Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les camps :: Le Camp Grec Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.4.2 RP commun ○ Le grand feu de camp.

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Nombre de messages : 451
Points d'expériences : 5091

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ecrire le nom du dieu ou de la déesse dont votre personnage est issu.
Niveau:
Les pouvoirs: Ecrivez vos pouvoirs ici.
Voir le profil de l'utilisateur




The Mist
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 1 Mar - 1:52
Le grand feu de camp



Au camp, la vie reprenait son cour, malgré la guerre qui avait lieu. En même temps, la guerre était toujours là, rien ne changeait. Oui la paix était terminée entre eux et les insurgés, mais tant mieux, ils ne les aimaient pas de toute façon. Et puis, les grecs et les romains avaient vécu tellement de choses, ils avaient besoin d'organiser un petite soirée, mais quoi ? Ils ne voulaient plus de banquets ou du moins, pas avant un bon moment. Ça leur rappelait le banquet pendant l'Occupation et toute cette chair humaine qu'ils avaient dû ingurgité à leur insu. Non, ni de banquets, ni de fêtes, ni de capture l'étendard, ils avaient envie d'un bon feu de camp à l'ancienne. On était le premier mars 2017 et il débuta à 21h. Tout le monde était convié, même les romains. D'accord, il y avait des tensions avec eux, à cause de cette histoire de territoire, mais les grecs les considéraient encore comme des frères... Le spectre de la malédiction d'Athéna faisait encore trembler les esprits, ils ne cherchaient pas se faire un autre camp ennemi. Pourtant, il avait cette compétition entre eux, ce début de tensions qui naissaient également. Le feu de camp allait-il pousser les demi-dieux des deux camp, à mettre leur différent de coté ? Ou au contraire, les choses allaient-elle s'envenimer ? Les organisateurs avaient décidés de prendre le risque.

En plein centre de la colonie, le grand feu de camp venait d'être allumé. Autour, il y avait des rondins de bois pour s'y asseoir et commencer la soirée. On pouvait chanter, danser, raconter une histoire, jouer un jeu de gage ou encore à  Action Vérité. Tout était possible. Tout prêt, il y avait cette grande tour de bois, éclairée par le feu. Elle possédait six niveaux et les demi-dieux pouvaient s'amuser à la monter le plus vite possible, en évitant le bras de bois qui en sortait. Il y avait également de quoi manger et de quoi boire, car après tout, les restrictions de Zeus était définitivement abolies. La colonie entière était debout, laissant entrer les romains par le portail. Les festivités pouvaient commencer.




Informations:

- Tout le monde est invité, romains et grecs, et les divinités peuvent venir aussi, pourquoi pas.
- Le feu de camp peut servir à raviver les tensions entre grecs et romains !
- Faites attention de ne pas faire des réponses trop longues et si vous ne pouvez par faire autrement, remplissez bien votre résumé.
- Vous aurez le droit à 350 PE pour la participation après 3 posts.

- Pour le jeu de la tour: Utilisé le dé de pouvoir !
Il y a 6 niveaux.
Un fort = vous montez un niveau de la tour
Un faible = Vous vous prenez un bras amovible de la tour et vous retombez d'un niveau.
Un nul = vous tombez de la tour, jusqu'en bas.

Tirez vos dés dans cette fiche: http://percy-jackson.keuf.net/t9189-fiche-de-combat-rp-commun-le-grand-feu-de-camp#147934


(c) Toutes reproductions partielles ou complètes sont complètement interdites !





© Chieuze


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 563
Points d'expériences : 3645

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Hermès
Niveau: 16
Les pouvoirs: Invisibilité, intangibilité, aurirurgie
Voir le profil de l'utilisateur




Camden A. Raslow
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 1 Mar - 2:42
Moi ? Manquer le feu de camp ? Jamais. Au grand désespoir de tout mes camarades de la Colonie, j'étais prêt à mettre le cirque. Par contre, je devais préparer une idée d'enfer pour soigner mon entrée. Il fallait dire aussi qu'en ce moment, je faisais une petite fixette sur Siam. Je l'aimais bien cette nana, elle était mignonne et elle se fâchait pour un rien. La meuf idéale ! Pour lui prouver tout mon amour, je lui avais donc réservé une petite surprise. Pour cela, j'attendis qu'elle quitte le bungalow où elle logeait pour m'y introduire.
Quelques minutes plus tard, je débarquai au feu de camp, arborant une sublime jupette autour de ma taille (celle de Siam) et un soutien-lolo sur ma tête accroché en dessous du menton (celui de Krystalia). Et oui, je m'étais dit que l'autre astraïenne avait aussi le droit de se faire remarquer de tous, j'étais très partageur comme mec. Je n'étais pas contre un petit trio, voyez-vous ? Devant tout le monde, je me mis à gueuler en imitant les organisateurs. « Oyez oyez mesdames et messieurs ! Les jeux peuvent commencer ! » Je montai sur un rondin en me déhanchant pour imiter également Siam. « Ces derniers mois, nous avons accueilli deux nouvelles parmi nous et comme je suis très poli comme garçon et pas du tout voleur, Siam et Krystalia vont donc commencer le jeu des gages ! Attention, soyez attentif. » Après un temps de réflexion, je venais de me rendre compte qu'il avait des romains conviés à la petite soirée. Décidément, la colonie devenait infréquentable. Je fis donc la révérence face à eux, pas comme une fille malgré la jupette, mais plutôt comme le mâle super virile que j'étais. « Bienvenue parmi nous les romaines ! » Après cette entrée fracassante, je me dirigeai en courant vers la tour comme un enfant surexcité, puis je commençai à grimper. Le premier niveau était easy, alors trop content, je me mis à hurler en direction de Siam. « Hey ma jolie blonde, j'ai réussi !! Regarde ! » J'avais tout de même mis un boxer sous la jupette, parce que ce soir, je dévoilerai seulement mes supers attributs en privé.

Résumé: Camden arrivent au feu de camp vêtue de la jupette de siam et du soutien-lolo de Krystalia au dessus de sa tête, accroché sous le menton. Il soigna son entrée comme toujours, fait son discours et va monter le premier niveau de la tour.
Position: Sur le premier niveau de la tour
La tour: 1er Niveau (Fort)



_________________
We don't have to worry about nothing. Cause we got the fire, and we're burning one hell of a something. They gonna see us from outer space. Light it up, like we're the stars of the human race

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 332
Localisation : • A la Colonie. C'est bizarre mais je m'y plais bien.
Points d'expériences : 3771

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: • Fille de Deucalion, descendante d'Arès.
Niveau: 5
Les pouvoirs: • Super Force & Création et manipulation de la haine.
Voir le profil de l'utilisateur




Siam E. Graymark
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 1 Mar - 3:48
Depuis que je suis arrivée, je n’ai pas encore eu l’occasion de participer à une fête entre demi-dieux, à la Colonie. Je suis donc assez curieuse de voir ce que ce feu de camp va donner. Du moins, c’était ma pensée, avant de le voir… Lui. Habillée normalement, je me promène à travers le lieu de la fête, en jetant quelques coups d’œil pour voir qui est présent. Il y a des têtes que je connais un peu. Par contre, il y en a que je n’ai jamais croisé. Mais puisqu’elles viennent d’un portail, je suppose sans trop de mal qu’il s’agit des Romains. Eux aussi sont donc conviés à cette petite sauterie. Mais je disais donc… Jusque-là, rien à signaler. Avant que je n’entende sa voix et que mes yeux tombent sur lui et sur son accoutrement ridicule. Honnêtement, je me serais volontiers passée de cette vision plus que grotesque.
Camden, grandeur nature. Un peu trop d’ailleurs. Et encore, si seulement ce n’était que ça ! Je soupire fortement en le voyant se déhancher et en constatant qu’il m’a « emprunté » une jupe. Mais quel crétin, ce mec ! Je l’apprécie mais des fois, je me demande ce qui peut bien lui passer par la tête. Et puisque ça n’a pas l’air d’être suffisant, il se met à parler de moi et de Krystalia, en nous désignant comme les petites nouvelles – ce qui n’est pas faux, certes – et en rajoutant que c’est donc à nous de commencer le jeu des gages. Hein ? Pardon ? Plaît-il ? Il est sérieux ? Je ne sais pas ce qui me retient de lui sauter dessus et d’utiliser ma Super Force en lui envoyant mon poing dans la figure. Pourtant, à la place, je me contente d’ouvrir ma main droite et de venir plaquer l’intérieur de celle-ci contre mon front. Oui, je suis dépitée. En plus, voilà qu’il se met à faire le mariole en montant la tour. Et le pire, c’est qu’il y arrive ! Maintenant, il se met à faire le fier en me parlant. J’hausse les épaules avant de lui répondre. « Super ! Tu veux une médaille ? », dis-je sur un ton plus que sarcastique. Je lève les yeux au ciel sans même relever ses mots. Puis, je me mets à chercher Krys’ et lorsque je la trouve, je lui lance un regard voulant dire : « eh, ça te dit qu’on lui fasse sa fête ? ». Une proposition qu’on ne peut pas refuser, surtout dans le cas présent !

Résumé: arrive, se promène en regardant qui est présent, voit Camden, soupire, se moque un peu de lui & propose silencieusement une alliance à Krystalia.
Position: En bas de la tour.
La tour: //


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 3 Mar - 22:31
Le grand feu de camp.
“.”
C
'était officiel, Layton détestait l'infirmerie. Ça sentait mauvais et il y avait des gens qui gémissaient tout les trente secondes. Lui, il avait la jambe en miette et pourtant, il jouait pas les chochotte. Tout ça à cause du mec aux sables. Il s'appelait comment déjà ? Sly ? Le fils de Déimos était dépité, cette bataille avait été un fiasco pour lui. Il avait été pourtant à deux doigts de calmer ces deux insurgés. Ça veut rendre service à tout le monde et ça fini la jambe en morceaux. Layton avait passé son temps à ruminer au fond de son lit d'infirmerie, il ne pensait qu'à retourner dans son bungalow pour pouvoir râler à haute voix. Sa jambe lui faisait un mal de chien et il commençait à perdre patience dès qu'un enfant d'Apollon débarquait vers lui avec un somnifère. Il n'avait pas besoin de somnifère, il voulait de la morphine, juste de la morphine. Et accessoirement une jolie fille.

Ce soir, le camp préparait un grand feu, alors il s'était échappé discrètement de son lit d'infirmerie, avec un gros paquet de Marshmallow sous le bras. Layton traînait difficilement sa jambe plâtrée en se dirigeant vers le feu et il s'assit sur un rondin. Il prit un bâton et commença à faire griller quelques marshmallows tout en chantonnant une musique qu'il avait en tête depuis deux trois jours. Fallait dire que les enfants d'Apollon ne savait pas rester silencieux sans se mettre en chanter un air qui réveillerait un mort. Pendant qu'il dégustait sa guimauve, il observait les autres pendant qu'ils grimpaient à la tour. En fait, il pouvait juste les envier de loin, parce que ce plâtre ne comptait pas l'emmener jusqu'en haut. Camden lui volait même la vedette en faisant son clown devant les filles. Ça, c'était son rôle d'habitude. Le fils de Déimos fit la moue et reporta son attention sur ceux qui l'entoure.

« Moi je veux bien débuter le jeu du gage. Je donne un marshmallow à celui qui embrasse la première personne dans son champ de vision! »


Résumé: Layton arrive au feu de camp avec sa jambe dans le platre et un paquet de marshmallows sous le bras. Il débute le jeu de gage.
Position: Installé sur un rondin, à faire griller des marsmallows.
La tour: //
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 4 Mar - 16:35
Il ne savait pas trop quoi penser de tous ces derniers chamboulement… Autant que ce soit avec les insurgés, avec les grecs, avec Zeus et tout le bordel que cela annonçait. Et puis en plus entre temps, il avait appris… Il n'arrivait pas à faire autrement que d'y penser. C'était difficilement faisable. Cela l'obsédait. Mais il se devait, de garder le silence, il se devait, de garder le secret, quoi qu'il advienne, quoi qu'il en coute. Jamais personne ne devait découvrir sa véritable nature. C'était sans doute ce qui le terrifiait le plus. N'avait-il pas assez souffert comme ça ? Il fallait en plus que la vie, les tisseuses du destin se mêlent encore et toujours de sa petite gueule. Très franchement il en était épuisé.
 
L'annonce du feu de camp à la colonie grecque ne l'enchantait guère. Il ne savait pas vraiment s'il devait s'y rendre, où alors tout simplement éluder la question. Seulement, il se disait aussi que c'était peut-être le moyen pour lui de répondre à certaine question ou du moins d'en oublier d'autre. Et puis ses anciens amis grecs n'allaient pas l'attaquer ou quoi que ce soit d'autres, si ?

Empruntant le portail pour arriver au niveau de la colonie, il était habillé de façon décontracté. Et directement, il voyait cette gigantesque tour que certains essayaient de grimper. Il balayait la foule du regard et ne voyait personne qu'il connaissait assez pour aller lui taper la discute, alors il se décidait à son tour, d'essayer de monter cette fameuse tour infernale. Après tout, qu'est-ce qu'il risquait ? Il n'était pas connu pour être spécialement fort physiquement, alors il pouvait toujours tenter le coup et au pire, il irait ensuite s'envoyer un shot de téquila si jamais il échouait.
 
Un grand brun faisait le fier, il avait réussi à échapper aux rondins de bois fous de la tour. Et alors que Teck restait le fixer, il n'avait pas vu qu'il y'en avait un qui lui fonçait directement dessus. Il se le prenait dans la tête et se retrouvait directement au sol, complètement assommé.

Résumé: Arrive à la colonie. Pense à ses problèmes. Essaye de monter la tour, mais se prend un rondin dans la tronche. Tombe assommé.
Position: En bas de la tour, au sol. Assommé
La tour: //


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 7 Mar - 17:27
Oksana avait vu quelques feux de camp depuis son arrivée à la Colonie, mais aucun aussi grand. Celui-là, il promettait beaucoup. La rouquine avait décidé de vêtir un simple débardeur fleuri à minces bretelles ainsi qu'un jean, en mettant une veste de cuir par-dessus son débardeur au cas où le froid s'emparerait de la Colonie, mais il recommençait tout juste à faire bon, dans les environs. La fille de Poséidon enfila ses chaussures de sport, et elle se regarda dans la glace de son bungalow.
Les vêtements avaient beaucoup changés, depuis son époque. Si auparavant ils portaient davantage d'habits chics, de nos jours, c'était plus décontracté, moins sévère. Elle ajusta sa chevelure et se lança vers le camp, là où le feu était organisé.

À peine arrivée qu'elle remarqua que les jeux avaient déjà commencés. D'un bord se trouvait la tour à escalader, et la demoiselle ne put s'empêcher d'étirer un sourire en voyant Camden au-dessus du premier niveau. Elle leva son pouce vers lui, comme pour le féliciter, et elle salua Siam aussi rapidement. Elle passa auprès de la blonde avec un sourire. ''Tu devrais monter pour le faire tomber de son piédestal.'', murmura-t-elle à sa collègue de phalange. Oksana alla ensuite retrouver Layton, aux abords du feu, préparé avec ses marshmallow. Elle l'entendit prononcer sa phrase mais sans demander sa permission, elle s'empara d'une guimauve et prit un bâton à proximité pour la faire griller. Elle pourrait utiliser sa télékinésie, mais ce serai tricher. ''Ne me regarde pas comme si je t'avais volé un trésor, c'est qu'un marshmallow.'' Elle sourit et croqua dans le bonbon gluant, grillé à point. Elle leva les yeux vers la tour, sur laquelle s'acharnaient quelques personnes. ''Dommage que tu ne puisses pas participer, j'aurais aimé vous voir vous affronter, Camden et toi. Ça aurait été drôle.'', qu'elle taquina son ami. Elle savait qu'il avait une jambe blessée, et qu'il rageait peut-être de ne pas pouvoir participer.

Résumé: se prépare, arrive, encourage Siam et va rejoindre Layton, qu'elle taquine.
Position: Assise aux côtés de Layton.
La tour: //


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 232
Localisation : Colonie grec
Points d'expériences : 790

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Arès dieu de la guerre
Niveau: 7
Les pouvoirs: Dolorikinésie et bouclier de force
Voir le profil de l'utilisateur




Anya Kim Whitworth
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 7 Mar - 19:03
Je n'étais pas de très bonne humeur. En fait, j'étais de mauvaise humeur depuis que nous étions rentrées à la colonie. J'avais été manipulée, on avait violé mes pensées et contrôlé mon corps. Je me sentais souillé dans le plus profond de mon âme et une aura de colère m'entourait constamment. Je détestais être faible. Je détestais qu'on m'ait utilisé de la sorte. Je n'avais pas l'habitude de ne pas être en contrôle de mon corps. Toutefois, cela faisait trop longtemps que je me défoulais sur de vulgaires mannequins de combat et sur les pauvres misérables qui avaient eu l’audace de m'insulter. Malgré tout, je sentais encore ma rage couler dans mes veines. Cela m'empêchais même de dormir le soir.

Par contre, ce soir ce serait différent. Ce soir j'allais endormir cette colère à grand renfort d'alcool. Même si la dernière fois que j'avais bu n'avait pas été un franc succès, je n'allais pas abandonner cette idée. Je mis un simple jean, une camisole légère et une veste en cuir et je me dirigeai vers le feu. Déjà, il y avait quelques participants. En temps normal, j'aurais été moi aussi monter à tour, mais je craignais de dépasser les bornes et de simplement faire tomber tout le monde pour évacuer ma frustration. Sous le regard ahuri de mes compatriotes, je rejoignis Layton et d'autres grecs pour jouer ou bien simplement regarder la partie du jeu de gage. J'avais amené ma corne et il y avait une quantité importante de bière à l'intérieur. Je but une longue gorgée et promena mon regard à la ronde. Un ricanement m'échappa lorsque j'entendis la proposition de Layton.

- Wow, comme tu es original...

Résumé: Arrive d'une humeur massacrante et s'assit pour jouer au jeu de gage.
Position: Près du feu à côté de Layton et des autres.
La tour: //



_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 473
Points d'expériences : 1093

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Héphaïstos
Niveau: 11
Les pouvoirs: mimétisme métallique et compréhension instantanée
Voir le profil de l'utilisateur




Kaedan J. Stevens
smoking blacksmith ▲ membre de la quatrième phalange
Mar 7 Mar - 22:31
Un peu d’animation. J’avais envie d’dire : cool. Ou plutôt : enfin ! Fallait oublier tout c’qui se passait à l’extérieur. La guerre. On vivait que pour la guerre. Soyons clair, j’avais rien contre l’idée d’me battre contre les insurgés, au contraire, j’avais toutes les raisons d’le vouloir mais… Merde quoi, c’était trop de d’mander d’avoir une vie normale ? Comme si on avait pas assez de danger normalement, fallait y rajouter la guerre. Et ses souffrances. Mais j’m’en fichais. Rien n’avait d’importance en dehors de s’amuser. V’là dans quelle optique j’partait. J’comptais bien… faire l’fou. Aucune retenue. Quoique vu comment Cam’ était, j’penses que là, j’venais d’me faire dépasser. Complètement même. Mai j’m’en fichais. Ouais, moi, j’étais comme un marathonien. Toute ma forcé était dans la durée. Puis… j’devais dire que Camden m’inspirait. « Oh ! Comme t’es mignonne… En vrai, ça te va super bien… fait gaffe, tu pourrais faire des jalouses… » J’lui lançais un clin d’oeil d’oeil, avant d’m’avancer vers lui, d’lui prendre le bras et d’le faire tourner comme une fille. Puis j’le regardais monter la tour. Il s’démerdait bien. Vraiment. Mais c’était pas drôle si personne venait lui donner d’la concurrence. Il y avait bien eu un romain qui avait tenté mais… il s’était ramassé. Du coup, j’pouvais pas laisser Cam’ s’en sortir aussi facilement. j’étais sympa après tout, c’était pour lui que j’le faisait, s’il y avait pas de compet’, c’était pas amusant. Alors j’montais à mon tour. Sans encombre. Trop cool. « Woooooo ! Alors qui pour nous rejoindre ?! En tout cas, vous êtes tout mignon en petit comme ça, pas vrai Cam’ ? » J’m’étais légèrement penché pour observer chaque personnes. Elles étaient mignonnes… Vraiment… J’étais venu avec un sac-à-dos et quelques petites surprises. Pas grand chose, mais d’quoi égayer l’début de cette soirée. J’avais trouvé des confettis, des paillettes et tout ça que j’avais réussit à compresser dans une sorte de p’tite boite. Elle contenait un dispositif que j’pouvais activer avec une manette. Du coup j’lançais la boite en l’air, j’appuyais sur l’bouton et cette dernière explosa en une multitude d’confettis et d’paillettes qui s’répendaient sur les gens d’en-dessous. « Sérieux les gars, plus d’enthousiasmes ! On est là pour faire la fête ! Et j’vous jure, si j’arrive en haut d’la tour, j’vous fait une surprise de taille ! » L’regard taquin, j’avais encore pleins d’surprises dans mon sac.


Résumé: arrive, parle à Cam', se dit que c'est pas marrant s'il grimpe tout seul, le rejoint, fait exploser une bombe d'où s'échappe confettis et paillettes qui tombent sur les demi-dieux qui se trouvent en bas.
Position: À côté de Camden au 1er niveau
La tour: 1/6 (FORT)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 286
Points d'expériences : 913

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: petite fille de Vénus et Mars
Niveau: 9
Les pouvoirs: Manipulation de la peur - persuasion - amplification/annihilation de sentiment
Voir le profil de l'utilisateur




Colombe St Pierre
relentless dove ❄ 1ère cohorte
Mar 7 Mar - 23:01
Les grecs organisaient une fête ? Vraiment ? D’un autre coté… c’était tout ce qu’ils savaient faire, non, la fête ? C’était peut-être pour ça que je m’étais préparée. Ou pas… Je ne savais pas trop. Peut-être que j’espérais aussi que Jazz soit là. Il était peut-être super faible mais… je sais pas, je le trouvais mignon… Ou peut-être que j’en avais marre de me cacher pour m’amuser dehors. Je manquais à ce point de confiance en moi ? Sûrement pas. Non. J’allais m’amuser comme je le faisait auprès de humains normaux. Et j’allais aimer ça. J’allais me détendre, ou pas, ça dépendait de mon humeur en fait… Bref, je m’étais bien préparée, j’avais demandé à ma palette de me donner un air assuré, histoire de me mettre dans la peau du personnage et… en direction pour le camp grec. Et quand j’arrivais… J’haussais les sourcils, levant les yeux au ciel. Ils trouvaient ça marrant les grecs de se travestir ? C’était… juste grotesque… Je n’aurais peut-être pas dû venir. Comment aurais-je pu penser que ça aurait pu être amusant ? Mais je n’allais sûrement pas repartir maintenant. Non, cette idée était encore pire. Alors je me dirigeais vers le feu de camp. Au moins manger pourrait peut-être apaiser mon ennui. C’est là que j’entendis le gage. Et personne ne se lançait ? La fille avait raison. Il avait rien d’original… Mais bon, on allait pas passer la soirée à manger des guimauve en se regardant dans le blanc des yeux. Sérieusement, si c’était pour faire ça, je serais restée au camp romain. Du coup, je me dirigeais vers la rouquine. Oui, c’était Anya que j’avais eu en dernier dans mon champ de vision mais… elle était fille d’Arès et ça ferait trop bizarre de l’embrasser. La rouquine en revanche… bah si je me souvenais bien, c’était une fille de Poséidon, donc pas de soucis. M’asseyant à ses côté, je lançais un regard de défis à Layton, avant de poser ma main sur la joue d’Oksana pour la tourner vers moi et l’embrasser sensuellement. Je faisais durer le baiser jusqu’à ce qu’elle s’écarte, avant de piquer le bâton sur lequel brûlait le marshmallow de Layton. « Je crois que c’est le mien… » Et je me mis à manger tranquillement ma guimauve, réfléchissant à ce que je pourrais donner comme gage. On était qu’au début, alors autant rester dans le simple. Sortant ma trousse de maquillage, je lançais un regard à tout ceux qui m’entouraient. « Celui qui maquille n’importe quelle personne sans utiliser les mains à le droit de choisir ce qu’il veut faire à la suite : gage, action-vérité, un jeu à boire, peu importe, vous êtes libre… » En vrai, j’étais trop sympa de prêter mes affaires… ces grecs étaient capable de tout bousiller. Mais on était là pour faire la fête.

Résumé: arrive, se demande déjà ce qu'elle fait là, entend le gage de Layton, embrasse Oksana, lance un nouveau gage
Position: Autour du feu de camp avec Layton, Oksana et Anya
La tour: //
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 61
Points d'expériences : 304

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Petite-fille d'Hygie et de Vulcain
Niveau: 5
Les pouvoirs: nosokinésie et mimétisme feu
Voir le profil de l'utilisateur




Victoria P. North-Dwight
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 7 Mar - 23:20
Lukas m’avait traîné. Voilà la raison de ma présence ici. Amuse-toi, blablabla, bref, vous connaissez le truc. Génial… Et il m’avait planté pour faire… je ne sais quoi. Et maintenant, je me retrouvais ici, ne reconnaissant personne. Une chance, j’étais un peu mieux. Pour le moment, je ne ressentais pas les effets de la maladie, je me contrôlais. Est-ce que ça allait durer longtemps ? Je ne penses pas, non. Mais bon, on pouvait toujours espérer. Toute seule, j’avançais jusqu’à trouver… je sais pas… quelque chose, quelqu’un qui me donnerait envie de rester. Mais je tombais plutôt sur les boissons. Saisissant une bouteille de Téquila, parce que oui, je crois que j’aimais vraiment la Téquila, je continuais à errer, en me demandant ce que je faisais ici. Buvant à même la bouteille, je regardais autours de moi. je n’avais aucune envie de monter sur la tour. Quant à me joindre aux autres… Les gages, c’était pas trop mon truc. Et cette fête me faisait penser à… une immense fête d’étudiante. Or, ça faisait longtemps que je n’y étais plus allé. Les gages… très peu pour moi… Alors je buvais. Sans ça, on aurait pu croire que je chaperonnais la soirée. Avançant en buvant, je me pris les pieds sur quelque chose, on plutôt sur quelqu’un. Et je me ramassais par terre, la bouteille cognant contre mes dents. « Aaaah ! Merde ! Ça fait mal ! C’est quoi cette idée de faire la sieste ? » Je me retournais, prête à engueuler la personne. Sauf que c’était Tecklà. Et Tecklà, je l’aimais bien. Et merde, qu’est-ce qu’il faisait allongé ? Ma lèvre saignait, mais je ne m’en rendais pas compte… heureusement d’un certain côté, parce que j’étais toujours… assez mal avec le sang. Mais je me mis à pousser Tecklà avec ma bouteille… J’avais pas trop envie de le toucher, parce que si je pensais me contrôler, on ne savait jamais… « Hey ! Tecklà, réveille-toi ! Sérieux, tu t’ai pris un sacré coup ! Allez… j’ai de la téquila… Ouvre les yeux… Comment tu dis ? Ah oui ! « Il est bien 18 h quelque part sur le globe », bah voilà… En plus, là, je te jure de pas piquer une crise si jamais tu veux partager la bouteille… » Bizarrement, la soirée s’annonçait moins pourrie, en tout cas, si Tecklà se réveillait. Après tout, je l’aimais bien, et il était pas vraiment pénible. Bref, la personne parfaite avec qui passer une bonne soirée….

Résumé :arrive, poussée par Lukas qui l'a abandonné, ne trouve personne, prend un bouteille de téquila, tombe littéralement sur Tecklà
Position:À côté de Tecklà
La tour: //

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 15 Mar - 22:39
Ces derniers temps j'avais du mal à tout gérer, je tentais de faire bonne figure, de sourire, d'avoir le même entrain que d'habitude, mais je n'y arrivais que difficilement. Depuis que j'étais arrivée ici, il y avait eu ces pensionnaires que j'adorai, ceux auxquels je m'étais attachées, aujourd'hui beaucoup d'entre eux n'étaient plus, à commencer par Oswin, Nevh, sans parler de Chelsea, Dorian et les autres... Des proches, des amis, des membres de ma phalange, du camp. Comment parvenir à avancer sans eux ? J'avais toujours Jay avec moi, fidèle au poste, mon frère, Anya, et les autres, mais nous avions eu trop de pertes d'un seul coup, si bien que je m'en tenais presque pour responsable, après tout j'étais aussi chef de camp avec le fils d'Arès. Ca me passerait, même si je me jurais de venger leur disparitions. Jamais je ne pourrais les oublier...

Arrivée au feu de camp, j'affichais un léger sourire, la vie continuait et c'était pour ça que je m'étais malgré tout motivée à venir ici, pour ceux qui restaient, pour faire bonne figure et montrer que j'étais toujours là. Fidèle au poste, mais est-ce que le coeur y était vraiment ? Bonne question. Cherchant du regard ceux à qui je tenais, je remarquais que Cam était fidèle au poste au rang des déconneurs. Je saluais quelques personnes présentes, d'un signe de la tête, reconnaissant grecs et romains, content de pouvoir toujours compter sur eux malgré les tensions avec la guerre des territoires. Pour l'instant, je boudais la tour, peut être me laisserai-je tenter après un verre ou deux, qui sait ? Je m'installais à coté d'Anya. " Hey, contente de vous voir tous ici ! " A la proposition de jeu de Lay, je souriais. " Ne comptez pas sur moi pour ce gage, il y en a un qui risque de me faire dormir sur le tapis si je tente quoi que ce soit" Même si je devais me changer les idées, autant ne pas en faire trop....

Résumé: Arrive d'une humeur massacrante et s'assit pour jouer au jeu de gage.
Position: Près du feu à côté de Layton et des autres.
La tour: //


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 182
Localisation : Chez moi ! Où vous voulez que je sois ? Je suis pas suicidaire au point de mettre un orteil en dehors du camp ! Bande de fada
Points d'expériences : 751

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Leg Vulcain et Bacchus
Niveau: 12
Les pouvoirs: Technopathe et Manipulation de l'espace
Voir le profil de l'utilisateur




Jazz-Oslo X. A-Luccerini
Percy Jackson Ҩ Member
Jeu 16 Mar - 15:50
Ces temps-ci, c'était un peu la merde avec cette foutue compétition. Même entre eux, les romains devenaient perso. On me mettait toujours dans une case, catalogué comme le mec le plus bizarre du camp, mais maintenant, la bizarrerie passait presque inaperçue. Il y avait les regards dans le vide, les regards fuyants, les messes basses, les théories du complots qui contaminaient l'esprit des gens comme un mauvais virus. En plus, la dernière bataille avait été un terrible échec pour tout le monde. Je me souvenais encore de ce moment, à observer la vie ruisseler sur le carrelage dans une marre écarlate. Tremblant, maladroit, comme un pantin désarticulé, j'avais été incapable d'agir comme un légionnaire. Le passé me paralysait toujours autant, je ne pouvais aller de l'avant. Il me hantait chaque jour, chaque nuit, comme ce soir-là. Il n'était peut-être pas si tard, mais le travail au laboratoire était très épuisant. Je dormais peu, alors je m'étais tout simplement effondré sur le vieux canapé de la salle commune des membres de la 5e cohorte. Une heure après, je me réveillai subitement en sueur, le cœur battant. Étonnement, il n'y avait personne dans les alentours, quand je réussis à me relever pour aller boire un verre d'eau. Même dans le dortoir, il manquait quelques personnes, tel que Teckla qui devait décuver dans un coin de la Nouvelle-Rome, avec une bonne bouteille pour lui tenir compagnie. Le veinard, il pouvait au moins partager non ?

Je errais dans le campement militaire en traînant tant bien que mal, ma jambe abîmé derrière moi. L'atèle avait besoin d'un peu d'huile pour étouffer ce couinement agaçant, mais en attendant, j'interrogeai un légionnaire qui m'informa d'un feu de camp chez les grecs. Là, je me sentais presque vexé. Pourquoi pas un feu de camp chez nous ? Pourquoi ont-ils rejoint ces... ces... sauvages ? Et bien oui, sauvages ! Les romains ont su évoluer eux. Ils ne se battent pas comme des bourrins en saccageant tout ce qu'il y a autour, comme la plus part des enfants d'Arès grecs. La légion est organisée, hiérarchisée, ect... C'est vrai que la civilisation hellénistique est la base de beaucoup de civilisations occidentales, mais elle a stagné pour laisser la place à une civilisation bien plus magnifique, plus intelligente, plus riche, plus impressionnante, plus conquérante, plus... En fait, les romains sont meilleurs en tout. Ce n'est que la vérité, nous avons conquis le monde, eux... ils se sont juste battus entre eux. N'empêche, j'étais tellement révolté que, bim... d'un coup, je disparus. Oui oui, j'ai juste fait « pouff » pour réapparaître à coté d'un grand feu de camp. Pour la première fois de ma vie, je venais de me téléporter, et pas là ou je voulais. Horrifié, je regardais autour de moi, blanc comme un linge. Il y avait des grecs, de partout partout ! Je voyais Teckla assommé sur le sol et d'un coup, je me mis en garde. Les grecs nous attaquent ? Oui ? Non ? Victoria ne semblait pas terrifiée ou ? Bref, le souffle court et dans tout mes états, je pris la bouteille que la jeune femme tendait à Teckla et je bus cul-sec plusieurs gorgées. « Quelqu’un peu m'expliquer ce que je fous là ? On est bien au XXIe siècle ? Pas d'indiens cannibales à l'horizon ? » Vérifiai-je parce qu'hier, j'avais fait un rêve ou je me suis retrouvé quatre siècles en arrière, pourchassé par des indiens et je m'étais ensuite réveillé sur le sol du dortoir avec des plumes dans la bouche... bref.

Résumé: Jazz se réveille en sursaut après un cauchemars, cherche ses amis, mais se téléporte par accident au camp grec à coté de Teckla et Victoria.
Position: à coté de Teckla et Victoria.
La tour:



_________________

Elles sont bien noires, les pensées des nuits blanches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 61
Points d'expériences : 304

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Petite-fille d'Hygie et de Vulcain
Niveau: 5
Les pouvoirs: nosokinésie et mimétisme feu
Voir le profil de l'utilisateur




Victoria P. North-Dwight
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 7 Avr - 21:52
Sérieux, je devais dire les grecs ne faisaient pas les fêtes aussi bien que nous. À croire qu’ils nous étaient vraiment inférieur en tout… après tout, la fête et tout, c’était sensé être leur domaine, non ? Bon, peut-être que j’étais méchante. Je ne voulais pas forcément venir, à l’origine, donc je n’étais pas dans les meilleures disposition pour profiter de l’ambiance. Je ne savais même pas pourquoi je n’étais pas encore partie… habituellement, je n’en aurais rien eu à faire, j’aurais tout simplement quitté la fête en voyant que je ne m’amusais pas… D’un autre côté, pendant trois ans, je n’avais vécu qu’en fonction de mes désirs. Je n’agissais pas, je réagissais. C’était tout. Et je peux vous assurer que c’était bien moins fatiguant que de faire… autant d’effort. Poussant un soupir, j’allais m’asseoir pour boire et attendre que Tecklà se réveille… de toute façon, c’était la meilleure chose que j’avais à faire puisqu’il était hors de question que je me ridiculise à monter sur la tour devant tous ces grecs. Puis je devais assez supporter la légion et ses entraînements sans m’en rajouter… Seulement je n’eu pas le temps de m’asseoir que quelqu’un apparut à nos côtés. Je fis un bon de trois mètres, poussant un cri de surprise, heureusement pas trop fort. La suite, ce ne fut qu’un réflexe. Je saisissais le bras de la personne qui venait d’apparaître, levant mon autre bras, celle avec la bouteille de Tequila, prête à la frapper quand je la reconnu enfin… « Jazz ?! » Je le fixais les yeux écarquillés. Mon coeur battait à cent à l’heure et j’avais du mal à croire que j’étais en sécurité. Soudain, mon regard se posa sur ma main qui touchait la peau de Jazz… Oh non… Non, non, non… Ce n’était pas possible. je retirais ma main rapidement, terrifiée maintenant… mais c’était trop tard, je le savais. Quand j’avais paniqué, j’avais perdu tout contrôle. Je ne l’avais pas senti tout de suite, mais je le savais maintenant… j'avais transmis une maladie à Jazz… je ne savais juste pas laquelle… Puis je plissais les yeux en entendant ses paroles… « Des indiens cannibales ? Heu.. non… » Je ne comprenais rien à ce qu’il disait. Et là, je me mis à paniquer un peu plus. Avec ma poisse, je lui avais transmis une maladie assez grave qui le faisait délirer… pourtant, depuis que j’étais rentrée à la Nouvelle-Rome, je n’avais aucun contrôle que les maladies les plus graves. Je paniquais complètement. « Ok… tu devrais t’asseoir… là, tu délire complètement…. Tu as de la fièvre, c’est ça ? Quels sont tes autres symptômes ? Mal de tête ? Gorge sèche ? Suit mon doigt. » Je plaçais mon doigt devant ses yeux pour qu’il le suive, lui faisant un examen, médical. Faites que ce ne soit rien… un petit rhume, ce serait nickel… Sinon, j’allais être vraiment, vraiment dans la merde… Et l’image de la chambre stérilisée ne me quittait pas… Non, je ne pouvais tout simplement pas y retourner.

Résumé :est surprise par Jazz, réagit par réflexe et perd le contrôle de son pouvoir de nosokinésie (je te laisse choisir la maladie selon ce que tu préfères ), panique, crois que Jazz délire...
Position:À côté de Tecklà et de Jazz
La tour: //

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 6 Mai - 20:34
Il ne savait pas si ce qu'il ressentait était réel ou non. Mais il avait l'impression d'être dans du coton. C'était vraiment étrange. C'était comme s'il volait. Dans les nuages et que… En fait non… Il se souvenait… Le camp grec… La poutre en bois ? En coton ? La chute ?
 
Il poussait un gémissement de douleur… C'était pire qu'un lendemain de grosses cuites. C'était sans doute la pire gueule de bois qu'il n'avait jamais eu. Il n'arrivait pas à ouvrir les yeux, mais les premières sensations, qu'il avait n'étaient pas très bonnes. Il entendait deux voix. Deux voix qu'il connaissait. Victoria et Jazz. Est-ce qu'ils étaient toujours chez les grecos ? Est-ce que… Le simple fait de réfléchir, lui donnait encore plus mal au crâne.

Il ouvrait les yeux. Péniblement. « Pu… Putain de bordel de merde… Qu'est-ce que j'ai mal au crâne… Qu'est-ce qui s'est passé ? J'vois encore flou ! » Oui. Il était vulgaire. Mais là sincèrement c'était les seuls mots qu'il était en mesure de prononcer. Il avait soif aussi. Sa vision toujours trouble, il arrivait tout de même à discerner deux silhouettes – ou même plus ? – autour de lui.
 
Qu'est-ce qui lui avait pris de venir ici ? En plus, il n'arrivait plus à faire semblant d'apprécier ces ignares de grecs… Il devait rentrer à la Nouvelle Rome. Dès qu'il serait en mesure de se lever c'est ce qu'il allait faire. Oui.


Résumé: Se réveille difficilement.
Position: À côté de Vic et Jazz.
La tour: //



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 45
Points d'expériences : 1496

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: pluton, le dieu de la richesse et du règne infernal.
Niveau: 5
Les pouvoirs: pyrurgie, nécromancienne, guérison par les ombres, invisibilité.
Voir le profil de l'utilisateur




Briseis A. Calloway
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 9 Mai - 16:37
Se divertir après des épreuves difficiles de la vie, j'étais à cent pour cent partante. Ce n'était pas quelque chose d'aisé d'être un demi-dieu, surtout à notre époque qui était plus bordélique que celle d'où je venais. J'avais entendu parlé du feu de camp organisé par nos chefs respectifs, et j'avais décidé de m'y rendre, vêtue d'un top bourgogne légèrement décolleté et d'un jean parfait pour aller avec, et une paire de chaussures adaptées et je me suis rendue au fameux feu de camp dont j'avais entendu parlé un peu plus tôt.
La fête semblait déjà bien commencée, à peine étais-je arrivée que je voyais des grecs faire les fous sur la tour, objet que je contemplais mais dont je ne connaissais pas réellement le but. Je n'avais pas très envie de le connaître non plus, je préférais nettement rester sur Terre, là où mes repères étaient. Je cherchais des yeux des visages familiers, au moins quelques romains car je n'avais pas du tout envie de m'incruster parmi les grecs - et Colombe, ceci-dit - qui jouaient aux gages, apparemment. Je venais de voir ma comparse de Cohorte embrasser une rouquine qui semblait avoir été surprise, mais j'haussais les épaules. Elles avaient le droit de faire ce qu'elles voulaient, et qui étais-je pour les juger ?

Je m'avançais au travers de la foule et au loin, j'identifiais trois romains familiers. Victoria, une romaine avec qui je m'entendais plutôt bien et qui était devenue quelqu'un de précieux dans ma vie. Tecklà, un romain qui avait changé de comportement du jour au lendemain et ... Jazz, ce petit romain étrange qui change de direction ou presque à chaque fois qu'il m'aperçoit. Je soupirais, cette soirée s'annonçait spéciale.
À peine arrivée à leur hauteur que je vis que tout le monde semblait confus. « Bonsoir. Ça va Vic? Teck? ... Jazz? » J'avais osé demander, car après tout, soient ils étaient tous déjà ivres, soient ils étaient tous tombés de la tour, car ils me semblaient pas dans leur état normal.

Résumé: Arrive au feu de camp, voit Vic, Teck et Jazz et se rend auprès d'eux.
Position: Aux côtés de Vic, Teck et Jazz.
La tour: //


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I.4.2 RP commun ○ Le grand feu de camp.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les camps :: Le Camp Grec-
Sauter vers: