Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les cartes du jeu :: L'odysseum PJien :: Présentations :: Terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Helena Vasilis - La douleur d'une mère

avatar
Nombre de messages : 214
Points d'expériences : 1115

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Morphée
Niveau: 7
Les pouvoirs: Manipulation des rêves
Voir le profil de l'utilisateur




Helena Vasilis
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 5 Aoû - 0:30
✓ Helena Vasilis


son caratère

Au XVII ème siècle, les temps sont durs pour les femmes. Elles ont à gagner en maturité bien plus vite que les demoiselles du XXI ème siècle.

Ainsi donc, du haut de ses 25 années d’existence, en dehors du Lotus Casino, la demoiselle a été mère. Elle a connu la douleur de deux accouchements et de deux morts, dont un mort-né et un autre mort lors d’un long voyage. Autant dire, ce n’est pas une femme qui peut être brisée aisément, étant déjà bien brisée par la perte de sa famille. Cependant, malgré tout, cet instinct maternel reste. Elle n’hésite jamais à apporter son aide aux plus petits, ou à montrer une très grande empathie dans une situation.

Notre demi-déesse est également une grande rêveuse, chose peu étonnante quand on sait que sa mère a su séduire Morphée au travers de ses rêves des plus atypiques et incroyables et donc que son père est le dieu des rêves lui-même. Si vous avez besoin d’un plan farfelu, ou de rêves impossibles, Helena est votre femme !

Vivre dans le monde des rêves, ou tout simplement atterrir littéralement dans une époque avancée de près de quatre siècles, font que la demoiselle est une « marginale » : elle ne vit que selon « ses » lois. Cependant, comment la blâmer : telle une vieille personne, elle s’accroche désespérément aux épaves d’un passé oublié par bien du monde.

Toujours est-il que son éducation anglaise des bonnes manières et de la conversation, un « faux » père qui a été fils d’Aphrodite – et qui a donc appris l’art du charme -, cet instinct maternel, cette rêverie ainsi que cet esprit rebelle font que la demoiselle sait attirer l’attention de son auditoire et diriger habilement une conversation. Elle est « éloquente » . Elle n’a pas la prétention de dire qu’elle a le même talent qu’un enfant d’Aphrodite ou d’Apollon mais au travers d’une tenue soignée, d’un léger maquillage, d’une voix douce et d’un esprit aiguisé et sensible, elle sait captiver chacun.

Par contre, méfiez-vous, tout n’est pas douceur. Derrière un calme apparent et des paroles douces, se cache une grande rancunière et une dame cruelle. Sa rancune peut durer bien des années, rendant propice à l’élaboration d’un plan minutieux sur le long terme. Par conséquent, elle vous détruit votre existence entière au moment où vous vous y attendez le moins. Ajoutons à cela qu’elle recule difficilement devant quoi que ce soit pour se venger de la personne qui l’a offensé, à hauteur de l’offense. Son histoire, que je vous compterai bientôt, vous prouvera avec horreur à quel point sa rancune est son seul et unique défaut, mais un défaut qui suffit à lui-seul à détruire bien des vies, et sûrement la sienne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
en bref


⊱ AGE : 25 ans ou 441 ans, selon le point de vue adopté ⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE : Londres, 1574 ⊱ ORIGINE & NATIONALITÉ : Anglaise ⊱ STATUT SOCIAL : Veuve ⊱ ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro ⊱ GROUPE : Insurgé

⊱ Arbre de talents : Marche-ombre et Enjôleur ⊱ PARENT DIVIN : Morphée ⊱ POUVOIRS : Manipulation des rêves ⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES : une dague en bronze céleste, un bouclier qui adopte la forme d’un bracelet en cuir élégant en dehors des combats et un collier en argent avec un pendentif circulaire dans lequel les différents symboles des déités se forment dès qu’elle s’approche du dit dieu, déesse, ou les enfants de ces derniers. Ainsi, elle sait si elle fait face à un fils de Poséidon ou d’Athena. ⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP : 1570 est une époque ancienne où la notion de « camp » n’est plus celle d’aujourd’hui. Quant à « aujourd’hui », disons qu’elle recherche activement ces fameux « insurgés » que son père « encense », et dont les valeurs semblent ressembler aux siennes.

fiche (c) oceanlounge.







son histoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Votre nom et prénom, s’il vous plait
, demande un homme habillé tout en blanc.
- Wilson Helena.
- Lieu et date de naissance ?


Le regard de la brune s’égare sur cette pièce blanche, vide, pourvue que de deux lits. Puis, elle abaisse ce même regard vers la camisole qui l’empêche de bouger. Que ce soit en 1600 ou en 2015, un hôpital psychiatrique restait un hôpital psychiatrique, avec ses camisoles et ses infirmiers blasés. L’hygiène était tout autant douteuse et les méthodes bien discutables.

***

Londres, 1570.

- C’est une fille !
annonce la sage-femme du village.

Arthur Wilson est heureux. Après trois grossesses où il n’a eu que des fils, il avait enfin une petite fille en quatrième enfant. Il ne tarde pas à rejoindre sa femme épuisée, et en sueur, pour lui baiser son front puis ensuite prendre dans ses mains cette enfant criarde pour s’imprégner de la douce et indescriptible odeur. Le blondinet était heureux, mais bien à tort. Elizabeth, sa femme et donc la mère de cette petite fille, cachait un très lourd secret : elle avait eu cette enfant avec Morphée, lorsqu’Arthur avait été en mission – comme tout bon demi-dieu qui se respecte, même s’il était le fils d’Aphrodite, déesse reconnue pour donner plus de crédit à l’amour qu’à l’action. D’une certaine façon, elle avait été infidèle à son mari, mais elle n’osait nullement le dire. Elle espérait que le fait que Morphée soit un dieu mineur n’attirera guère l’attention d’un quelconque monstre, et que la fillette aura un pouvoir extrêmement discret.


- Nous l’appellerons Hélène, comme nous nous étions convenu, n’est-ce pas mon amour ?
demande Elizabeth.
- Oui, mais avec une petite différence, ma tendre. Helena.

Arthur et Elizabeth étaient tous deux de grands rêveurs, et l’histoire de Paris et Hélène les avait chamboulés au plus profond de leur âme. Ils avaient convenu que leur quatrième enfant s’appellera soit Paris, si c’était un garçon, soit Hélène, si c’était une fille. De fil en aiguille, dans l’esprit d’Arthur, Hélène devint Helena. Elizabeth adopta ce prénom à son tour.

- Bienvenue, Helena Wilson.


***

- Vous avez déambulé dans les rues de cette ville avec « hystérie » selon les témoins. Vous vous êtes presque jetés sur une voiture. Vous vous êtes brisés le bras, par ailleurs. Vous avez aussi attaqué nos forces de l’ordre avec cette … manche. Vous aviez également une tenue assez … folklorique à vrai dire.  


Sa dague était faite de bronze céleste. Par conséquent, il était difficile pour un simple mortel d’en identifier toute l’essence, et la forme. A ses yeux, ce n’était qu’un étrange bout de bois recourbé légèrement, avec quelques motifs gravés dessus, dont quelques mots grecs. Helena ne disait donc rien, sachant que c’était inutile, et qu’elle risquait de prolonger son séjour dans ce lieu. Elle gardait donc le silence, préférant enregistrer chacune des informations données. Ainsi donc l’étrange boîte métallique qui roulait à pleine vitesse était une « voiture ». Quant aux dites « forces de l’ordre », elle tentait désespérément de se souvenir de l’uniforme. Elle n’y arrivait malheureusement pas. Il y avait bien trop de foule pour qu’elle se souvienne avec précision de l’uniforme d’un policier. En quatre siècles, le monde s’était peuplé bien vite … C’en était vertigineux.

- Vous avez également des cicatrices sur ce corps. Avez-vous souvenir d’être victime de sévices, d’une personne en particulier … ?



***

Londres, 1585

- David ! James ! Anna !


David était un fils de Poséidon, James un fils de Zeus et Anna une fille d’Aphrodite. Si les deux premiers étaient les meilleurs amis d’Helena, la dernière était tout simplement sa cousine – son faux-père était fils d’Aphrodite et avait donc pas mal de sœurs et de frères qui étaient pères et mères à leur tour – mais également au centre d’un triangle amoureux. En effet, David aimait Anna mais Anna aimait James, et James … eh bien, il était un peu tête en l’air, sans mauvais jeu de mot.

- Arrêtez ça, immédiatement ! Vous voulez nous tuer !
s’insurgea Helena.

Aussitôt avait-il dit cela qu’une forme noire et très grande s’éleva dans son dos. Le trio d’amis eut à peine le temps de la pousser de côté pour l’empêcher d’être écrasée sous un gros poing. Ils étaient en pleine « mission », dont le but était de détruire un petit nid de monstres qui grandissait dans un quartier mal famé de Londres. Malheureusement, afin d’impressionner Anna, David et James avaient été un brin trop inconscients, et insouciants, jouant un pari dangereux : attaquer de front le nid.

Helena avait toujours été la voix de la raison. Malheureusement, celle qui faisait toujours preuve d’une grande prudence fut une des premières victimes de ce nid. Pendant que le trio d’amis était occupé à repousser deux à trois monstres hideux et gigantesques, elle fut trainée par l’un – à moitié inconsciente – dans un autre coin.

- Tu vas être un bon repas pour mes petits,
disait une voix caverneuse.

Il a fallu quinze minutes pour que David, James et Anna se débarrassent de la première vague de monstres pour venir en aide à Helena, en proie à quelques petits bébés monstres affamés. Elle avait tenté de se défendre mais entre les morsures et les griffes, et un engourdissement, elle abandonna bien vite toute lutte, attendant désespérément sa mort, ou ses amis. Elle n’avait aucun mérite lors de cette mission, ni ses amis par ailleurs. Elle passa le reste du mois alitée, à être soignée tantôt à coup de nourritures divines ou d’incantations de soins. Si elle pensait n’avoir été que « mordu », elle se rendit compte de son erreur lors de quelques flashs d’inconsciences. Elle avait des bouts de peau détachés et de profondes coupures, sans parler des nombreux os brisés.  

Après cet événement, les quatre amis furent plus attentifs …

***

- Avez-vous de la famille ?
- Non. Plus maintenant.
- Oh. Vous en aviez ?
- Oui.
- Que leur est-il arrivé ?
- Un fils mort-né. Un second fils et un mari tué.
- Qui les a tués ?
- Par deux hommes à qui j’ai prié avec ardeur bien des années …

***

Londres, 1587

Helena était une fervente servante des dieux de l’Olympe. Elle tentait, malgré les années, d’honorer certains rites pour toujours apaiser toute colère d’un éventuel dieu, et éviter ainsi bien des situations désastreuses. Elle prenait un soin particulier pour Zeus, Poséidon et Aphrodite, ainsi que Morphée, quatre déités qui jouaient un grand rôle dans sa vie que ce soit au travers de ses origines, ou de ses amis. S’il y avait quiconque apte à l’écouter, c’était bien ces quatre-là.

A dix-sept ans, elle rencontra un demi-dieu d’origine Grec, fils d’Hephaïstos, ayant fui sa terre natale en raison d’un surplus de monstres. Il avait été recueilli temporairement par la famille Wilson. A cette époque, il n’y avait pas de « camp », c’était davantage un regroupement de familles, comme des « chasseurs » ou un « couvent » de sorcières si l’on voulait. Il n’était pas rare que des familles s’installent sur certains lieux, pour accueillir des demi-dieux isolés, et en danger.

Ainsi donc, durant le séjour d’Andrei Vasilis au sein des Wilson, il tomba amoureux d’Helena, et ce sentiment fut réciproque. Il n’y avait nul obstacle – que ce soit de rang, ou d’origine – au vu des parents de la jeune brunette. L’un était le fils de l’Amour – et prônait donc l’Amour à la Richesse – et la seconde était une grande rêveuse tout autant sensible aux affaires de cœur. Le mariage ne tarda pas à être organisé au bout d’un an – soit lorsqu’Helena atteint ses dix-huit ans -, et tous les amis furent invités. Une année plus tard, un premier enfant vit le monde … mais mort. Ce fut un événement des plus éprouvants pour le jeune couple, surtout pour Helena. Elle avait eu à subir les affres de l’accouchement, mais pour mettre au monde un « mort » … Elle ne tarda pas à essayer encore et eut cette fois-ci un enfant en très bonne santé, un petit garçon du nom de Iovani.

Malheureusement, ce bonheur fut de très courte durée. Ou plutôt, allait l’être. Helena était une grande rêveuse, et Andrei était un grand aventurier. Le dernier proposa un voyage en Amérique, et la mise en place « d’une famille de protecteur, avec un satyre ou deux », et la première commença à fabuler sur les grands territoires vierges de ce lieu mystérieux et inconnu. C’est dans cette insouciance de jeunesse qu’ils prirent un bateau pour la grande Amérique, qui se construisait petit à petit. Avant ce grand départ, Helena fit de grands sacrifices – que ce soit les trophées de missions, ou des animaux, ou de la nourriture, ou de l’or … - aux trois grands pour qu’ils puissent l’amener à bon port, sans incident. Elle pensait naïvement être écoutée entre l’abandon de tout ce qu’elle avait, ou encore le nombre de services ou d’aides faites à David et James, fils de deux grands.

Elle se trompa lourdement.

Non loin de la destination, une importante tempête éclata et l’océan se gonflait dangereusement. Très vite, l’énorme bateau tanguait très dangereusement, donnant l’impression aux pauvres voyageurs qu’il allait se retourner à tout instant … Helena était pour sa part effrayée. Andréi réfléchissait pour sa part, désespérément, à un objet ou à un moyen pour sortir vivant de cette catastrophe. La situation s’envenima lorsque la foudre tapa une extrémité de la bâtisse, et que cette dernière prenait feu dangereusement, explosant au passage quelques barils de vin ou de poudres stockés …

La suite n’est guère une surprise. La panique, la peur, l’horreur, les morts … tous se succédèrent. Andrei perdit la vie, ayant été non loin d’une explosion. Helena avait été assommée par des débris envolés. A son réveil, elle divaguait dans non loin de New York – elle en voyait la statue brillante de très loin, par contre -, sur un grand bout de bois. Autour d’elle, les débris du bateau s’étalaient à perte de vue. Les survivants s’accrochaient à ce qu’ils pouvaient et les pleurs et cris s’enchaînaient. Très bientôt, Helena hurla à son tour. Elle n’avait plus son bébé dans les bras.

- NON ! NON ! IOVANI ! IOVANIII !


Elle abandonna ce bout de bois, et plongea, s’enfonçant autant qu’elle pouvait. Elle aurait voulu s’y noyer à cet instant-là, ne voyant rien si ce n’est l’immense et profonde bleue. Elle sort la tête une fois ou deux fois, et replonge encore et encore. Ou alors se promène de débris en débris, de survivant en survivant, à la recherche du bébé en question. Il avait disparu. Et il était clairement mort. Comme Andrei, qu’elle ne voyait pas plus. Criant, hurlant, pleurant, c’est ainsi qu’on l’avait pêché.

La suite ne fut pas tendre non plus. Ses rêves se brisèrent à la réalité. Il n’y avait pas d’étendus sauvages accueillante et un immigré avait même tenté d’en faire une prostituée en l’attirant dans une maison close. Malheureusement pour ce dernier, certes elle était affligée, mais elle restait une demi-déesse entraînée au combat et elle ne tarda pas à sortir sa dague pour imposer « sa » loi, quitter ce lieu maudit et s’établir dans un autre taudis. Son quotidien fut ainsi : être forte, être solide, être mordante, être prudente, être paranoïaque, être manipulatrice … tout cela pour survivre. En parallèle, sa rancune grandissait. Pourquoi la mer s’était retournée ? Pourquoi la foudre s’était abattue ? Elle qui avait tant prié Zeus et Poséidon, elle les haïssait profondément dès ce jour-là.

***

- Avez-vous des amis à contacter ?
finit par demander, lassé, l’infirmier.
- Non. Ils sont morts, également.
- Il y a pas mal de morts autour de vous, dis donc
, ne put s’empêcher de remarquer l’homme.
- En effet.

Il ne saurait dire pourquoi mais un frisson parcourut tout l’échine de cet homme. Cette fille était inquiétante. Il ne tarda pas à l’abandonner dans cette cellule. Quelques minutes plus tard, la « colocataire » de chambre – une schizophrène – entre dans la pièce. Cette dernière s’endormit bien vite, et commença à rêver Par curiosité, Helena s’engouffre dans ledit rêve et le regrette bien vite. Tout n’est que confusion, terreur et sang. Dans un premier temps, elle fit son possible pour adoucir ce rêve mais, malheureusement, elle n’y arriva pas, échouant dès les premiers obstacles. Quatre siècles « d’inactivité » avait engourdi toutes ses facultés, sans parler que les folies et désirs humains avaient bien changé durant cette « absence ». Au lieu d’être maîtresse de l’inconscient, elle en était devenue l’esclave. Elle ne tarda pas à se méfier de la dite demoiselle.

- Père, susurra-t-elle. Aidez-moi.

L’aide en question lui fut donné au travers d’un rêve étrange où elle n’avait nul pouvoir. La seule personne à réussir une telle prouesse, soit rendre son pouvoir inefficace, était Morphée lui-même. Ce dieu était reconnu pour adopter mille visages dans les rêves, et c’est ce qu’il fit. Tantôt il était l’acteur d’une affaire de vol d’un feu sacré – voleur, et héros -, tantôt il était la terre qui s’ouvrait en deux pour faire déferler ses mille maux allant de la sécheresse à la pluie torrentielle, tantôt il était un des grands dieux puissants devenus enfants, le maître de l’air pris dans une étrange folie dictatoriale ou encore un groupuscule aux ordres de Gaïa qui s’en émancipe pour être indépendant, placé sous la protection d’Ouranos, une divinité des plus atypiques et inattendues. Elle découvre par la même occasion cette rivalité Romain – Grec cachée tant d’années par Zeus lui-même. Le monde était toujours aussi pitoyable et chamboulé par quelques caprices de divins. Voilà ce qu’elle pensait. A chaque fois qu’elle ressortait de ces rêves – qui durèrent un bon mois – elle en était nauséeuse. Et encore plus rancunière. Possédé ou non par un Titan, à son sens, Zeus n’a jamais été une bonne chose pour ce monde. Un être susceptible, irascible, enfantin et coureur de jupon … Et Romain ou Grec, il était hors de question qu’elle court pour une quelconque stupide quête pour sauver un trident du roi des Poissons, ou encore la foudre du roi des Pigeons, vous dira-t-elle. Les insurgés devinrent bien vite la seule liberté possible en ce bas monde … Une liberté qui semblait être méprisée par Zeus qui annonça la « merveilleuse » idée d’exterminer chaque insurgé. Cette chasse aux sorcières, loin de l’effrayer, l’enflammer que davantage. Elle avait une vengeance à achever, au final : soit retourner les fils de Poséidon et de Zeus contre leurs fratries, romaines ou grecques, soit retourner ces fils contre Poséidon et de Zeus lui-même.  

***

New York, 1595

Elle avait envoyé une lettre à James, David et Anna, leur demandant de venir, de l’aider, et de la réconforter. Sans surprise, ils arrivèrent à bon port sans tempête, sans catastrophe maritime… Rien que ce fait ne la rendait que plus folle. Et plus rancunière. Elle cacha la dite colère et invita ses invités à s’installer dans sa modeste demeure. Ils ne disaient rien mais ils voyaient bien la condition de la jeune Vasilis. Ses belles robes étaient remplacées par des vêtements cousus et recousus, délavés et en bien mauvais état, sa peau toujours si éclatante avait des traces de suie constantes … Anna ne tarda pas à offrir ses plus belles robes, David et James se chargèrent des tâches ingrates. Les trois prirent vites goûts cependant à l’Amérique, et décidèrent d’y rester encore et encore. Pendant ce même séjour, Helena ne restait pas aussi calme que l’on voulait croire.

Sa vengeance était toute prête. Quoi de mieux que retourner les propres enfants de ces divinités contre elles ? Elle disait à quel point Zeus et Poséidon avaient été cruels de lui avoir tout pris, alors qu’elle avait fait tant de sacrifices – d’une façon bien plus subtile évidemment -, soulignant encore et encore les récits de tous ces naufragés. Elle ne lésinait pas non plus sur le destin de ces pauvres demi-dieux sacrifiés constamment sur la route des divinités égoïstes qui souhaitaient « tous », sans rien donner en échange. A quel point ils étaient tous orphelins. Helena combinait ses rêves d’un monde « sans dieux et déesses » aux talents et charisme naturels d’Anna pour petit à petit implanter cette graine de rébellion et la faire pousser habilement, sans trop attirer l’attention des divinités. Si David succombait à ces idées, et était prêt à se rebeller totalement, James était déjà plus réticent, commençant à sentir la supercherie. Il n’hésita pas à lui parler.

- Arrêtes tout cela Helena ! ordonna-t-il.
- Arrêtez quoi ? Je n’ai aucun talent pour implanter une idée. Je ne fais que révéler vos désirs.
- Tu as pu leurrer David, mais pas moi. Nous savons tous comment tu implantes une idée, doucement mais sûrement. Tu nous entraînes à notre mort, en nous soulevant contre nos pères.


Ils continuèrent cette joute verbale longtemps, jusqu’à ce que David et Anna arrivent, deux convaincus que les déités étaient le mal. Ils se rangèrent du côté d’Helena, sans surprise. James abandonna, se promettant secrètement d’arrêter ce maudit mouvement d’une façon ou d’une autre. Helena le savait, mais elle ne disait rien. A son sens, elle pourra toujours trouver un moyen de continuer sa petite rébellion : tant qu’elle ne défiait pas ouvertement une divinité, et qu’elle évitait la voie des airs et des mers, elle était « sauve ». David n’était pas du même avis. Il poursuivit James, et un combat débuta, chacun donnant les arguments de l’autre. La situation dérapa à un duel à mort où James fut le perdant. Est-ce que la fille de Morphée était heureuse ? Non, et oui. Oui car Zeus connaissait enfin une douleur – peut-être – et non car elle venait de perdre un très cher ami. Malheureusement, telle était leur existence : dictée par les dieux. Tant qu’ils existeront, ces stupides querelles intestines allaient continuer.

Elle aurait pu continuer ce grand mouvement mais son père l’arrêta. Il l’enferma dans un rêve profond et complexe, et profita du sommeil de sa fille pour l’emmener tout droit au Lotus Cabaret. Il espérait la cacher de l’éventuelle fureur de Zeus, voire de Poséidon s’il avait vent de l’affaire, et également apaiser sa rancune, qui était clairement son défaut fatal. Comment s’était-elle réveillée ? Lorsqu’un jeune homme, une jeune fille et un satyre l’avaient poussé violemment dans leur fuite. Fille du dieu des rêves, elle ne tarda pas à saisir l’illusion des lieux, et à y résister rapidement cette fois-ci. Elle ne tarda pas à quitter le dit lieu, étonnait devant la multiplicité des styles, des « amusements » et du nombre d’invités. Pourquoi, et comment, le Cabaret avait tant changé ?

***

Elle n’arrivait plus à charmer comme autrefois, ou encore à perturber le rêve de plusieurs personnes. Elle finit par jeter son dévolu sur l’esprit le plus faible, et le plus sensible, faisant en sorte qu’il la désire dans ses rêves, ou qu’il en soit effrayé, selon les situations et circonstances. Très vite, le monde du rêve et de la réalité se confondent dans cet esprit fatigué, et tourmenté par le rêve ou le cauchemar, pensant que le désir du rêve est un désir réel … mais il n’ose nullement espérer bien longtemps car « la logique » veut que c’est impossible une relation avec une patiente. Pourtant, les avantages arrivent petit à petit  : plus de compote, plus de coussins, une chambre individuelle, quelques livres, quelques informations, et surtout des regards qui se retournent certaines fois à son passage… etc. Elle profita également de ce séjour pour comprendre ce « monde ». La télévision était une conception incroyable pour elle. Le langage devenu bien trop simple et vulgaire. La mode pouvant faire pâlir plus d’une prostituée de son époque.

Au bout d’un an, un homme vint à cet hôpital, signa quelques papiers et sortit la jeune Helena de ce lieu maudit.

- Tu as fatigué ce pauvre garçon. Il ose à peine te regarder, honteux sûrement de tout ce qu’il a pu « rêver » …
se moqua Morphée.
- Tu as été lent, Père, se contenta de répondre Helena, amorphe.

Morphée pouvait être agacé. Sa fille qui respirait la joie de vivre, pleine de malice, par le passé avait laissé place à une fille dépourvue de tout sentiment, acariâtre et froide.

- Le camp des Insurgés est un camp fait pour toi, Helena. Ils n’obéissent à aucun dieu. Ni même à moi,
rigola-t-il.
- Parfait.
- Tu sais que le Seigneur du Ciel a déclaré que tout insurgé était l’ennemi ? Tu cours un grand risque, en es-tu conscient ?
- Je préfère mourir libre qu’obéir comme une esclave à un idiot pareil. Et puis, je suis une demi-déesse, je suis destinée à combattre entre ces deux mondes. Autant me battre pour mes idées. Et puis, j’ai encore une vengeance à accomplir …


Sans un mot de plus, elle abandonna ce père pour s’introduire dans un « bus », payé avec l’argent donné par Morphée – argent mis dans un sac préparé par ce dernier, évidemment. Et se dirigea tout droit vers le camp des Insurgés.




ses pouvoirs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Helena a montré très tôt un grand talent à manipuler les rêves d’autrui. Son talent était tel que Morphée en était fier. Notons l’utilisation du « passé » : son séjour très prolongé au Lotus Casino a engourdi bien des sens et expertise. Cependant, la question n’est pas de savoir si elle maîtrise ou non. La véritable question est de savoir ce dont elle est capable, avec un tel pouvoir, à l’heure actuelle.

A chaque fois qu’elle révèle son talent à une personne, cette dernière lui rit au nez. En effet, son talent n’a que peu d’utilité face aux raz-de-marée des fils de Poséidon, aux tempêtes des fils de Zeus, ou encore à l’expertise en archerie des fils d’Apollon etc … Son pouvoir n’a effectivement aucune utilité en combat. Par contre, le pouvoir n’en est pas pour autant « inutile » ou à prendre à la légère. Ces personnes qui lui ont ri à son nez, ou ses ennemis – ou même ses alliés – peuvent en témoigner. La fatigue s’impose, les cernes sont plus marquées, la nervosité est plus importante, les erreurs plus fréquentes …

Tout humain rêve. Le souvenir du rêve n’est possible que durant le sommeil paradoxal, soit la période entre l’endormissement et le réveil « naturel », ou pendant le sommeil léger. Helena transcende cette règle, et s’assurera toujours que vous vous souviendrez du dit rêve. A son sens, le rêve est des plus dangereux, touchant l’inconscient humain lorsque l’homme a sa garde totalement abaissée, livré à quelques forces obscures.

En effet, au travers des rêves, soit la demoiselle vous emplit d’euphorie en nourrissant bien des rêves secrets, soit elle vous dirige tout droit vers un piège en vous miroitant de fausses illusions, soit elle vous empêche tout sommeil réparateur avec des visions cauchemardesques. Helena est donc avant tout un soutien, la demoiselle qui vous aide à terrasser l’ennemi à l’usure. Vous ne croyez pas ? Imaginez un court instant être en charge de surveiller un trésor, et qu’Helena doit en voler le contenu.

L’affaire est simple pour la brunette dès que vous vous assoupissez : soit elle vous offre un doux rêve, soit elle vous offre un cauchemar répétitif où vous avez échoué à votre mission et que vous êtes puni d’une façon honteuse et sévère.  Dans le premier cas, vous dormez jusqu’au petit matin, dans le second cas, vous êtes un homme extrêmement nerveux qui sursaute au moindre bruit, qui exagère bien des choses et qui commet donc bien des erreurs.

Enfin, les rêves lui donnent accès à une dernière chose : aux souhaits les plus secrets, ou aux peurs les plus effroyables. Les rêves sont certes subjectifs, mais au bout d’une vingtaine d’années de vagabondage dans l’inconscient humain, elle commence à en saisir les sens et les subtilités, la rendant apte à comprendre très vite les désirs et terreurs de chacun, matérialisé dans les rêves inconscients de l’homme. Malheureusement, cet aspect-là est à travailler à nouveau. Les codes et valeurs de l’Humanité ont changé, et c’est à elle d’en comprendre à nouveau tous les codes … Un long travail de très longues haleines …


Le rp test

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Obligatoire pour les personnages vacants et pour les enfants des trois grands et facultatif pour les autres (Minimum 300 mots) Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue.



derrière l'écran

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]⊱ PRÉNOM : écrire ici ⊱ PSEUDO : Gardons Helena ⊱ AGE : 23 ans ⊱ CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke⊱ CODE DU RÈGLEMENT : chelsea a emporté le code!  ⊱ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Beaucoupppp de règles avec les pouvoirs, mais sinonnn sympathique ** ⊱ OU AS-TU CONNU PJRPG ? En tapant Percy Jackson RPG ‘^’.  ⊱ BESOIN D'UN PARRAIN OU D'UNE MARRAINE ? Nope. ^^ ⊱ FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tout dépend du rythme rp de mes partenaires, et de mon irl, mais régulier en théorie ⊱ INVENTE OU SCÉNARIO ? Inventé ⊱ DERNIER MOT :
Code:
[b]Emilira Clarke[/b] › Helena Vasilis

Code:
[b][color=#4B8A57]Helena Vasilis[/color][/b]› [i]Manipulation des rêves (...)


[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]
[i]





[i](changez que le statut)
✓ Statut de la présentation : en cours
✓ Suivie par : pseudo


[/i][/i]
[/i][/i]
[/i][/i]
[/i][/i]
[/i][/i]
[/i][/i]
[/i][/i]
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 5 Aoû - 1:35

   

    Welcome!
     Good Luck
   Bienvenue sur PJ RPG petit scarabée! Je suis le recruteur en charge de ta fiche! J'espère que tu te plairas parmi nous!

     Voilà quelques petites adresses qui pourraient t'être utiles! Tout d'abord le pack de base qu'il faut que tu lises absolument si tu veux comprendre le forum ici c'est à dire le règlement, le contexte et les intrigues. Règlement qu'il faudra d'ailleurs signer impérativement dans ce sujet. Ainsi que le guide/pack de survie concocté spécialement pour toi qui se trouve ici.
     Ensuite voici de quoi t'aider pour tes pouvoirs si tu es un demi-dieux. Tu es prié de respecter cette liste et d'éviter d'inventer un autre pouvoir, nous pensons avoir mis assez de choix dans une gamme assez variée. Pour les dieux c'est par ici. Ensuite et par ce que tout le monde en a besoin, pour avoir plus de précisions, informe toi sur ton camp quel qu’il soit dans ce sujet. Il y a de nombreuses précisions qui pourraient t'être utile pour ta fiche.

     Et s'il te reste encore des questions, direction la partie Intégration des Nouveaux où nos parrains et marraines se feront un plaisir de répondre à toutes tes questions.

     Et puis pour finir en beauté fait toi plaisir en regardant les vidéos du forum ici et

     Voilà! love Bonne chance pour tout ça! Je repasserais plus tard et n'oublie pas que tu as deux semaines pour faire ta fiche! N'oublie pas de préciser que ta fiche est terminée ici.

     
BY .TITANIUMWAY



je te l'ai déjà dit sur la cb mais bienvenue encore une fois!
j'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire de ta petite.
et puis une insurgée dans nos rangs, c'est super!
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 5 Aoû - 18:26
me revoilà juste pour te préciser quelque chose

jude souhaite elle aussi prendre astrid en avatar pour son personnage, et étant donné l'avancée de vos fiches, astrid sera attribuée à la première d'entre vous qui sera validée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 5 Aoû - 18:52
UNE INSURGEE

Bienvenue parmi nous! love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 214
Points d'expériences : 1115

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Morphée
Niveau: 7
Les pouvoirs: Manipulation des rêves
Voir le profil de l'utilisateur




Helena Vasilis
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 5 Aoû - 19:24
Merci Avery Wink !

Chelsea ... J'avoue que je vois qu'Astrid pour Helena mais bon , si Jude l'a , que dire Surprised . Du coup .... Tentons notre chance :3.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 5 Aoû - 19:46
alors alors, commençons.
tout est parfait pour le caractère, les armes. j'aime beaucoup ton objet magique, très original!
l'histoire d'helena était très touchante, très bien écrite - seulement est-ce que tu pourrais juste citer un tout petit peu l'intrigue? par exemple lors de son dialogue avec son père, est-ce que ce dernier pourrait lui parler de ce qui est arrivé à zeus (il est possédé par le titan chaos)? pour ce qui s'est passé avant (les diverses batailles, la prise des camps) ce n'est pas grave vu qu'helena n'était pas là donc ce serait compliqué pour elle d'être au courant de tout ça. juste un tout petit détail pas très important mais voilà:
histoire a écrit:
- Vous avez déambulé dans les rues de cette ville avec « hystérie » selon les témoins. Vous vous êtes presque jetés sur une voiture. Vous vous êtes brisés le bras, par ailleurs. Vous avez aussi attaqué nos forces de l’ordre à l’aide de cette dague.
s'il s'agit de sa dague en bronze céleste, cette dernière est invisible aux yeux des mortels qui ne voient que des objets lambdas grâce à la brume magique (par exemple un style à la place d'une épée, ou alors à la place des bêtes de chasse des traqueurs du forum ils voient des gros chats/chiens, de même qu'ils ne verraient pas les ailes/crocs/etc. d'une harpie ou autre monstre), du coup tu pourrais dire qu'au lieu d'utiliser une dague elle aurait utilisé un couteau qu'elle aurait par exemple piqué dans un restaurant? ou n'importe quoi d'autre. bon c'est pas très important mais voilà. Arrow bien sûr il y a des mortels qui voient à travers la brume magique mais ils ne courent pas les rues donc je ne pense pas que tout un régiment de policiers + le psychologue pourraient avoir cette capacité, comme par hasard. What a Face
pour le pouvoir. tu le décris comme si helena le maîtrisait mais n'oublie pas que, comme tu commenceras niveau 1, il faudra que tu atteignes le niveau 5 avant de pouvoir le maîtriser. love de toute façon tu auras de quoi fixer les limites de tes pouvoirs quand tu posteras ta fiche technique. :swinou: mais tu as très bien compris le pouvoir! juste dans ton histoire tu dis qu'helena s'en sert contre les infirmiers qui s'endorment, mais à son niveau, ça ne serait pas vraiment possible - elle serait assez affaiblie par cette utilisation constante de son pouvoir, donc à la limite elle aurait pu l'utiliser de temps à autres pour pouvoir les influencer (mais pas les manipuler car ce serait de la persuasion et ça ne touche plus au pouvoir de manipulation des rêves) mais ça ne marcherait pas tout le temps.

voilà! ça ne te fait presque rien à modifier, seulement deux-trois trucs à ajouter dans ton histoire et ce sera parfait! tu gères.

ps; pour ta fiche de personnage: en ce qui concerne les terreurs et phobies de ton personnage, tu pourrais développer un petit peu? c'est surtout pour les autres personnages du forum ayant un pouvoir en lien avec la peur et la terreur (comme layton qui peut créer des illusions des pires phobies) donc si helena a le vertige, peur du noir, peur de la mort, d'un animal etc. ce serait cool si tu pouvais le préciser! ça peut aussi aider le staff pour certains events ou certaines quêtes/missions, pour des épreuves que ton personne aurait à affronter. :swinou:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 232
Localisation : Colonie grec
Points d'expériences : 790

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Arès dieu de la guerre
Niveau: 7
Les pouvoirs: Dolorikinésie et bouclier de force
Voir le profil de l'utilisateur




Anya Kim Whitworth
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 5 Aoû - 22:27
Bienvenue parmis nous jolie demoiselle !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 214
Points d'expériences : 1115

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Morphée
Niveau: 7
Les pouvoirs: Manipulation des rêves
Voir le profil de l'utilisateur




Helena Vasilis
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 5 Aoû - 22:33
Merci à toi aussi ! Very Happy

Chelsea - je ferais les modifications courant semaine. J'ai malheureusement des impératifs (et surtout problématique technique) pour cette semaine . Du coup , je pense que Jude aura le temps de faire ses modifs et donc d'avoir l'avatar d'Astrid. Tant bien que mal , je trouve l'option Emilia Clarke bien ... Par contre , et exceptionnellement, est il possible de me réserver l'avatar deux à trois jours ? Le personnage était tres conçu pour les traits d'Astrid ... Je peux imaginer que vec Emilia un peu ... Mais plus àvec d'autre j'avoue. Si jamais c'est impossible ... Bon soit. Espérons ne Pas avoir de candidate pour cette tete Hahahahaha X) !

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 5 Aoû - 22:42
bien sûr il n'y a pas de soucis.
exceptionnellement, j'accepte de te réserver emilia pour quatre jours, si ça te suffit? love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 214
Points d'expériences : 1115

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Morphée
Niveau: 7
Les pouvoirs: Manipulation des rêves
Voir le profil de l'utilisateur




Helena Vasilis
Percy Jackson Ҩ Member
Ven 5 Aoû - 23:02
4 jours c'est plus que parfait ! Very Happy j'aurais le temps de faire mes petites modifications à tête reposée Smile merciiiiiiiiiiii <3 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 663
Localisation : ϟ A la Colonie, dans le bungalow 1, souvent, où est-ce que tu veux que j'aille traîner ?
Points d'expériences : 1312

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: ϟ Zeus.
Niveau: 14
Les pouvoirs: ϟ Électrokinésie, Atmokinésie, Régénération par l'électricité & Mimétisme électrique.
Voir le profil de l'utilisateur




Carter A. Sullivan
Prince of the Sky ϟ Membre de Kidemonas, 4ème Phalange. ♤
Dim 7 Aoû - 0:46
Bienvenue parmi nous !
J'aime beaucoup les demi-dieux qui viennent d'un autre temps. Et je trouve ton histoire très intéressante !
Bonne chance pour tes modifications, tout ça.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Dans la pénombre » de la nuit, les gens font toujours des choses qu’ils ne feront jamais le jour. On pense prendre de bonne décision, on est plus téméraire. Mais quand le soleil se lève il faut assumer ce que nous avons fait sous la couverture de la nuit et se regarder en face à la lumière du jour.omega

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 214
Points d'expériences : 1115

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Morphée
Niveau: 7
Les pouvoirs: Manipulation des rêves
Voir le profil de l'utilisateur




Helena Vasilis
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 7 Aoû - 11:49
Bonjour !

J'espère que mes modifications sont suffisantes :

* intrigue : j'ai donc détaillé un peu plus la récente intrigue Smile
+ pouvoir : mea culpa... J'avais zappe le côté niveau 1 mais comme dit , la fiche technique m'aidera à affiner les possibilités et limites Smile.
+ dague : dague devenue simple bout de bois â motif Smile
+ histoire : j'ai legerement changé la fin mais normalement rien de bien drastique ~
+ fiche personnage : j'espère que la précision convient davantage


Voilaaaaaa ! J'ai dzs petits soucis techniques comme dit du coup si dzs modif sont passées â la trappe , Sorry, je ferais la modif Smile


Carter - hehehehehe j'avoue j'ai hâte de jouer le conflit des générations ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 7 Aoû - 17:21

Validation


     
« Entrez dans un monde entre tradition et modernité... »
J'ai beaucoup aimé ta fiche! Helena est super et j'ai vraiment apprécié la façon dont tu as tourné et rédigé son histoire, comment son caractère a évolué au fur et à mesure de sa première vie.. bref j'adore! What a Face Je t'annonce aussi que tu feras partie de la deuxième brigade insurgé, sous le commandement d'Aelia.
      En tout cas, je t'annonce que tu es validée. Bienvenue chez les insurgés!

      Mais avant d'aller plus loin, je vais t’aiguiller sur les liens importants du forum. Déjà, pour savoir si tu maîtrises bien tes pouvoirs, n’oublies pas que tu dois faire ta fiche technique, tu as une semaine pour la faire. Ensuite parce que tu n’iras pas loin sans liens, je te conseille d’aller faire ta fiche de liens, c’est par ici que ça se passe mais également ton livre de bord où tu pourras recenser tes RP. Mais si tu es encore timide, n’oublie pas que tu peux demander un sujet par ici. Sinon, pour réussir à te repérer, je te laisse les liens des point d'expérience et des niveaux et des arbres de talent, mais également la boutique divine et l'hôtel des ventes ou tu pourras dépenser tes pièces d’or. Va également jeter un coup d’œil sur les missions disponibles (tu commenceras en rang D) et renseigne toi sur l’intrigue du moment où les Wanted sont à l’honneur, c’est ici que ça se passe. Oh et j’oubliais, on a un paquet d’animations sur le forum, notamment les jeux rps n’hésites pas à y participer ! Si jamais tu rencontres le moindre soucis pendant ton aventure sur PJ RPG, n’oublie pas que le staff est là pour t’aiguiller, un petit MP et le tour est joué !

      Bon jeu sur PJ et encore bienvenue parmi nous. Tu recevras ta couleur et ton niveau sous peu.
     

     

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Helena Vasilis - La douleur d'une mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» La douleur de la montagne.
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les cartes du jeu :: L'odysseum PJien :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: