie qu’ils aient la vie qu’il avaient toujours voulu, quelqu’elle soit. Alors oui, je n’avais pas sauté de joie en voyant la lettre, alors qu’il n’y a même pas un an, c’est ce que j’aurais fait. Non, je me suis contenté de la ranger et de laisser cette information tourner en boucle dans ma tête. Parce que je voulais être sûre que ce ne soit pas des paroles en l’air.

▽ Seulement, plus les jours avaient passé et plus je m’étais dit que… que ce serait juste génial si ça pouvait marcher. Et c’était donc à nouveau pleine d’espoir que j’étais venue à la journée porte ouverte. Soyons clair, j’étais idéaliste, beaucoup trop idéaliste et ce genre de projet était tout à fait ceux qui faisaient battre mon coeur et qui me donnaient encore fois en l’humanité.. et en la divinité dans notre cas. Alors j’étais venue avec d’autres insurgés, plus impatiente que je ne l’aurais voulu. Mais j’avais toujours cette petite voix qui me disait que j’allai encore me faire avoir qui résonnait dans ma tête. Quant au fait de revoir les grecs et les romains… ça me faisait pensé aux pertes qu’ils avaient subit. Pour les romains, je ne les connaissais pas trop, mais la disparition de Jay et de Liana chez les grecs ne me laissait pas indifférentes. On était ennemis, certes, même si personnellement, je n’étais pas forcément dans cette optique. Mais c’était de bons leader, de bon chefs qui avaient toujours fait ce qu’ils estimaient être le mieux pour leur camps. Seulement, je me voyais mal aller présenter des condoléances, alors je préférais me contenter de leur sourire poliment. Je laissais plutôt mon regard naviguer entre les différentes maisons, me déplaçant pour admirer leur architecture, assez ancienne. L’endroit est accueillant, en particulier parce qu’il se trouve sur le territoire d’Hestia. Un parfait petit havre de paix. Je regardais tout en cherchant la faille, celle qui me ferait dire que ce projet ne marchera pas ou que ce n’était qu’une façade ou je ne sais quoi d’autre. Mais pour le moment tout semblait… parfait.

▽ Alors la voix s’éleva. Un jeune homme venait de s’avancer pour nous parler. Un guide étudiant ? Tient donc… « Cornelius Singh »… Je devais bien l’avouer, ses paroles étaient enchanteresses. L’idée du jump était parfaite et tout était fait pour que l’on puisse apprendre et enseigner. Puis les portes s’ouvrirent. Il était partant pour répondre à toute question ? Parfait, parce que des questions, j’en avais à revendre. Alors je me dirigeais vers lui avec un sourire polie. Ne surtout rien espérer avant d’être sûr que ce paradis était bel et bien réel. « Bonjour… Je m’appelle Evanna, et je dois dire que c’est un magnifique projet que vous avez là. Le Savoir est une chose qui mérite d’être diffusé, peu importe son camp ou ses convictions. Ce que vous nous proposez-là c’est presque… trop beau pour être vrai. » Je jetais un nouveau regard autour de moi, histoire d’admirer une nouvelle fois les lieux. « Et du coup, je me demandais… qu’est-ce que vous attendez d’un enseignant exactement ? Avez-vous des critères particuliers ? Et ces examens, que sont-ils exactement ? L’épreuve est laissée au bon vouloir du professeur ? Et que ce passe-t-il si on échoue ? » Oui, plein de question, mais je n’avais pas encore posé la plus importante. En fait, je ne savais pas comment la poser, alors autant y aller franco. « Au fait… qui êtes-vous ? Vous nous avez donné votre nom, mais il ne nous explique pas ce qui vous a poussé à prendre part à ce grand projet… » Tout ce que j’espérais, c’est que la demande ne fasse pas trop abrupte…

_________________

Can to be absent-minded look like the madness?
A smile, a kind word, a stalk of carefreeness and a good dose of curiosity. Here is how I see my life at the moment. Discover always more thing, live finally! In spite of the fear, in spite of difficulty, I finally managed to be happy. A tiny, fragile happiness, but which warms the heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 628
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Sam 29 Juil - 16:52
EOLAS la ville du Savoir | Porte ouverte à l'AJHC
L'académie pour jeunes hors du commun.

La tête enfoncée dans mon oreiller, la lueur du jour venait me titiller l'esprit. J'avais enchaîné les soirées à un rythme effréné. Peut-être pour oublier que Layton était parti à nouveau. Surement même. Je n'arrivais pas à comprendre, pourquoi comme ça, pourquoi d'un coup ? Notre relation s'était dégradée mais pas au point de disparaître dans le néant. J'comprenais pas. Une année avait tout changé.. C'était quoi le message d'Aphrodite, hein ? Non parce que sérieusement j'aurais énormément apprécié qu'elle me précise pourquoi rien ne marchait à ce niveau pour moi, et pour les autres d'ailleurs aussi.. Mais quoiqu'il en soit aujourd'hui je devais laisser ma débauche de côté. Je devais aller chercher Ilan pour qu'il passe une semaine aux bungalow des Aphrodites et m'étant autoproclamé sa "tata en chef", je devais faire bonne figure. Je me plaignais mais lui avait été privé de sa mère puis de son père. A croire que la vie de demi-dieu n’épargnait personne, et encore moins les âmes innocentes. Et oué, cet enfant c'était un peu ma désintox, à chaque fois qu'on l'intégrait au bungalow je menais une vie plus.. Saine.

Une partie du Bungalow était réunie autour de lui en ce jour, on riait plutôt bien, à la fois émerveillés par la bouille de l'enfant et moqueurs vis à vis de ses premiers mots mal prononcés. Et puis on en venait à parler de l'invitation qu'on avait tous reçu vers cette inauguration d'une université. Bref ça semblait vague, certains étaient très excités par l'idée, d'autres comme moi, pas du tout. La vie était déjà assez compliquée comme ça pour dire d'aller s'emmerder sur les bancs d'une université. Et si c'était pour en plus se coltiner des insurgés.. Non merci. J'allais me coucher avec repensant à une de mes sœurs qui s'était extasiée sur toute la "richesse" culturelle que pouvait nous apporter cette université.. Et là j'ai eu une illumination. Qui dit université, dit campus, dit rencontre, dit beaux mecs.. Et il fallait que je remette le pied à l'étrier à ce niveau. C'est vrai quoi, la Rhéa d'entant, on l'avait oublié, celle qui draguait à foison et qui remettait en question la fidélité des meilleurs couples. Donc ça valait au moins le coup de penser à prendre part à inauguration.

Et c'est comme ça que je suis atterrie dans une foule de demi-dieu curieux de voir ce que ce terrain neutre avait à leur proposé. Pendant que le beau "jeune" Homme à l'aura troublante faisait son discours, j'analysais les gens autours de moi. Deux catégories se présentaient.. Ceux qui étaient clairement là pour la savoir, la connaissance, l'envie de découvrir le monde Humain. Et ma catégorie.. Ceux du fond qui gloussait ou intéressait uniquement aux extras que ce nouveau monde avait à leur proposé.

Néanmoins, j'entendais certaines choses qui pouvaient être appréciables.. On pouvait choisir notre emploi du temps, nos matières.. Autrement dit, on pouvait pister nos coups de cœurs et intégrer leurs cours facilement. Bon point. Très bon point. Ajoutez à ça un cadre de vie plutôt agréable, vraiment. De plus en plus appréciable ces lieux. Soudain après toutes ces explications, Evanna prenait la parole. Je roulais des yeux. Elle, définitivement, elle était là pour le savoir. Je levais alors la main enchaînant aux questions de la fille d'Athéna. Je lâchais alors d'une voix faussement enjôleuse : " Et surtout étant notre guide étudiant.. Êtes-vous.. Accessible auprès de tout vos élèves ? " Les rires fusaient, surtout à l'arrière, alors je continuais : " Où si vous préférez.. Êtes-vous célibataire ? Je parle, bien sûr, au nom de la bonne poignée de demi-dieux et demi-déesses qui ont besoin d'une motivation supplémentaire." Je ne savais même pas si j'allais vraiment prendre part à ce projet, mais au moins, j'avais décliné quelle genre d'étudiante j'aurais pu être.


_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 1168
Localisation : Quelque part au bunker (a)
Points d'expériences : 676

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Helios
Niveau: 11
Les pouvoirs: Absorption solaire, régénération par la chaleur
Voir le profil de l'utilisateur




Brooklyn S. Hathaway
La furie hawaïenne ☼ Membre d'Équinoxe ☯
Sam 29 Juil - 19:59
EOLAS la ville du Savoir | Porte ouverte à l'AJHC
L'académie pour jeunes hors du commun.

▽J'avais suivi les gens, sans me poser de questions, l'esprit ailleurs. La lettre avait attirée mon attention juste un instant, je m'étais téléporté et puis c'est tout. Je n'avais pas ma place ici, une terrible envie de fuir s'emparait de mon être, mais mes pieds restaient ancrés dans le sol. Je m'étais dit qu'un peu de sociabilité ne me ferait pas de mal, puisque je passais mon temps seule depuis quelques semaines. J'étais reconnaissante envers mes amis qui cherchaient à m'aider, mais je préférais rester dans ma bulle.
On ne m'avait jamais appris à me confier, à m'ouvrir, à m’extérioriser. Je m'étais toujours répété que la souffrance n'était qu'une étape. Ça faisait mal un temps et le soleil revenait toujours. Je me perdais parfois dans mes convictions. Je doutais. L'espoir finissait toujours pas nous décevoir, jusqu'à ce qu'on choisissait de ne plus y croire. Je vivais avec un fantôme, avec un instant douloureux. Un souvenir figé, un sentiment suspendu dans le temps, voilà ce qu'il était devenu. Je comprenais mieux pourquoi mes semblables perdaient le sourire, alors que d'autres le retrouvaient à peine. Nous naissions maudit à jamais, l'amour, l'amitié étaient des valeurs éphémères pour un demi-dieu.

Le cœur de certains avaient cessés de battre, alors que le mien criait encore, mais il fallait passer par là pour grandir. Après la disparition de Beau, je devais apprendre à avancer seule. L'obscurité s'éloignait peu à peu et je commençais à percevoir quelques rayons du soleil. Je commençais à percevoir un possible avenir. L'homme avait cessé de parler, alors je sortis une cigarette. La foule se séparait, j'allumai ma clope et je m'avançais en direction de l’académie. L'enseignement n'était pas fait pour moi et j'ignorai si j'allais rester ici. Il y avait cette haine qui naissait en moi, une haine tenace. Je me fichais de savoir si les grecs étaient responsables ou non, Carter lui, l'était. Ce sentiment là n'avait rien d'impulsif, je le cultivai doucement et finement. Alors qu'en temps normal, je ressemblais plus à une sale gamine entêtée, impulsive et insolente, là je restai posée, silencieuse, observatrice et pensive. À quoi bon se battre ? À quoi bon surveiller sa santé, si c'est pour se faire abattre comme un chien sur un champ de bataille ? Je regardai un instant ma cigarette, avant de tirer une latte. Le monde s'en fichait de toute façon.




_________________

« Entre l’exigence d’être clair et la tentation d’être obscur, impossible de décider laquelle mérite le plus d’égards. »

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I.04 RP commun: EOLAS la ville du Savoir | Porte ouverte à l'AJHC (Académie pour Jeunes Hors du Commun)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» [Artiste] Un objet hors du commun
» Terrae, Institut pour les jeunes aux capacités hors du commun.
» PAS: Inauguration d’un restaurant communautaire à Delmas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: A la découverte du monde :: États-Unis-
Sauter vers: