Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les camps :: Le Camp Grec :: Les Bungalows Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.04 Traficotage et squattage [Wade]

avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Ven 27 Jan - 22:00
27 janvier – J’aurai pu faire autrement je l’avoue. Mais sur le coup, c’était la chose la plus simple qui m’est venue à l’esprit. Attraper la marchandise, m’envoler sur le dos de mon pégase et descendre rapidement dans la forêt où j’allais grimper sur mon ours à la place, hop, direction Nysa. Personne n’ose se mettre en travers du chemin de mon grizzli, même les envoyés divins. Sauf que je n’avais pas prévu que mon ours ne serait pas là. Et que du coup, j’aurai tout le trajet à faire à pied.

Encore, en temps normal, malgré le poids de ce que je cache de manière pas le moins du monde discrète, ça ne m’aurait pas dérangé. Mais je me suis déjà prise des avertos à cause de ces foutues restrictions de Zeus, notamment pour tout ce qui concerne entrer dans les bungalows des autres. Rien que la dernière fois avec Chelsea… Et puis je sais bien qu’avec ma marchandise, je brise de nombreuses règles. Mais ce n’est pas quelques séances dans le camp de redressement avec Arès qui vont me faire changer mes habitudes. On ne se refait pas et je pourrais presque être fille d’Hermès à ce niveau-là de traficotage. Soupirant, je reprends ma prise sur ma marchandise assez imposante que je cache sous mon maillot, une sorte de paquet carré et très lourd. Me voilà dans la plaine des bungalows. Sauf qu’il n’y a aucun bruit, pas de gens dansant ou riant, personne sous les douches ou en train de profiter simplement de cette belle soirée.

J’aperçois rapidement un envoyé divin au coin du bungalow d’Athéna et je me cache derrière un arbre en jurant. Pourquoi il a fallu que mon grizzli disparaisse aujourd’hui ? Il est sans doute parti se promener dans la forêt et s’est endormi quelque part l’abruti. Et mon pégase refuse tout simplement de m’aider plus dans cette entreprise dangereuse, parce qu’il sait très bien que c’est contre le règlement. J’ai bien fait de l’appeler Foutlecamp celui-là… Je prends cinq minutes pour observer les passages des envoyés avant de m’élancer dans la plaine. Du haut de mon mètre cinquante, je ne vais pas attirer beaucoup l’attention. Et si je n’avais pas ma marchandise, je pourrais me transformer en gerbille et me glisser où je veux, quand je veux. Mais là, tirer un truc aussi lourd en tant que rongeur ça va être compliqué, voir impossible.

Au moment où je passe près du bungalow d’Artémis, l’envoyé divin se retourne et je fonce vers la première porte qui passe, sans même regarder que je viens d’entrer dans le bungalow d’Aphrodite. Aussi étrange que ça puisse paraître, il n’y a pas grand monde à l’intérieur, d’ailleurs, je ne vois personne au début. Plaquée contre le mur en respirant avec difficulté, j’essaie de reprendre mon souffle après cette frayeur. J’ai vraiment cru qu’il allait me choper ! Sauf que, occupée comme je suis à essayer de me calmer, je ne remarque pas la personne qui me regarde. Personne qui pourrait d’ailleurs me dénoncer tout de suite aux envoyés et m’attirer les pires ennuis. Surtout que j’ai une carte d’abonnement au camp de redressement, si j’y retourne les punitions seront encore pires et c’était déjà pas de la tarte avant… Souriant bêtement comme à mon habitude, je me tourne vers ladite personne « Euh… salut ? Je peux squatter juste cinq minutes ? »

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 117
Points d'expériences : 297

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite
Niveau: 5
Les pouvoirs: Crystokinésie et Clone de Cristal
Voir le profil de l'utilisateur




Wade B. Parker
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 12 Mai - 19:24
L’eau chaude de la douche ruisselait sur mon corps. Rien de tel qu’une bonne douche après un peu de sport. Après tout il fallait bien entretenir ce corps d’athlète et je venais d’effectuer quelques exercices que je faisais au quotidien. Rien d’extraordinaire mais suffisamment pour s’entretenir convenablement. Je profitais donc de la chaleur bienvenue de l’eau pour détendre mes muscles. Enfin propre j’étais naturellement retourné au bungalow, pour me poser sur mon lit qui m’attendait bien sagement. Mon casque sur les oreilles, j’écoutais la musique tranquillement, me laissant aller au gré de mes pensées qui, une fois n’est pas coutume, s’agrémentaient de jolies filles.

J’avais laissé la musique un bon moment, ne me rendant pas particulièrement compte de l’heure qu’il était. D’ailleurs je n’avais aucune idée de qui dormait au bungalow, y’avait quand même pas mal de gens qui s’étaient installé à Nysa mais moi j’étais mieux au sein du camp, même si bien entendu ça ne m’empêchait pas de me rendre à Nysa de temps à autre mais je trouvais l’ambiance plus conviviale ici. J’avais dû m’assoupir un moment puisque mon casque avait glissé de mes oreilles quand je rouvrais les yeux. Me rendant dans la pièce principale, j’eus tout le temps d’observer une nouvelle venue dans le bungalow. Sa tignasse blonde ne m’était pas étrangère, et pour cause, Shâal qui se trouvait à quelques mètres de moi était une des membres de ma phalange. Elle semblait fuir quelque chose à en juger par la tête qu’elle faisait. Surement un envoyé divin, et puis elle avait l’air d’essayer de cacher quelque chose.

« Euh… salut ? Je peux squatter juste cinq minutes ? » Le son de sa voix me surprit je m’étais pas attendu à ce qu’elle entame la conversation même si on pouvait difficilement arguer qu’elle cherchait à lancer une conversation, mais plutôt à juger la réaction que je pourrais avoir face à sa présence. Amusé par son attitude, je ne mis pas longtemps à répliquer. « Tu sais Shâal si tu veux passer plus de temps avec moi il suffit de demander. » lançais-je d’un ton taquin. Puis j’ajoutai : « Quoiqu’il en soit tu peux rester. Mais je veux savoir ce que tu caches. Après tout c’est ça ou je te balance à l’envoyé divin qui je suis sûr sera ravi de te mettre la main dessus. » Je n’étais pas sans ignoré les conséquences que pourrait avoir un tel acte de ma part. Non seulement ça ne serait pas très malin et particulièrement mauvais pour la confiance de ma partenaire de phalange à mon égard mais en plus elle risquait d’être sacrément réprimandé et même si je souhaitais l’embêter un peu, je ne voulais pas pour autant la condamner à subir les conséquences d’une telle trahison de ma part.

Prenant deux verres, je versais de l’eau à l’intérieur avant de m’approcher de Shâal et de lui en tendre un. « Tu as l’air essoufflé ça te fera du bien de boire un peu. » Bien entendu accepter mon verre l’obligerai à lâcher sa prise sur ce qu’elle s’efforçait de cacher mais je souhaitais assouvir ma curiosité et c’était un moyen beaucoup plus malin qu’un chantage bête et méchant qui pouvait d’ailleurs lui faire tourner les talons.


code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Mar 23 Mai - 22:59
27 janvier – Quand je réalise que la personne qui se présente n’est autre que Wade, un immense soupire de soulagement quitte mes lèvres. Nous étions dans la même phalange, ce qui fait que nous nous voyions souvent, notamment aux entraînements. Sérieusement, je m’attendais à bien pire en entrant dans le bungalow d’Aphrodite. Parce que c’est l’un des bungalows que je squattais à l’époque, c’est ici que je faisais les quatre cent coups, notamment avec Alyssa. Pour faire court, je me transformais en gerbille, puis je venais foutre le bazar dans les cométiques des filles d’Aphrodite. Et y’en a un paquet. Entre les fards, les poudres, les crèmes, les rouges à lèvres, les crayons et les vernis, j’en ai eut de ces saloperies sur mon pelage. Et c’est vachement chiant à enlever. Mais ce n’est pas ça qui m’a empêché de recommencer, le jeu en valait la chandelle. D’ailleurs, la dernière fois que je suis venue ici, c’était pour foutre la merde. Et n’importe quelle fille d’Aphrodite m’aurait reconnue et aurait sans doute voulu se venger en me livrant à l’envoyé divin. Et puis c’est quoi cette idée de merde de foutre des envoyés divins en patrouille comme les mascottes mécaniques dans FNAF ? Donc au final, je suis contente que ce soit Wade qui soit là.

Je lève les yeux au ciel à son commentaire sur le fait de passer plus de temps avec lui. « Qu’est-ce tant sait si je ne passe déjà pas plus de temps avec toi en temps normal ? Je peux me transformer en gerbille, je peux passer inaperçue et crois-moi, je suis venue beaucoup trop souvent dans ce bungalow, je le connais par cœur. Je pourrais venir la nuit te trouer tes slips que t’en saurais rien. » Sauf que c’est faut, il le saurait vu qu’il y aurait un trou, mais passons. « Ou sinon je pourrais me glisser dans ta poche, ni vu ni connu. » Mais je me tais soudain après cette phrase, le souvenir de ma dernière détention prolongée dans le camp de redressement beaucoup trop frais dans ma mémoire. « Oublie cette histoire de poche, ça s’est très mal terminé la dernière fois. » En plus, je faisais ça pour aider mes camarades qui m’ont clairement envoyée chier. Je voulais libérer Camden et les autres malgré leurs insultes et manque total de respect durant la rébellion que j’avais mise en place comme une grande. Bon, je n’étais pas seule, mais brefouille. Je m’étais donc glissé dans la poche de Jay sous ma forme de gerbille pour récupérer la clé des menottes desquelles j’avais échappé avec ma métamorphose. Forcément, Jay m’a choppée et a rajouté ce crime à ma liste déjà grande. J’ai passé trois semaines au camp de redressement. Franco, je sais pas si quelqu’un y est resté aussi longtemps, mais j’en garde encore des cicatrices.

Et là, en entendant la menace de me faire éjecter du bungalow et juste devant les petons de l’envoyé divin, je ne bouge plus, n’osant plus bouger du tout, une peur panique dans mon regard. Si on en vient à là, je me transformerais, quitte à abandonner mon trésor nouvellement acquis, mais je ne veux pas retourner en camp de redressement. J’ai encore mal depuis la dernière fois. Je ne pense pas Wade capable de faire cela, il rigole sans doute, mais la partie effrayée en moi me souffle de me méfier. Même Camden je lui faisais confiance et il m’a fait endurer les pires galères. Bon, indirectement, mais quand même. Lui qui était le premier à rivaliser de conneries avec moi… Puis il me tend un verre d’eau et là, je suis vraiment confuse. Donc il rigolait… Enfin, je crois. Je soupire et abaisse doucement mon lourd paquet comme s’il était fait de verre. Je le sors de sous mon maillot et le dépose par terre, révélant un pack de six bières. « Je voulais mettre des Cubanista sur ma carte dans mon bar. Sauf qu’avec toutes les restrictions récentes, bah c’est partie en cacahuète. Ils ont fermé la Shérifette et ils ont confisqué mon stock d’alcool que j’avais mis des années à collectionner. Heureusement ils ont touché à rien d’autre. Donc ils ont autorisés la réouverture de mon bar y’a pas longtemps, mais je ne peux pas récupérer mon alcool. Donc je me démerde comme je peux, bouteille par bouteille. » Mes mots sont bas, comme si j'avais peur que quelqu'un nous entende et c'est vraiment un exploit pour moi de parler aussi bas. La preuve que les corrections ont quand même un certain effet. Du coup, j'attends la réaction de Wade, sans prendre le verre qu'il me tend pour l'instant.

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 117
Points d'expériences : 297

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite
Niveau: 5
Les pouvoirs: Crystokinésie et Clone de Cristal
Voir le profil de l'utilisateur




Wade B. Parker
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 25 Juin - 16:10
Je devais bien l’admettre l’explication de ses pouvoirs m’avait mis particulièrement mal à l’aise. L’idée que Shâal se transforme en gerbille et se glisse là où on ne s’y attendait pas, ce n’était pas forcément rassurant. Après tout, elle pouvait bien se cacher et voir des choses qui feraient mieux de rester de l’ordre du privé. Si ça se trouve c’était même une grande perverse qui se transformait en gerbille pour jouer les voyeuses et observer des couples pendant qu’ils faisaient leur business. Très clairement cette histoire avait tout pour être flippante. Mais visiblement ce que j’avais dis était tout aussi flippant. La tête qu’elle avait faite à la mention de l’envoyé divin indiquait clairement qu’elle avait soit été traumatisée soit qu’elle avait quelque chose à se reprocher au point qu’elle ne voulait absolument pas que les envoyés divin mettent la main sur elle. Elle semblait encline à parler et m’expliquer les raisons de sa présence dans notre bungalow à une telle heure. Elle dévoila alors un pack de bière avant de m’expliquer les raisons pour lesquelles elle se trouvait en possession de ce pack. En soit qu’une fille de Dionysos soit aperçu un pack de bière à la main, cela n’avait rien ni d’étonnant ni de flippant. Mais le fait qu’elle se cache de la sorte était clairement effrayant. Les enfants de Dionysos avaient assurément un certain penchant pour l’alcool et Shâal l’illustrait parfaitement en tenant son propre bar, mais j’ignorais cependant qu’elle avait eu tant de soucis avec les envoyés divins et qu’ils lui avaient supprimé son stock d’alcool. Forcément je comprenais un peu mieux qu’elle soit dans cet état. Il lui fallait tout refaire en terme de stock et ainsi elle pourrait véritablement rouvrir son bar.

Réflexion faite, elle n’avait pas besoin d’un verre d’eau mais de quelque chose de bien plus fort. Fort heureusement, les enfants de Dionysos n’étaient pas les seuls à disposer d’un peu d’alcool. Avec toutes les soirées que l’on faisait au bungalow, il devait bien rester quelques bouteilles dans le bungalow. En fouillant un peu je mis rapidement la main sur une bouteille de vodka. La posant devant moi, je vidais rapidement mon verre d’eau et celui de Shâal avant de remplir les deux récipients de vodka. Je lui tendais une fois encore le verre dans l’espoir que cette fois-ci elle le prenne. « Je vois, sacré histoire que tu as là. Même si je dois bien t’avouer que tu prends beaucoup de risque pour de l’alcool. » Après tout risqué de se faire chopper par un envoyé divin pour seulement six bières cela paraissait comme un bien gros risque pour une si petite récompense. Je repris la parole. « Comment avance ton restockage ? Tu as besoin d’aide pour remplir ton stock ? Je suis pas un fils d’Hermès mais je suis sûr que je peux t’aider. » Après tout on avait une bouteille de vodka à disposition et en buvant encore un peu d’alcool, j’aurais surement le courage de prendre le risque de l’accompagner dans sa quête pour remplir son stock d’alcool. « Après tout vu l’heure qu’il ait je suis sûr qu’on peut trouver pas mal de victime pour pouvoir refaire ton stock d’alcool, qu’est-ce que tu en dis ? » Peut être avait elle encore peur de sortir après tout, n’était elle par rentré dans le bungalow par peur de se faire attraper par un envoyé divin ? Je n’étais pas aussi effrayé qu’elle par ces derniers mais cela était peut-être dû au fait que contrairement à elle je n’avais pas eu l’occasion de faire un voyage au centre de redressement.


code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Mar 25 Juil - 22:25
27 janvier – Je dois avouer que je suis franchement rassurée lorsque Wade décide de ne pas me balancer aux envoyés divins. Pendant un instant j’ai cru voir ma vie défiler devant mes yeux. Déposant le pack de bière sur le sol près de l’entrée histoire que je ne l’oublie pas, je prends le verre de vodka qu’il me tend alors. J’allais répondre un commentaire sarcastiquement amusé sur le fait que si j’avais su que les Aphrodite cachaient ce genre de trésors, je serais allée quémander une invitation à Swinou, qui fut la première fille d’Aphrodite que j’ai rencontrée, mais je me ravise en me rendant compte que, malheureusement, Swinou n’est plus là. Et en repensant à elle, je repense à toutes les aventures que nous avons eues ensemble, toutes les batailles. Elle n’est pas la seule à être partie. Depuis plus de six ans que je suis arrivée à la colonie, j’en ai vu des batailles et des gens partir. Et parfois je me demande si ça vaut la peine. Les dieux sont bien contents eux, là-haut sur l’Olympe ou peu importe qu’ils soient. Ils sont immortels, ils peuvent bien provoquer quelques petites guéguerres de temps en temps, ils sont sûrs de revenir, même si les choses tournent au vinaigre. Mais pour nous les demi-dieux, c’est pas pareil. Nous n’avons qu’un allé simple vers les Enfers. Et même en cas de réincarnation, c’est rebelote. Je réalise pourtant bien que mes pensées lugubres ressemblent un peu à celles de certains Insurgés que je connais, je ne peux m’en empêcher. Et puis eux aussi, même s’ils disent renier les dieux de l’Olympe, avec mamie Gaia et papi Ouranos, c’est pareil. Y’a toujours une force supérieure quelque part qui vient foutre la merde dans ta vie.

Je vide donc la moitié de mon verre de vodka d’un seul coup. Les enfants de Dionysos ont tous une bonne descente, c’est bien connu, même si j’ai une préférence pour les liqueurs et le whiskey, même à mon âge. « Merci de m’avoir filé un coup de main » je commence en m’asseyant sur l’un des lits. « C’est pas évident de vivre normalement avec ces agents secrets en patrouille. M’enfin, par normalement je veux dire faire tous les trucs interdits que j’avais l’habitude de faire, comme le vol sur pégase après minuit, les parties de cache-cache dans la forêt avec les monstres, le traficotage de bouffe et de boisson, les explosifs et pétards, les compétitions de jeux vidéo jusqu’au bout de la nuit et tellement d’autres choses fun qu’on pouvait faire avant tout ce merdier. » Bon, la colonie n’a jamais été calme, mais avant, c’était mon échappatoire, le seul moment de l’année durant lequel je n’allais pas me faire battre par mon beau-père de merde. « Donc merci de ne pas m’avoir balancée. Je me suis pas encore remise de mon passage en camp de redressement. Arès a une forte poigne. » Et je ne vous parle même pas des cicatrices, autant physiques que mentales. Je finis le reste de mon verre. « C’est comme tu veux coco. J’aurai bien besoin d’un coup de main, puisque je suis littéralement la seule à faire ça, à essayer de remettre mon bar sur pied et à trafiquer de l’alcool par-ci par-là. Mais c’est à tes risques et périls. Si tu n’as jamais été en camp de redressement, je te déconseille de m’aider. Ces souffrances-là, je ne les souhaite à personne. Mais si tu y tiens vraiment, ou que tu es aussi insouciant que moi, alors je ne vais pas cracher sur de l’aide. »

Je souris à sa dernière phrase. « Ça m’a l’air d’être un bon plan. Je peux aussi essayer de convaincre mon pégase pour qu’on ne se trimballe pas tout à pattes. Ou pour qu’on puisse fuir au moins. Mais il nous faudrait quand même une distraction, parce que les envoyés sont comme des vautours dehors. Je devrais avoir de quoi faire de jolis feux d’artifice dans mon bungalow, parce que malheureusement, je n’ai plus mon matos de pyromane avec moi. De nouveau, à cause des envoyés. Les fouilles se sont pas bien passées la dernière fois. » Bon, d’accord, je n’avais pas que des pétards innocents sur moi. Mais c’était Léo l’expert, pas moi.

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I.04 Traficotage et squattage [Wade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena
» Wade Barrett & Cody Rhodes Vs Randy Orton & The Rock
» Wade Barrett vs Abyss
» Wade Reden
» Wade Barrett et C-A vs Bobby Lashley et Christian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les camps :: Le Camp Grec :: Les Bungalows-
Sauter vers: