Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Présentations :: Terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carter ϟ "Caractère de merde ? Oui, et je l'assume pleinement !"

avatar
Nombre de messages : 681
Localisation : ϟ A la Colonie, dans le bungalow 1, souvent, où est-ce que tu veux que j'aille traîner ?
Points d'expériences : 1348

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: ϟ Zeus.
Niveau: 14
Les pouvoirs: ϟ Électrokinésie, Atmokinésie, Régénération par l'électricité & Mimétisme électrique.
Voir le profil de l'utilisateur




Carter A. Sullivan
Prince of the Sky ϟ Membre de Kidemonas, 4ème Phalange. ♤
Jeu 24 Mar - 0:51
✓ Carter Amadeo Sullivan


son caratère

Sanguin ϟ Tête brûlée ϟ Fonceur (dans le genre, je tape et je réfléchis par la suite) ϟ Blagueur ϟ Pro-olympien (plus envers mon paternel que les autres, à vrai dire) ϟ Loyal ϟ Jaloux ϟ Moqueur ϟ Indépendant ϟ Froid ϟ Leader ϟ A parfois (souvent) du mal avec l'autorité ϟ Charismatique ϟ Courageux ϟ Téméraire ϟ Indocile ϟ Excessif ϟ Fêtard ϟ Joueur ϟ Persévérant ϟ Rancunier ϟ Sociable.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
en bref


⊱ AGE : 24 ans mais si on compte toutes les années qui se sont écoulées depuis ma naissance, ça me fait 83 ans. ⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE : Si ma mémoire ne me fait pas défaut, je suis né le 28 février 1933 à Denver. ⊱ ORIGINE & NATIONALITÉ : Il paraît que j'ai quelques origines anglaises assez lointaines dans les veines mais je suis bel et bien de nationalité américaine. ⊱ STATUT SOCIAL : Célibataire même si c'est un tantinet complexe... ⊱ ORIENTATION SEXUELLE : Je suis hétérosexuel, aux dernières nouvelles, ça a toujours été comme ça. ⊱ GROUPE : Camp Half-Blood, je suis revenu au bercail depuis quelques années et même en si peu de temps, ça a bien changé.

⊱ Arbre de talents : Guerrier. ⊱ PARENT DIVIN : Zeus. ⊱ POUVOIRS : Électrokinésie, Atmokinésie, Régénération par l'électricité & Mimétisme électrique. ⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES : Je possède une faux, en bronze céleste, à trois dents recourbées vers l'intérieur, elle a la capacité de se transformer en collier parce que c'est vrai que c'est quand même plus discret comme ça. Et c'est aussi grâce à cela que j'ai pu la conserver jusque-là. J'ai aussi une simple épée en bronze céleste qu'on m'a laissé prendre au camp. & j'ai aussi une chevalière qui me prévient en brillant un peu plus fort quand je vais trop loin mais je l'écoute assez rarement, je dois dire. ⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP : A mon époque, je suis officiellement resté à la Colonie de mes 8 ans à mes 14 ans et aujourd'hui, je suis revenu depuis 2007, soit environ 9 ans.

fiche (c) oceanlounge.







son histoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Tu sais, il y a parfois des choses qu’il est vraiment préférable d’ignorer. Notamment sur son passé, il faut croire. Un jour, il y a, comme ça, un être que tu n’attendais plus depuis des années, qui vient comme si de rien n’était… Et là, il t’apprend qu’une partie des choses que tu croyais savoir sur tes origines, sur ta mère ou sur ton père, eh bien, c’est faux. C’est ce qui m’est arrivé il n’y a pas si longtemps. Il est venu, il a discuté et pouf, Il m’a laissé avec un tas de questions à l’esprit. Et là, je me suis demandé… Est-ce que je t’ai déjà raconté toute mon histoire ? Non ? J’aimerais te la raconter sans omettre un détail. Ecoute-moi jusqu’au bout, s’il te plaît. Tu pourras me dire ce que tu veux à la fin mais ne n’interromps pas pendant. Laisse-moi parler. Tu verras bien ce que tu feras de tout cela par la suite. » Je me redresse et je vais chercher deux chaises qui se trouvent non loin de là. Je les pose l’une en face de l’autre et je m’assois sur la première qui vient, invitant ma partenaire à faire de même en désignant celle que j’ai mise en face de moi. « Je t’en prie. Le temps risque d’être un peu long, crois-moi… »

« Par où commencer ? Ah oui. Dis-moi, t’ai-je souvent parlé de ma mère ? Non bien sûr que non. L’évoquer est chaque fois une douleur que je préfère m’épargner. Mais pour toi, je vais le faire. Ma mère… C’était une femme formidable. Je l’admirais et elle était tout pour moi. Je voulais la rendre fière mais je n’ai jamais pu. Alors aujourd’hui, c’est pour lui rendre hommage que je commence par parler d’elle. C’est d’ailleurs à son sujet que mon père m’a le plus appris, il y a peu. D’entrée, il m’a dit qu’elle était une femme étonnante. Simple humaine, elle avait pourtant une particularité qui la démarquait clairement des autres. Elle, elle possédait la capacité de voir à travers la Brume. Il paraît qu’il lui a fallu du temps pour s’accommoder mais selon mon père, elle s’est assez rapidement faite au monde mythologique et à tout ce qu’il implique. Et au final, elle s’en serait plutôt bien sortie. Et ne voulant pas être une simple spectatrice d’un monde réservé à certaines personnes, elle a rejoint les Amazones et s’est rapidement fait une place parmi ces dernières. En bref, tout allait bien pour elle. Elle était témoin de certaines choses que d’autres ne pouvaient pas voir et… Je crois que cette perspective lui plaisait. Et puis un jour, elle a attiré l’intention de mon père, contre toute attente. Le grand Zeus lui-même est allé la voir. Ce que leur union a donné, tu le sais déjà puisque tu l’as devant toi. Je crois qu’on peut dire que c’est après cela que mon histoire commence réellement. A cet instant où j’entre dans la vie de ma mère, que je le veuille ou non.

Cette époque-là, c’était un ailleurs temporel qui hante mes jours et mes nuits, aujourd’hui encore. C’était des jeunes années et c’était il y a tellement longtemps… Mais par respect pour elle, je suis incapable d’oublier. Elle m’a donné naissance à Denver, dans le QG même des Amazones, en 1933. Mais loin d’être idiote, à ma naissance, elle a décidé de quitter la nouvelle famille qu’elle s’était faite. Pour me protéger et pour pouvoir pleinement s’occuper de moi. Pourquoi ? Parce que je suis un garçon, probablement. Si j’avais été une fille, elles m’auraient accepté parmi leur rang mais en tant qu’homme, ce n’était pas possible. Alors ma mère a fait le choix de l’une des seules options qui s’offraient à elle. Et puis, sachant qui j’étais, je crois qu’elle voulait avoir toutes les cartes en main pour me préparer à la vie qui allait bientôt être la mienne. Pour pouvoir le faire correctement et pour continuer à être utile à quelqu’un, elle a décidé de continuer à se servir de ses talents de combattantes en s’engageant dans l’armée américaine. Rapidement, elle est montée en grade et nous avons été envoyés dans la base navale de Pearl Harbor, à Hawaï. Sans doute la décision la plus folle et la plus stupide de tout l’Etat-Major américain. Parce que c’est à cause de ce choix et de rien d’autre que j’ai fini par la perdre. Déjà durant cette période, j’étais un petit garçon turbulent naturellement, en plus d'être hyperactif et dyslexique, que seule sa mère parvenait à calmer et à gérer. Elle était tout pour moi, pour ça et pour diverses autres raisons. Mais il a fallu que la guerre de l’époque vienne frapper jusque-là où nous étions. J’ai vécu le 7 décembre 1941 et l’attaque des Japonais sur Pearl Harbor… C’était horrible et je crois bien que jamais je ne pourrai me défaire des dernières images que j’ai eues là-bas. Il y avait des explosions, des gens qui s’affolent, la panique. Et je revoie ma mère qui court dans ma direction et qui s’interpose pour se prendre un projectile à ma place. Je revoie son sang sur mes mains, son corps dans mes bras alors que j’entends son souffle qui s’éteint petit à petit. Et sa voix qui me lègue un dernier « je t’aime ».  Elle est morte dans mes bras. J’avais huit ans. J’avais huit ans et je venais de perdre le seul repère de ma vie. Et moi, j’étais pétrifié. Tellement traumatisé que je n’ai même pas cherché à me débattre alors qu’in extremis, un satyre est venu me prendre pour m’emmener dans la Colonie que nous connaissons tous. C’est la dernière fois que j’ai vu cette base navale… Et ma mère. Je n’ai même pas pu lui offrir une tombe décente, celle qu’elle méritait. J’ai été forcé de la laisser, là où elle était. Et ça, je crois que c’est un regret qui ne pourra jamais disparaître. Un remord au goût extrêmement amer. »

Je baisse les yeux en soupirant. Evoquer cette partie est toujours très difficile pour moi. A vrai dire, je ne l’avais pas fait jusque-là et je dois dire que les émotions liées à ce passage sont remontées sans que j’ai réellement mon mot à dire. Je soupire une nouvelle fois et je plonge à nouveau mon regard dans le sien. Hors de question de flancher. Je me suis engagé à faire ce récit, à tout lui raconter et je compte arriver au bout de l’histoire. Elle me prend alors la main et je relève mes yeux pour les plonger dans les siens. Et je continue. « La Colonie est ensuite devenue ma nouvelle maison. J’y restais à l’année parce que ma famille mortelle refusait de s’occuper de moi sous prétexte qu’elle ne voulait pas d’un bâtard, d’un enfant hors mariage chez elle. Eh oui, malheureusement, ma famille appartenait à la vieille école et les traditions étaient très importantes pour elle. Mais soit, ça, ça ne m’a pas perturbé plus que ça. De toute façon, j’étais sans doute plus à ma place parmi les autres demi-dieux. Et surtout, contrairement à beaucoup de mes camarades, mon père n’a pas mis longtemps à me reconnaître. Seulement quelques jours. En guise de revendication, il m’a offert cette chevalière que je porte encore aujourd’hui. Elle est censée m’aider à me maîtriser quand je vais trop loin. Elle me prévient en brillant mais j’avoue que j’ai du mal à lui obéir. Enfin pourtant, je la garde. Parce que c’est un cadeau de mon père et que j’ai toujours été admiratif envers lui. Et à l’époque, c’était encore plus prononcé. Le souvenir de ma mère était encore beaucoup trop présent et je voulais me rattacher à la présence d’un père. Alors pour attirer son intention, je fuguais de la Colonie dès que l’occasion se présentait. Et c’est arrivé plusieurs fois. Mais qu’on se le dise, mes escapades clandestines n’ont jamais été de tout repos. Mon odeur attirait toutes sortes de monstres dont je devais me dépêtrer. Et quand ce n’était pas eux, c’était d’autres problèmes qui me tombaient dessus mais je ne me souviens plus de tout. J’ai fait tellement de choses dans ces moments-là, aussi. Mais mes départs n’étaient jamais définitifs. Je finissais toujours par revenir… Soit parce que je le voulais et qu’il était largement tant de rentrer au bercail. Soit parce que la Colonie envoyait des hommes pour me récupérer. J’étais moins fan de la deuxième solution évidemment. Mais je n’y ai pas coupé. Dans tous les cas, je me faisais réprimander par ceux qui géraient la Colonie mais à leur grand damn, ça ne m’empêchait pas de récidiver, bien au contraire. J’avais une idée précise en tête en agissant ainsi et même eux ne parvenaient pas à me la retirer. Sauf que cette obsession m’a fait perdre plusieurs années de ma vie, tout comme elle m’a permis d’être là, face à toi, actuellement… Je me souviens très bien de ce jour. C’était lors d’une énième fugue. C’était en 1947 et j’avais seulement quatorze ans. Je n’avais pas encore croisé de monstres mais au final, ce jour-là, ce que j’ai vu, c’était bien pire que n’importe lequel d’entre eux. » Je marque une légère pause, le temps de me remémorer ce passage qui est loin d’être l’un des plus amusants de ma vie. Je dirais même que c’est l’un des pires et je prends actuellement sur moi pour pouvoir en parler sans ciller. « En voulant attirer mon père, j’ai effectivement fait venir un Dieu mais ce n’était pas lui. A la place, j’ai fait la connaissance d’Hadès… Et ça n’a pas été une partie de plaisir. Il m’a frappé sans que je ne puisse rien faire avant de partir et de simplement me laisser pour mort. Et pour être honnête, j’y serais resté… Si mon père n’était pas intervenu à ce moment-là. Il m’a enfermé dans une sorte de sarcophage électrique pour que je me régénère tranquillement. Mais le temps file sans attendre personne et les années ont continué à s’écouler. C’est là qu’on arrive à une période plus récente, plus moderne, si j’ose dire. »

« La suite te parlera sûrement davantage… Parce que c’est là que j’ai fait ta rencontre, Liana. Je suis sorti du sarcophage en 2006 et je me suis réveillé dans un monde que je ne reconnaissais plus. Et puis, j’ai fait ta connaissance presqu’aussitôt après et tu m’as aidé à mieux appréhender cet univers que je redécouvrais complètement. A l’époque, je pensais que tu étais humaine alors je n’ai pas cherché à te parler du monde mythologique. Je t’en préservais en pensant bien faire et à vrai dire, moi-même, à tes côtés, j’avais parfois tendance à l’oublier. Je ne pensais plus à ces histoires de monstre tout comme je ne pensais plus au fait que le collier que j’avais conservé même à cette période, autour du cou, était en réalité une arme redoutable. Pour moi, il n’y avait que toi. Je me raccrochais à toi parce que tu étais la seule personne concrète pour moi, dans ce qui était un nouveau monde. Et peu m’importait de vivre dans la rue, j’étais avec toi et c’était tout ce qui comptait. Grâce à toi, je ne me perdais pas complètement. Tu m’as appris tellement de choses, volontairement ou non. Je ne sais pas si tu te rends réellement compte de tout ce que je te dois, encore à l’heure actuelle. Malheureusement, il y a eu cette connerie. Enfin, ce n’était pas la première que je faisais. Ce n’était pas la première fois que je volais pour nous, que j’avais des règlements de compte ou que je répondais à un agent ou que je faisais quelques trafics… Mais cette fois-là, ce fut apparemment la fois de trop, comme on dit. J’ai fini par me faire arrêter et je me suis même retrouvé devant le juge. Je le laissais parler sans rien répondre, en lui montrant bien que son discours ne m’intéressait pas et ne me touchait pas non plus. Sauf qu’il y eut cette phrase de trop qui est venue de sa part. Il s’est permis de parler de ma mère sans rien savoir d’elle. Juste pour me faire réagir. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a réussi son coup, cet abruti. Je me suis levé et sans autre forme de procès, je lui ai collé mon poing dans la figure. Oui, j’ai frappé un magistrat au visage et sans aucun complexe ou autre remord. Pour moi, il l’avait mérité à parler comme ça de ce qu’il ne connaissait pas. Après avoir fait cela, je me suis enfui. J’ai quitté le tribunal sans demander mon reste mais avec un policier aux fesses. Et pas de n’importe quelle espèce… Il n’était pas humain ou en tout cas, il n’en avait que l’apparence. En réalité, il s’agissait d’un monstre qui avait flairé mon odeur et qui n’avait visiblement pas l’intention de me lâcher. Je crois que notre petite course-poursuite aurait pu durer encore longtemps si, pour la deuxième fois de ma vie, je ne m’étais pas retrouvé embarqué par un satyre ; direction la Colonie. Là-bas aussi, tout avait changé. Excepté la présence de Monsieur D et de Chiron. Eux, ils étaient déjà là lors de mon premier séjour. J’ai quand même eu besoin d’un certain temps de réadaptation et il a fallu que j’explique à ceux qui ne le savaient qui j’étais et d’où je venais. Par contre, quand il fallait dire cela à des inconnus, j’avais pris l’habitude de rester relativement vague. Mais étrangement, je me sentais mieux qu’à mon premier passage. Je me sentais moins seul et je n’avais plus ce besoin de faire des fugues. Mes colères, j’arrivais à les canaliser un peu mieux et à comprendre d’où elles venaient. Sans doute grâce à l’aide de la chevalière à laquelle je portais un peu plus d’attention. Peut-être que c’est aussi ce que d’autres peuvent appeler : mûrir. Bon pour ça, je n’étais pas totalement convaincu mais pourquoi pas ? Puis, je t’ai retrouvée, Liana. Nous avons fait la connaissance des deux autres filles qui ont intégré le groupe. Et nous, nous sommes sortis ensemble. Je sais que ce n’est peut-être pas très malin de te rappeler ça mais ça fait partie de mon histoire, il faut donc bien y passer. Nous avons eu des hauts et des bas et notre vie de couple n’a jamais été simple… Pourtant, je n’ai rien regretté. Attends, ne me regarde pas comme ça, laisse-moi continuer. Donc, avec tout ça, il y a ensuite eu tous ces problèmes avec les Partisans de l’époque. Le plus marquant pour moi, je crois que ça a été la prise des camps avec Gaïa. J’ai fait toutes les autres batailles parce que je ne suis pas du genre à rester tranquillement dans mon bungalow en me tournant les pouces… Mais je crois que je ne me rendais pas compte de l’ampleur des choses avant la prise des camps, à vrai dire. Je l’ai vraiment compris en étant prisonnier, je pense. Même si ça n’a pas vraiment affecté mon caractère. Tu me connais, l’autorité, j’ai toujours eu du mal avec ça et c’est encore le cas aujourd’hui. Alors évidemment, l’isolement et moi, nous étions d’assez bons amis, durant cette période-là. Et quand il y a eu la libération, sincèrement, j’ai cru revivre. Comme beaucoup d’entre nous, j’imagine. Enfin, nous pouvions de nouveau faire ce qui nous plaisait. Je pensais que ça irait mieux. Je me suis trompé. »

« Faisons un petit saut dans le temps. Disons… Il y a à peine quelques mois, juillet 2015, par exemple. Je crois qu’à ce moment-là, nous nous sommes un peu éloignés parce que tu avais fait un choix. Parce que tu as choisi quelqu’un d’autre, un gosse d’Aphrodite qui, à mes yeux, ne vaut même pas une cacahuète. Et encore, je me demande si ce n’est pas insulter ces pauvres arachides. » Evidemment, elle se met à me fusiller du regard, comme je m’y attendais. Mais quoi ? Elle préférerait que je fasse l’hypocrite en faisant celui qui l’apprécie alors que ce n’est pas le cas ? Non désolé, je suis incapable de faire ça. Au moins, elle sait à quoi s’attendre à ce niveau-là et elle ne risque pas d’avoir une mauvaise surprise. Elle sait que je n’approuve pas son choix et que je pense être un meilleur parti. « Oh, s’il te plaît, ne me regarde pas comme ça. Tu sais bien qu’il n’est pas non plus innocent et que ce serait mentir que de le prétendre. Le pire, je crois que c’est quand je pense qu’il a osé te mettre enceinte. Mais je ne vais pas m’aventurer sur ce terrain particulièrement glissant, je n’ai pas envie de me prendre la tête avec toi. Donc pour finir ce moment de prise de parole en solitaire, je pense que parler des événements récents peut être important… Déjà, je tiens à dire que… J’ai été déçu de ne pas pouvoir participer à ta libération. On m’avait envoyé en mission ailleurs à ce moment-là et sincèrement, ça m’a frustré de devoir aller ailleurs et de lui laisser la place. Mais en tout cas, crois-moi que le prochain Insurgé que je croise, je ne le laisserai certainement pas s’en tirer en un seul morceau, c’est certain. Au moins, c’est la seule nouveauté positive dans les règles de Zeus, cette chasse. Pour le reste, franchement, j’ai l’impression que c’est un pétage de câble. Enfin, il doit bien y avoir une autre explication derrière tout ça et je t’avoue que ça m’intrigue. Je lui suis fidèle et je l’admire mais j’aimerais aussi comprendre ce qui se passe, concrètement. J’aimerais continuer de pouvoir être fier d’être son fils mais là, ça me semble plutôt mal parti. Et je ne vais pas te mentir, je ne sais pas si je parviendrai à respecter ses règles sans passer au moins une fois par la case prison… Enfin en tout cas, je te remercie sincèrement de m’avoir écouté jusqu’au bout sans rien dire. Même si, parfois, ton regard parlait davantage que les simples mots. Mais soit, je pense que… Nous pouvons nous arrêter là. Je vais me retirer, ce sera sans doute mieux. » Sans attendre son avis, je commence à me lever et à prendre la direction de la sortie…



ses pouvoirs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Électrokinésie ϟ J’ai vraiment besoin de faire une description de ce pouvoir ? Voyons, le nom parle pourtant pour lui-même. Grâce à ce pouvoir, je suis capable de contrôler et de générer de l’électricité. Je n’ai pas besoin d’en avoir à proximité, en plus de ça. Je suis capable de créer, de projeter, de faire crépiter cette énergie, cette électricité au bout de mes doigts comme sur mes deux mains en entière. Cela dit, pour le moment, je ne peux que l’envoyer en ligne droite. Je ne peux pas encore diriger son mouvement mais à force de continuer à m’entraîner, je suis certain que je parviendrai à améliorer ce pouvoir encore et encore !

Atmokinésie ϟ Là encore, le nom parle très bien pour lui-même. Ce pouvoir me permet tout simplement de contrôler l’atmosphère, la météo. Je suis capable de faire soudainement pleuvoir, tout comme je peux immédiatement faire apparaître une mini-tornade ou bien une mini-tempête. Je suis également en mesure de créer des orages ou au moins, quelque chose qui s’en rapproche. Faire s’assombrir le ciel, c’est tout aussi un jeu d’enfant pour moi. Par contre, je dois bien admettre que faire tomber des choses comme la neige, ça reste encore hors de ma portée. De plus, mes tempêtes, éclairs et autres tornades ne sont pas encore aller jusqu’à faire naître des cyclones ou des ouragans, par exemple.

Régénération par l'électricité ϟ Encore une fois, je pense que le nom décrit relativement bien ce qu’est cette capacité et à quoi elle sert. De base, j’ai déjà une assez bonne résistance face à n’importe quelle forme d’électricité mais en plus de cela, je suis capable de me soigner avec. Par exemple, si je mets les doigts dans une prise électrique, je ne risque rien. Au contraire, ça me redonnera des forces, ça me soignera et ça referme même des plaies. Bref, c’est bien pratique pour assurer une autonomie quasiment totale. Ainsi, je n’ai pas à me reposer sur les gens qui sont avec moi.

Mimétisme électrique ϟ Là, je veux bien admettre que ça puisse être un peu plus compliqué à comprendre. Même si, au final, ça reste tout de même relativement simple. En fait, ce pouvoir me permet de transformer, littéralement, une partie de mon corps en électricité. Ainsi, un bras, une jambe, une partie précise de mon ventre, etc… Tout ça, je peux le faire devenir de la pure électricité. Ce qui est un pouvoir amusant et assez utile, je dois dire. Néanmoins, il possède un inconvénient qui, effectivement, peut être susceptible de déranger. Au moins un petit peu. C’est simplement le fait que je ne puisse transformer qu’une seule partie de mon corps à la fois. Mais je m’y suis fait.


Le rp test

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je crois bien que j’aurais difficilement pu avoir plus mauvaise nouvelle, surtout à l’heure actuelle. De plus, je m’étais attendu à tout, sauf à une telle chose. Je n’en revenais pas. Pour moi, j’étais presque persuadé que c’était un simple rêve, enfin, un cauchemar, et que je vais me rêver dans seulement quelques minutes. Mais non. A un moment, il faut pourtant se rendre à l’évidence. Je ne rêve pas. Je ne rêve pas et elle, elle est vraiment allée se jeter dans ses bras. Comme s’il avait toujours été honnête, comme si c’était l’homme idéal. Non mais sincèrement ? Pour être honnête, je crois que même quelqu’un d’autre, n’importe qui qui ne soit pas lui, même ça, ça m’aurait fait moins mal. Ça n’aurait pas été la joie extrême non plus, évidemment. Mais ça aurait été certainement moins douloureux et je pense que je l’aurais un peu moins mal pris. Là, c’est… Je n’arrive même pas à placer des mots sur ce que je ressens réellement. C’est horrible et j’avoue que je n’aime pas ça. Je n’aime pas quand je ne comprends pas ces choses-là. Je n’aime pas me retrouver dans ces situations où je n’ai pas le contrôle, je ne sais pas, ça me fait bizarre. Je n’aime pas. Mais soit, il est tout bonnement hors de question que je me contente d’en rester là. Il est parvenu à ruiner ce que j’avais fait… Qu’il profite de sa « victoire » car elle ne sera que temporaire. Je vais personnellement m’en assurer. Peu importe que mes méthodes ne soient, au final, pas très recommandables. Les siennes ne l’ont pas été non plus alors il n’y a aucune raison pour que je me montre plus clément que lui ne l’a été. Sur ce coup-là, ce sera du donnant-donnant. Qu’il se tienne prêt donc parce que je m’apprête à mener la vie dure à certaines personnes !


derrière l'écran

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]⊱ PRÉNOM : cf Seth. ⊱ PSEUDO : cf Seth. ⊱ AGE : Toujours 17 ans. ⊱ CÉLÉBRITÉ : Colin O'Donoghue. ⊱ CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Lia  Aelia 2  ⊱ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Toujours aussi nul, c'est pour ça que j'y campe. ⊱ OU AS-TU CONNU PJRPG ? On m'a harponnée, il y a de cela plusieurs mois. What a Face ⊱ BESOIN D'UN PARRAIN OU D'UNE MARRAINE ? Non, toujours pas. xD ⊱ FRÉQUENCE DE CONNEXION : Régulière. Je pense qu'une fois par jour, c'est faisable. ⊱ INVENTE OU SCÉNARIO ? Scénario un peu remanié ? XD ⊱ DERNIER MOT : Je vous déteste. Vraiment. XD

Code:
[b]Colin O'Donoghue[/b] › Carter A. Sullivan

Code:
[b][color=#ffffff]Carter A. Sullivan[/color][/b]› Électrokinésie (...) - Atmokinésie (...) - Régénération par l'électricité (...) - Mimétisme électrique (...)




✓ Statut de la présentation : terminée.
✓ Suivie par : Lia'


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Dans la pénombre » de la nuit, les gens font toujours des choses qu’ils ne feront jamais le jour. On pense prendre de bonne décision, on est plus téméraire. Mais quand le soleil se lève il faut assumer ce que nous avons fait sous la couverture de la nuit et se regarder en face à la lumière du jour.omega

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Mar - 9:24
TOI! AGAIN ! AVEC MON SCENARIO bave Bon on le sait déjà, Carter est canon, badass, bref Carter... C'est Carter ( et j'espère que ta fierté a eu le temps de s'en remettre aless ) Oh et au fait, contente de t'avoir harponnée il y a plusieurs mois x)  Bref, réserve moi ton premier RP, sinon je te fouette avec tout mon amour . N'hésites pas à venir m'embêter si tu as le moindre soucis, bien évidemment yé souis celle qui s'occupé de ta fichette ! Hâte de lire ton histoire Maddison  ( et je t'épargne le blabla tu connais déjà la maison ^^) Oh et j'oubliais, pour te prouver que tu as eu raison de garder Colin ici avoue qu'en mode décoiffé/j'aipaseuletempsdemeraser il est canon
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Mar - 19:27
re bienvenue!
bon choix de scénario :swinou:
bonne chance pour la suite de ta fiche du coup What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 24 Mar - 21:02
T'ES MOCHE LE PIN

VA TE FAIRE PAR UN ANANAS

Affectueusement, ton cousin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 3083
Points d'expériences : 9876

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Pluton
Niveau: 31
Les pouvoirs: Terrakinésie, Magnétisme, Richesse facile, Contrôle mental.
Voir le profil de l'utilisateur




Tyler W. Blackstone
The Fallen Prince ♣ Chirurgien Sociopathe.
Jeu 24 Mar - 21:24
Re-bienvenue le fils à papa What a Face
Bon courage pour ta fiche (a)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La seule façon raisonnable de vivre en ce bas monde, c’est en dehors des règles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 681
Localisation : ϟ A la Colonie, dans le bungalow 1, souvent, où est-ce que tu veux que j'aille traîner ?
Points d'expériences : 1348

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: ϟ Zeus.
Niveau: 14
Les pouvoirs: ϟ Électrokinésie, Atmokinésie, Régénération par l'électricité & Mimétisme électrique.
Voir le profil de l'utilisateur




Carter A. Sullivan
Prince of the Sky ϟ Membre de Kidemonas, 4ème Phalange. ♤
Sam 26 Mar - 20:17
Liana : MOI. AGAIN. AVEC CARTER. Oui Carter, c'est Carter, ça se passe de mot. (non hélas, ma fierté est morte et définitivement enterrée. :/) J'espère bien que tu es contente d'avoir exploité ma faiblesse, ouais ! Il ne manquerait plus que ça. XD Pas de souci, je te réserve mon premier RP même si le fouet ne m'aurait pas non plus dérangé, en fait. (a) Je viendrai t'embêter en cas de problème, tu peux compter là-dessus ! xD Et sans surprise, tu vas vraiment finir par devenir la liseuse officielle de mes fiches. XD J'espère qu'elles te plaisent vraiment du coup ! L'histoire arrive bientôt ! ^^ (oui, ça va, je commence à connaître, merci (a)) Et je te meuh, d'abord. C'est pas cool d'envoyer des gifs comme ça ! xD

Chelsea : Triplement merci !

Loki : :loki:
Et toi, tu te crois beau, face d'huître ! Urg
Et va te faire par une moule, toi !
"Cordialement", cher Cousin.

Tyler : Pff, j'assume parfaitement, d'abord !
Merci. Razz

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Dans la pénombre » de la nuit, les gens font toujours des choses qu’ils ne feront jamais le jour. On pense prendre de bonne décision, on est plus téméraire. Mais quand le soleil se lève il faut assumer ce que nous avons fait sous la couverture de la nuit et se regarder en face à la lumière du jour.omega

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Mar - 0:45

Validation


« Entrez dans un monde entre tradition et modernité... »
TBon, je te déteste, parce que tu compliques la vie de Lia, et que ça risque d'être particulièrement drôle, et que bordel... Colin est canon ! Mais bon, ça tu le savais déjà... Bref, range ta fierté au placard, et c'est partit pour notre RP Amadeo love Bref, ta liseuse officielle de fiche t'annonce qu'elle a adoré, une fois, de plus te lire et la créatrice du scénario te dit que c'est tout à fait de la manière dont elle avait imaginé Carter
En tout cas, je t'annonce que tu es Validé. Bienvenue chez les grecs, cher fils de Zeus.

Mais avant daller plus loin, je vais t’aiguiller sur les liens importants du forum. Déjà, pour savoir si tu maîtrise bien tes pouvoirs, n’oublies pas que tu dois faire ta fiche technique, tu as une semaine pour la faire. Ensuite parce que tu n’iras pas loin sans liens, je te conseille d’aller faire ta fiche de liens, c’est par ici que ça se passe mais également ton livre de bord où tu pourras recenser tes RP. Mais si tu es encore timide, n’oublie pas que tu peux demnder un sujet par ici.  Sinon, pour réussir à te repérer, je te laisse les liens des point d'expérience et des niveaux et des arbres de talent, mais également la boutique divine et l'hôtel des ventes ou tu pourras dépenser tes pièces d’or. Va également jeter un coup d’œil sur les missions disponibles (tu commenceras en rang D) et renseigne toi sur l’intrigue du moment où les Wanted sont à l’honneur, c’est ici que ça se passe. Oh et j’oubliais, on a un paquet d’animations sur le forum, n’hésites pas à y participer ! Si jamais tu rencontres le moindre soucis pendant ton aventure sur PJ RPG, n’oublie pas que le staff est là pour t’aiguiller, un petit MP et le tour est joué !

Bon jeu sur PJ et encore bienvenue parmi nous  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 66
Localisation : Illinois, sur le territoire de paix
Points d'expériences : 4034

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Athéna
Niveau: 0
Les pouvoirs: Enseigner, apprendre
Voir le profil de l'utilisateur




Cornelius Singh
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 28 Mar - 0:47
Félicitation pour ta validation, je t'annonce que tu es dans la Phalange n°4, Kidemonas ! File voir ce qu'ils concoctent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 681
Localisation : ϟ A la Colonie, dans le bungalow 1, souvent, où est-ce que tu veux que j'aille traîner ?
Points d'expériences : 1348

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: ϟ Zeus.
Niveau: 14
Les pouvoirs: ϟ Électrokinésie, Atmokinésie, Régénération par l'électricité & Mimétisme électrique.
Voir le profil de l'utilisateur




Carter A. Sullivan
Prince of the Sky ϟ Membre de Kidemonas, 4ème Phalange. ♤
Lun 28 Mar - 1:07
Merci pour la validation express ! What a Face Meuh, je sais que tu aimes quand je te complique la vie, ne nie pas !
Mais oui, mais oui, on le sait déjà tout ça mais tu peux quand même continuer à le dire. (a) Et je te l'ai dit, ma fierté est déjà rangé, six pieds sous terre, irrécupérable. XD Et on le commence quand tu veux, très chère ! What a Face (je ne relèverai pas pour le prénom utilisé Arrow) Bref, contente d'avoir satisfait ma liseuse officielle et la créatrice du scénar. love
Merci, merci, chère fille d'Hermès !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Dans la pénombre » de la nuit, les gens font toujours des choses qu’ils ne feront jamais le jour. On pense prendre de bonne décision, on est plus téméraire. Mais quand le soleil se lève il faut assumer ce que nous avons fait sous la couverture de la nuit et se regarder en face à la lumière du jour.omega

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Carter ϟ "Caractère de merde ? Oui, et je l'assume pleinement !"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Marisa, une apprivoisée au caractère de merde.
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Maison de Carter (-18 ans)
» Vie de Merde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: