Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les cartes du jeu :: L'odysseum PJien :: Présentations :: Terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"And as days went by it would tell itself, let it struggle just a little bit more"- Mnémosyne

avatar
Nombre de messages : 25
Points d'expériences : 1184

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ouranos et Gaïa
Niveau: 100
Les pouvoirs: Pack des dieux + amnésie - reconaissance - création et manipulation des anomalies et des distorsions - télékinésie - contrôle mental - bouclier mental - illusion mentale
Voir le profil de l'utilisateur




Mnémosyne
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 2 Avr - 16:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mnémosyne
citation
⊱ AGE : plus de 5 000 ans⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE : Je pourrais dire en détail la date, l’heure, l’année, le lieux de ma naissance , vous le décrire en détail mais… à quoi cela vous avancerait-il ? Le résultat sera le même pour vous : des milliers d’années. ⊱ PERSONNIFICATION : déesse de la mémoire ⊱ ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle ⊱ GROUPE : les dieux insurgés

⊱ ÉLÉMENT : terre ⊱ PARENT DIVIN : Ouranos et Gaïa ⊱ POUVOIRS : Pack es dieux + amnésie - reconaissance - création et manipulation des anomalies et des distorsions - télékinésie - contrôle mental - bouclier mental - illusion mentale ⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES : Une armure d'articulation décoré en or avec griffes en bronze céleste. Un Kopis en fer et en bronze céleste (Glaive grec à lame courbée). Elle possède des perles qui lui permettent de garder sous la main, les souvenirs d'autrui. ⊱ QUELS CAMPS CHOISIS : celui d’Ouranos
Caractère
Rusée, Réfléchie, Très Intelligente, Créative, Énergique, Ambitieuse, Passionnée, Espiègle, Sensible, mais Forte, Fière, Attentive, Souriante, Voleuse, Cupide, Trop curieuse, Intrépide, Persévérante, Elle adore les jeux, mais elle triche souvent en trouvant des combines imparables (elle mémorise les cartes en plus.), Taquine, Têtue.
Tes pouvoirs

Pack des dieux +

Amnésie : don d'ôter ou de modifier le souvenir d'une personne, il est nécessaire d'embrasser la victime pour que la capacité fasse effet - les possesseurs de ce don peuvent également faire revivre, par un baiser, un de leurs propres souvenirs à leurs victimes.

Reconnaissance : don de tout savoir par contact physique sur un être.

Création et manipulation des anomalies et des distorsions : Crée des anomalies dans tout et n'importe quoi, comme par exemple un circuit électrique afin de pouvoir s'introduire dans un bâtiment ou dans un système de sécurité. Ou encore provoquer des distorsions, sur les membres d'une personne (déformation du bras) ou un objet (distorsion, déformation d'un mur, d'une porte.) à grande échelle, c'est de la destruction.

Télékinésie : La capacité de manipuler toutes matières par la pensée. Elle peut également générer un bouclier électromagnétique grâce à ce pouvoir.

Contrôle mental : Manipule les esprits des dieux ou êtres humains comme des marionnettes, elle peut aussi entrer dans la tête des gens, voir leur pensée, leur souvenir, changer leur perception de la réalité.

Bouclier mentale : Grâce à ce bouclier mentale, on ne peut pas la manipuler, ni lire ses pensées, les pouvoirs mentaux n'ont aucun effet sur elle.

Illusion mentale : L'illusion mentale est la plus puissante des illusions dans cette catégorie, puisqu'elle est perçue seulement par la personne visée. La victime est plongée dans une illusion qu'elle ne peut se défaire si elle n'a pas les capacités. L'illusion lui semble très réelle et affecte tous les sens.

Les anecdotes
citation
La famille est importante pour elle ≈ a un léger problème avec toutes formes de pouvoir ≈ prône l’indépendance et la liberté d’esprit avant tout ≈ Homère a été le premier humain dont elle s’éprit ≈  elle a accordé sa bénédiction à plusieurs grands intellectuels et ≈ s'est toujours intéressée aux arts mais cet intérêt s'est accru avec la naissance de ses fille ≈ durant l'Antiquité, elle aimait être dans les lieux artistiques et voir de belles choses mais ne voyait pas l'intérêt de les garder pour elle, grâce à ses pouvoirs elle pouvait les admirer autant qu'elle le voulait ≈ aime prendre du bon temps ≈ trop curieuse, elle veut tout connaître dans tous les domaines ≈ Ne supporte pas être tenue dans l'ignorance ≈ ne se faisait pas remarquer durant l'Antiquité ≈ N'a pas supporté voir les savoirs anciens détruits par la nouvelle religion ≈ Zeus l'a mise en garde car elle commençait a outre-passer les règles divines pour protéger ce savoir ≈ Ne l'a pas écouté et à tout fait pour permettre à Julian l'aposta de rétablir l'ancienne religion ≈ Rien ne peut l'arrêter pour faire ce qui lui semble juste ≈ En fait, rien ne peut l'arrêter lorsqu'elle a une idée en tête ≈ A perdu son essence divine, mais ça ne l'a pas arrêté ≈ a été condamnée à mort plusieurs fois tout au long du Moyen Age ≈ C'est également à ce moment qu'elle a vu que sa lutte n'allait rien changer et qu'elle s'est mis à voler et amasser les trésors païens ≈ en perdant sa nature divine, elle a été terrifiée à l'idée de perdre sa mémoire ≈ Ça n'a pas été le cas, mais elle note tout par peur de l'amnésie, au point que c'est devenue une habitude qu'elle a du mal à perdre ≈ A été à l'origine de la création de la légende des trésors de l'Antiquité tardive... qui n'est pas une légende ≈ a continué à venir en aide aux populations qu'elle croisait grâce à ses connaissances ≈ le problème, c'était qu'elles étaient considéraient comme païennes et hérétiques ≈ déteste l'Eglise ≈ pendant longtemps, elle n'avait rien contre les pouvoirs laïcs, mais même quand elle les aidés, elle finissait sur le buché car jugé comme ne respectant pas les règles et donc dangereuse pour l'ogre publique ≈ le point de non-retour, ce fut lorsqu'elle finit sur le buché durant le règne de Charles VII ≈ à ce moment, elle était connu sous le nom de Jeanne d'Arc et avait été jusqu'à faire croire d'adhérer à la religion chrétienne pour essayer de venir en aide à la royauté et de changer les choses ≈ Depuis son moment, déteste toute forme de pouvoir ≈ s'amuse à les voler et leur montrer qu'ils ne sont en sécurité nulle part et que peut importe les défenses qu'ils mettent en oeuvre, elle passera à travers ≈ voit ça comme un jeu ≈ imparable à tous les jeux qui existent, sa mémoire est un atout non négligeable ≈ a été une grande mécène à différentes époques ≈ a volé des milliers d'ouverts d'arts et de trésors ≈ depuis le XIXème siècle, s'amuse à les remettre sur le marché puis, quelques années plus tard, à les voler à nouveau ≈ depuis la fin du XXème siècle, passe beaucoup de temps à l'université, soit comme élève, soit comme professeur ≈ est actuellement paléographe et professeurs des langues et des écritures anciennes à l'Université Harvard à Boston
RP test
citation

« Nous ne savons rien de la personne qui a bien pu voler cette oeuvre de Léonard de Vinci, exposée depuis si longtemps au Louvre… toute la police recherche le voleur… » Je fermais la vidéo avec un sourire amusée. Ils pouvaient toujours chercher, ils ne le trouveront jamais. J’étais bien trop méticuleuse pour laisser des traces. J’aimais les oeuvres de De Vinci et j’aimais les avoir avec moi… Ce n’était pas pour rien que j’avais volé la Joconde un siècle plus tôt. Mais cette fois-ci, j’avais jeté mon dévolue sur la Cène. Pourquoi cette oeuvre emprunte de chrétienté ? Parce que j’aimais tous les symboles qui se cachaient à l’intérieur de cette toile et qui ajoutaient à la beauté du trait. Parce que sa grandeur et sa position, dans un des musées les mieux gardés du monde avait fait de son vol un challenge. Parce que je trouvais qu’elle s’accorderait parfaitement à la décoration de mon salon… Vous voyez, il y avait pleins de raison à ce vol… et puis dans une petite centaine d’années, je la remettrait sûrement en circulation… Ne serait-ce que pour avoir le plaisir d’entendre toutes les spéculations qui seraient alors faites quant à la raison du vol et au retour sur le marché de cette pièce magnifique. Pour le moment, je me devais d’accueillir mes charmants étudiants. J’aimais transmettre mon savoir, j’aimais les aider à développer leurs connaissances et, surtout, j’adorais transmettre ma passions pour les langues. « Bonjour à vous ! Je présume que vous êtes au courant de la perte regrettable dont ont été victime ces chers français… C’est tout de même fou de voir qu’on ne peut être en sécurité nul part… Si même des chefs d’oeuvres comme la Cène de Léonard de Vinci sont volés, ou va le monde ? » J’avais dit ça sur un ton sérieux, mais je ne pouvais empêcher mes yeux pétiller de malice, de telle sorte que l’on ne savait pas vraiment si j’étais sérieuse ou non… La réponse était que non, je n’étais absolument pas sérieuse. Au contraire, j’avais envie d’écouter la réaction de mes élèves, qui allait, à tout les coups, grandement me divertir. Et puis… ça flattait mon ego… Alors j’écoutais avec joie le débat qui s’ensuivit et toutes les hypothèses fournies pour expliquer le fait qu’une telle oeuvre ait pu être volée. Et vraiment… certains de mes étudiants avaient de l’imagination. Je devrais sûrement en prendre note, ça me donnait quelques idées… Ah oui ! C’est vrai, je n’avais nul besoin de gâcher du papier pour ça grâce à mon incroyable mémoire.

Enfin, nous étions tout de même là pour nous amuser. Je tapais dans mes mains pour demander le silence. « Bien, cette discussion est passionnante et j’aimerais pouvoir la poursuivre mais nous avons d’autres chats à fouetter. Et aujourd’hui, nous allons nous pencher sur la question de l’étymologie et, plus précisément, de l’existence ou non d’un langue mère ancêtre de toutes les langues actuelles… Alors ? Quels sont vos avis sur la question ? » Le regard pétillant, j’observais les étudiants, me demandant s’ils allaient pencher en faveur d’une langue originelle ou non. Après tout, les deux pensées étaient défendues chez les linguistes. Je fis signe à un des élèves du premier rang afin de lui donner la parole. « … malgré les théories de Merritt Ruhlen, il semblerait assez improbable que toutes les langues du monde soient dérivées d’une seule et unique langue qui serait nommée langue-mère. Les théories de Merritt Ruhlen n’ont pas pu être vérifiée, ce qui fait que le doute plane… De plus, sa démonstration n’étant pas jugée comme valable, nous ne pouvons pas accorder un vrai crédit à ses recherches… Peut-être qu’il a raison, mais pour le moment, rien ne peut être prouvé, ce qui fait que l’on peut plutôt considérer que l’existence d’une langue originelle est peu possible… » J’hochais la tête à ses dires. « Eh bien voilà un étudiant qui s’est bien renseigné…. Oui effectivement les études mises en places ne nous permettent pas vraiment de répondre à la question, l’absence de preuve ne faisant pas forcément de la théorie de Ruhlen une théorie fausse, mais plutôt une théorie que l’on ne peut pas considérer pour vrai… si vous voyez la différence… » Je me retenais de rire en me disant que moi, je détenais la vérité mais que… malheureusement, mes preuves ne seraient pas forcément perçues comme crédibles par la communauté des scientifiques. Après tout, le fait d’avoir été la déesse qui a inventé la langue dans une partie du monde… ce n’était pas ce qui était perçu comme une preuve recevable… Bien sûr, je pourrais en inventer mais… je n’aurais pas alors le plaisir de les voir tâtonner pour arriver à trouver la vérité… Et j’aimais voir les personnes rechercher le savoir… Après tout, c’était tellement plus gratifiant d’acquérir la connaissance après de nombreuses recherches plutôt que de l’avoir sans faire aucun effort particulier… la recherche et le travail, il n’y avait que ça qui marchait… « Bien, alors voyons, pourquoi ne pouvons-nous pas considérer les preuves de Ruhlen comme valable… Tout d’abord… » Et je me mis à continuer mon cours, heureuse de voir mes étudiants assez intéressé pour ne pas bavarder… Le silence planait dans la salle où seule résonnait ma voix… D’un autre côté, je ne pouvais être que passionnante… j’avais eu des siècles pour parfaire ma rhétorique.
( Cam')
âge ¤ 20 ans Le feat ¤ Elizabeth Olsen fuseau horaire ¤Paris comment avez-vous trouvé le forum ? ¤ Google What a Face Qu'en pensez-vous ? ¤ Bah je l'aime tellement pas que je ne sais même plus combien de DC's j'ai ici fréquence de connexion ¤ Ça dépend, mais au moins deux fois par semaines hmmm Code du règlement ¤ usque ad sideras et usque ad infernos Un avis ? Des sugestions ? ¤      
Code:
[b]Elizabeth Olsen[/b] › Mnémosyne
Code:
[b][color=#ffffff]Mnémosyne[/color][/b] › [i]Pack des dieux  - amnésie  - création et manipulation des anomalies et des distorsions  - télékinésie - contrôle mental - bouclier mental - illusion mentale[/i].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Points d'expériences : 1184

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ouranos et Gaïa
Niveau: 100
Les pouvoirs: Pack des dieux + amnésie - reconaissance - création et manipulation des anomalies et des distorsions - télékinésie - contrôle mental - bouclier mental - illusion mentale
Voir le profil de l'utilisateur




Mnémosyne
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 2 Avr - 16:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il était une fois...
citation
La mémoire… Je ne pouvais m’empêcher de penser que la plupart des personnes la négligeaient trop. Peu l’entretenaient véritablement. Peu la considéraient comme une véritable aptitude qui méritait d’être louée… quoique la publicité faite à la maladie d’Alzheimer, la mise en avant des qualités de mémorisation de certaines personnes, magiciens, arnaqueurs professionnels, etc. ont tendance à la mettre légèrement au goût du jour. Cependant… avec les nouvelles technologies, les mortels ont de moins en moins tendance à la considérer comme essentielle. Pourquoi apprendre, pourquoi se remémorer quand un appareil pouvait le faire à notre place ? Ils avaient tendance à oublier que sans notre mémoire, nous n’étions rien. Elle était une part de notre identité. Elle était notre passé. Mais aussi notre présent. Chaque choses que vous viviez, chaque sensations, est mise en mémoire dans votre cerveau pour une durée plus où moins longue. Et enfin, ce qui était le plus négligé : elle était notre futur. C’était elle qui forgeait l’expérience, qui empêchait de répéter éternellement le même cycle. C’était grâce à elle, grâce à cette base que vous pouviez vous rappeler de chaque erreur ou réussite passée, elle qui influait sur votre façon d’agir. Oui, la mémoire est peut-être la plus redoutable et la plus invisible des armes. J’en sais quelque chose. Après tout, n’en ai-je pas été la déesse ? N’ai-je pas personnifié cette mémoire ? Je n’oubliais rien. Jamais. Je me souvenais de tout ce que je rencontrais et vivais, chaque petits détails qui pourraient vous sembler insignifiants. Mais les auditeurs n’aiment pas l’accumulation de détails dans une histoire. Ça les perdait. Leur petite mémoire était incapable de tout retenir. Je devais dire que je trouvais ça assez amusant.

Alors soit, je me mettrais à votre niveau. Je garderais pour moi la mosaïque d’images, de sens, de sons, d’odeurs, de goûts qui me venaient à l’esprit lorsque je me remémorais le passer. Je vous ferez grâce de la description de ma sortie du ventre de ma mère, après que Cronos et mes frères eurent vaincu mon père. Je vous ferez grâce de vous dire que la première chose que j’avais vu, c’était un vol d’hirondelles qui vinrent décorer le ciel de leur arabesque. 21 de ces petites choses fragiles  et élégantes étaient passées au dessus de ma tête pour finir par disparaître dans la forêt voisine. Qui comptait 256 arbres visibles de ma position. 123 châtaigniers, 54 platanes et 79 chênes. Mais je le sais bien que ça ne vous importe pas. Seulement, être attentif à ce qui nous entoure, ça peut être important. Très important même. Comment croyez-vous que j’ai inventé le langage ? Ce n’était pas rien. Je ne m’étais pas réveillée en me disant qu’un arbre s’appelait un arbre. J’avais observé. J’avais analysé. J’avais essayé de capter l’essence de chaque chose afin de la retranscrire le mieux possible en un agencement de sons et de syllabes de tailles raisonnables. Le langage n’était peut-être pas parfait, mais il avait une qualité que je ne pouvais m’empêcher d’admirer : il évoluait. En effet, chaque choses changent, de même que les personnes qui perçoivent ces dernières. Il fallait donc que les mots s’adaptent à ce changement. Le langage était fait pour évoluer.

Eh oui, je n’étais sûrement pas la plus connu des déesse, que ce soit de mes frères et soeurs Titans ou même des Olympiens. Tout le monde connaissait Hélios et Séléné, Hécate, Cronos et je ne vous parle même pas des dieux Olympiens. J’étais celle qui avait inventé le langage, mais à part ça, je restais assez insignifiante. Assez inconnue. Ce qui n’était pas plus mal quand je voyais le sort qui a été réservé à certaines divinités. Regardez Ether. Bannis sur terre à cause de la jalousie de Zeus. Au moins, ça ne risquait pas de m’arriver. Je savais ce que je voulais et j’arrivais toujours à mes fins. Mais la célébrité n’était pas forcément mon but ultime. Et puis… je devais avouer que je considérais le simple fait d’entendre les hommes parler comme un hommage en mon honneur. Les voir utiliser ce langage que j’avais inventé… c’était sans doute le plus grand des honneurs que je pouvais recevoir. Et il était éternel. Oups. Je crois que je me perdais dans mes pensées. Moi qui avais promis d’être directe. Vous savez ce que c’est quand on a des millénaires… c’est tellement facile de perdre la tête. Bref, il fallait que j’aille à l’essentiel, que je synthétise ma vie. D’ailleurs, qu’est-ce que vous allez faire de mon histoire ? Un livre ? Une oeuvre d’art ? Peut-être que si je la juge vraiment digne d’intérêt, je vous laisserez l’exposer… quoi que non… je crois que je préférerais la conserver parmi les autres merveilles qui sont exposée chez moi. Eh oui, j’aime l’art. J’aime les belles choses. Est-ce vraiment étonnant lorsqu’on connait mes filles ? Oh, vous ne vous rappelez peut-être pas de leurs noms, en tout cas individuellement, mais vous en avez sûrement entendu parler. Après tout les Muses sont bien plus célèbre que moi. Qui était le père ? Disons que n’étant pas mariée, vous avez l’embarras du choix. Allez, je vais vous mettre sur la piste. J’ai été approchée par le plus illustre des coureurs de jupons. Et la réponse est…. Tadaaaa ! en plein dans le mille : Zeus. Il est venu me retrouver neuf jours d’affilés sous la forme d’un simple berger. Inutile de nous perdre dans les détails, n’est-ce pas ? Au bout de neuf jours, j’accouchais de neuf filles. D’abord vint Calliope, « à la belle voix », même si toutes mes filles ont une voix magnifique, muse de la poésie épique et de l’éloquence. Ensuite, j’eu Clio, muse de l’Histoire. Ma troisième fille fut Melpomène, muse de la tragédie. Elle fut suivit par Euterpe, muse de la musique. Puis vinrent Erato, muse de la poésie amoureuse, Terpsichore, muse de la danse et des chants de choeur, Uranie, muse de l’astronomie et de la géométrie, Thalie, muse de la comédie et enfin Polhymnie, qui présidait aux hymnes et représentatif la faculté d’apprendre et de se souvenir. Connaissant mes enfants, il vous est peut-être plus facile de comprendre ma passion pour les arts et les sciences.

Peut-être que l’on ne me voyait pas, mais j’étais partout où les arts et disciplines scientifiques ou intellectuelles rayonnaient. Je suivais leurs évolutions avec passion. Je ne compte même pas le nombre de fois où je me suis retrouvée à Athènes durant le Vè siècle avant J.-C. Suivre les débats, les discours politiques était passionnant. C’était également dans cette ville qu’Hérodote lu ses logos qui furent réunies dans son oeuvre Historia. Ces lectures publiques étaient courante à cette époque. Je pouvais rester des journées suspendue aux lèvres de personnes comme Hérodote. Et les discours… Vous auriez dû entendre Périclès… Heureusement, grâce à Thucydide, vous pouvez en avoir un aperçu… Alexandrie, Pella, Rome,.. autant d’autres sites que j’aimais fréquenter. Et les concours en l’honneur d’Apollon…. une merveille. J’ai écouté chacun des grands penseurs grecs. Socrate, Platon, Aristote, Epicure, Archimède, Pythagore, et j’en passe. J’étais à Rome lorsque Carnéade de Cyrène fit l’illustration du pouvoir de la rhétorique. Lorsqu’il a soutenu devant le Sénat une thèse avec tellement de conviction et de force qu’il rallia tout le monde son idée… et que le jour d’après, avec les mêmes procédés, il a soutenu la thèse inverse avec le même résultat. Vous auriez dû voir la tête de Caton l’Ancien. Hilarant. Il s’est d’ailleurs empressé de répondre à la requête d’Athènes, histoire que les scolarques quittent Rome. Et lorsque Rome devint la puissance dominante, lorsque nous, les Dieux, nous devinrent romains…. je suivais avec la même curiosité, la même joie les débats de Cicéron, les raisonnements de Plutarque, je lisais avec attention les oeuvres d’Ovide, de Virgile et de tout ces grands noms. J’admirais les pièces de théâtres, les sculptures érigées, je levais des yeux emplis d’admiration en l’air, admirant les étoiles et écoutant les théories des plus grands scientifiques. Je ne me mettais peut-être pas, alors, très en avant, mais j’écoutais, j’observais et je retenais tout. Je poussais ceux qui avaient su toucher mon coeur. Et j’avoue que parmi eux, une personne suscita mon admiration pour sa mémoire et son art. Homère. Homère était pour moi le plus parfait des hommes. J’étais derrière lui, lui permettant d’emmagasiner tout ses vers… Évidemment, il devait travailler à cette mémorisation, je partais du principe que ce n’était pas quelque chose d’innée… Cependant, je fis en sorte que sa capacité et sa vitesse d’apprentissage fut largement au-dessus de la moyenne. Ce n’est pas le seul que j’ai soutenu, mais je penses que c’est le plus connu…

Mais à partir du IIIème siècle de notre ère, les choses changèrent. Doucement mais sûrement. Les frontières devenaient de plus en plus dur à défendre. La fin du III è siècle et le début du IVème siècle marqua véritablement un tournant. Dioclétien et sa tétrarchie… C’était le signe qu’une seule personne ne pouvait plus s’occuper à elle-seule de l’Empire et de sa défense. Mais ce ne furent pas tant les barbares qui m’inquiétèrent. Après tout, certains grands esprits se trouvaient parmi eux, et ceux qui intégraient l’Empire intégraient également sa culture. Non, ce qui changea tout, ce fut le christianisme. Était-ce bien ou mal ? Ce n’était pas à moi de le juger. Mais les chrétiens détruisirent peu à peu tout ce qu’ils jugeaient relevant du paganisme ou de l’hérésie. Notre existence, nos cultes, nos croyances, notre passé intellectuel. Ils le rognaient, supprimant ce qui ne leur convenait pas. Avec Constantin, cette tendance s’affirma. Je ne pouvais plus me taire. Je ne pouvais pas regarder disparaître, impuissante, toutes ces connaissances. Alors, transgressant les lois divines, j’agis de manière beaucoup plus forte. Je pris parti. Comment croyez-vous que Julian dit l’aposta car dernier empereur païen, des années après Constantin, monta sur le trône ? Qui l’avait guidé ? Qui avait tout fait pour qu’il puisse inverser la tendance. Je lui avais confié mon savoir, mes connaissances, mes stratégies. Je lui soufflait à l’oreille. J’avais fait en sorte que tout ses adversaires politique se retrouvent incapable d’agir contre lui. Et j’aurais sans aucun doute pu inverser la tendance si Zeus n’était pas intervenu. Enfin, à l’époque, il s’agissait de Jupiter. Bref, le roi de l’Olympe me condamna pour ne pas avoir respecter ses règles. Et en moins de deux secondes, je me retrouvais sur terre… totalement humaine. Seul vestige de ma divinité… mon immortalité. J’en aurais pleuré de rage. Pile au moment où j’avais le plus besoin de mes pouvoirs pour inverser la tendance, pour conserver tous ces savoirs menacés… je me retrouvais impuissante… Seulement, je n’étais pas du genre à m’apitoyer, à pleurer et à me montrer défaitiste. J’étais humaine. Les lois de Zeus ne s’appliquaient donc plus à moi. Et je ferais tout ce que je pourrais, en tant qu’humaine, pour atteindre le but que je m’étais lancé.

Mais la perte de l’immortalité à des conséquences psychologiques plus profonde que l’on pourrait le croire. Heureusement, je ne faisais pas partie des plus puissants dieux, peut-être que ça a atténué la douleur. Il n’empêche, il y avait une chose que je craignais de perdre : ma mémoire. La mémoire était tout pour moi. Elle était ma raison de vivre, ce qui me rendait fière. Je pouvais perdre ma divinité, mais je ne supporterais pas de perdre ma mémoire. Cette idée me paniqua tellement que je me mis à tout écrire, tout noter pour être sûre que ça ne tombe pas dans l’oubli. J’entraînais ma mémoire, j’essayais d’accumuler le plus de connaissances possible, parce que.. l’ignorance me faisait peur. Encore aujourd’hui, je continuais, mais plus par habitude. En tout cas, je luttais avec acharnement pour la conservation des savoirs anciens. Je faisais parti des gens qui soutenaient la tolérance. Je n’avais en soit rien contre l’émergence du culte chrétien… s’il ne venait pas faire table rase du passé. Mais ce n’était pas dans l’idée des dirigeants. La politique anti-païenne se durcit encore sous Théodosien. Après son traité de Thessalonique, les païens n’avaient pas d’autres choix que d’arrêter leurs pratiques. Ce que je ne fis pas, et me valu de me retrouver emprisonnée plusieurs fois… puis exécutée pour récidive. La première fois que je mourrais… la douleur, la peur, l’appréhension, la panique, tout ça fut horrible. J’en frissonne rien que de me les remémorer. Je suis morte. J’avais vécu cette mort… mais mon immortalité, vestige de ma condition divine, permis à mon corps de se reconstituer. Il n’empêche, ma première mort causa un tournant. Je luttais avec plus de force, mais en même temps, j’étais assez lucide pour savoir que le vent ne tournait pas du tout en faveur des païens. Alors j’entrepris de tout faire pour sauver leurs trésors. Vous savez, durant l’Antiquité tardive, il y a eu une vague de thésaurisation… eh bien elle était, en quelque sorte, de mon fait. Je m’arrangeais pour voler les trésors païens, statues, oeuvres d’arts, textes, etc. Je les volais pour être sûre de les préserver. Je les cachais à la vue de tous. Mais mon action causa également une vague de panique et tout le monde se mit à faire pareil, à cacher ses richesses pour être sûr de les conserver. C’est ce qui donna naissance à la légende des trésors de l’Antiquité tardive… qui n’était pas vraiment une légende…

Voilà à quoi ressembla ma vie… Impuissante, je regardais les empereurs romains être dépossédés de leurs pouvoirs. On parle de 476 comme d’une date clef… ce n’est pas exactement vrai… la chute avait commencé bien avant, les premiers signes avaient été visibles dès Marc Aurèle. Il n’empêche, peu à peu, j’assistais à l’entrée du monde dans l’époque médiévale. L’occident se retrouva dominé par des peuples barbares… J’allais donc poursuivre ma lutte en Orient, où j’espérais trouver des restes de conscience païennes. Seulement, là-bas, je finis également exécutée… Il m’a fallut mourir 12 fois avant de changer de tactiques. Mes morts ne servaient à rien et il était inutile de poursuivre une tactique qui ne faisait absolument pas ses preuves. Je me contentais de voyager. J’étais toujours sur la route, jamais présente très longtemps un même endroit. Je dispensais mon savoir. Je venais en aide aux populations qui m’accueillaient. Quand je disais que la mémoire était l’arme la plus redoutable, la meilleure des alliées. Grâce à elle, je pouvais autant fournir des soins avec mes connaissances de la médecine, qu’aider à construire une maison, à cultiver un champ, etc. La mémoire est un domaine touche-à-tout. Voilà à quoi je passais ma vie, pendant des siècles. Toujours pourchassée, toujours fuyant et y arrivant assez bien, grâce au manque d’unité. En même temps, je continuais de voler. Et je devais dire que j’aimais ça. Ça mettait du piment, c’était comme un jeu que je gagnais assez facilement, je devais bien avouer, et… peu à peu, je devenais cupide. Tout ce que je volais était caché précieusement, mais j’en voulais toujours plus. Et pas que des oeuvres païennes. J’estimais que l’époque médiévale n’accordait pas assez d’importance à la beauté. La meilleure place d’une oeuvre d’art, quelle qu’elle soit, c’était auprès d’autres oeuvres qui seraient admiré à leur juste valeur. Et la seule personne capable de faire ça durant cette période, eh bien… c’était moi. Ensuite… je n’arriverais pas à me passer de cette manie.

Il y eu bien des moments où j’espérais voir arrivé un renouveau. À la fin du VIIIème siècle avec Charlemagne… Durant le XIIIème siècle… mais non, rien qui n’aboutit à ce que j’espérais. Il fallait attendre le XVème siècle pour voir la lumière éclairer cet âge d’obscurantisme qui avait été le Moyen Age. Je détestais cette période. Jusqu’au XIIème siècle, elle était marquée par la fuite, la rancoeur, la nostalgie des temps passés. Puis vint le temps des procès. L’Eglise s’affirmait, et bientôt, elle fut appuyé par les pouvoirs politiques. Animés d’une volonté de contrôle absolu, ils faisaient tout pour mettre fin aux dissidences, pour poursuivre les personnes comme moi qui n’étaient pas d’accord avec eux. Cette période, je la hais, je la tiens en horreur, elle a une odeur de chaire brûlée, une odeur de cris, de peur, de terreur, de haine… Pour moi, elle se résuma à cela : j’essayais d’aider la population avec des méthodes que je savais efficaces, plus que la mortification et la prière au dieu chrétien, j’étais accusée d’hérésie ou de sorcellerie et j’étais brûlée. L’Eglise, encore, je pouvais comprendre, je n’attendais rien d’elle… mais les pouvoirs politiques… même quand je cherchais à les aider, comme j’avais pu le faire au XIVème siècle, je finissais brûlée. J’avais essayé de changer de stratégie. D’approcher suffisamment les pouvoirs pour influer sur les stratégies… et pour ça, rien de plus facile que d’utiliser les armes des l’Eglise. Eh oui, Jeanne d’arc n’était pas n’importe qui. C’était moi. C’était mon génie qui avait permis à cet idiot de Charles VII de conserver son pouvoir. Mais même ainsi, j’avais fini sur le buché. Ce fut à ce moment que je perdis véritablement foi en la politique et ses pouvoirs. Il ne servait rien de leur venir en aide, ils n’avaient aucune reconnaissance. Tous des corrompus, des faibles, des égoïstes,… À partir de ce moment, je pris un malin plaisir à jouer de temps en temps des mauvais tours aux pouvoirs. Mon jeu préféré ? Déjouer toutes leurs sécurités pour leur voler leurs biens les plus précieux. Les voir impuissants face à mon génie, à mes connaissances. Peu importe la manière dont ils renforçaient leur sécurité. Je la mémorisée et je cherchais une faille… parce qu’il y en avait toujours une. Peu à peu, j’étais devenue une voleuse hors paire.

Et ce n’était pas la Renaissance qui allait m’arrêter. J’éprouvais un besoin irrépressible d’accumuler toujours plus de richesse, au point de vendre mes services parfois… Pourquoi ? L’attrait de la beauté, de la richesse et du jeu. Voilà à quoi j’étais accro. En même temps, je participais au développement des arts. Pendant une période, je devenais un véritable mécène, finançant des talents que je repérais… Je faisais ça pendant une trentaine d’année… puis je partais, découvrir le monde… J’avais visité l’Asie, l’Amérique, mais aussi l’Afrique et l’Océanie comme ça… Au bout de soixante ans, je revenais, je prenais note des nouveauté, je volais, je repérais des jeunes talents, et ainsi de suite. Ainsi, j’ai assisté aux règne de François Ier et de Louis XIV, à celui de Victoria… J’étais présente aux États-Unis, lors de la guerre d’indépendance, prenant part aux combats aux côtés des colonies… Je ne vais pas décrire ma vie en détail parce que… ce serait bien trop long. En effet, je m’arrangeais pour que chaque jour soit différent du précédents. Une chose était sûre, dès qu’il y avait une opposition au pouvoir et que j’étais dans les parages, j’y pris part… mais cela engendrait de nouvelles autorités qui été autant, voire plus, tyranniques que les précédents… Seulement, j’aimais l’idée de montrer aux puissants que leur place n’était pas éternelle. J’ai regardé avec excitation la Révolution Française, avant de partir, dégoûté devant la Terreur qu’elle avait engendré. Je participais au renversement des Tsars en 1917… je devais dire que je trouvais ça bien plus intéressant que la première guerre Mondiale à laquelle je ne pris pas part. J’aimais les ambiances grévistes… Oui, je participais aux luttes sociales, même si j’étais l’une des personnes les plus riches au monde. Un de mes grands jeux, que j’ai découvert au XIXème et au XXème siècle, c’était de remettre en circulation quelques oeuvres d’arts que j’avais volé, histoire que le monde puisse les admirer et… les voler à nouveaux… bien que dans ce cas-là, je ne considérais pas ça comme du vol, puisque ces oeuvres étaient maintenant miennes.  

Bref, je me posais peu… Durant le XIXème siècle, je participais à ces grands mouvements de fouilles pour découvrir les traces du passé. Quel plaisir de voir les « païens » remis sur leur piédestal, duquel ils n’auraient jamais dû tomber. Puis, dans la seconde moitié du XXème siècle, je me consacrais entièrement aux études, passant par toutes les filières possibles et inimaginables pour être au courant des dernières nouveauté scientifiques et intellectuelles. Ce qui était… passionnant… Évidemment, j’avais suivit la majorité de ces découvertes, mais ça ne faisait jamais de mal de jouer à l’étudiante… Ou au professeur, selon mes envies. C’est comme ça que je suis devenue paléographe et professeurs des langues et des écritures anciennes à l'Université Harvard à Boston. Oh, bien sûr, je continuais à voler, et je n’avais sûrement pas besoin de travailler pour gagner ma vie mais ça… ce n’était pas un travail mais une passion. J’ai entendu parlé des évènements récents… Cronos, la prise des Camps, Gaïa… je devais bien avouer… j’en avais rien à faire de ce qui pouvait arriver aux Olympiens… J’avais vu les conséquences de la politique de non-intervention de Zeux. J’avais vu à quel point les autres olympiens rampaient devant lui… Le maître tout puissant était en difficulté ? Je devais dire que ça me faisait rire de joie. Enfin ! Mais je n’intervenais pas… ni en faveur d’un côté ou de l’autre… Jusqu’à ce que je le vois… Cet être que je pensais mort. Cet être que mes frères avaient tué. Père. Ouranos. Il m’avait contacté, il était venu me dire qu’il était devenu le protecteur des insurgés… qu’il voulait constituer une armée pour se battre contre l’absolutisme de Zeus et des Olympiens… Comment aurais-je pu refuser ? Il se battait contre quoi j’avais lutté pendant tellement de siècle : le pouvoir. Et je le croyais… j’avais vu à quel point il avait changé… Peut-être que pour une fois, la chute d’un pouvoir ne verrait pas l’émergence d’un autre aussi mauvais, voire pire. Peut-être que, pour une fois, la lutte servira à quelque chose… Je gardais ma couverture en tant que professeur à Harvard jusqu’à ce père décide de tous nous révéler aux yeux du monde. Retrouver ma divinité, retrouver ma puissance... ça avait été grisant. J’avais passé tellement d’année sans elle… mais tout était comme dans mes souvenirs… Alors je devins la stratège, la cartographe, la trésorière des Astraiens… Mais je n’arrêtais pas mon enseignement à Harvard, tout comme le vol… j’aimais bien trop ça pour pouvoir  mettre fin à mes petits loisirs…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 32
Localisation : • Entre ma demeure de Key West et Astraïa.
Points d'expériences : 5

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: • Gaia & Pontos.
Niveau: 100
Les pouvoirs: • Immortalité - Téléportation - Télépathie - Polymorphie - Malédiction - Métamorphose - Capacité d'ubiquité - Lévitation - Forme Géante - Hydromancie - Anesthésie - Régénération par l'eau - Clonage d'eau - Mimétisme Aquatique - Super Audition - Desoxygénation - Hydrokinésie & Ecumekinésie constructrice et créatrice.
Voir le profil de l'utilisateur




Nérée
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 2 Avr - 16:59
Astraïens en force ! (oui, t'as vu, je sors Nérée juste pour toi Razz)
Je te l'ai déjà mais je veux des liens. Puis, tu as choisi une excelleeeeente divinité ! love Je lirai ta fiche un peu plus tard mais je sais déjà qu'elle envoie du lourd. Bonne chance pour ta validation ! On se revoie pour discuter des liens !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Points d'expériences : 1184

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ouranos et Gaïa
Niveau: 100
Les pouvoirs: Pack des dieux + amnésie - reconaissance - création et manipulation des anomalies et des distorsions - télékinésie - contrôle mental - bouclier mental - illusion mentale
Voir le profil de l'utilisateur




Mnémosyne
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 2 Avr - 17:03
Oh ouuuuuui ** Néréééééée (il est trop classe et je suis tout à fait d'accord, les astraiens en force Je comprends pour la lecture, quand j'ai écrit, j'avais l'impression que c'était super court, mais en fait, c'est un peu plus long que je pensais

Et j'attends avec impatience d'en découvrir plus sur tes idées de liens (tu attise trop ma curiosité )
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 3 Avr - 15:07
WELCOME !
/ and Good Luck /

Bienvenue sur PJ RPG petit scarabée! Je suis le recruteur en charge de ta fiche! J'espère que tu te plairas parmi nous!

Voilà quelques petites adresses qui pourraient t'être utiles! Tout d'abord le pack de base qu'il faut que tu lises absolument si tu veux comprendre le forum ici c'est à dire le règlement, le contexte et les intrigues. Règlement qu'il faudra d'ailleurs signer impérativement dans ce sujet. Ainsi que le guide/pack de survie concocté spécialement pour toi qui se trouve ici.
Ensuite voici de quoi t'aider pour tes pouvoirs si tu es un demi-dieux. Tu es prié de respecter cette liste et d'éviter d'inventer un autre pouvoir, nous pensons avoir mis assez de choix dans une gamme assez variée. Pour les dieux c'est par ici. Ensuite et par ce que tout le monde en a besoin, pour avoir plus de précisions, informe toi sur ton camp quel qu’il soit dans ce sujet. Il y a de nombreuses précisions qui pourraient t'être utile pour ta fiche.

Et s'il te reste encore des questions, direction la partie Intégration des Nouveaux où nos parrains et marraines se feront un plaisir de répondre à toutes tes questions.

Et puis pour finir en beauté fait toi plaisir en regardant les vidéos du forum ici et

Voilà! Bonne chance pour tout ça! Je repasserais plus tard et n'oublie pas que tu as deux semaines pour faire ta fiche! N'oublie pas de préciser que ta fiche est terminée ici.


Tu connais la maison, mais bon...
J'ai le plaisir de te dire que c'est moi qui vais m'occuper de toi **
En tout cas Mnémosyne... Elle est fucking badass. Parfaite. Tu as fait un très très bon choix ! À n'en pas douter Very Happy

Bref... Si tu as la moindre question (vu que je suis presque un expert en Astraïens), n'hésites pas Very Happy

Tu vas déchirer dans la peau de cette magnifique déesse !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 470
Localisation : Au pré d'Asphodèle...
Points d'expériences : 3843

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Demeter
Niveau: 16
Les pouvoirs: Sablokinésie et bouclier de sable autonome et restructuration en sable (pouvoir de soin).
Voir le profil de l'utilisateur




Sly A. Earlington
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 3 Avr - 15:14
Re-bienvenue jolie déesse (a) Je suis content qu'elle te plaise en tout ça, c'est l'une de mes préférées et je suis certain que tu vas très bien la jouer. :nui: J'aime toute ta fiche, elle est géniale love

_________________
    Loneliness
    NOUS DEVONS PASSER PAR LA DOULEUR POUR ESPÉRER L'INDÉPENDANCE. COMBIEN DE FOIS VAIS-JE ÊTRE BLESSE POUR NE PLUS RESSENTIR LA DOULEUR ? L'ÉCOULEMENT DU SANG ME RAPPELLE QUE JE SUIS EN VIE.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 3 Avr - 15:32

Validation


« Entrez dans un monde entre tradition et modernité... »
Très franchement ** Tu as fait de Mnémosyne celle que l'on attendait en la créant. Franchement... Et puis que ce soit toi qui la joue. C'est certain qu'elle va être ouffissime. Ta fiche est parfaite. Bref... Je suis vraiment super content de t'annoncer que  tu es Validé(e). Bienvenue chez les grecs !

Mais avant d’aller plus loin, je vais t’aiguiller sur les liens importants du forum. Déjà, pour savoir si tu maîtrise bien tes pouvoirs, n’oublies pas que tu dois faire ta fiche technique, tu as une semaine pour la faire. Ensuite parce que tu n’iras pas loin sans liens, je te conseille d’aller faire ta fiche de liens, c’est par ici que ça se passe mais également ton livre de bord où tu pourras recenser tes RP. Mais si tu es encore timide, n’oublie pas que tu peux demnder un sujet par ici.  Sinon, pour réussir à te repérer, je te laisse les liens des point d'expérience et des niveaux et des arbres de talent, mais également la boutique divine et l'hôtel des ventes ou tu pourras dépenser tes pièces d’or. Va également jeter un coup d’œil sur les missions disponibles (tu commenceras en rang D) et renseigne toi sur l’intrigue du moment où les Wanted sont à l’honneur, c’est ici que ça se passe. Oh et j’oubliais, on a un paquet d’animations sur le forum, n’hésites pas à y participer ! Si jamais tu rencontres le moindre soucis pendant ton aventure sur PJ RPG, n’oublie pas que le staff est là pour t’aiguiller, un petit MP et le tour est joué !

Bon jeu sur PJ et encore bienvenue parmi nous  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 3 Avr - 15:47
Je ne pouvais pas classer ta fiche dans les terminées avant que Swann vienne voir sa soeur et lui dise bonjour, coucou, des bisous et tout et tout **
Bref (a) Hâte de faire des RP avec Mnémosyne Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 25
Points d'expériences : 1184

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ouranos et Gaïa
Niveau: 100
Les pouvoirs: Pack des dieux + amnésie - reconaissance - création et manipulation des anomalies et des distorsions - télékinésie - contrôle mental - bouclier mental - illusion mentale
Voir le profil de l'utilisateur




Mnémosyne
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 3 Avr - 20:32
Merciiiiii love love love Contente que la fiche vous plaise, comme c'était un prédéfini, j'avais peur de ne pas être à la hauteur Razz Hâte de la jouer avec vous

Et Swann -> Je veux pleins de rp avec mon petit frère adoré Pas le choix, sinon, je te prends en otage What a Face
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
"And as days went by it would tell itself, let it struggle just a little bit more"- Mnémosyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» Dog Days sous-titré en français
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les cartes du jeu :: L'odysseum PJien :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: