Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les Restaurants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.04.2 Vie et Mort, mauvais ou bon mélange ? ¤ Feat Thanatos TERMINÉ

avatar
Nombre de messages : 145
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 20:40
Thanatos et Ilaria
/ Vie ou Mort? /

▽ J'avais envie d'un bon café. Un très bon café même et ce n’était certainement pas au camp que j’allais en avoir un. Au diable l’entrainement, je voulais boire le nectar qui allait me redonner bonne mine. La veille au soir, j’étais allée danser en boîte toute la nuit et je n’étais revenue qu’aux petites heures du matin. Déjà de bonne heure, je voyais les autres s’entraîner au combat. Non, pas question que je m’amuse à frapper un épouvantail, franchement je détestais les entraînements. J’étais douée de nature avec mon fouet, mais là donner des coups dans le vide ce n’était pas mon genre. Je décidais de me faire porter pâle et de m’enfuit en direction de la grosse pomme. J’empruntai alors les portails et j’échouai dans une rue passante bordée de restaurants et cafés en tout genre. Ce midi-là, j’avais enfilé un pantalon noir en cuir et un chemisier rouge flamboyant avec un décolleté assez prononcé. Ma chevelure d’ébène cascadait dans mon dos en vagues soyeuses. Parfois, une bourrasque venait soulever quelques mèches qui venaient me chatouiller le visage.


Je marchais déjà depuis quelques minutes lorsque mon regard fut attiré par un homme qui était assis sur une terrasse. Mon regard croisa le sien et je me sentis happée par une impression de déjà-vu. Ces yeux, ces yeux je les avais déjà vus quelque part. J’avais l’impression que j’avais croisé ce regard à plusieurs reprises, mais je ne savais pas où exactement. Je m’étais arrêté abruptement et une femme derrière moi me rentra dedans assez violemment en me criant des insultes. Je n’y prêtais guère attention, j’étais concentrée par l’homme assis à la table. Une douleur au bras me tira de mes pensées et je remarquais que la dame m’avait fait une grosse grafigne sur le bras. Rien de bien sérieux, mais ça chauffait quand même. Bof, j’étais habituée à me faire mal. Plus d’une fois, je m’étais blessée et j’avais même et à l’article de la mort à plusieurs reprises. Faut dire que la douleur, ça me connaissait. Juste dernièrement, j’avais échappé à Tyler, ce sadique qui m’avait fait perdre l’usage de ma jambe pendant plusieurs mois. Entre ses mains, j’avais été morte et ressuscitée plusieurs fois. D’ailleurs, j’avais même pendant un court instant appelé à mort à moi afin de me délivrer de ces souffrances atroces. Mais lorsque j’étais sur le point de me laisser allez, le visage de mon père adoptif était alors apparu à mon esprit et j’avais donc trouvé en moi une dernière étincelle de force me permettant de me soustraire à la mort et de survivre. Je chérissais la vie, mais à partir de ce jour, j’avais également compris que parfois la mort peut être une douce délivrance. Or, je n’étais pas encore prête à cela et pour honorer mon père, je me devais de me battre pour la vie.


C’est alors que je sentis un regard sur moi. Je relevai la tête et je fus captivé par l’homme une nouvelle fois. Mais où l’avais-je déjà vu? Était-il un de mes amants? J’avais l’impression étrange qu’il n’était pas humain, mais qu’est-ce qu’il était au juste? Curieuse, je m’avançais vers lui en ondulant des hanches et m’arrêtas près de sa table. Un sourire incertain aux lèvres, je lui posai la question qui me brûlait les lèvres.


-Excusez-moi, mais votre visage me semble familier, est-ce qu’on se serait déjà croisé par hasard?


J’avais la ferme intention de découvrir la réponse à cette question, alors je décidai de tirer la chaise en face de lui et de m’y asseoir sans autorisation. J’étais comme envoûtée par ce regard, c’était très étrange. J’avais presque l’impression qu’il pouvait voir mon âme.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 64
Localisation : Au Tartare
Points d'expériences : 1478

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Thanatos
Niveau: 80
Les pouvoirs: Immortalité, téléportation, télépathie, polymorphie, malédiction, capacité d'ubiquité,, lévitation, forme géante, nécromancie, ombrakinésie; aura d'ombre, vision mortuaire, séparation de l'âme de l'enveloppe charnelle, Absorption d'âmes, portails entre les mondes.
Voir le profil de l'utilisateur




Thanatos
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 21:42
Je regardai autour de moi les passants de la Pomme. Ah, les mortels. Toujours aussi grouillants, toujours aussi pressés ... si ennuyant. Ils ne m'ont jamais aimés et moi je les aimes pas pour cela ... et pourtant, regardez. En Grèce, il y a des millénaires, j'étais encore dans le Tartare à attendre les âmes. Au Moyen Age, j'étais dans les tavernes et les maisons closes. A la Renaissance dans les Cours. Et dans les temps modernes, j'étais au milieu de tout cet urbanisme. Quelle bonne odeur de mort, chacun allait mourir un jour ou l'autre et je serais là. Aujourd'hui, j'étais dans un café sur une terrasse en début de matinée habillé d'un t-shirt noir moulant mon corps et d'un jean noir tout ausis moulant ... oui bah hein, je suis la Mort. Je fais ce que je veux. Que voulez vous, je ne peux dormir que quand je le décide et ... je ne dors jamais. La Mort veille, encore cette nuit j'ai dû accompagner trois âmes aux Enfers. Sans compter à travers le Monde ... heureusement que je me dédouble et que mes doubles ne sont pas aussi idiots que des Ogres de Terre.

Bref, j'avais commandé un capuccino serré au caramel ... j'étais accro à ce truc, j'avais pourtant dit à Mnémosyne que j'avais arrêté le café mais c'était avant de goûter à ce nectar. Oui, on m'impression pas si facilement sauf pour les boissons. Les mortels avaient de bonnes inventions en fin de compte ... en évoquant ce mot, je me souvenais d'un petit souvenir avec Léonnard de Vinci lorsqu'il inventa l'avion ou le tank ... ah, ces engins de morts. Je me souviens maintenant pourquoi je l'aimais ... avant qu'Apollon ne le tue sans vergogne pour m'empêcher d'être heureux. Je rapporta mon regard en face de moi et au bout d'un moment, je remarqua une jeune femme. Oooh, intéressant.

Intéressant, intéressant. Sur toute les demis-déesses sur qui je pouvais tomber, celle ci était bien la dernière à qui j'aurais penser en premier lieu. Elle sentait la mort, la bonne odeur de mort. C'est celle qui hésitait à mettre à mort ces ennemis... hahaha. Je l'avais tellement vu de fois tomber entre la vie et la mort que je m'étais déplacé souvent en l'observant attendant le moment opportun pour récolter son âme et l'envoyer aux enfers ... et c'est une Romaine, oui. Elle vient du Camp Jupiter. Hahaha, une pro-Olympienne en plus de cela. Je la fixais. Elle semblait m'avoir apercu, hm hm. La journée s'annonçait intéressante.

Je bus une gorgée de ma boisson chaude, hm. La caféine et le caramel. Cela me fit du bien ... aussi doux que la Mort et j'en savais quelque chose. Oh, la jeune femme s'approchait... attendez, que je me rappelle son nom. Je fais apparaître ma tablette magique sur la table avec un léger sourire et j'allais sur "Ames en devenir". Oh, Illaria Baccelli. Oui, je me souviens maintenant, elle avait échappée à la mort des centaines de fois. Je me déplaçais souvent pour rien. Déception, déception.

Elle apparut alors devant moi, elle s'assied alors en face de moi et je la regarda avec une mine sérieuse qui ne se voulait pas au ton de la plaisanterie. Je fis disparaître ma tablette d'un mouvement de ma main et je lui dis sur le ton des plus neutres :

"Vous savez cette phrase d'approche, ça aurait dû être moi qui devait la faire. Je vous en prie asseyez vous. Est ce qu'on s'est déjà croisé ?" Je me pencha alors vers elle et dit dans un petit murmure.

"A vous de me dire. Personnellement je ne suis pas du genre à oublier un visage." Puis je retourna sur le dossier de ma chaise tout en buvant ma boisson avec cette fois un petit sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 145
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 22:14
Thanatos et Ilaria
/ Vie ou Mort? /

▽ Sa voix... Même sa voix je la connaissais. Mais qui était-il. Je sentais mon esprit fouiller tous les recoins de ma mémoire à la recherche d'un indice. Toutefois, j'avais l'impression de me buter à chaque fois à un mur, un mur imposant, intimidant et qui souhaitait me protéger de ce qui s'y trouvait derrière. Mais où l'avais-je déjà rencontré pour que mon esprit se rebelle ainsi à me dire la réponse? J'avais la fâcheuse impression que je n'aimerais pas la réponse à cette question, qu'il ne fallait pas que je cherche trop loin, que je pousse trop loin. Mais ça, ce n'était pas du tout mon genre. J'étais curieuse, la pire des fouines. J'adorais me mêler de ce qui ne me regarde pas et je n'étais en aucun cas capable de freiner mes ardeurs lorsque je voulais satisfaire ma curiosité. C'était un vilain défaut et je le savais. Mais bon je ne me disais pas parfaite.


Face à sa réponse, je lui fis un sourire charmeur. Et bien et bien, je l'avais peut-être séduit après tout. Je levai la tête et fit signe à une serveuse de m'apporter un mocaccino. Avec ce doux nectar, j'allais enfin pouvoir redevenir moi-même, quoi que déjà le regard de cet homme m'avait fait revivre un tout petit peu. Il dégageait de lui une aura de mystère et de danger. J'aimais cela, j'avais l'impression que je jouais avec le feu et que si je ne faisais pas attention, j'allais me brûler. Une petite voix sournoise se fit entendre dans ma tête en me disant que j'étais habituée à la douleur et qu'une brûlure de plus n'allait rien changer. Malheureusement pour moi, j'écoutais beaucoup trop souvent cette petite voix. Je croisai le regard de mon inconnu et je me penchai vers l'avant, histoire de lui montrer la vue plongeante de mon décolleté.


-Pardon de vous avoir volé ce plaisir dans ce cas.


Je coinçais une mèche de cheveux derrière mon oreille et continuais de lui parler sur un ton de voix suave. Je savais que ma voix était très douce et mélodieuse, et surtout très sensuelle. Après tout, c'était d'elle que je tirais mon pouvoir. Je savais user de mes charmes et je'avais la ferme intention de les utiliser afin que mon interlocuteur me dise enfin la réponse.


-Je dois dire que c'est bien la première fois que je rencontre quelqu'un dont je ne me souvienne pas. Normalement, j'ai une très bonne mémoire... Allez donnez moi un indice, je vous en prie.


Je plongeai mon regard dans le sien lorsqu'il but une gorgée de son café. Un peu de mousse se déposa sur ses lèvres et j'avais très envie d'aller la lécher afin de pouvoir goûter ses lèvres. Mon dieu, j'allais devoir freiner les ardeurs de ma déesse intérieure qui voulait déjà lui sauter dessus. Mais en même temps, j'avais une meilleure mémoire des corps, alors si je posais mes lèvres sur les siennes, alors peut-être que je saurais immédiatement de qui il s'agit? Mon corps le reconnaîtrait automatiquement? C'était une idée séduisante je dois l'avouer.


La serveuse revint avec ma boisson et j'en pris une longue gorgée. C'était si bon. Je ne pus me retenir de pousser un petit soupir de contentement. Je crois bien que la caféine pourrait devenir ma dépendance. Je léchai ma lèvre inférieure afin d'enlever la mousse et plongeai mon regard dans mon inconnu en attendant sa réponse.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 64
Localisation : Au Tartare
Points d'expériences : 1478

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Thanatos
Niveau: 80
Les pouvoirs: Immortalité, téléportation, télépathie, polymorphie, malédiction, capacité d'ubiquité,, lévitation, forme géante, nécromancie, ombrakinésie; aura d'ombre, vision mortuaire, séparation de l'âme de l'enveloppe charnelle, Absorption d'âmes, portails entre les mondes.
Voir le profil de l'utilisateur




Thanatos
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 22:38
Sa vue son décolleté était aussi plongeant que l'Abime Abyssale. On aurait pu s'y perdre mais j'aimais l'audace de la jeune femme. Elle aimait être jouer avec le feu ... dans mon cas, c'était avec la mort. Mais c'était pareil, elle aimait jouer avec sa vie... elle l'avait souvent démontré. Hm.

Elle avait une voix divine ... divine. Voix. Hm. Une fille d'Aphrodite, peut être. Je ne sais pas. Je suis le Dieu de la Mort pas le Dieu des Registres de Naissances Divines. Mais elle avait la voix et le corps qui aller avec. J'ai donc droit à une fille d'Aphrodite ... dans son cas de Vénus mais ... hm. ça sent le lilas et oooh, des rainures de crayons de couleurs peut être ... hm. Une fille d'Apollon peut être. Hahaha, quel heureux hasard. Une Romaine fille d'Apollon. Ma journée est divinement intéressante.

La jeune femme voulait un indice sur mon identité et elle m'enjôlait ! Elle essayait d'enjôler un Dieu ! Hohoho, je commençais à bien l'aimer cette petite. Elle avait du cran. Je sentais son désir en elle, hahaha. Je n'étais pas Eros, je ne pouvais pas sentir l'envie, l'amour chez les personnes mais je l'avais assez côtoyé pour sentir cela. La jeune femme était semble t-il plutôt en manque de si bon matin, vous croyez vraiment que je ferais ça, hein ? Eh bien, vous pouvez vous tromper. Vous savez bien ce que je préfère mais ... une exception peut confirmer une règle.

De ma langue, je lécha la mousse qui s'était apposée sur mes lèvres et j'avais un sourire qui s'était dessiné. La jeune femme allait-elle réfréner ses pulsions ou les assouvir ?

"Un indice ?" Je me mis à regarder la serveuse qui donna la commande puis d'un mouvement de la main droite que je pointais vers la jeune femme.... elle tomba alors avec son plateau devant tout le monde. Le regard vitreux. Je regarda Ilaria avec un sourire et une forme vaporeuse apparut à côté des deux divinités.

"Où suis-je ?!" Demanda t-elle.

"Un indice." Dis je à l'encontre de la demi-déesse.

Les mortels accouraient vers le corps inerte de la serveuse mais je n'étais pas si cruel, si sadique. Je décida d'un autre geste de la main de renvoyer l'âme dans son enveloppe mortelle. Celle ci se releva quelques secondes plus tard qui prétextait un malaise.

"As-tu deviné mon nom, demi déesse ?" Dis-je en buvant mon café.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 145
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 23:06
Thanatos et Ilaria
/ Vie ou Mort? /

▽ Je sentis tout le sang présent dans mon visage le quitter. Soudain, lorsque je vis la serveuse s'effondrer, la réponse me frappa de plein fouet. Non, non, ce n'était pas possible. J'eu alors un mouvement de recul et le mur qui était alors érigé dans mon inconscient s'effondra. Une marée de souvenirs les plus horribles les uns que les autres me submergea. J'étais paralysée par la terreur lorsque je revis toutes les fois où j'avais été aux portes de la mort. La Mort. c'était lui. À chaque fois que j'étais près de mourir, il était là, à m'attendre, son fichu regard planté dans le miens. Ce regard qui m'avait interpellé était celui de la Mort. Mon dieu, dans quel merdier je m'étais encore foutue. Puis, ce fut le tour de la dernier fois que j'avais failli mourir. Là fois où j'avais vu alors la mort comme quelque chose de positif. Ce souvenir était plus fort que les autres. Il m'avait montré la Mort sous un autre angle. Je ne la détestais plus, je ne la voyais plus comme était la chose atroce qui m'avait privé de mon père. Non, je le voyais maintenant comme une délivrance lorsque plus rien n'est possible, c'était presque un cadeau. Je savais que cela faisait quelque peu étrange de penser comme cela, mais il fallait avoir passer par les pires souffrances que la vie peu nous donner pour se mettre à penser de la sorte.


Les mains tremblantes, je croisa le regard moqueur du Dieu de la mort. Après toutes mes expériences passées, j'avais appris à apprécier ce regard, à presque me sentir réconfortée de le voir? Comme c'était étrange... Je ne savais plus quoi penser. Mais j'avais l'impression qu'il ne me ferait pas de mal. Voilà qui était stupide de ma part. Je pris alors une gorgée de mon café afin de me ressaisir. Puis je plantai mes yeux dans les siens, le défiant du regard.


-Tu es Thanatos, dieu de la mort...


Puis, je sentis un sourire étirer mes lèvres et je parti à rire avant de lui tendre la main.


-Ravie d'enfin te rencontrer dans un autre contexte que celui où je suis en train d'agoniser.


Je ne pouvais pas m'empêcher de faire un trait d'humour dans ces conditions. Et puis, la serveuse venait de se relever alors il ne pouvait pas être si mauvais... si? Enfin, de toute façon ma curiosité n'avait fait qu'empirer et maintenant voilà que j'avais eu envie du dieu de la mort. C'était hilarant comme situation, il fallait se l'avouer. Et bien et bien. La Mort n'était pas laide du tout. Mes pulsions allait devoir se calmer si je ne voulais pas terminé ma vie dans les Enfers. Quoi que si j'étais en sa compagnie pourquoi pas? Cette pensée me fit encore plus sourire. Moi et le danger ne faisons qu'un. Apollon allait certainement me punir si jamais il apprenait que j'avais parlé au Dieu de la mort. Mais bon, ce n'est pas comme si il se souciait de moi. Je ne l'avais vu que quoi, deux fois dans toute mon existence?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 64
Localisation : Au Tartare
Points d'expériences : 1478

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Thanatos
Niveau: 80
Les pouvoirs: Immortalité, téléportation, télépathie, polymorphie, malédiction, capacité d'ubiquité,, lévitation, forme géante, nécromancie, ombrakinésie; aura d'ombre, vision mortuaire, séparation de l'âme de l'enveloppe charnelle, Absorption d'âmes, portails entre les mondes.
Voir le profil de l'utilisateur




Thanatos
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 23:25
"Hm. Je vois que les temps changent. Il y a des siècles, les mortels ne voulaient même pas prononcer mon nom ... encore moins ma fonction. Enfin, je suppose qu'il ne devait guère me connaître même à l'époque, ils pensaient que c'était Hadès qui gouvernait la mort."

Je bus mon café, il ne m'en restait guère beaucoup. La jeune femme semblait prendre cela plutôt bien... hahaha ! Nooon ! Même après cette révélation, elle semblait s'en amuser et elle plaisantait même sur les circonstances de leur rencontre. Oui, il est vrai que la demoiselle le voyait souvent pendant ces années. Mais quand elle mourra pour de bon, ça sera la dernière fois qu'ils se verront avec un peu de chance.

Elle me tutoyais et elle voulait me serrer la main ... j'étais contre les contacts sauf ... intimes mais j'allais m'amuser un peu, cette journée me plaisait fortement. Je regarda sa main et j'eus un sourire. On va voir si elle va aimer voir son avenir.

Je lui pris alors la main tout en lui serrant et un flot de vision mortuaire se déferla dans son esprit. Cela aurait pu être ses morts, oui. Mais en fait c'était des images de la seconde guerre mondiale, des corps déchiquetés par les bombes. C'était la guerre de cent ans ... des corps décapités, rongés par l'huile bouillante. C'était la guerre moderne, des corps rongés par l'acide, par le feu. Tout cela allait dans son esprit provoqué par le contact physique de la jeune femme mais aussi parce que je l'ordonnais. Une petite torture mentale pour voir si elle était résistante mais quand je retira ma main de la sienne qui était chaude et douce, les images disparurent.

"Oui, effectivement. Les circonstances ne sont pas les mêmes. ça va, demi déesse ? Tu m'as l'air ... patraque." Lui dis-je avec un sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 145
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Sam 22 Avr - 23:45
Thanatos et Ilaria
/ Vie ou Mort? /

▽ Je lui fis un sourire lorsqu'il me répondit. En effet les temps avaient bien changé. J'étais surement la pire des idiotes de lui tendre la main et de le tutoyer, mais j'étais une personne très impulsive et particulièrement irréfléchie. Alors, je méritais bien ce qui suiva. Des images horribles de temps de guerre déferlèrent derrière mes yeux. Je ne voyais plus la table ni l'homme devant moi. Tout ce que je voyais était des images horribles de morts atroces. J'avais moi aussi vécu les horreurs de la guerre et j'avais parfois vu pire que cela, mais il restait que c'était toujours aussi atroce de voir toutes ces morts. Mais ce qui me faisait le plus rager, c'était la cause des ces différentes morts. Dans un soubresaut, le dieu de la mort retira sa main et je retrouvai ma vue. J'avais l'impression que mon coeur voulait sortir de ma poitrine et j'avais le souffle court. C'était un connard. Je levai alors les yeux lorsqu'il m'interpella. Cette fois mon regard n'était plus du tout doux. J'avais voulu être sympa et voilà comment il me remerciait. J'avais la furieuse envie de lui jeter mon café en plein visage juste pour avoir la satisfaction de voir la surprise d'y peindre. À cette pensée, un sourire moqueur étira mes lèvres et je repris peu à peu le contrôle sur ma respiration. Très bien. Jouons un peu. Après tout, il n'y a rien de mieux qu'une bonne dose d'adrénaline.


-Oui ça va maintenant. C'est si gentil de le demander. Je vois que tu accorde beaucoup de souci à ma santé. Mais dis moi, cela doit être frustrant de toujours venir me voir et de repartir les mains vides?


Bon j'allais certainement le regretter, mais il m'avait cherché. J'étais une pacifiste, mais j'avais tout de même mes limites. Il était rare que quelqu'un me fâche, mais ceux qui y arrivait n'allait certainement pas s'en sortir indemne. Moi aussi je pouvais être sarcastique et sournoise. Je rejetai mes cheveux vers l'arrière et le toisa de nouveau. Mon regard balaya son corps et je le maudis intérieurement d'être aussi bel homme. Pourquoi je tombais toujours sous le charmes des pires hommes? Enfin la, j'avais touché le gros lot. Merde. Ce que je pouvais être stupide. Je devais tenir ça de mon paternel. Il n'avait en effet jamais fait de bon choix d'amants quant à moi. Ce devait être une malédiction familiale. J'essayais encore une fois de contrôler mon désir pour la mort. Si ça continuait de cette manière j'allais finir par devenir nécrophile. Beurk. Jamais de la vie. Cette pensée m'aida à repousser mes envies.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 64
Localisation : Au Tartare
Points d'expériences : 1478

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Thanatos
Niveau: 80
Les pouvoirs: Immortalité, téléportation, télépathie, polymorphie, malédiction, capacité d'ubiquité,, lévitation, forme géante, nécromancie, ombrakinésie; aura d'ombre, vision mortuaire, séparation de l'âme de l'enveloppe charnelle, Absorption d'âmes, portails entre les mondes.
Voir le profil de l'utilisateur




Thanatos
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 23 Avr - 9:10
Je regarda alors la jeune femme avec un petit sourire. Le flot de vision n'avait pas était assez horrifique... oui, les amis. Je peux avoir beaucoup plus d'images pires que des corps déchiquetés par les inventions mortelles. Je peux vous montrer des images du Tartare. Des esclaves de ma Mère, Nyx, la Nuit. Je peux tellement faire de chose. Hahaha. Mais je n'allais pas le faire ici, quoi ? Parce qu'il y a des mortels ? Nooon, je viens de prendre l'âme d'une mortelle ennuyante ici même devant tout le monde. Vous croyez vraiment que je me soucis de tout ces rebuts modernes ? Non. Je n'en ai que faire.

Ilaria semblait résistante. C'était déjà ça, si je dois me servir d'elle comme objet, j'aimerais autant qu'elle ne meure pas à la première torture mentale... non mais non. Je ne vais pas jouer avec elle, je vais pas me servir d'elle. Je vais m'amuser avec elle et apparemment, cela commençait déjà. Regardez moi cette provocation, je pourrais d'un claquement de doigt la tuer mais ... quelque chose me dit qu'elle s'attend à ça. Voyons, voyons.
Je regarda sur ma droite ... beaucoup de passants, hm. Sur ma gauche, ah. Parfait ! Puis mon attention se reporta sur Ilaria, j'étais toujours adossé au siège de ma chaise.

"La Mort n'est qu'un évènement aléatoire ma jeune amie. Je pourrais d'un claquement de doigt te tuer, comme ça !" Je claqua alors mon majeur avec mon pouce devant elle ... rien ne se passa sauf qu'on entendit alors une voiture crissant sur la route pour éviter un passant devenu fou qui commençait à marcher à travers la circulation.

"On ne cherche pas la Mort, c'est moi qui vous cherche. Lorsque tu mourras pour de bon ..."

Il claqua une nouvelle fois des doigts et l'homme faisait face à un bus... il se le prit de plein fouet. Sa peau se disloqua pour aller à l'intérieur du corps pendant que le sang gicla et laissant les os sortir.

"Je serais là et je t'amènerais devant les Juges des Enfers.

On entendit des hurlements au loin, des mortels qui appelaient des secours pendant qu'une voiture de police arrivait au loin, des femmes étaient éplorées. Hahaha. Le pauvre mortel n'était pas encore mort, il avait encore de la vie en lui mais cela ne tardera pas.

"Tu sens la mort, Ilaria. Mais je ne peux voir ton avenir, tu sais pourquoi ? Parce que tu peux mourir à tout moment. Ici, dans dix minutes ou dans une heure. Dans ton camp pendant les Jeux de Guerre. Sur une route, dans un jour, une semaine, un mois, une année ... dix années ? Je ne sais pas. Mais je serais là pour toi ma jeune demi déesse. Si tu ne veux pas mourir dans les minutes qui suivent comme ce pauvre mortel, abstiens-toi de me provoquer sinon je ferais ma récolte d'âmes du matin."

Je lui avais dit ça sur un ton détendu qui se voulait calme mais ma voix était froide comme ... la Mort ? Roh ça, j'aime les blagues sur moi et alors ? Je bus alors une petite gorgée de mon café et je regardai les secours s'affairaient sur le corps inerte mais pas encore mort du mortel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 145
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 23 Avr - 17:12
Thanatos et Ilaria
/ Vie ou Mort? /

▽ Et bien et bien. Je venais de voir le vrai visage de la mort. Je regardais avec dégoût le mortel se faire happer par un bus. Ce sale type m'avais mis en colère. Il avait simplement décidé de tuer un mortel pour me prouver son point. Ce n'était pas nécessaire. Je me sentais horriblement coupable. Cet humain était mort par ma faute. Toute simplement parce que j'avais osé provoquer la mort. Je pensais qu'il ne s'en prendrait qu'à moi. J'avais tort. Merde. Lorsque j'entendis des femmes hurler je serrai ma tasse très fort dans mes mains. Puis, elle éclata alors en milles morceaux en répandant son contenu sur la table et mes doigts. Re merde. Un morceau de la tasse avait entaillé ma main et elle se mettait à saigner. En plus le café était assez brûlant. Bon j'avais une petite brûlure et une coupure de 4 centimètre assez profonde. Je fis une grimace et pris une serviette de table pour commencer à essuyer ma plaie. J'espère qu'il n'y à pas de morceaux pris à l'intérieur. Contrairement à mon père, je n'étais pas si douée que ça en médecine. Oui bon, je connaissais la base et avec toutes les blessures que je me faisais il était évident que je savais comment me soigner, mais je n'avais pas de talent particulier. Pas encore du moins.


Je fronçais les sourcils et je me décidai à lui jeter un regard noir empli de hargne. Je commençais à de moins en moins apprécier ce Dieu.


-Tu aurais pu simplement me l'expliquer au lieu de tuer un innocent! La vie est précieuse et j'en reviens pas que tu m'ais utilisé pour tuer un mortel. Franchement...


Je me retiens d'ajouter une flopée de juron bien sentie et des insultes sur la mort. Mais quel connard froid. Il m'avait coupé tout envie. Moi les hommes qui tuent de cette manière ça ne m'intéresse pas du tout. Tuer sans aucune raison ne fera jamais partie de mes valeurs. Je préfère sauver une vie qu'en prendre une. Merde! Je serrais mon poing de frustration et le sang se remis à couler. Il fallait que je fasse attention. Mais là tout de suite, je n'avais pas du tout envie de prendre soin de ma blessure. Il y avait plus important et c'est alors que je me décidai à lui faire une requête. Je ne savais pas s'il en était capable, mais j'allais tout de même m'essayer.


-Je ne veux pas avoir la mort d'un humain sur la conscience, alors s'il-vous-plait, pouvez vous faire en sorte qu'il ne meurt pas ? Bon, pas de tout de suite je veux dire, mais plus vieux quand ce sera son temps?


Est-ce qu'il allait en tuer un autre juste pour me narguer? Sérieusement, s'il le faisait j'allais prendre mes affaires et foutre le camp. Une serveuse vint ramasser le dégât que j'avais fait sur la table et me ramena des bandages d'une trousse de secours. Bon, comment j'allais me démerder à bander ma main avec une seule main... Je jetai un regard à Thanatos et soupirai.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 64
Localisation : Au Tartare
Points d'expériences : 1478

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Thanatos
Niveau: 80
Les pouvoirs: Immortalité, téléportation, télépathie, polymorphie, malédiction, capacité d'ubiquité,, lévitation, forme géante, nécromancie, ombrakinésie; aura d'ombre, vision mortuaire, séparation de l'âme de l'enveloppe charnelle, Absorption d'âmes, portails entre les mondes.
Voir le profil de l'utilisateur




Thanatos
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 23 Avr - 20:09
Elle osait encore me tutoyer. Elle devait apprendre le respect envers ses supérieurs mais elle avait du cran mais pas assez à mon goût beaucoup trop sensible. C'était bien une fille d'Apollon. Hm. Oui, vous vous imaginez bien que je ne peux pas pas saquer les Apollon. Leur père n'est qu'une ordure imbue de lui même qui se croit puissant alors que je pourrais d'un claquement de doigt le tuer. M'enfin, la jeune femme était sensible et la vie semblait important pour elle, eh aller encore une hippie. J'en avais tué des hippies dans les années soixante-dix ... ah, j'avais aimé cela je vous le dis. M'enfin.

"Tu dois apprendre à respecter tes aînés, demie-déesse. J'aime ton audace, tu es très joli aussi mais une paire de seins aussi grosse que ton égo ne fait pas tout. Tu es bien une fille d'Apollon, je pensais que tu étais bien mieux que cela."

Je regarda alors sa tasse s'éclater sous sa force ... elle était énervée la petite. Hahaha ! Colérique en plus de ça. Elle n'aime pas que l'on fasse le contraire de ce qu'elle veut on dirait. Elle était venu ici de draguer un jeune homme séduisant autour d'un café mais elle était tombée sur le Dieu de la Mort qui n'a cure des sentiments et des émotions. Je n'en avais rien à faire, j'étais aussi froid que la pierre, aussi froid que le métal et je comptais le rester. Hahaha. Je regarda la blessure de Ilaria avec un sourire. Hm. Une infection peut si vite arriver.

"Me prends-tu pour Asclépios ? Ton frère divin est le seul à savoir ressusciter les morts et tant qu'il est emprisonné, je me porte bien mieux. Ce pseudo dieu me donnait du fil à retordre après c'est un descendant d'Apollon." Je lui sourit puis la serveuse vint avec le nécessaire pour nettoyer tout cela. Hm ... elle me regardait avec une mine en attente d'aide. Je me pencha vers elle puis prit sa main blessée.

De la main gauche je survola la sienne et avec un grand sourire, une petite fumée noirâtre qui sentait le tissu humain brûlé s'éleva. Avec une douleur fulgurante la blessure se referma laissant là une cicatrice en forme de faux ... symbole de Thanatos. Un signe ? Je me mis à sourire puis dans un "pschitt" je disparut et avant que mon visage ne disparaisse je dis :

"Au plaisir de te revoir, demi-déesse."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 145
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 23 Avr - 20:53
Thanatos et Ilaria
/ Vie ou Mort? /

▽ Ce dieu faisait ressortir le côté sombre en moi que je me refusais de voir depuis des années. Tous mes mauvais côtés ressortaient en sa présence, c'était peu dire. Je commençais royalement à m'énerver. Il était évident qu'il ne m'appréciait guère, vu la rancune qu'il vouait à mon père, Apollon. Un rictus mauvais étira mes lèvres et je le regardais de haut.


-Vas te faire foutre. Je suis mieux que les origines auxquelles tu m'attache. La génétique, ça ne veux rien dire. Ce n'est qu'important pour vous les dieux. Vous pensez que notre parent divin nous définit. Laisse moi te détromper.


Une petite voix en moi me dit qu'au moins, il avait remarqué mes atouts généreux et qu'il ne semblait pas être aussi froid qu'il voulait bien le laisser paraître. Intéressent. Très intéressent. Peut-être que je pourrais séduire la mort? Idée stupide, mais qui me plaisait bien. Comme on dit, tout les moyens sont bon quand on est fâché. Je le l'écoutais plus, concentrée sur mes pensées de vengeance. Puis lorsque je croisa son regard, il s'approcha de moi et tendit la main.


-Non, qu'est-ce que tu fous, ne me touche pas! Je ne veux pas de ton aide.


Je voulu retirer ma main, mais il était beaucoup trop puissant et rapide. C'est alors qu'un douleur fulgurante se fit sentir dans ma main et je laissa échapper un grognement de douleur. Merde, ça faisait un mal de chien. Je vis alors avec horreur une cicatrice noire en forme de faux dans ma main. Il m'avait marqué? Ce connard m'avait marqué comme on marque un animal? Je n'étais pas sa chose! Rageuse, je tournai mon regard vers lui juste à temps pour le voir disparaître dans un nuage de fumée noire. J'aurais voulu faire disparaître son sourire arrogant à coup de fouet. Mon dieu, je ne me reconnaissait plus, j'étais devenue un être empli de colère et de violence en sa compagnie, ce n'était pas moi. Ouais c'est ça tu parle d'un plaisir. Je me levai de la table et parti me réfugier dans le camp. C'était horrible. J'avais la marque de la mort sur moi. Ça m'apprendra à vouloir jouer aux plus fines avec une divinité.



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I.04.2 Vie et Mort, mauvais ou bon mélange ? ¤ Feat Thanatos TERMINÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les Restaurants-
Sauter vers: