Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: A la découverte du monde :: États-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I. 04. Mission pléiade : à la conquête du Kansas - 3ème brigade - TERMINÉ

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Nombre de messages : 180
Points d'expériences : 1442
Voir le profil de l'utilisateur




Destiny
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 10 Aoû - 11:34
à la conquête des États-Unis. (Kansas)




Participants: 3ème brigade
Camps: Insurgés
Niveau: mission pléiade


Contexte:

La conquête des Etats-Unis battait toujours de son plein. Chaque camp essayait de conquérir le plus de terres possible. Et les insurgés ne faisaient pas exception. D’autant plus qu’étant deux fois moins nombreux que les pro-olympiens, ils devaient redoubler d’effort pour rester à leur niveau, pour ne pas se faire dépasser. La troisième brigade avait alors décidé d’essayer de conquérir le Kansas. Un territoire intéressant, qui apportait un bonus en force militaire. Sans compter les Karpoï. Certes, ces esprits de la nature étaient assez… particuliers. Mais ça n’en faisait pas moins des combattants qu’il valait mieux avoir de son côté. Les insurgés parcouraient depuis une heure ou deux déjà les prés de cette région, à la recherche de ces derniers. Car le meilleur moyen d’avoir ce territoire du côté insurgé, c’était avant tout s’entendre avec les esprit qui le peuplait. Cependant, les trouver n’avait pas été si facile que ça. Et bien que les paysages étaient magnifiques, la fatigue pouvait commencer à se faire sentir parmi la brigade.

C’est alors que leur regard fut attiré par une horde de corbeau, qui semblait bien déterminée à se nourrir des graines du près qu’elle venait de prendre d’assaut. Jusque là, rien de bien nouveau.  Des corbeaux qui venaient se nourrir sur les champs, on en voyait tous les jours. Seulement, des petits êtres qui essayaient de les chasser à coup de graines, ça c’était beaucoup plus rare. Et lorsque les demi-dieux arrivèrent dans le près, c’était un véritable champ de bataille. Ça courrait et criait dans tous les sens. « LES FEMMES ET LES ENFANTS D’ABORD ! » Le Karpoï qui courrait en rond, les bras en l’air se prit une graine sur la tête. Celui qui venait de la lancer leva les yeux au ciel, exaspéré. « Qui as eu la bonne idée d’emmener le sorgho voir Titanic ? Je suis sûr que c’est un coup du seigle, ils sont aussi bête l’un que l’autre. » Et lui aussi se retrouva avec une graine en pleine tête, accompagnée d’un cri : « Tu sais ce qu’il te dit le seigle ?! T’es rien qu’un jaloux, parce que les seigles, ils sont plus classes que les fonios. » Et le fonio se retrouva avec tout plein de graines sur lui alors que plusieurs voix s’élevèrent : « Ouais ! À bas le fonio ! » Et les cris se firent de plus en plus fort. « C’est le maïs le plus fort ! Même quand on éclate, on est trop classe ! » « N’importe quoi, c’est l’avoine ! » « Non, vive l’orge ! » Une chance, les corbeaux, attiraient par le bruit, s’élancèrent sur les esprits qui partirent en courant. « Aaaaah ! Sauve qui peut ! » Et les voilà repartit à courir dans tous les sens en criant. « Les épouvantails, où sont passés les épouvantails ?! » « C’était à l’orge de s’en occuper ! » « N’importe quoi, c’était au blé, mais il fait jamais rien. » « Tu sais ce qu’il te dit le blé ?! Prend toi ça en pleine face ! » Une nouvelle graine s’éleva. Ça aurait pu repartir en bataille générale si une voix ne s’était pas élevée. « Hey, mais eux, ils peuvent faire les épouvantails ! » Un des karpoï venait de remarquer les demi-dieux. d’un coup, un grand blanc se fit entendre… et fut vite interrompu pour le vol des corbeaux. Résultat. Tout les karpoï se précipitèrent sur la brigade. L’un d’entre eux, particulièrement inspiré avait même couru jusqu’à la grange derrière le groupe pour ressortir avec pleins d’accessoires d’épouvantails. « Viiiiiteeee ! Sauvez-nous ! Faites peur aux corbeaux ! » Et il entreprit de mettre des chapeaux plus ridicules les uns que les autres sur la tête de chacun des membres. Il commençait déjà à déshabiller Ebony quand le blé se mit à l’assumer. « T’es trop bête le sorgho ! C’est pas eux les épouvantails ! Ils vont les construire, c’est tout. » Le truc, c’était que personne n’était d’accord. Les cris fusaient de plus belle, se battant pour savoir si les demi-dieux allaient jouer les épouvantails ou les construire. Et ces derniers, qu’allaient-ils faire ? Ils pouvaient partir, bien sûr, mais le but était de créer un rapprochement avec les Karpoï. Ils n’auraient peut-être pas de meilleure occasion. Et leur temps était compté. Déjà, les corbeaux se rassemblaient, pointant leur bec sur le groupe.  




***

Quelques précisions:

- Vous êtes arrivés au Kansas et cherchez les karpoï

- Vous les trouvez en pleine bataille avec les corbeaux. C'est la panique à bord

- Finalement, vous devez faire les épouvantails. À vous de décider, soit vous les faites vous-même avec votre corps, soit vous les construisez. Il y a une grange avec du matériel à quelque pas, vous pouvez vous servir là-bas.

- N'hésitez surtout pas à jouer les karpoï, le but, c'est vraiment de vous amuser

-pour le résultat, vous pouvez dire que ça ne ressemble à rien, ou que vous avez géré si vous voulez. Vous pouvez aussi utiliser les dés si vous voulez plus de suspense (grosso modo fort = vous avez géré et nul = vous n'êtes pas prêt de faire des études d'art plastique xD)

- et pour les tirages de dé, vous pouvez aller poster dans ce sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ordre:
Chacun poste comme il veut au premier tour, ça donnera l'ordre de passage

Vous avez une semaine pour répondre chacun! Et si vous pouviez prévenir le suivant à chaque fois qu'il doit poster, ce serait cool, parce qu'il arrive qu'on ne voit pas la réponse de la personne avant nous. Au bout du septième jour sans nouvelles, et après un re lancement de trois jours, vous pourrez sauter le tour de la personne. Si au prochain tour la personne ne répond pas, elle sera retirée de la mission.
Si vous avez la moindre question, vous pouvez me contacter sous Evanna, ou sur Skype pour ceux qui m'ont.
N'oubliez pas de donner votre barre d'énergie, de faire un résumé et votre position à la fin de votre poste (comme dans les rps communs, pour qu'on puisse s'y retrouver).
Dès que vous avez trouvé les deux éléments, le dernier qui a répondu peut m'envoyer un mp pour que je lance la suite  

Et surtout... amusez-vous bien (faites vous plaisir et lâchez-vous   ) love

© Chieuze
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 10 Aoû - 15:37
On marchait depuis maintenant deux heures maintenant dans le Kansas et rien n'ébranlait mon sourire. J'étais si heureuse de partir à l'aventure, les cheveux au vents avec mes compagnons pour chercher.. Pour chercher.. J'sais plus trop mais ça avait l'air important et cool alors je suivais avec entrain le groupe. La vue était à couper le souffle et d'ailleurs.. J'en avais plus de souffle. Mais je me sentais obliger de parler comme au bout de 20 secondes de silences. " Les Karpoï c'est comme.. Des carpes mais d'Asie ? Du coup on cherche de l'eau ? Non parce que clairement là.. On est pas au bon endroit." J'essayais de mettre de la bonne volonté mais j'avais l'impression d'être une touriste.. Ou plutôt d'être une figurante en haut à gauche de l'écran.. Oui celle qui sert à rien.

Et puis une nuée de corbeau. Plutôt facile à suivre, on arrivait sur un champ et là.. UNE MIGNONERIE sans précédent nous interpellait. Des petits Êtres qui lançaient des grai-graines sur les volatiles. Oh non, j'en perdais toute mon attention. Ils se chamaillaient entre-eux, jusqu'au moment où ils nous interpellèrent pour venir à leur aide. Comment refuser ? L'un deux désappait Ebony, ce qui ne tardait pas à me faire rire.. L'autre nous disait le fabriquer des épouvantails.. Personnellement j'avais déjà choisi ma technique.. Tout est dans l'interprétation."J'ai joué dans deux films d'horreurs à grand budget, je suis votre homme! Enfin femme mais.. Bref.. ACTION!" Saisissant un vieux chapeau, une chemise de bucheron dégueulasse je me mettais à courir dans les champs, récitant les paroles de la scène où je mourrais dans ce dernier film. " NOOOOOOON, pourquoi ?! Balthazaaaaar, tu n'peux pas.. AAAAAAAAH"

Je méritais un Oscar. Pour un second rôle, c'était sensationnel. Soudainement une de ces petites bête des blés me sauta sur dos. Elle me regarda du haut de mon épaule, je la regardait et soudainement elle se mit à hurler.. Du coup j'ai paniqué et je m'étais remise à crier... Je me souviens avoir couru, encore et puis.. Blackout. J'ai trébuché sur les blés, m'écroulant comme un tas. De loin plus personne ne pouvait voir où on était. Ouvrant les yeux, je voyais les corbeaux qui guettaient.. Échec cuisant. Même pas nommée pour un trophée à ce niveau.

Action
: Domi est heureuse de partir à l'aventure. Se sentant investie elle tente de faire peur au corbeau en mode hollywoodienne mais échoue. (NUL)

Dé d'action : NUL.

Situation
: Au milieu du champ de blé, à terre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 10 Aoû - 23:44
Les karpoï étaient des petites créatures chiantes et qui sautaient partout - l'arme parfaite pour faire péter une durite aux pro-olympiens. Imaginez une horde de karpoï balançant des graines de maïs sur les soldats romains? Ce serait un si beau spectacle. Ebony donnerait chair pour pouvoir admirer ce combat depuis un pégase, avec un paquet de pop corns. Hilarant. La question de Dominique lui arracha un soupir; cette nana était une plaie en matière de mythologie. En même temps, elle était encore nouvelle dans le milieu. « Imagine des schtroumpfs, mais qui mangent que de céréales et sont hargneux comme des chihuahuas. Bah voilà t'as un karpoï. Petit et chiant. » lui lança la fille d'Eris, un sourire moqueur aux lèvres. Dans le fond, elle se demandait quand même la manière dont ils pourraient convaincre les karpoïs de se joindre à eux.

Honnêtement, elle ne s'attendait pas à ça. Ebony en avait vu des choses, et des monstres - mais elle n'avait jamais eu à affronter une masse de karpoïs effrayés par des corbeaux. Alors ça, jamais. C'était une toute nouvelle expérience pour elle - et leurs voix affolées sonnaient comme le doux son d'un crissement de pneus à ses yeux. Elle dut se retenir de distribuer des coups de pied face à leurs cris et leurs paroles de panique. Par contre, elle perdit patience quand l'un d'entre eux tenta de lui retirer son tee-shirt. Genre, totalement. Le dragon était relâché. « Mais wesh qu'eST CE QUE TU FOUS? DÉGAGE! VA BOUFFER TES CEREALES! » Et boum, sans aucun état d'âme, elle shoota dans le petit karpoï qui vola dans les airs pour s'écraser un petit peu plus loin. Non mais oh. Ses parents ne lui avaient pas appris à ne pas déshabiller les jeunes femmes? Il fallait d'abord faire connaissance! C'était la moindre des choses!
Dominique fut la première à se lancer - Ebony rit quand elle se cassa la figure. C'était drôle. Surtout le passage où elle s'était retrouvée nez-à-nez avec un karpoï. Attrapant une pierre, elle lança cette dernière en direction des corbeaux - mais cette dernière s'écrasa sur un karpoï. « C'est elle. » fit-elle en pointant Evanna du doigt, l'air innocent. Elle alla ensuite chercher ce qu'il leur fallait pour fabriquer un épouvantail digne de ce nom et commença à assembler quelques planches de bois. « SAM! ramène ton cul et vient m'aider. » s'exclama-t-elle, faisant un grand signe de la main au fils de Prométhée.

énergie; 35 points.
dé; lancer des cailloux sur les corbeaux (nul mdr)
résumé; ebony shoote dans le karpoï qui a manqué de la déshabiller, rigole de la prestation de domdom, lance des cailloux sur les corbeaux mais vise mal et le balance sur la tête d'un karpoï sans faire exprès, pointe du doigt evanna pour faire genre "c'est pas moi c'est elle ", commence à prendre ce qu'il faut pour faire un épouvantail. et elle appelle sam.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 14 Aoû - 23:42
Honnêtement, Avery aurait profité des paysages majestueux du Kansas qui s’offraient à elle, si cela avait été un voyage touristique. Mais ils étaient venus dans le but de conquérir le territoire, pas de faire une découverte à pied de l’Etat.  Ainsi, cela faisait maintenant un moment qu’ils étaient à la recherche des karpoï lorsqu’un étrange tableau attira leur attention : des petits êtres aux prises avec des corbeaux. Soudain, les drôles de bonhommes fondirent sur eux après avoir remarqué le groupe, implorant leur aide. Plus la peine de chercher les karpoï, puisque c’étaient eux qui les avaient trouvés.

Avery vit un esprit des grains essayer de déshabiller Ebony, ce qui la fit s’esclaffer. Mais ce qui l’acheva, ce fut définitivement l’imitation de Dominique d’un…d’un… elle n’aurait su dire quel rôle exactement son amie jouait, mais c’était simplement hilarant. Et elle aurait continué de rire, si un karpoï n’avait pas foncé droit dans ses jambes, manquant de la renverser. Et soudain, elle se retrouva encerclée de petites têtes. « Qu’est-ce que – » Une voix sortie de nulle part la coupa pour crier : « A L’ATTAQUE ! » Et sans comprendre ce qui lui arrivait, elle se retrouva à terre, les karpoï s’affairant tout autour d’elle. « Mais qu’est-ce que vous faites ? Lâchez-moi ! » s’écria-t-elle en sentant qu’on lui retirait ses baskets. D’habitude, Avery n’était pas si explosive, mais ces petites bêtes lui avaient sauté dessus alors qu’elle avait été véritablement prête à les aider – les voir en situation de détresse l’avait attendrie. Mais leur manque de manières commençait à l’agacer au plus haut point. « Touchez à encore un seul de mes cheveux et je vous jure… » Ses menaces se perdirent dans le brouhaha général tandis qu’elle se retrouvait affublée d’une paire de bottes de cow-bow et qu’on lui enfilait de force un trench-coat noir des années 80. Un chapeau de paille fut enfoncé sur sa tête ; on lui fourra un balai dans une main et un fouet dans l’autre. Une fois que les karpoï s’estimèrent satisfaits, ils arrêtèrent de la bombarder et la brunette s’apprêtait à recommencer ses remontrances quand elle sentit qu’on la soulevait. « Et merde. » Puis sans qu’elle s’y attendit, ils se mirent à courir à travers les champs, l’exhibant comme un trophée – ou plutôt un épouvantail. Malheureusement pour eux, les corbeaux ne semblaient pas effrayés, sauf quelques uns particulièrement trouillards qui s’envolèrent lorsqu’ils la virent arriver. « Bon, maintenant que votre plan foireux est tombé à l’eau, vous pouvez me reposer ? » La langue d’Avery claqua contre son palais, tandis qu’elle croisait les bras sur sa poitrine, plus qu’agacée.

Dé : déguisement de la terreur (faible)
Barre d’énergie : 25 points
Action : elle rit d’Ebo et de Dom avant de se faire assaillir par des karpoï qui la sapent en épouvantail et la portent pour faire peur aux corbeaux ce qui ne marche pas Arrow
Situation : au milieu des champs, portée par des karpoï


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 18 Aoû - 1:22
Les karpoï, voilà notre objectif dans cette mission un peu bizarre, nous devons récupérer le territoire du Kansas et de ce fait, nous mettre dans la poche les karpoï afin qu'ils combattent à nos côtés. Ils peuvent autant nous aider question ressources alimentaires, que combat en armée. Deux tableaux à ne pas négliger en pleine guerre, car oui après tout nous sommes en guerre de territoire avec les autres camps. Sérieusement, je ne sais pas ce que je fous dans ce bazar mais je suis bien là au milieu de tout ça à écouter les karpoï se plaindre alors que mes camarades commencèrent également à perdre la boule avec tout ce bordel, alors que des hordes de corbeaux venu du ciel se mettent à nous chier dessus et à vouloir nous dévorer. Enfin pas non, plutôt les champs et les karpoï qui doivent les protéger. " Sérieux, si j'avais su qu'en venant chez les insurgés, j'aurai signer pour ce genre de mission ... Mais bon pas le choix hein, quand faut y aller , faut y aller puis ça reste un bon territoire à récupérer, assez stratégique. Mais je ... je m'attendais à plus surtout vu ce qu'on a vécu ... " , mais bon la folie pouvait prendre plusieurs formes et situations, quand j'ai fini de parler, des corbeaux se mirent à me poursuivre, j'ai courus comme un dératé avant de plonger comme une merde, mon pied s'étant pris dans un de ces karpoï , " Eh Musclor, fait gaffe où tu marche, t'es censé nous aider à buter ces chiens noirs, pas à provoquer un génocide chez les karpoï, IMBECILE. " , bordel ils sont susceptibles ces fourmis. Après avoir entendu l'appel d'Ebony, je me dirigeais vers elle avant de récupérer la métisse sur le passage pour nous réfugiez dans une grange afin de mieux travailler. " Bien, on va faire cramer ces piafs de malheur, qu'est ce que t'en dis ? " , je souriais de manière assez sournoise avant de m’atteler à la tâche avec l'aide d'Ebony pour fabriquer un épouvantail digne de ce nom capable de cracher des flammes. Une fois fais, avec le peu de matériel présent, je le plantais sur le sol avant de déclencher une jet de flamme mais rien ne se passa. " Bordel, foutu tas de ferraille de merde, je peux pas travail dans ces conditions. Ebony, vois si tu peux changer la pièce du lance flamme et réessaye, je vais attirer les piafs ailleurs pour ne pas qu'il abîme notre épouvantail. " , de là je me suis mis à couir sur les champs avant de me souvenir que les corbeaux sont attirés par les objets brillants et donc en fer, je sortis mon épée de son fourreau et m'aide de la lumière écrasante du soleil pour créer des reflets et attirer les oiseaux sur moi, en espérant qu'Ebony réussisse sinon je suis foutu ...

Energie; 35 points d'énergie.
Dé; Tir de lance flamme sur les corbeaux. (NUL , sérieux équipe de bras cassés O.O )
Résumé; Est dans un bordel pas possible entouré de ses camarades, de karpoï et de corbeaux nerveux. Aide Ebony a crée un épouvantail de feu mais l'attaque foire et court faire diversion. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 1766
Points d'expériences : 14374

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Athéna
Niveau: 20
Les pouvoirs: omnilinguie et détection des points faibles des adversaires et téléportation / évolutions : tour de Babel et bouclier physique
Voir le profil de l'utilisateur




Evanna C. Rose
dreamy reader φ chef de la 3ème brigade
Sam 3 Sep - 17:00
Pour une fois, j’étais heureuse de marcher. Parce que sinon, je crois que j’aurais laissé le stress me submerger. C’est alors que la question de Dom’ m’arracha de mes pensées. Elle dégageait une telle joie de vivre, qu’un sourire éclaira aussi mon visage. J’étais heureuse qu’elle ne laisse pas le silence s’installer, j’avais l’impression, ainsi, qu’on était juste parti en balade. Hochant la tête pour approuver les dires d’Ebony, je ne pouvais m’empêcher d’approuver sa description. D’ailleurs, je voyais mal comment on allait réussir à les convaincre de s’allier avec nous sans nous mettre à vanter les mérites des céréales à chaque inconnu, ce que je préfèrerais éviter, mais on verrais bien sur place. Et là, on débarquant… dans une scène de chaos totale. Je vous jure, à tel point que je restais planté là, la bouche légèrement ouverte. Ça partait tellement dans tous les sens que je perdais le fil. C’est alors qu’ils se précipitèrent tous sur nous pour les supplier de les aider. Ce qui, soit dit en passant, arrangeait parfaitement nos affaires pour s’en faire des alliés. Ok, j’aurais du réagir de façon super professionnelle, mais là, comment dire… je ne savais plus où donner de la tête. Je ne réagis même pas lorsque je me retrouvais coiffé d’un grand chapeau irlandais, du style de ceux que l’on portait pour la Saint Patrick. Enfin, jusqu’au cris d’Ebony qui envoya valser un des Karpoï qui était en train de la déshabiller. Là, j’éclatais de rire devant cette scène incongrue. « Heu… Ebony, s’il-te-plait, tu pourrais éviter de shooter dans nos futurs alliés ? C’est déjà mal parti, là… » Oui, j’essayais de remettre un minimum d’ordre. Sauf que tout le monde était parti. Et j’avoue que la prestation de Dom’ me fit mourir de rire. Je n’en pouvais plus, même si j’avais peur qu’elle se soit fait mal en tombant. Je me précipitais pour l’aider à se relever, les larmes aux yeux. « Ça va, tu ne t’ai pas fait mal ? Tu as super bien joué, le Karpoï en était mort de peur… c’est bien le problème d’ailleurs… » Je vous jure, j’essayais vraiment d’arrêter de rire en revoyant la scène entre les deux dans ma tête mais… mais non, pas possible.

D’un coup, les protestations d’Avery me firent me retourner. Et là, à nouveau, je restais bouche bée en la voyant se faire porter par les Karpoï pour faire peur aux corbeaux. C’est pour des moments comme ça que je regrettais de ne pas avoir d’appareil photo. J’étais sûre de pouvoir faire un truc sympa, un petit album marrant de notre aventure. J’étais revenue aux côtés d’Ebony quand celle-ci foira son coup… et me désigna comme la coupable au Karpoï, avant de fuir. « Hey ! Mais non ! J’ai rien fai… Aaaah ! » Le Karpoï s’en moquait apparemment, il était trop content de bombarder quelque chose et je me retrouvais avec plein de graines dans les cheveux. Sauf que j’aurais pas dû me faire remarquer, parce que les Karpoï reposèrent Avery après leur échec et me regardèrent d’un air intéressé. Ce qui était quand même super flippant. « Peut-être qu’avec elle ça marcherait… Elle fait plus peur que l’autre… »  Je me retenais d’étrangler le petit être qui avait dit ça. Comment ça, je faisais peur ?! Et en voyant les autres Karpoi approuver de la tête, même pas déconcentré par l’intervention de Sam qui avait sorti un lance flamme, ce qui n’était pas rien, je décidais de prendre les devants. Esquivant de justesse les Karpoï qui se jetaient sur moi, je me précipitais vers les déguisements, et m’habillais en vitesse, avant de me retourner vers les esprits des plantes. « Tadaaa ! Voilà, comme ça, je suis assez terrifiante ? » La réponse devait être non, parce que l’un d’eux me sauta sur l’épaule -notez que je ne l’ai même pas chassé- et se mit à me barbouiller le visage de maquillage. Une chance que j’avais pas de miroir, sinon j’aurais pleuré en voyant mon visage multicolore. Alors seulement, ils s’estimèrent heureux, me remirent un balais dans les mains et me poussèrent vers les corbeaux. Ok, je savais ce qui me restait à faire. Courant vers eux, en agitant le balai, j’essayais vainement de crier pour leur faire peur. Sauf que ça marcha pas du tout… Au contraire, ils furent attiré par les graines dans mes cheveux et se mirent à me poursuivre alors que, je l’avoue, je me mis à fuir lâchement, me retenant tout juste de hurler. Bon, cette mission s’annonçait… haute en couleur.

énergie; 55 points.

dé; faire peur aux corbeaux avec un balai -> NUL

résumé; Evanna se balade et se demande comment ils vont faire pour avoir le territoire, arrive en pleine apocalypse, sait plus où donner la tête, se déguise en épouvantail et se fait maquiller par un Karpoï qui a autant de sens artistique qu’un gamin de cinq, essaie de faire fuir les corbeau, et finalement, se retrouve avec plein d’oiseau à ses trousses, attirés par les graines qui sont dans ses cheveux -_-


Désolée j'ai oublié de dire combien d'attaques il faut pour chasser les corbeaux Embarassed C'est un fort (ou 2 moyen ou 4 faibles) Vu comment on est parti, on en a pour un petit moment

_________________

Can to be absent-minded look like the madness?
A smile, a kind word, a stalk of carefreeness and a good dose of curiosity. Here is how I see my life at the moment. Discover always more thing, live finally! In spite of the fear, in spite of difficulty, I finally managed to be happy. A tiny, fragile happiness, but which warms the heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 5 Sep - 17:27
Levant la tête des blés armée du même Karpoï sur l'épaule, je contemplais la dream team face à moi. Ils couraient partout et bizarrement.. Ça me faisait énormément plaisir. C'est vrai quoi, j'aurais pu me retrouver avec une équipe dépourvu de fun et de sens artistique mais là.. Des cailloux volaient, un ballait volait et Sam le preux chevalier courrait lame en l'air.. Avec des corbeaux à ses trousses. Non, non, clairement cette équipe avait une âme délurée.

Reprenant mes esprits, j'essayais de voir comment faisait les autres. Evanna et Avery étaient aussi déguisées.. Mais clairement les volatiles n'en n'avaient strictement rien à faire de nous. Mais j'ai eu une idée.. Une idée à la mousquetaire en voyant passer Sam! Me retournant vers les filles déguisées, je lâchais : " UNISSONS LES FORCES DE L’ÉPOUVANTAIL !" . Je choppais alors chacune des deux, bras dessus, bras dessous. Mentons vers le ciel je lançais d'un air solennel aux corbeaux : " Vous ne pourrez rien contre nous! Maintenant uni, préparez-vous à subir notre courroux bande de moineaux !"

Enchaînant les positions et les cries de moine Shaolin ou de ninja tueur, je constatais avec effroi l'échec de ma nouvelle scène. Regardant mes deux compères, je soupirais. Elles ne suivaient pas le mouvement et ça, j'en étais sûr, les oiseaux l'avaient repéré! Je leur chuchotais alors (toujours en position de karatéka) : " Les filles, si vous n'y mettez pas du votre ils vont comprendre qu'il y a une faille dans notre équipe d'épouvantails.."

J'étais intimement convaincue que ces bestioles dans le ciel pouvaient être impressionnables! Mais on en avait déjà fait les frais, c'était en réalité un public snob et très difficile à convaincre. Mais rien ne résiste à la puissance d'une équipe de folie. Non hein ?



Action
: Domi se relèvent, admire l'équipe qu'elle trouve fun et réuni le cercle des épouvantails (Avery & Evanna) pour faire peur aux corbeaux. Elle motive les filles tandis qu'elle essuie un nouvel échec. (NUL)

Dé d'action : NUL.

Situation
: Au milieu du champ de blé, avec Avery et Evanna.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 11 Sep - 20:09
Toujours rien, ils commençaient à tourner en rond sérieusement. Entre Evanna, Avery et Dominique qui faisaient les gogolles dans les champs et Sam et elle qui peinaient à faire ce fichu épouvantail high tech, ils en avaient pour toute la journée! Pourquoi est-ce qu'ils avaient accepté cette mission déjà....? Ah oui, ils n'avaient pas eu le choix. « Ces pièces sont nazes Sam! » grogna-t-elle, tout en tentant d'arranger le coup pendant que son partenaire allait voir ailleurs le temps de chercher quelque chose. Le regard concentré, la fille d'Eris tenta de changer les pièces, de les arranger comme il le fallait - et quand elle appuya sur le bouton sensé activer les flammes, ce ne furent que quelques flammèches qui apparurent. Un petit nombre de corbeaux se mirent à croasser avant de fuir à tire d'aile - mais la majorité étaient toujours bien présents. « Presque! J'te laisse jeter un coup d'oeil! » cria-t-elle à l'attention de Sam, il était plus doué qu'elle dans ce domaine.

énergie; 35 points.
dé; le lance flammes fait peur aux corbeaux (faible) - il reste deux faibles, un moyen ou un fort.
résumé; s'occupe de changer les pièces de l'épouvantail cracheur de feu, mais il bug encore un peu et crache que quelques flammes qui font fuir deux ou trois corbeaux.
ordre de réponse;
- dominique
- ebony
- avery
- sam
- evanna
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 11 Sep - 22:22
C’était peut-être méchant de sa part, mais Avery éprouva une seconde de soulagement lorsqu’elle vit ces maudites bestioles se diriger vers Evanna. Mais le répit fut de courte durée lorsqu’elle comprit ce qui attendait son amie. Elle s’apprêtait à s’interposer entre elle et les Karpoï quand elle vit que cette dernière avait à peu près prit les choses en mains en se déguisant elle-même. Rassurée, la fille d’Apollons lâcha un soupir de soulagement avant de se tourner de nouveau vers leurs ennemis du jour.  Mais alors qu’elle s’apprêtait à tout simplement passer ses nerfs sur les corbeaux – ce qui consisterait à hurler et jeter tout ce qui se trouvait à portée de main dans le ciel – quitte à passer pour une folle, elle vit Dominique venir droit sur elle et sans rien comprendre à ce qui lui arrivait, elle fut embarqué avec Evanna dans le délire de la fille d’Hélios qui essayait vainement de se battre comme dans un film de kung-fu. L’effet fut on ne peut plus raté, faisant lâcher un soupir de désespoir à la jeune fille, ce qui n’empêcha pas Domi de lui faire remarquer qu’elle était restée statique. « Bon, d’accord, je vis suivre le mouvement si tu le dis… » Avery n’était pas certaine que cela changerait quoique ce soit à situation, mais en désespoir de cause, tenta le tout pour le tout. Elle se mit en position, poings en l’air, jambes écartées, se concentrant pendant quelques minutes, avant de commencer – ou du moins, essayer – à reproduire un enchaînement qu’elle avait du voir dans un film d’action. Tandis qu’elle bougeait ses mains et ses jambes en même temps, son pied droit dérapa dans l’herbe et Avery s’étala de tout son long dans le champ. Sa chute ne provoqua même pas une réaction aux corbeaux qui continuaient de virevolter dans le ciel au dessus de sa tête, leurs croassements remplissant l’air. « Vous vous moquez de moi, hein, piafs de malheur ?! » Elle se releva prestement et épousseta ses vêtements d’un geste rageur, sa colère éclipsant son humiliation. « J’vais vous le faire payer, vous allez voir ! Vous allez subir la colère des Insurgés ! » Et voilà qu’elle se mettait à parler comme Dominique maintenant… Mais la fille d’Apollon ne remarqua rien, continuant de pester contre les corbeaux à voix haute, toute patience envolée.

Dé : enchaînement de karaté (NUL) on s’est fait maudire par le dieu des dés c’sûr il nous en veut personnellement là c’est de l’acharnement :arrow :
Barre d’énergie : 25 points
Action : elle se fait entraîner par dom dans un enchaînement de karaté ; son pied dérape et elle se gamelle dans l’herbe puis elle gueule sur les corbeau :arrow :
Situation : au milieu des champs, à côté de Dominique

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 13 Sep - 1:07
Les corbeaux, tout du moins, une partie de ceux présent sur le champ m'ont suivis et ont commencés à m'attaquer en voyant mon épée brillé au soleil. Je sentais des coups de bec sur ma tête, mon dos et mes mains, je commençais même à saigner à certains endroits. Maudit soit t'ils, et on fait tout ça pour des Karpoï grincheux qui n'accepteront peut être pas le pacte pour lequel nous sommes présents. Bref, je continuais à courir, en direction des filles, Eva', Dominiique et Avery, certaines déguisés en Épouvantail pour leurs faire peur. Je me cachais derrière elle pour faire diversion, " Désolé les filles, vous pouvez les occuper le temps que j'aille voir le tas de ferrailles. " , je leurs souhaitais bon courage avant de ranger mon épée et de courir prendre la place d'Ebony, je passais par la grange afin de récupérer une pièce qui pourrait potentiellement faire fonctionner le lance flamme. Je courais de nouveau vers l'épouvantail de fer qu'on a construit, planté en plein milieu du champ, pour me mettre à bricoler aussi vite que possible, avec des outils trouvés à l'arrache et user. Une fois fais, je me suis mis à gueuler, " Attention baissez vous, je vais essayé de nouveau. " , puis j'appuyais sur le bouton pour voir avec joie du feu sortir de la bouche de l'épouvantail en direction du ciel et de la horde de corbeau présent. Je me concentrais afin de faire appel à mon pouvoir de pyrokinésie pour accentuer, intensifier et agrandir le nuage de flamme pour brûler le plus de corbeaux possible. Une fois fais, quelques corbeaux commençait à tomber, totalement carboniser et mort, une pluie d'oiseau noir, totalement morbide comme image, " Bon, qui a faim ? " , me suis mis-je à dire tout en souriant, fier de mon attaque avant de regarder les Karpoï , " Belle bête hein, un épouvantail cracheur de feu, je vous le laisse à condition d'accepter le pacte pour lequel nous sommes là. Prenez vite une décision avant que d'autres corbeaux n'arrivent. Si vous dites oui, je pourrai revenir l'améliorer et en mettre d'autres sur vos champs. " , j'entendis déjà d'autres croassement de corbeaux, une fuite ou une horde vengeresse ?

Energie; 35 points d'énergie - 4 (pyrokinésie) = 31 points d'énergie restant.
Dé; Tente d'utiliser de nouveau l’épouvantail cracheur de flamme fabriqué par Ebony et lui même. (MOYEN)
Résumé; Se fait attaquer par des corbeaux avant de passer à côté du groupe déguiser pour faire diversion et aller s'occuper du bout de ferraille. Trouve une pièce qui pourrait marcher pour le lance flamme, tente de l'activer, content que cela réussit et utilise son pouvoir sur le feu afin de l'accentuer et brûler presque tous les corbeaux présents. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 1766
Points d'expériences : 14374

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Athéna
Niveau: 20
Les pouvoirs: omnilinguie et détection des points faibles des adversaires et téléportation / évolutions : tour de Babel et bouclier physique
Voir le profil de l'utilisateur




Evanna C. Rose
dreamy reader φ chef de la 3ème brigade
Mer 28 Sep - 15:44
Fallait bien le dire, toute notre organisation était un joyeux bazar. Vraiment, c’était sans aucun doute la mission la plus bizarre à laquelle j’avais participé. Au point que je me demandais si ce n’était pas une blague et si on était pas filmé pour un vidéo gag spécial divin. Mon déguisement n’avait servit à rien, ce qui ne m’étonnait pas plus que ça. Avant que j’ai pu me donner comme excuse d’aller apporter de l’aide à Sam et Ebony pour échapper aux Karpoï et à leur folie du déguisement, je me retrouvais happée par Domi’. Et on ne pouvait pas lui enlever le fait qu’elle était à fond. Oh non, ça c’était sûr. Mais je n’étais pas aussi douée qu’elle pour le théâtre. Et Avery à nos côtés semblait elle aussi avoir du mal. Cependant elle fit l’effort de paraître plus menaçante… et se retrouva la tête la première dans l’herbe. Me retenant de sourire, je ne pouvais quand même pas gâcher l’enthousiasme de Domi’, après tout, c’était sa première mission, autant qu’elle soit mémorable. J’étais en train de me composer un masque que j’espérais menaçant avant de crier « BOUH ! ». Est-ce que ça avait marché ? Disons que les corbeaux sont tous partis. Mais je ne pense pas que ce soit pour mon cri, qui s’est retrouvait caché sous les bruit du lance-flamme de Sam. Ouah, ils avaient géré tous les deux. « Et pour nos ingénieurs ! Hip hip hip … HOURRA ! » Oui, grâce à eux on allait pouvoir passer l’étape de la chasse aux corbeaux pour atteindre notre véritable objectif. D’ailleurs, Sam venait de commencer les négociations.  Hochant la tête, je me plaçais à côté de lui. M’inclinant légèrement devant les Karpoï en marque de respect j’ajoutais : « En effet, nous sommes venus ici pour vous proposer une alliance avec notre camp, celui des insurgés. Si vous êtes prêts à nous aider à défendre nos valeurs, vous pourriez compter sur notre soutient pour protéger vos terres. Entre autre chose bien sûr, après, ce ne sont que des formalités, mais voici l’idée générale. » Si seulement ça pouvait être facile pour une fois.

énergie; 55 points.

dé;

résumé; Evanna se fait embarquer avec Avery par Domi', essaie de faire peur aux Karpoï mais Sam vint tous les sauver avec son épouvantail cracheur de flamme. Puis elle expose avec les autres le motif de leur venue

_________________

Can to be absent-minded look like the madness?
A smile, a kind word, a stalk of carefreeness and a good dose of curiosity. Here is how I see my life at the moment. Discover always more thing, live finally! In spite of the fear, in spite of difficulty, I finally managed to be happy. A tiny, fragile happiness, but which warms the heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 180
Points d'expériences : 1442
Voir le profil de l'utilisateur




Destiny
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 28 Sep - 16:39
à la conquête des États-Unis. (Kansas)




Participants: 3ème brigade
Camps: Insurgés
Niveau: mission pléiade


Contexte:

Les Karpoï étaient déchaînés, ils essayaient d’attaquer les corbeaux avec leurs graines, mais ces derniers étaient plus rapides. Bref, la venue des insurgés, ne pouvait être qu’une bonne nouvelle. Alors que certains avaient décidé de prendre Dominique, Avery et Evanna pour des marionnettes, d’autres regardaient avec de grands yeux Sam et Ebony confectionner des épouvantails. Une chose était sûre, ils appréciaient leur aide et, plus encore, la folie qui régnait sur le champ de bataille. Un tonnerre d’applaudissement et de cris salua la performance de Sam et, en général, des insurgés. Vous avez vu comment sont les Karpoï, je vous laisse imaginer l’ambiance. Puis le silence revint avec la proposition de Sam et l’explication de leur venue ici. Un silence qui dura bien… quelques secondes pour que les voix fusent à nouveau. Personne n’étaient d’accord, ça se disputait, ça s’envoyait des graines, comme d’habitude. Et c’est à nouveau une petite voix qui s’éleva pour fournir la réponse. « Ils ont qu’à passer les épreuves… » Et à nouveau le silence se fit. Et pour une fois, il dura, signe de l’approbation des Karpoï. La voix continua pour les insurgés : « Le seul moyen d’avoir notre approbation à tous, c’est de réussir les épreuves, qui montreront votre valeur et votre volonté de vous plier à nos règles. Traditionnellement, on l’utilise pour régler les désaccords. Le vainqueur est celui dont l’idée s’impose. Si vous réussissez les épreuves, nous vous suivrons, parce que c’est la règle. » C’était l’un des seuls moyens de faire régler un peu d’ordre parmi les esprits de la nature. Et dans un brouhas joyeux, les Karpoï se mirent à installer ce qui allait constituer ces fameuses épreuves. En moins de deux secondes, le champ ressembla à… à une kermesse d’école, les Karpoï tous bien aligné en ronde autour des demi-dieux pour ne rien rater. Eh oui, il semblerait bien que ce soit une sorte de fête pour eux. Mais le plus étonnant, c’était que les épreuves semblaient être choisi sur le moment par le public lui même. Les demi-dieux purent s’en rendre compte lorsque le maïs, qui semblait être le présentateur, vu son faux micro et son chapeau heu… qui ne ressemblait à rien mais été très coloré, se mit à crier : « Bonsoir mes chères petites graaaaaaines ! Nous sommes réunit aujourd’hui pour évaluer, selon nos coutumes, la valeur de ces demi-dieux, qui voudraient faire alliance avec nous et qui viennent de nous sauver des corbeaux. Ils devront réussir chacune des épreuves, et ce, sans recourir à la magie. Applauuuuudissez-les ! Alors, par quelle épreuve vont-ils commencer ? » Et des hurlements fusèrent, incompréhensibles pour les demi-dieux, mais d’après les dires du commentateur, ce fut une sort de course d'orientation en sac qui eut le plus de cris. Les Karpoï se firent une joie de lancer les sacs à patates sur les demi-dieux, avant de se mettre à les encourager à leur façon si… particulière : « Hey ! La martiniquaise ! T’as intérêt de déchirer, sinon, j’te pardonnerais jamais le coup de pied que tu m’as donné » « Cracheur de flammes, on va voir si tu es aussi doué pour la course que pour l’bricolage. Si tu fais mieux que moi, on pourra peut-être s’arranger pour cette alliance » Et ça continuait comme ça, dans un joyeux tumulte, qui fut momentanément interrompu par un coup de klaxon lancé par un des Karpoï. Le jeu venait de commencer… et sembla bien plus compliqué aux demi-dieux lorsqu’ils virent le mur de céréale, plus grand qu’eux, qui se dressait devant. Tous les Karpoï avaient accéléré la croissance de leur plantes pour rendre la tâche plus compliqué aux demi-dieux. Et leur seul indice quant à la direction à prendre ? Un panneaux en forme de flèche où c'était écrit "amulette 1".


***

Quelques précisions:

- Comme les Karpoï n'arrivaient pas à se mettre d'accord, vous devez passer leurs épreuves, seule règle valable chez eux. Celui qui passe les épreuves et, grosso modo, celui qui avait raison, qu'il faut suivre, etc. Ils ont décidé d'appliquer cette règle à l'alliance que les insurgés proposent. S'ils réussissent les épreuves, l'alliance est acceptée.

- la première épreuve est une course d'orientation en sac à patate dans un champs de plantes, plus hautes que vous. Il vous faut donc trouver 5 amulettes cachées dans le champ, en suivant les indications (qui ressemblent à des panneaux de circulation pour indiquer la direction des villes, il faut aller dans la direction pointée par la flèche.

- Pour trouver une amulette du premier coup, il faut un moyen Du coup, dans l'idéal, il faut 5 moyens (ou 10 faibles) pour passer l'épreuve.

- N'hésitez surtout pas à jouer les karpoï, le but, c'est vraiment de vous amuser Même si vous ne les voyez pas, eux ils savent où vous en êtes et vous pouvez toujours les entendres.

- et pour les tirages de dé, vous pouvez aller poster dans ce sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ordre:
Chacun poste comme il veut au premier tour, ça donnera l'ordre de passage

Vous avez une semaine pour répondre chacun! Et si vous pouviez prévenir le suivant à chaque fois qu'il doit poster, ce serait cool, parce qu'il arrive qu'on ne voit pas la réponse de la personne avant nous. Au bout du septième jour sans nouvelles, et après un re lancement de trois jours, vous pourrez sauter le tour de la personne. Si au prochain tour la personne ne répond pas, elle sera retirée de la mission.
Si vous avez la moindre question, vous pouvez me contacter sous Evanna, ou sur Skype pour ceux qui m'ont.
N'oubliez pas de donner votre barre d'énergie, de faire un résumé et votre position à la fin de votre poste (comme dans les rps communs, pour qu'on puisse s'y retrouver).
Dès que vous avez trouvé les deux éléments, le dernier qui a répondu peut m'envoyer un mp pour que je lance la suite  

Et surtout... amusez-vous bien (faites vous plaisir et lâchez-vous   ) love

© Chieuze
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 16 Oct - 23:59
Nous avions enfin réussit, ces maudits corbeaux vont arrêté de nous picorés d'un peu partout, j'ai pris assez cher comme ça, tu pense que ça ne peut pas être si violent que ça mais avec leurs bec long, ces enfoirés là font un mal de chien. J'étais content de savoir que la machine marche finalement, je lançais un sourire victorieux à Ebony avant d'entamer les négociations et laisser notre chef Eva continuer le débat avec les Karpois. Cela ne dura pas longtemps avant qu'ils ne nous foutent dans une situation encore bizarre. Des épreuves dont la première est une course d'orientation dans un sac à patate, je soupire avant de prendre un sac et de me mettre dedans, tournant la tête vers Ebony et les autres filles, " Que ça reste entre nous ... si quelqu'un va raconté quoique ce soit ... " , je fis les gros yeux pour leur montrer que je grognerai ou voir même mordrait dans le cas contraire. Je riais ensuite en entandant le petit Karpoi des blés me parler, " Cracheur de flammes, on va voir si tu es aussi doué pour la course que pour l’bricolage. Si tu fais mieux que moi, on pourra peut-être s’arranger pour cette alliance " , je chohais de la tête pour dire que j'accepte le défi avant de tourner vers les autres pour voir s'ils sont prêt en entendant de nouveau, " EH MONSIEUR MUSCLE , j'ai parié sur toi, tu n'as pas intérêt à foirer ton coup sinon je te maudit et tu mangera que des carottes jusque la fin de ta vie, okay ? " , je roulais des yeux, bordel pourquoi est ce qu'on devait les avoir comme alliés ceux là déjà ? Quand le départ retentit, je me suis mis à courir en direction de la première flèche, sur le chemin pour aller récupérer la première amulette. Je me suis mis à courir, ou plutôt sauter comme je le pouvais avant de tomber sur un cul de sac et je rageais, " Bordel sérieux, ... fait chier. " , je boudais dans mon coin en faisant demi tour pour essayer de retrouver mon chemin.

Energie; 31 points d'énergie.
Dé; Pour trouver et prendre l'Amulette numéro 1. (NUL)
Résumé; Discute rapidement avec les Karpoi avant de prendre place dans un sac à patate et commencer la course en passant par le passage n°1 pour essayer de récupérer la première amulette. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 20 Oct - 0:48
Avery ressentait la fureur du moment et malgré sa chute, je la trouvais spirituellement très en accord avec moi. Evanna aussi d'ailleurs! Notre trio aurait dû réussir, intérieurement j'essayais de me convaincre que nous étions toutes proches du but.. Mais c'est notre chevalier du jour qui avait réussi cet exploit.

Et puis, l'éloge, et puis un nouveau défi.. En fait, il fallait m'expliquer comment rester concentrée face à des graines choupinettes qui parlent ? Non parce que, pour la plupart des membres de l'équipe, ça avait l'air normal, mais pour moi c'était un comte de fée réel, un film à grand budget niveau effets spéciaux là! Du coup je n'écoutais pas vraiment.. Mon cerveau traduisait leurs paroles par "Mignonmignon, mimi, mimignon" un peu comme dans un dessin animé pour enfant. Puis je recevais un sac à patate en pleine face. La dure réalité était là.. Nous n'étions pas là pour enfiler des perles. Quoi-que.. ça aurait pu être une épreuve, je m'attendais à tout à présent.

Suivant le mouvement des autres, je me mettais dans le sac, l'air complètement perdu face au labyrinthe naturel qui se construisait face à nous. J'entendais alors deux petites voix me commenter dans cette minuscule foule. " C'est qui elle déjà ?" "Mais souviens toi roh, c'est la cruche qui s'est ramassée par terre! Je mise pas une graine sur elle." Impossible de cibler d'où venait ces critiques.. Mais clairement, ça m'avait boosté à donné le meilleur. A peine le coup de feu avait retenti que je partais un peu derrière Sam. Je le suivais alors mais tournais dans une autre direction à un moment en voyant un autre panneau. Je cherchais alors du regard une amulette.. En vain. Relevant la tête, je me retrouvais face une intersection et plusieurs panneau. On résume ? Je ne trouvais pas d'amulette, j'étais au bon endroit.. Et l'exploration du camp était loin d'être finie.  


Action
: Domi fonce dans le laby. Elle est sur la bonne voix mais ne trouve rien. (FAIBLE)

Dé d'action : FAIBLE.

Situation
: Au milieu du champ/Camp
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 20 Oct - 13:14
Dieux merci, les corbeaux finirent par s'en aller - merci Sam et ses flammes. La fille d'Eris poussa un long soupir en replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille, tandis que les Karpoï commençaient à s'agiter. Ils avaient chassé pendant vingt minutes des corbeaux pour eux, ça ne leur suffisait pas? Le métisse roula des yeux quand les petits être commencèrent à faire des commentaires divers et variés. « Ouais ouais cause toujours tu m'intéresses Mr Blé. » répondit-elle à celui dans lequel elle avait shooté, quand il avait essayé de la déshabiller. Sam et Dominique finirent par se lancer dans le labyrinthe naturel, suivant les flèches, et la fille d'Eris n'eut pas d'autre choix que de les suivre - autant faire ça le plus vite possible hein. Suivant les flèches, elle tenta de faire comme elle le pouvait mais un plan de maïs plus petit que les autres la fit trébucher - mais au moins, elle était plus ou moins proche du but. « C'est pour ça que je ne deviendrais jamais végétarienne. » marmonna-t-elle, pour elle-même, tandis qu'elle se relevait.

énergie; 35 points.
dé; rouver l'amulette en faisant la course de sacs (faible)
résumé; grogne, rentre dans le sac à patate, se casse la figure en trébuchant sur un plant de maïs
ordre de réponse;
- sam
- dominique
- ebony
- avery
- evanna
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I. 04. Mission pléiade : à la conquête du Kansas - 3ème brigade - TERMINÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Mission Intrigue; La nuit, tous les chats sont gris [Livre 1 - Terminé]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: A la découverte du monde :: États-Unis-
Sauter vers: