Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: A la découverte du monde :: Le Monde Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.03 Mini-quête: Le manoir des secrets.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Nombre de messages : 451
Points d'expériences : 5091

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ecrire le nom du dieu ou de la déesse dont votre personnage est issu.
Niveau:
Les pouvoirs: Ecrivez vos pouvoirs ici.
Voir le profil de l'utilisateur




The Mist
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 11 Nov - 14:57
Le manoir des secrets




L'horloge de la salle à manger se mit à sonner les douze coups de minuit, réveillant chaque demi-dieux assis autour de la table.  Ils avaient été enlevé en pleine nuit, alors qu'ils dormaient sagement dans leur chambre. Alors qu'ils émergèrent autour d'une grande table de bois massif, ils pouvaient voir un joli mot disposé à coté d'un sac de billes. « Une surprise vous attend au grenier. Si vous voulez sortir vivant de ce manoir, suivez les flèches. » Les jeunes n'avaient aucune arme, aucune affaire personnelle, ils étaient tous vêtu d'un simple pyjama. La salle était plongé dans la pénombre, seulement éclairée à la lueur de la lune, mais on pouvait voir les nombreuses toiles d'araignée décorant le lustre, la cheminée et les meubles.

Soudain, ils pouvaient sentir un courant d'être glacial, alors que les portes et les fenêtres étaient verrouillées. Des chuchotements incompréhensibles brisèrent le silence, que c'était-il passé dans cette demeure ? Des traînées de sang séché menait jusqu'à dans le hall, en face des escaliers en colimaçon. Il était temps d’élucider le mystère du manoir des secrets. Que pouvait-il avoir à l'étage ? Pourquoi entendaient-ils le parquet grincer alors que le manoir semblait vide ? Une flèche inscrite avec le sang d'une victime était visible sur la première marche de l’escalier. Sur les murs, les cadres avaient été brisés et les photos représentaient une famille dont les visages avaient été arrachés. Les demi-dieux ont-ils assez de courage pour progresser dans cette aventure funeste ?


Instruction:

- Faites des réponses entre 300 et 500 mots.
- Vous avez le droit à vos pouvoirs, donc n'oubliez pas votre barre d'énergie.
- N'oubliez pas votre sac de billes.
- Suivez bien les instructions du MJ.
- Pour la première partie, vous avez le droit qu'à 1 post avant le retour du MJ.


Ordre:

- Liana
- Shâal
- Colombe
- Azzura
- Siloë
- Jensen

Bon jeu ! Vous avez 4 jours de délais entre vos réponses !



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 26 Nov - 12:39

Les douze coups de minuit sonnent. Je me réveille en sursaut. C’est quoi ce délire ? Je veux dire qu’est ce que je fous là en pyjama dans un foutu manoir entourée de Shaâl, d’insurgés et de romains ? Je veux dire tout était normal quand je me suis couchée, j’ai enfilée mon short, un t-shirt et j’ai rejoint Hypnos pour le pays des rêves. Comme tous les soirs. J’ai la bouche encore pâteuse de cette nuit avortée, sans un mot, croyant toujours être dans les bras de Morphée, je me pince l’avant bras. Mais non, tout ce ci n’est pas le fruit de mon imagination et je me retrouve bel et bien sans la moindre arme dans c’te foutu manoir. Secouant la tête pour me sortir de mes songes j’examine les lieux sans bouger de ma place, une grande table, un sac de bille et… une enveloppe. Sans attendre que les autres ne bougent, je me lève de ma place ayant pris le temps de donner un coup de coude à Shaal, à coté de moi pour qu’elle réagisse «  Réveille toi la Belle  au bois dormant, tu ne vas pas en croire tes yeux ! » et sans en ajouter plus je me saisis de la foutu lettre et la lit à voix haute, rien à foutre si ça dérange qui que ce soit, tout ce que je veux c’est me barer de là . «  Une surprise vous attend au grenier. Si vous voulez sortir vivant de ce manoir, suivez les flèches. » Me saisissant d’un sac de billes, je me tourne vers les gens présents «  C’est quoi ce foutu délire ? Bon, il va falloir qu’on se serre les coudes j’en ai bien l’impression… » Soudain un courant d’air glacial traverse la pièce et je sens que mon visage se décompose, sans attendre personne, je suis ce foutu courant d’air qui me mène jusqu’aux escaliers en colimaçons de la lugubre demeure ou j’apperçois enfin une trace de sang. Sur l’escalier un malade s’est éclaté à faire une flèche de sang pour nous indiquer la direction à prendre. Comme si quelqu’un avait été trainé jusque là. Bordel ça me fait froid dans le dos, encore plus que les grincements qu’on peut entendre, et autant dire que je n’ai pas envie de rester toute seule dans cette foutue demeure qui me semble hantée. De là, ou je suis je me mets à parler fort pour me faire entendre des autres.  « Vous comptez venir ? Perso j’ai pas envie de déambuler en pyjama toute la nuit. Et franchement, sans armes, c’est flippant ! » Ouais, l’espace d’un instant je baisse les yeux sur mes pieds nus et mon pyjama, j’ai franchement l’air con.  C’est moi qui vous le dit.  


Points d'énergie : 35 points d'énergie.
Résumé :Liana se réveille, hallucine un instant avant de se rendre, flippe jusqu'à l'escalier en disant au autres de ramener leurs fesses. En pyjama autant dire qu'elle ne fait pas la fière x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Jeu 26 Nov - 16:52
J’étais tranquillement en train de nager dans un océan de crème anglaise, quand une douleur dans les côtes me réveille. "Fout moi la paix Bouffetout, t’as déjà eut à bouffer !" Je marmonne en me retournant jusqu’à ce que la voix de Liana me réveille définitivement et je m’assois en me frottant les yeux et bâillant à gorge déployée. C’est là qu’elle lit la lettre et je commence à percuter où nous sommes. Avec des gens. Des gens comme nous. Dans un manoir. Et je n’ai sur moi qu’un pyjama beige et un chapeau stitch sur la tête. Franchement de nous tous, j’ai le plus la classe et je n’hésite pas à le montrer en souriant de toutes mes dents et me relevant. "Flippe pas, Lili, on est pas à poil et pis c’est juste un manoir. Y’a que des fantômes, des rats, des cafards, peut-être des vampires, des momies ou des zombies, rien de bien méchant." C’est vrai quoi, face à un géant, c’est du gâteau, on a fait bien pire. J’ai pas ma barrette, ni ma lame, ni mon ordi. Bon. Foutlecamp et Bouffetout ne sont nulle part. Je me demande si nos pouvoirs fonctionnent. Je testerai plus tard. De préférence, pas avec la transformation. Liana chope les billes et la lettre puis a l’air d’être partante tout de suite pour l’aventure. À moins qu’elle ait juste les chocottes et veuille en finir le plus vite possible. Lorsqu’elle nous fait la remarquer de nous bouger les fesses, je me dirige vers elle en traînant les pieds, mon corps à moitié-réveillé. J’arrive près de l’escalier et soupire en levant les yeux au ciel. "Qui est le con qui a gâché autant de ketchup ? Aucun respect, ces gens d’aujourd’hui, je vous jure !" Je lance à Liana en montrant la flèche du doigt et secouant la tête. Y’en a un qui s’est vraiment amusé ici, avec les portraits déchirés, le ketchup, y’a même des gens à l’étage vu que ça grince. À moins que les fantômes nous aient déjà trouvés ?


Barre d'énergie : 35 pts
Résumé : Shâal est réveillée par Liana, observe les lieux, fait des commentaires de merde et arrive devant l'escalier.

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 286
Points d'expériences : 913

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: petite fille de Vénus et Mars
Niveau: 9
Les pouvoirs: Manipulation de la peur - persuasion - amplification/annihilation de sentiment
Voir le profil de l'utilisateur




Colombe St Pierre
relentless dove ❄ 1ère cohorte
Dim 13 Déc - 20:00
Le magnifique empereur qui se tenait devant toi venait de t’offrir tes roses préférées lors du bal. Vous aviez à peine commencé à danser, évidemment, tu étais merveilleusement belle dans ta longue robe en crinoline verte, et alors que vous allez vous embrasser, un son de cloche te sortit en sursaut de ce moment magique. Lançant un regard suspicieux à ceux qui t’entouraient, la seule chose qui te venait à l’esprit, c’était que tu espérais ne pas avoir parlé dans ton sommeil. D’ailleurs, n’aurais du-tu pas être dans ton lit à cette heure là ? * Bien sûr que si, et j’aurais peut-être pu me rendormir et reprendre mon rêve là où il s’était arrêté.* D’ailleurs, qu’est-ce que tu portais ? Un soupir de soulagement s’échappa de ta bouche. Bon, tu avais juste ta chemise de nuit rose pâle, un peu princesse, et un shirt. Au moins, tu devrais être capable de te battre. Jetant un coup d’oeil suspicieux autour de toi, tu ne reconnu qu’Azzura. Quelque chose te disais qu’elle allait adorer. Or si tu ne connaissais pas les autres, il y avait de grand chance pour qu’ils ne soient pas romains. Bref, il fallait mieux qu’Azzura soit un minimum opérationnelle. En plus, ça n’allait pas vraiment être facile pour elle. « Ca va ? Tu vas tenir le coup ? » Encore une chance, vous n’étiez que 6. Dont deux super pipelette. *Elles comptent nous pomper l’air longtemps avec toutes leur paroles inutile ?!* Mmmh, il fallait bien l’avouer, tu n’étais pas ravie d’être ici. Et quelque chose dans cette ambiance morbide te mettait mal-à-l’aise. Une chose était sûre, tu n’aimais vraiment pas cet endroit.

*Enfin, le mieux restait encore d’être groupé* Emboîtant le pas aux deux filles, tu t’assurais qu’Azzura ne flanche pas avant de jeter un coup d’oeil exaspéré à la plus bavarde. « Oui, c’est fou comme les gens peuvent être malopli de nos jours… » Certes, tu n’étais pas du genre patiente, mais il valait mieux pas se faire d’ennemi. Parce que vu le carnage qu’il y avait au sol, il y avait vraiment quelques chose de bizarre dans se manoir. T’approchant de l’une des portes, tu essayais de l’ouvrir, sans succès. Après avoir essayé de faire la même chose sur l’une des fenêtres, tu te dirigeas vers l’escalier. « Bon, c’est pas comme si on avait le choix ». Montant les marches une par une, tu essayais de réfréner l’angoisse que faisait battre ton coeur à toute vitesse. Après tout, il n’y avait aucune raison de paniquer, non?

points d'énergie : 35

résumé : Colombe se réveille, essaye d'ouvrir les portes et les fenêtres, n'y arrive pas, alors elle commence à monter l'escalier
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Déc - 21:45
Je marchais, dehors, sous un soleil de plomb. La chaleur de ses rayons faisait naître en moi une sensation plutôt agréable qui ne m'était plus familière après l'année que j'avais passé.. Mais je savais que c'était un rêve, j'étais beaucoup trop.. Sereine. J'avais beau m'être entraînée à sortir, je n'avais tout de même pas réussi à éradiquer entièrement cette inquiétude permanente et cette impression de ne rien gérer à l'extérieur. Soudainement tout avait changé, le soleil était enseveli sous des nuages d'une allure menaçante, il faisait froid.. Et j'entendais une voix familière. Colombe ? Que faisait-elle dans mon rêve ?! J'ouvrais alors mes yeux pour m'écarter de ces étranges visions. " Non.. " Je clouais mes paupières directement puis je lâchais d'une voix anxieuse : " Non, non, non, non, non! Je ne suis pas censée être ici, c'est.. Un cauchemar.. Un cauchemar oui! ".

Le mot était juste : Un manoirs poussiéreux, des inconnus, un endroit bien loin d'être accueillant et familier.. Je me demandais ce que j'avais fait pour mériter autant de galère. Tyché m'avait maudit ? On ne m'avait pas mis au courant ? Sérieusement je commençais à sentir ma respiration s'emballer. Il fallait que je me concentre.. Ajax, Migthy et aussi Colombe ici présente, ils m'avaient tous encouragé et conseillé. Je me remémorais facilement les paroles de Mighty, j'essayais alors de fixer un point, tout "ignorer" et me concentrer sur une futilité. La flèche rouge. Je me levais non sans mal, puis, redressait pas tête fièrement. Je ne comptais pas laisser quiconque me juger. Empoignant mon sac de billes, j'essayais de faire abstraction de la tonne de poussière qui faisait corps avec.  Je voyais déjà les filles qui s'entassaient près des marches. J’emboîtais le pas de Colombe, c'était un peu mon seul repère. Et il fallait surtout que je ne me focalise pas sur la voix de cette petite grecque très.. trop active. Quoi que, je pouvais comprendre, j'avais aussi envie de déballer toutes mes pensées pour me détendre et quand elle prononça le mot ketchup, j'étais partie. " Du Ketchup.. Bien sûr, du Ketchup.. Fait à partir du sang de demis-dieux qui voulaient sûrement.. Dormir à la base. ". Mon rire anxieux saccadait le rythme de ma phrase qui était limite morbide.

Je me concentrais pour ne pas faillir.. Je me serais bien servi de la rampe, mais j'imaginais déjà une armée de microbes courir sur moi au moindre contact. Il fallait que je sorte de ça, et pour une fois sans aide.. Il y avait quand même des points positifs : Je pouvais admirer une architecture juste sublime d'un manoir ancien. Les pierres apparentes, l'escalier en colimaçon.. Ça en jetait tout de même. Et puis j'avais un pyjama assez "adulte" pour une fois, débardeur et short blanc (Chose qui était gênante en compagnie de la gent masculine présente). Comme une machine je suivais les flèches jusqu'à arriver à une porter en bois assez massive. J'hésitais à l'ouvrir.. Comme chaque porte, mais j'étais persuadée que quelqu'un allait prendre le relais. " Bon.. Allons-y.. "


Points d'énergie : 25

Résumé : Azzura a beaucoup de mal à se faire un ce nouveau lieu mais tente de se concentrer. Elle monte l'escalier et bloque devant la porte
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 18 Déc - 3:19
J’ai. Rien. Compris. À. Ma. Vie. Je ne me rappelais pas du tout m’être endormie ici. OK, des fois ça m’arrive de dormir occasionnellement ailleurs que dans mon lit, et de me réveiller un peu perdue. Mais là j’atteignais des sommets, rien dans le décor ne m’était familier. Et pour que je ferme les yeux alors que j’étais assise le cul sur une chaise pas plus confortable qu’un mauvais matelas de premier prix, fallait le faire. Puis merde, j’étais en pyjama. D’où je vais manger avec d’autres personnes (parce que visiblement je n’étais pas seule) en pyjama ? Une culotte noire, même pas de soutard, un t-shirt avec la phrase « Aujourd’hui pas de culotte » écrite noire sur blanc… et rien d’autre. Je veux dire, pieds nus, avec un courant d’air froid. Et pire. J’étais avec des gens que je connaissais plus ou moins, dans un endroit totalement inconnu, et je n’avais aucune arme. Même pas mon poignard – de toute façon je n’avais pas tellement d’endroit où le ranger avec cette tenue. Je m’éveillais petit à petit au fur et à mesure que Liana déblatérait. Lorsqu’elle nous encouragea à la suivre, je répondais simplement d’une voix encore un peu endormie « Tant que tu ouvres la marche pour être la première victime si jamais y a un danger dans une autre pièce, moi ça me va, je reste derrière toi. » Et puis de rajouter, plus pour la faire chier qu’autre chose : « Ça va, j’aime la vue de ton boule, en plus. » Bref, je prenais mes cliques et mes claques, et le sac de billes au passage – allez savoir pourquoi, je le sentais bien – et je suivais le mouvement. Il y eut quelques commentaires sur les touches de peintures, un genre d’art contemporain qui se voulait être flippant, sans doute. Ce n’était pas ce qui me ferait retourner fissa dans mon lit. De toute façon, ça n’avait pas l’air d’être possible. Ouais, on n’était pas dans la merde. Le petit groupe finit par se retrouver devant une première porte. « Bon Liana, puisque t’avais l’air si enthousiasmée au départ, je te laisse le soin de nous montrer la voie… » Et estimant que ça prenait trop de temps, je m’avançais pour l’ouvrir, cette foutue porte. Si on pouvait vite mettre fin à cette connerie, ça serait pas plus mal. J’aimais pas trop être amenée dans des endroits pareils avec des gens pareils, surtout si on ne me prévenait pas et qu’on me laissait pour seule arme un sachet de billes. En primaire j’avais tendance à exploser mes camarades quand il s’agissait de jouer aux billes justement, en espérant que ce petit plus sur mon CV finisse par me servir.

énergie : 25 points.
résumé : Siloë, se réveille, suit Liana, et ouvre la porte (ouais sinon elle fait pas grand chose d'intéressant à part se cailler le fessier).

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 21 Déc - 16:07

○ Les douze coups de minuit sonnent. Je me réveille lentement en sentant un courant d'air, je me vois assis autour d'une table en compagnie d'autres personnes, d'autres demi dieux, certains dont je reconnais le visage. Je soupire, en me disant que ça allait vite finir mal, je voulais poser ma main sur mon épée mais elle n'est pas présente, je me fouille avant de constaté que je suis en pyjama, c'est à dire en boxer et en débardeur noir, aussi simple que ça. Je roulais des yeux avant de constater que mon tatouage où je peux faire apparaître Jack me semble bloquer, vu qu'il ne me répond pas. " Ça commence bien ... "
Je me concentrais pour voir si je pouvais ressentir mes dons et en effet, mes pouvoirs ne sont pas bloqués ce qui me rassurer. Je constate que Siloë est présente, une compère de mon camp avec qui j'ai déjà fais des missions. Pour les grecs et les romains, je l'ai déjà rencontrer lors d'anciennes batailles mais je ne les connais pas plus que cela. Bref, je me lève pour faire un rapide tour des lieux, silencieux et concentrer pour laisser mon don de technopathie m'envahir afin de rester sur mes gardes quand à d'éventuelles pièges. Je laissais les autres se la jouer héros, moi je restais en retrait à l'arrière, pour être sur de ne tomber dans aucun piège et surtout de ne pas finir embroché. Je dois être le plus expérimenté et surtout le plus utile au sein de cette maison presque hantée. Mais je dois garder mes avantages secrets, pour savoir ce que nous prépare cette maison et surtout s on peut y trouver quelque chose d'intéressant. Je suivais donc le groupe, bras croisés, le regard suspicieux et observateur, glissant à l'oreille de Siloë : " Tu as raison de les laisser partir en avant, tu peux que j'ai ressentis, il y a beaucoup de piège, fait attention et reste près de moi. " , je sentais quelques choses de mécaniques en ces lieux mais il y avait aussi autre chose, quelque chose de plus ... sombre.


Points d'énergie : 55 points d'énergie.
Résumé : Jensen se réveille, observer la table, les autres demi dieux puis les lieux avant de se faire un petit plan dans la tête et de mettre des détails sur ce qu'il voit. Il suit le groupe restant en retrait, derrière Silöe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 451
Points d'expériences : 5091

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Ecrire le nom du dieu ou de la déesse dont votre personnage est issu.
Niveau:
Les pouvoirs: Ecrivez vos pouvoirs ici.
Voir le profil de l'utilisateur




The Mist
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 17 Jan - 22:06
Le manoir des secrets




L'étage était encore plus glauque que le rez-de-chaussée, il était sombre aussi, car il ne restait plus qu'une chandelle allumée. Le sol et les murs étaient aussi recouverts de sang, mais là, il y avait de la chair, un doigt et un œil en prime. Non ce n'était pas du plastique, mais bien des organes réelles. Soudain, un cri résonnait dans tout l'étage, un cri de souffrance et de terreur à glacer le sang. Près d'eux, il y avait une porte avec un petit écriteau où on pouvait lire en lettre rouge encore frais, « Jensen ». Bizarrement, la manoir semblait inhabitée, alors qui avait marqué ça ?

La porte s'ouvrit après que chacun des participants placèrent une bille dans la serrure ronde.  Certains murs étaient couverts d'une bibliothèque ancienne et contre le mur du fond, un bureau de bois massif. On aurait dit qu'une tempête avait soufflée la pièce, tout était en désordre. SOUDAIN, une chose sortit subitement de sa cachette sous le meuble de droite. Cette créature n'était qu'un pauvre chat effrayé et blessé. Il semblait avoir une patte cassé et des plaies sur le corps. Totalement terrorisé, il tenta de fuir, mais on remarquait vite ce bout de papier accroché à son collier. Un indice ? Prêt de la porte, sur le mur, une autre inscription ensanglantée disait : « Attrapez le chat pour poursuivre l'aventure, sinon... Votre camarade sera la victime d'un terrible sortilège. »


Instruction:

- Jouer le de "Dé du destin" à chaque fois que vous tentez d'attraper le chat. Une tentative par poste !
- Faites des réponses entre 300 et 500 mots.
- pour cette épreuve, vos pouvoirs ont été bloqués.
- Pour la seconde partie, vous avez le droit à 2 posts avant le retour du MJ. (signalez juste à Tyler quand vous arrivez au deuxième tour, pour effectuez une petite modification. )


Ordre:

- Jensen
- Azzura
- Liana
- Shâal
- Siloë
- Colombe


Bon jeu ! Vous avez 4 jours de délais entre vos réponses !



© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 17 Jan - 23:20

Nous continuons à avancer dans les couloirs avant de monter dans les escaliers, s'enfonçant davantage au sein de cette maison de l'horreur qui aurait pu me faire froid dans le dos si je n'avais pas connu pire. Je haussais des épaules n'ayant pas trop froid, bien qu'un peu de chaleur m'aurait été appréciable. Le plaisir dans tout ça ? Voir que je suis entourer de jolies jeunes femmes, qui sait c'est peut être plus un rêve érotique qu'un cauchemar ? Même si depuis Alesya, et bien rien ne se passe de ce côté de ma vie. Là n'est pas le soucis, je m'aventurais en compagnie des grecs, romains et de ma seule compagnie partisane en l'honneur de Siloë, qui a plus l'aide de s'intéresser aux autres qu'à moi, ce que je peux comprendre. En haut de l'escalier, au première étage, je pouvais voir mon prénom inscrit en lettre de sang sur le mûr, je haussais un sourcil avant de voir les restes d'un être humains au sol et un cri strident parvenir jusqu'à nous : " Hum, ça m'a tout l'air d'être un piège tout ça. En tout cas, il ne sait pas à qui il a à faire ... " , pour qui elle se prend cette personne à afficher une menace pareil sur un mur, si je la croise ... Puis une porte s'ouvrit, j'entrais le premier en faisant attention à ne pas tomber sur un piège, j'observais un peu le tout, un endroit bien glauque encore. Un chat apparus et de nouvelles inscriptions sur le mur, je roulais des yeux avant de dire : " Bon, il faut choper ce chat apparemment ... " , j'essayais d'utiliser mon pouvoir mais rien, " Super, manquait plus que ça ... " , je me mettais donc à courir derrière le chat pour essayer de l'attraper mais rien à y faire, le chat est beaucoup trop agile et rapide et se cache à des endroits inaccessible par moment ...


Points d'énergie : 55 points d'énergie.
Résumé : Jensen monte les marches, découvre son prénom en lettre de sang et se questionne dessus. Avant d'entre dans la pièce ouverte et d'essayer d'attraper le chat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 18 Jan - 1:16
Premier étrage : Premier choc. J'allais pleurer.. De tout mon corps de toute mon âme, vraiment. Le sang, les entrailles.. Je ne comprenais pas, pourquoi nous ? Pourquoi être ici ? C'était un véritable film d'horreur et je n'avais rien fais pour mériter ça.. M'attachant les cheveux avec l'élastique à mon poignet, je suivais dans la pièce le seul homme de l'expédition. Peu importe son camp, j'en avais strictement rien à faire, nous étions dans la même équipe maintenant.. Peut-être pas pour les autres mais pour moi nous devions tous nous aider à nous sortir de là. Soudainement un hurlement faisait ravage, je mettais ma main sur ma bouche mon éviter de lâcher un quelconque bruit mais réellement.. J'étais bouleversée. Les larmes aux yeux, je lançais un regard paniqué à Colombe.. Je sentais mon corps palpiter, non! Ce n'était pas le moment de flancher! Je répondais alors avec souffrance au garçon : " Un piège .. Moi j'entends juste quelqu'un qui souffre. Une personne à aider." Là où il voyait des obstacles, je voyais une finalité. Il y avait quelqu'un a aider. Peut-être que j'étais faible mentalement, peut-être que j'étais le genre de fille qui meurt en premier dans les film d'horreur, mais j'étais comme ça.. La sensibilité n'est pas une qualité.

On voyait alors un écriteau fait de sang.. Un prénom. Ça devait être à ce garçon. Puis nous placions nos billes et ouvrions la porte pour se faire surprendre par.. Un chat. J'avais sursauté au point d'en attraper le bras du garçon.. Que je lâchais aussitôt pour me préoccuper du chat (et pour oublier que j'avais fait ça). Le pauvres paraissaient complètement mal au point, j'en oubliais ma peur pour la troquer contre de la pitié puissance 1000. De là où il venait, il y avait des consignes à atteindre pour que le prénom précédemment  inscrit survive. " Jensen.. C'est toi ? On fera tout pour t'aider, on est tous dans la même galère." Je me retournais alors près des autres filles : " Pas vrai ?" . Puis j'eu encore plus pitié.. Quand le pauvre Jensen s'était mis en tête de rattraper le chat, sans grand succès.. En tenue légère je tiens à préciser. Bon certes il y avait un certain côté comique.. Je m'approchais alors de l'étagère où le chat s'était immiscé à cause d'un renfoncement . Je tentais une approche plus.. Diplomate. Après avoir (limite avec un haut de cœur) frotté la poussière au sol, je mettais mise à genoux, tendant ma main :  " N'ai pas peur petit chat.. Je ne compte pas te faire de mal, sors."

Rien n'y faisait, le chat était traumatisé et vu sa tête il y avait de quoi. Me retournant vers les autres je lâchais doucement :" Quelqu'un aurait une idée où.. Un contact particulier avec les chats ?"


Points d'énergie : 25

Résumé : Azzura s'en prend plein la figure à cause de toutes ces horreurs. Elle soutient Jensen et tente de l'aider sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 18 Jan - 22:25
Sincèrement c'est quoi ce délire ? Je voudrai être chez moi, tranquille, dans ma chambre, même avec les ronflements de Camden qui résonnent dans le bungalow. Ou alors dans la chambre d'Hunter, n'importe ou sauf ici. Et sincèrement, je ne réponds même pas à Shaal quand elle me parle de gaspillage de Ketchup... Je risquerai d'être méchante. par contre de me retrouver avec ma belle soeur de Siloé, autant dire que je ne me retient pas. Au contraire. Principalement quand elle me parle de mon fessier.  "Je sais... Ton frère me le dit tout le temps. Et pour info, c'est bon, j'ai laissé ma place à Jensen, je n'ai aucune envie de me faire buter en premier." Ouais, je sais qu'il s'appelle Jensen, pour la seule et unique raison que le seul prénom écrit avec du sang et le prénom d'un mec et que le seul mec c'est lui... Bonne déduction Liana. Attrapant Shaal par le bras avant qu'elle ne se jette dans la gueule du loup je lui murmurais: " Je te promet que ce n'est pas un jeu Shaâl, tu restes à coté de moi, c'est dangereux." Mon coté chef de phalange en quelque sorte qui ressort. On arrive dans un pièce, glauque au possible à l'étage, le hurlement m'a fait froid dans le dos mais j'essaie de ne pas le montrer bien que je me trimballe toujours avec un t-shirt et le boxer de Hunter sur le dos pour tout vêtement. Mais là c'est pas ce qui m'inquiète. On capte par la même occasion qu'on a pas nos pouvoir de disponibles, fais chier, soirée de mes deux... Quoiqu'il en soit, la romaine ici présente à raison sur un point, on doit se serrer les coudes . Et dans la pièce, qu'est ce qu'il y a ? Un foutu chat qu'on doit attraper, la pauvre bête me fait pitié, il a l'air foutrement mal en point, tellement que je me demande quel monstre à été capable de lui faire ça. "Il faut qu'on l'amadoue, ce n'est pas en lui sautant dessus qu'il va venir.... Mais le premier qui lui fait du mal aura à faire à moi."  me mettant accroupie, j'interpelle le chat avant tout, m'approchant doucement de lui, toujours accroupie avant de tenter de le choper.  Manque de bol, il s'enfuit de l'autre coté de la pièce. Et merde. La soirée va être longue...



Points d'énergie : 35 points d'énergie.
Résumé :Liana suit le reste du groupe, envoie balader Siloé avant de dire à Shaal de rester prudente, pour finir, tente de chopper le chat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Mar 19 Jan - 6:02
J'écoute attentivement Liana avant de lancer un grand "Oui chef !" en faisant un salut militaire comme j'ai vu dans les films. Capitain America le fait particulièrement bien je trouve et c'est trop stylé, même si les ailes sur le côté de son casque me font trop penser à Hermès. Peut-être qu'il est lui aussi un demi-dieu ? Ça expliquerait bien des choses. Va falloir que je présente cette théorie aux frangins en rentrant, y'a matière à creuser le sujet. On arrive alors en haut de l'escalier et je suis étonnée de l'impression réalistique de la déco en mode Halloween. "Hé, on dirait presque un vrai œil !" Puis plus loin encore du ketchup, quelqu'un a essayé d'écrire cette fois-ci, mais je hausse simplement les épaules face au prénom avant d'entrer dans la pièce, suivant les autres, me tenant près de Liana comme elle m'a dit. J'ai pas l'habitude et particulièrement envie de jouer les petits soldats, mais techniquement, bien qu'elle ne soit pas la chef de ma phalange, elle reste chef de phalange et je voudrais pas que Rhéa pète un câble quand je rentrerai. J'ai pas envie qu'elle me force à aller faire du shopping pendant toute une après-midi ou qu'elle me peinturlure les ongles, Bouffetout va me fuir avec l'odeur de vernis sinon. C'est là que je vois le chat et saute presque dans les bras de Liana de peur, mais au lieu de ça je me cramponne à son bras. "Un mini-Terminator !" Non, je n'ai pas encore pardonné à la panthère de Chelsea et c'est pas près d'arriver. Mais il a pas l'air super bien. Voyant que les autres échouent à l'attraper, je tente à mon tour. "Si je me transforme en gerbille, peut-être qu'il va essayer de me gober." Encore une idée à la con, parce que si personne arrive à le choper maintenant, qu'est-ce que ce sera quand il aura la dalle en me voyant en mode rongeur ? Sauf que j'ai beau me concentrer, j'arrive pas à utiliser mes pouvoirs. Ça va être problématique ça. Je m'accroupis alors à quelques mètres de lui. "Gentil minou, vient voir la super ninja gerbille !" Peut-être que mon odeur tout court suffira, à force, Sereine me dit bien que je pue le rongeur. Pas ma faute. Mais même ça ça marche pas, puis quand j'essaie de lui sauter dessus et me prends le coin du bureau à la place, mais c'est pas plus glorieux que mes autres camarades d'infortune.


Barre d'énergie : 35 pts
Résumé : Shâal obéit à Liana, fait des commentaires par-ci par-là en suivant les autres à l'étage, se rend compte que ses pouvoirs sont bloqués, a une idée à la con et ne réussit pas à choper le chat.

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 0:33

Nous arrivions tous devant une première porte, le nom de Jensen y était écrit avec une encre particulière. J’espèrais toujours qu’il s’agissait de sauce barbecue et de fausses entrailles vraiment bien imitées, mais l’endroit était tellement glauque que ça ne m’aurait pas étonnée. J’avais un haut-le-cœur. On devait placer nos billes, et une fois ça de fait… la porte s’ouvrit, et je m’attendais un peu à tout. Au final, un chat sortit de nulle part, et j’avais réussi à me retenir de sursauter. C’était qu’un chat, Silo, ça va. On se croirait presque dans un film d’horreur. Autant, ça ne me dérangeait pas d’être sur le champs de bataille, j’avais l’ennemi face à moi, c’était cool. Autant, ici c’était trop fourbe pour que je me sente à l’aise. Surtout en pyjama et sans la moindre arme. Juste un petit sachet de billes. Jensen tentait d’attraper le chat avec son pouvoir. Il avait tout intérêt à l’avoir ce chat, même moi je craignais un peu pour lui. C’était le seul insurgé dans le groupe avec moi, je venais de m’en rendre compte. Je serais un peu dans la merde si j’avais à me battre avec les autres zouaves à mains nues. Une blonde tentait de l’amadouer de loin, je crois que c’était la moins courageuse de tous. Je pouvais la comprendre, dans un sens. L’endroit n’incitait pas à se sentir chez soi. Mais évidemment, un chat reste un chat, on a beau les appeler, ils ne viennent jamais aussi facilement. Liana échoue tout aussi bien. Il en va de même pour l’autre blonde, et je sens que c’est mon tour. J’essaie d’arriver à hauteur du chat à pas de loup, sans qu’il se méfie, je finis par lui sauter dessus, en espérant être plus rapide que lui. J’étais à deux doigts, vraiment. Mais le chat avait été plus rapide que moi. Évidemment. « Désolée Jensen. Faut pas perdre espoir, tout le monde n’a pas encore tenté de le choper ! » je me tournais vers la rouquine. Pour une fois, je ne lui lançais pas un regard noir, ça ressemblait plus à de l’encouragement. Je ne voulais vraiment pas me retrouver seule au milieu d’un groupe de pro-olympiens. « Tu peux le faire ! » j’essayais de me convaincre moi aussi au passage.

énergie; 25.
résumé; Silo tente d'attraper le chat de manière plus directe en voyant que les essais des autres ne donnent rien, mais échoue aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 286
Points d'expériences : 913

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: petite fille de Vénus et Mars
Niveau: 9
Les pouvoirs: Manipulation de la peur - persuasion - amplification/annihilation de sentiment
Voir le profil de l'utilisateur




Colombe St Pierre
relentless dove ❄ 1ère cohorte
Lun 25 Jan - 14:23
Tu suivais les autres, restant toujours le plus près possible d’Azuré. Ok, elle était plus âgée que toi, ça aurait dû être l’inverse, mais tu n’y pouvais rien, elle était tellement plus fragile que toi. *Ouais, surtout qu’en plus d’une maison totalement mal rangée, poussiéreuse et recouverte de sang, on était entourait de personne qu’elle ne connaissait pas.* Bon, ça ne t’aurait pas dérangé de laisser une personne se débrouiller toute seule, mais Azzura, tu l’aimais bien, elle avait ce calme qui parvenait à t’apaiser et à te faire passer un bon moment. Et dire que la première fois où tu lui avait vraiment parlé, c’était pour la forcer de sortir de chez elle avec, s’il le fallait, un bon coup de pied au derrière. Bref, tu gardais un oeil sur elle quand tu vis le premier étage. Heureusement que tu ne craignais pas la vue du sang, sinon tu aurais fait une syncope. D’ailleurs ta coéquipière était devenu bien blanche. Et le hurlement qui retenti la bouleversa tellement que je cru un instant qu’elle allait pleurer :  « Hey, Azz’, t’inquiète, il va rien t’arriver. Je suis pratiquement sûre qu’on est dans un rêve où tout semble réel, tu en as déjà entendu parlé, non ? Mais ce n’est pas réel, et si jamais on meurt, on se réveillera tranquillement chez nous… Et de toute façon, je ne laisserais rien t’arriver. » Pour le rêve, tu n’étais vraiment pas sûre de ton coup, mais c’était la seule explication que tu avais trouvé et qui était un tant soit peu rassurante. Par contre, autant tu aimais Azzura, autant les autres, tu ne les connaissais pas, alors tu ne serais jamais allé leur promettre de tout faire pour les aider. O.K, vous aviez plus chance de vous en sortir à plusieurs, mais vous ne saviez pas ce qui pouvait se passer. Enfin, si ça pouvait rassurer Azzura, tu pris ton air le plus sérieux avant d’hocher la tête. Oui, tu feras tout pour sauver des inconnus…

Bref, une fois dans la pièce, dans un bazar assez phénoménal, même pour toi, tu fus surprise par l’arrivée d’un chat, et la seule chose à laquelle tu pensas, c’était que tu n’aurais pas aimé être à sa place. Et voilà qu’on devait l’attraper. Tu manquais de lever les yeux aux ciel en entendant une des brunes (Liana) vous ordonner de ne pas lui faire de mal. De toute façon, même si vous vouliez lui faire du mal, il fallait d’abord l’attraper. Et tout le monde avait échoué, pour le moment. Un sourire ironique apparut sur ton visage lorsque la dernière à avoir essayé (Siloë), se mit à t’encourager. Vu que tu ne la connaissait pas et qu’elle non plus ne te connaissais pas, tu trouvais ça inutile. Mais bon… T’approchant de l’endroit où le chat était caché, tu te mis à quatre pattes pour essayer de croiser le regard du chat. Peut-être que la persuasion marchait aussi sur les animaux. Mais dès que tu commenças à parler, tu sus que ton pouvoir ne voulait pas s’activer. Enfin, tu continua dans ta foulée, de toute façon, tu n’avais pas envie de te jeter sur le chat pour recevoir un coup de griffe. « Minou, minou, viens ici, tu vas voir, on va t’aider… » Disons que tu n'as pas été très surprise de voir que tu avais échoué. Te tournant vers Siloë, tu ajoutais : « Autant pour ton vote de confiance… ».

points d'énergie : 35

résumé : Colombe rassure Azzura, regarde les autres faire, essaie à son tour et échoue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 14 Fév - 22:13

Bon, tout ceci commençait rapidement à me mettre sur les nerfs, je grognais de rage et de frustration. Portant un regard furieux sur mes camarades de galères, ils ne m'ont rien fait certes mais avec leurs paroles mielleuses, provocations et autres conneries, ça venait rapidement à taper sur le système. En vrai, c'est ce chat qui m'énerve au plus haut point mais vu que je ne peux pas le buter, enfin je crois ? Et bien, il faut bien que je porte ma frustration sur quelqu'un nan ? Je croisais les bras, en serrant ceux ci afin d'essayer de me calmer et de ne pas tout bousille dans cette pièce. J'observais les tentatives de tout le monde pour essayer d'attraper ce putain de chat, je secouais la tête en voyant que rien ne marchait. Et qu'il continuait à se foutre de notre gueule, ça en était de trop, du coup, je me mets à frapper le meuble derrière lequel il est caché pour qu'il en sorte rapidement. Une fois qu'il pris peur, et voulus se barrer en courant, je sautais afin de l'attraper au passage. Mais à la place, vu que le chat était trop rapide, je me suis pris le sol de pleine face, foutrement énerver, " AAAAAAAAAAAAAAAHH ... Bordel de chat de merde, si je pouvais te cramer avec toute cette baraque ... 'chier ... " , je serrais les poings en me relevant avant de frapper le premier mûr que je rencontre, pétant un morceau du mur mais surtout en faisant saigner ma main mais qu'importe, la douleur me calmera au moins.


Points d'énergie : 55 points d'énergie.
Résumé : Jensen essaye d'attraper le chat.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I.03 Mini-quête: Le manoir des secrets.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux
» Idée de mini jeux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: A la découverte du monde :: Le Monde-
Sauter vers: