Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: A la découverte du monde :: États-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1.4. Family issue [Ill']

avatar
Nombre de messages : 135
Points d'expériences : 2963

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Poséidon
Niveau: 50
Les pouvoirs: Hydrokinésie (avec notionToxikinésie), Cryokinésie, Géokinésie, Aérokinésie (limité au vent marin), Géokinésie, Régénération par l'eau, Mimétisme aquatique, Aura d'eau (également bouclier d'eau), Téléportation, Invisibilité.⊱
Voir le profil de l'utilisateur




Percy Jackson
Génésien malgré lui -Protecteur de la colonie des sangs mêlés
Dim 27 Nov - 12:19
Les journées s’enchaînaient d’une façon monotone. Chiron ne voyait nul intérêt que je fasse des activités – ma condition de dieu m’assurait une éternelle énergie, et force, du moins « presque ». Il préférait m’orienter vers des exercices de « relaxation », prétendant que j’étais d’une humeur massacrante, et qu’il était fatigué des tuyauteries explosées dans la Colonie, ou à Nysa. Ou encore les quelques cratères qui se formaient par-ci ou par-là. Ou encore des quelques vignes gelées. A vrai dire, la liste des conséquences de mon incapacité à contrôler mon pouvoir était plus longue. Et pourtant, je me refusais de m’asseoir comme un maître Yoda, à réfléchir sur le sens de la vie. J’avais une éternité pour cette question existentielle.

Et pourtant, Chiron était têtu. Le voilà qu’il me chaperonne, en restant à côté de moi, s’assurant que je méditais. Je pouvais me téléporter, à vrai dire. Cependant, je doutais que le retour serait plaisant, avec le Centaure, que je sois protecteur ou non de la Colonie, fils ou  non de Poséidon. Ajoutons à cela qu’il était lui-même des plus nerveux avec ces histoires de Chaos possédant Zeus, qui entraîne pas mal de chamboulement de directions et d’alliances au sein de l’Olympe.

- Tu peux rentrer Percy, Annabeth doit t’attendre
, finit par dire Chiron après une très longue journée – notez une chose : les Centaures tenaient très bien sur leur sabot toute une journée ! Pour ma part, j’avais des fourmis aux jambes, et j’ai dû mettre une dizaine de minutes à me remettre sur pied.
- Mouais … Si Nysa le veut bien. Ou si elle n’a pas de conseil avec les chefs, bougonnais-je dans ma barbe.

Je pariais comme trois quart de mon éternité qu’Annabeth n’était pas dans notre Pavillon. Quoique, devrais-je commencer à dire « mon » pavillon. Et j’avais juste. Le lieu était vide, et au vu de l’état – aussi intact que ce matin-, personne n’avait fait un tour ici de la journée. Je ne me dirigeais nullement vers le frigo, préférant rejoindre le grand repas de la Colonie. Bien des demi-dieux se demandaient s’il était pertinent que je dépose encore des « sacrifices » au nom de mon père. Je ne disais rien. Quant à ma pensée : je ne le vois pas plus qu’en tant que Génésien, alors faut bien que je maintienne le contact par un moyen ou un autre. Et rien de mieux que la nourriture.

- Poséidon, murmurais-je, épargnant ce soir – comme tant d’autres depuis des semaines – une quelconque prière ou supplique silencieuse. Etrangement, et pour une raison en colère, j’étais également furieux contre lui.

A peine assise à la grande table qu’un petit cyclope me rejoignit, exigeant des Oréo. Ce petit bout de monstre était un « devoir » envoyé par ma belle-mère Amphitrite. Elle exigeait que je prenne soin du dernier-né de mon père. Enfin, supposé dernier-né. Le hic, je n’étais nullement le Baby-Sitter modèle ; je ne savais rien à tout cela. J’avais été tenté de le confier à ma mère mais je doutais que c’était « fin » comme mouvement. Moi qui pensais me reposer, ou me détendre, voilà que je passais la soirée entière à calmer tantôt les pleurs, tantôt l’hyper-activité de mon demi-frère. Lorsqu’il posa « enfin » sa tête sur un oreiller, et qu’il ronfla bruyamment, je m’extirpais de mon Bungalow pour aller tout droit vers le lac. Je restais là plusieurs heures. Et j’aurais pu encore, si un petit bruit non loin ne m’avait pas averti.

Je devins bien vite invisible et vis un enfant d’Hermès tenter de filer en douce de la Colonie. Je n’étais guère loin, mais ne me voyant pas – et n’ayant pas de pouvoir de ressentir une quelconque présence -, je pus m’apercevoir qu’il se concentrait.

« Il se téléporte, celui-là » me rappelais-je soudainement de son talent particulier. J’eus juste le temps de m’emparer discrètement de son pull pour me rendre en même temps que lui à sa destination. Malheureusement, traîner une seconde personne surprise n’arrangeait en rien son énergie, et il s’écroula presque à peine les pieds posés au sol. Je pensais apparaître à ses côtés, et l’aider à se relever, mais une voix au loin m’en empêcha.

- MIKAS ! Il t’arrive quoi ?!

C’était un Romain. Je le reconnaissais à ce T-Shirt violet. J’arquais un tantinet les sourcils, gardant mon anonymat au travers de mon invisibilité pour comprendre de quoi cette affaire retournée. Est-ce qu’il y avait une affaire d’espionnage, de la part des Romains – ou des Grecs, à mon insu ?

- Je vais bien frérot, soupira le fils d’Hermès en se relevant fébrilement.

Attend. « Frérot » ? Frérot dans le sens « mon ami de cœur » ou dans le sens « on a le même sang » ? La réponse s’imposa soudainement quand je vis plus clairement les traits du Romain. Trait pour trait, le Romain et le Grec se ressemblaient. Ils étaient clairement jumeaux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 144
Points d'expériences : 90

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 6
Les pouvoirs: Création et manipulation de dessin et envoûtement par le chant
Voir le profil de l'utilisateur




Ilaria Baccelli
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 24 Fév - 17:53
Je ne savais pas trop comment je m'étais ramassée aux États-Unis. Moi et une bande de jeunes romains avons avait décidé de se faire la malle et ont avait terminé plutôt éméché dans une boîte de nuit. Ça avait été une soirée plutôt amusante. Toutefois, il était encore tôt et lorsqu'un des Romains voulut s’éclipser, je décidai de le suivre. J'avais bien remarqué les regards aguicheurs qu'il m'avait faits tout au long de la soirée et j'avais bien l'intention de m'amuser un peu avec lui. Je le retrouvai alors derrière la discothèque. Il était de dos et je décidai alors de le surprendre en passant mes bras autour de lui par-derrière. Dès que me peau entra en contact avec la sienne, je me sentis propulsée dans le temps et l'espace à une vitesse fulgurante. Toute trace d'alcool avait subitement déserté mon organisme et j’atterris aux pieds du garçon encore toute chamboulé par la téléportation que je venais de vivre.

Je grognai un peu en me massant les tempes. Une brise fraîche souleva mes cheveux et je jetai un regard aux alentours.  Merde, j'étais où là?

-Qu'est-ce que?

Le garçon se retourna alors vivement vers moi.

-Qu'est-ce que tu fous ici? Tu m'as suivi dans la téléportation?

Il avait l'air plutôt en colère ce type. Moi qui croyais qu'il m'aimait bien. Je fronçai les sourcils et le foudroya du regard.

-Calme toi un peu. Je n'avais pas du tout l'intention de te suivre. Enfin, ne pas te suivre via téléportation je veux dire. Je voulais simplement venir te parler et c'est toi qui t'es téléporté sans avertissement. Qu'est-ce que tu voulais que je fasse?

Il me jeta un regard noir avant de me demander de rester ici. De quoi rester ici seule? Il n'en était pas question! Je me levai et le suivi en apostrophant. Il avait réussi à me fâcher ce type.

-Oh non, pas si vite mon gars! Tu vas me ramener tout de suite vers la fête, je n'ai pas du tout l’intention de rester coincé ici avec toi qui....

Ma phrase resta en suspend sur mes lèvres lorsque je vis en contrebas un autre homme apparaître. Il semblait plutôt mal en point et titubait un peu. Mon compagnon se dirigea alors vers lui en courant. Exaspérée, je le suivis en courant. Mes talons hauts s’enfonçaient dans l'herbe et je pris un peu de retard. Des jurons virent se bousculer sur le bord de mes lèvres, mais je ne les laissais pas s'échapper. Dans quelle merde est-ce que je venais de m'embarquer? C'est alors que je croisai le regard du nouveau venu. Ce regard vert, il me disait quelque chose. Soudain, je fus sous le choc. Il avait exactement les mêmes traits que le garçon qui m'avait catapulté ici. Ses habits... Mon dieu c'était un Grec! Surprise je portai la main à ma bouche. Merde, merde, merde, merde.

-Mais c'est quoi ce délire enfin? Rassure-moi c'est une illusion? Un tour de passe-passe? Tu t'es trompé de T-shirt c'est ça? Bien sûr que c'est ça. Ce que je peux être idiote.

Un rire nerveux m'échappa tandis que je les observai tour à tour bouche bée. Non je n'allais certainement pas m'embarquer dans ce genre d’histoire. Je préférai vivre dans le déni.

Je me laissai tomber sur les fesses et retira mes souliers. Je voulais vraiment partir d'ici au plus vite. Je secouai la tête encore et encore en les regardant. Cette fois-ci par contre, un juron m'échappa. Je comprenais pourquoi il avait été si fâché que je le suive jusqu'ici.

Revenir en haut Aller en bas
1.4. Family issue [Ill']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: A la découverte du monde :: États-Unis-
Sauter vers: