Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les Bungalows Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I-3.2 Phantasm party. [GREC] - Terminé.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 0:57
Bon j’avoue, j’étais un peu en retard. J’étais partie en ville pour tenter de trouver un truc à Rhéa, mais je n’avais rien trouvé d’intéressant. Je pense que j’allais lui sortir l’excuse du « j’ai commandé sur Internet, mais le colis n’est pas encore arrivé, je te donne ton cadeau dès que je l’ai ». Bref, résultat des courses, j’avais un peu perdu du temps pour rien. J’avais même pas trouvé de quoi m’habiller pour la soirée. Même si j’avais une idée, genre une solution de secours. Je m’étais d’abord dit que je n’allais pas l’utiliser, mais quand il n’y a pas le choix, il n’y a pas le choix. Uniforme sexy ? Je viendrais en tenue d’Eve. C’était pas un uniforme, mais l’idée était là, Rhéa verrait bien que j’avais fait un effort pour coller au thème. Et non seulement je collais au thème, mais je restais moi-même !

Je crois que j’arrivais bien après tout le monde à la fête. À vrai dire, les conneries avaient déjà commencé, et j’étais un peu déçue de ne pas y avoir participé. D’où on ne m’attendait pas, d’ailleurs ? Ils ont dû se dire que je passerais la nuit avec mon plan cul de la semaine. « Moi aussi j’ai une annonce à faire les gens. Non seulement on va faire un action ou vérité sans vérité, mais je vais aussi pimenter un peu le jeu ! » Un sourire malsain se dessinait sur mes lèvres. Je m’approchais du nouveau couple censé réaliser le baiser. Ceren m’avait devancée, il n’avait pas hésité avant de galocher Kain. Je plaçais mes mains sur leurs épaules. « Et maintenant, vous refaites pareil, mais en un peu plus intense, les gars. » Pour une fois que je pouvais me servir de ma frénésie sexuelle pour m’amuser. Je me tournais vers le public, et touchais un maximum d’invités. Une fête d’Aphrodite ne ressemblait pas à une fête d’Aphrodite s’il n’y avait pas du sexe dans l’air – et si ça ne terminait pas en espèce de grosse orgie. Galopant à travers la salle, je jouais à loup avec tout le monde. Après Ceren et Nevh, j’attrapais Rhéa. Un gros câlin de sœur pour lui souhaiter son anniversaire et lui donner l’envie de baiser n’importe qui. J’allais voir Camden juste après. « Oh on est assortis ! T’as vu, on est couple de costume ! » et comme pour lui dire bonjour, je lui fourrais une main au paquet, la frénésie passait encore mieux par là. La main qui avait servi à toucher les boules de Camden se plaça ensuite sur la joue de Liana. Elle n’échapperait pas aux réjouissances. Annabeth, Shâal, Liam, Nico, Kaedan, Cassandra, Layton. Je courais tellement de partout que je ne me rappelle plus qui je touchais. Tous sans exception. L’alcool tout seul ne suffisait pas à rendre une fête réussie. Il fallait Jelly pour atteindre la perfection. Je me servais un verre de vodka et le levais, comme si j’allais porter un toast. « Et maintenant, tous à poil ! » Puis je bus cul-sex.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 122
Localisation : Colonie Sang-Mêlé.
Points d'expériences : 901

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Arès
Niveau: 6
Les pouvoirs: Dolorokinésie + Manipulation et création de la violence
Voir le profil de l'utilisateur




Cassandra A. Hart
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 25 Jan - 1:14
      J'avais déjà bu. Énormément. Le Before des Arès, ça regroupait autant d'alcool que dans un festival. Je tenais grâce au ciel, très bien l'alcool.. Et Heureusement car il fallait m'apprêter à faire ce que j'allais faire : Aller à la fête d'une fille d'Aphrodite. Mon avis sur elle ? Sans commentaire, je voulais juste m'éclater et puis tout le monde y était. Je mettais alors ma tenue.. J'aimais le sport, et quoi de plus sexy et fantasmagorique qu'une Pom-Pom-girl ? Jupe courte, cheveux raides et bien sûr pompons! Je m'avançais alors près du Bungalow déjà bien animé, j'étais déjà un léger coup.. Accompagnée d'un ou deux frères et sœurs je débarque avec pour seul présent de l'alcool. Quoi ? On était pas là pour pour se faire apprécier de Rhéa mais pour passer une bonne soirée.. Autant maximiser les chance en ramenant de quoi en passer une encore meilleure. Fallait avouer que tout ça était nouveau pour moi, le célibat, la fête.. J'étais un peu anxieuse et je sentais que je n'étais pas vraiment à ma place.. Et puis quelques secondes plus je prenais un verre et j'oubliais cette appréhension. Voyant au loin Camden s'écrouler sur le bar, je faisais partie des premières à le tenir quand l'autre le faisait boire. Il était bien foutu, il fallait le dire.. Mais ça n'en restait pas moins un emmerdeur. " Bah alors, t'as pas l'air en forme Raslow. " Une belle entrée en matière quoi.

Mais il fallait conclure comme il se devant.. "Oh mais mon pauv' chou.. Tu n'es pas le thème. La feuille ça ne fait pas partie du déguisement initial. "Tandis que d'autres faisaient un action ou vérité.. J'avais mon gage tout trouvé. Arrachant la feuille de vigne de Camden, je laissais apparaître sa véritable tenue d'Adam.. Comme ayant triomphé d'un dragon, je soulevais la feuille.. Même en soirée, je n'oubliais qui il était. Et puis un chérubin sorti de la forêt lointaine d'un film porno venait d’apparaître : Jelly. Elle me touchait alors et j'avais .. Une irrépressible envie de coucher avec n'importe qui. C'était déjà pas facile d'être célibataire en ce moment, je voulais paraître forte et indépendante.. Mais là à cet instant j'en avais clairement plus rien à cirer, je voulais un corps bien bâti qui puisse me maîtriser.. et malheureusement le dernier que j'avais en tête et le plus proche était celui de Camden. Grimpant sur le bar (donc sur lui) sans comprendre pourquoi.. Je me pencha sur lui pour l'embrasser à pleine bouche. Pas le petit baiser prude, non celui empli de désir sexuel. Intérieurement je me tabassais moi-même, mais rien ne changeait, c'était comme ça.. Balançant mes Pompons sur les côtés, je lâchais d'une voix plus que troublante pour moi même : " Ce soir je vais te mener la vie dure Raslow.. Mais d'une façon bien différente."

 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 476
Points d'expériences : 1178

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Héphaïstos
Niveau: 11
Les pouvoirs: mimétisme métallique et compréhension instantanée
Voir le profil de l'utilisateur




Kaedan J. Stevens
smoking blacksmith ▲ membre de la quatrième phalange
Lun 25 Jan - 2:25
Ok, on pouvait dire qu’j’avais décidé de squatter le bar pendant un p’tit moment. Après tout, c’était pas comme si j’avais mieux à faire. Nan, j’avais commencé par une canette de bière, puis une deuxième, pendant que les autres arrivaient au fur et à mesure dans des costumes qui leur allaient assez bien, j’devais bien avouer. Mais rien à faire, j’me faisais trop chier. La bière, c’était naze. Et mme la moitié d’la bouteille de vodka m’avait pas aidé. Ok, j’avais voulu m’tenir, mais si c’était pour m’faire chier, ça servait à rien. Si elle m’avait vu comme ça, Shay, m’aurait foutue une bonne raclée et ordonner de m’bouger l’cul. Mais elle était plus là. Alors p’tain, qu’elle sorte de ma tête. Et pour ça, j’connaissais le meilleur remède : le whisky.. Bref, prenant la bouteille qui se trouvait sur l’bar, j’me tournais vers l’entrée pour avoir la meilleure vue possible sur les arrivées, tout en prenant quelques gorgées direct dans la bouteille. Et j’faillis m’étouffer en voyant Camden ramener… Nico. Ouais, j’avoue, j’avais pas étonné d’voir qu’il était pas d’la partie, l’monde et le fils d’Hadès, ça faisait deux. Après avoir bu une dernière une dernière gorgée, j’m’approchais du fils d’Hadès qui venait juste de retirer sa couche avec un air horrifié. « T’inquiète même avec ça, t’es sexy, franchement, t’es vraiment foutu comme il faut. » Sérieusement, fin et musclé, tout en force, j’adorais. Bref, après avoir bu une gorgée, j’lui tendais la bouteille : « Whisky ? Tu devrais, ça fait un bien fou… quoique l’réveil peut être douloureux… »

J’ai pas vraiment eu l’temps d’approfondir sur l’alcool que Jelly se pointa… à poil. J’explosais d’rire. Elle, elle avait pas froid aux yeux. Intrigué, j’la regardais faire… on va dire son p’tit show, où elle touchait tout l’monde, et où elle finissait en nous ordonnant de nous mettre tous à poil. Ca, ça n’me dérangeait pas du tout. Mais j’avais pas envie d’faire que ça. Pourquoi ? L’alcool, l’pouvoir de Jelly, l’envie ? P’t-être tout ça à la fois. Bref, prenant une nouvelle gorgée, j’pris la main de Nico. « Viens, j’ai un truc à t’montrer », avant d’lui faire un clin d’oeil et de l’emmener vers une chaise. Avec un sourire du gars tout content de c’qu’il allait faire, j’le poussais pour le forcer de s’asseoir. Puis, j’retirais mon t-shirt et alors j’effectuais une véritable lapdance sur Nico, retirant peu à peu tous les vêtements qui nous recouvraient. Finalement, on se retrouvait tout les deux en tenue d’Adam et j’finis mon p’tit numéro en embrassant Nico. Un vrai baiser, qui duras assez longtemps pour m’satisfaire… pendant un moment. Me relevant, j’regardais Nico en appréciant ce que j’avais devant moi. « Oui, vraiment, un corps parfait…. » Puis j’m’enfilais plusieurs gorgées de whisky, avant d’me mettre à danser comme un malade sur place. Vraiment, j’avais bien fait d’venir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 563
Points d'expériences : 3645

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Hermès
Niveau: 16
Les pouvoirs: Invisibilité, intangibilité, aurirurgie
Voir le profil de l'utilisateur




Camden A. Raslow
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 25 Jan - 2:34
22 août -

Camden regardait fièrement l'assemblée qui le regardait avec des yeux ronds, sûrement impressionnée par la beauté de son uniforme d'Adam et la grosseur de sa... feuille de vigne. Il dévoilait toutes ses dents blanches, adressant un clin d’œil à sa jumelle qui avait l'air étrangement désespérée. En même temps, toute la colonie avait l'habitude du phénomène Camden, depuis qu'il les avait rejoint. Le brun perdit rapidement son sourire quand le regard de Rhéa le fusilla sur place, elle s'approcha de lui, comme une furie, ordonnant aux autres de le plaquer sur le bar. Par défense, il cria à pleine gorge, « NON, LACHEZ MOI ! LIANA ! ». Camden se débattait jusqu'à ce que la blondasse utilise son pouvoir de Séduction sur lui. Il finit par se calmer, admirant cet ange hyper sexy qui le faisait boire un cercueil, entre autre, de l'alcool mélangé, un cocktail explosif. Il ne comprenait pas ce qui se passait, c'était littéralement la java dans sa tête. Le décor se tordait, des filles se pressaient autour de lui, c'était le paradis ?

Il voulut se redresser, mais sa tête lui tournait trop. Il eut juste le temps d’apercevoir Jelly qui se ramenait comme un fleur pour lui tripoter les noix. D'un coup, il eut une soudain et puissante envie de coucher avec une fille. C'était tellement violent qu'il en devenait agité. Son regard ne savait plus sur qui se poser ; Rhéa, Jelly... CASSANDRA ? Entre la fille d'Aphrodite qui avait eu le culot d'utiliser sa séduction sur lui, entre sa sœur qui était une bombasse possédant la frénésie sexuelle et qui avait débuté le jeu ET Cassy qui était tout simplement à tomber... Il ne savait plus où donner de la tête, il devenait FOU. Fou d'envie, il allait exploser ! Puis Cassy fit quelque chose qui l'étonnait, l'impressionnait, le déstabilisait, mais en même temps, l'ensorcelait littéralement. Elle lui sauta dessus, l'embrassant avec une fougue réciproque. En plus, dans l'état ou il était, il n'avait même pas remarqué qu'il avait perdu sa feuille, de toute manière elle n'aurait pas tenue longtemps, il en aurait même craqué son slip. Répondant à son baiser, il lui aussi, dans un souffle. « J'ai hâte de voir ça, Baby Warrior. » Puis voilà, il se fichait des autres qui pouvaient être choqués de leur présence sur le bar ou des remarques tel que : Hey les gens, y en a deux qui baises sur le bar ! De toute façon, tout le monde avait l'air d'être dans le même était qu'eux. Cette soirée était sauvage, frénétique, sexuelle ! Les grecs étaient partis loin. Lui, Camden, il n'avait de yeux que pour les gros boobs de Cassy, explorant le reste, la déshabillant par la même occasion. Hasta la vista baby.

code by sixty


_________________
We don't have to worry about nothing. Cause we got the fire, and we're burning one hell of a something. They gonna see us from outer space. Light it up, like we're the stars of the human race

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 11:22
C'était un cauchemar … un putain de cauchemar … Mais voyons, un enfant d'Hadès ne devrait avoir peur de rien, non ? Je vous en foutrais des enfants d'Hadès ! Retrouvez vous à moitié à poil … non, pire, en couche et avec un maquillage outrancier au milieu d'une fête de débauchés et là on en reparlera ! J'étais littéralement, sous le choc du réveil après que Camden m'ait chloroformé, en train de faire une crise de panique, dans mon coin. D'ailleurs en parlant de ce con … j'allais le buter, j'allais juste le buter. Même camp ou pas je n'en avais plus rien à foutre ! J'allais répandre ses viscères sur le sol même de ce bungalow ou alors lui couper les couilles … à voir … mais il allait me le payer cet enfoiré pour cette situation délicate dans laquelle il venait de me plonger. Mais pour le moment je devais affronter ma propre peur, toujours tremblotant, recroquevillé sur moi même alors que je cachais inutilement mon visage alors que c'était pire car j'attirais l'attention de cette manière. J'aurais pu me téléporter mais cela aurait été pire, on en reparlerait encore longtemps et ça finirait de me ridiculiser totalement. Alors forcément, quand Nevh se pointa, un verre de punch à la main qu'il me tendait, mon premier réflexe fut de l'attraper au plus vite et de le siffler cul sec ! Je n'étais pas forcément un amateur d'alcool, j'en buvais de temps en temps depuis que j'avais compris que j'étais dans un mode de vie qui faisait que je n'avais pas à attendre un quelconque âge légal, mais généralement je préférais garder l'esprit clair. Or en cet instant précis cela semblait tout de même être la meilleure solution pour, à défaut de me sortir de cette situation, m'aider à l'oublier ! Je n'eus pas le temps de le remercier que celui ci était déjà partit, allant rouler une galoche à un autre mec de l'assemblée.

Peu de temps après ce fut au tour de Kaedan de s'approcher de moi … merde … pour le coup il s'agissait de quelqu'un de « proche » et même si j'étais heureux de voir un visage amical, l'idée qu'il me voit ainsi ne m'enchantais pas réellement. Cela dit je pouvais plus y faire grand chose alors je quittais ma position foetale, m'adossant au mur d'un air usé, portant mon regard sur le sien. Ses paroles par contre me prirent un peu … au dépourvu … j'avais du mal à savoir si il venait de blaguer juste histoire de me rassurer ou si c'était un vrai compliment ? Auquel cas j'allais sans doute devenir écarlate, pas vraiment habitué aux compliments de figures masculines qui me mettaient toujours très mal à l'aise. Mais je ne cherchais pas à comprendre, car quand il me tendit la bouteille de whisky je l'attrapais sans hésitation, avalant de nombreuse gorgées comme un bébé le ferait avec son biberon avant de l'éloigner de mes lèvres, crachant mes poumons face à ma trop grande hâte avec cet alcool avant de lui retendre la bouteille, les yeux baissés « Mer … merci … » Pour le whisky et … le compliment. Mais je n'eus pas le temps d'approfondir qu'une nouvelle tornade débarqua dans ce bungalow, jeune fille totalement à poil qui sautillait partout en touchant tout le monde. Je la regardais avec de grands yeux ronds. Étaient elles sérieuse ? Très certainement, plus que je l'imaginais même avant qu'elle ne pose sa main sur moi … sentant d'un coup mon esprit se brouiller suite à un besoin dévorant de … de … disons simplement que quand Kaedan me tandis sa main je ne réfléchis pas vraiment, l'attrapant et le suivant jusqu'à cette chaise sur laquelle il me poussa de force commençant à se déshabiller et à commencer une danse langoureuse sur mes genoux. J'aurais dû être gêné comme jamais, la logique aurait voulu que cette fois je pète mon câble et décide de quitter ce lieu avec fracas … mais non, je n'avais qu'une envie et elle n'était pas chaste du tout, comme le prouvait ce qui se passait dans mon boxer noir. Le fils d'Héphaïstos continuait de se déhancher, retirant une nouvelle couche à chaque fois jusqu'à se retrouver complètement nu sur moi et de me retirer mon sous vêtement, m'embrassant langoureusement, baiser que je rendais avec un désir bestiale. Quand il se redressa, me complimentant à nouveau, mon esprit ne fit qu'un tour, ou plutôt ma libido et très vite je me levais, me jetant sur lui, lui volant un nouveau baiser sulfureux avant de voler sa bouteille dont j'avalais de nouvelle gorgées, collant son bassin contre le mien en passant ma main libre sur ses fesses. « Redis le moi … »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 12:18
22 août - Un foutu cauchemar, je pense sincèrement que ma place serait partout sauf ici.  Je veux dire, déjà j’ai vraiment envie de buter mon jumeau, je veux dire mais putain, moi qui croyait qu’il n’était pas invité, il se ramène avec une foutue feuille de vigne pour tout déguisement.  Je vous jure qu’on ne vient pas du même moule, Hermès s’est trompé, c’est pas possible ce n’est pas mon frère. Autant dire qu’avec les évènements, je suis en train de paniquer j’ai complètement oublié Shaal sous la table, je me suis redressée d’un bond, m’approchant du lieu ou on est en train de saouler Cam… Bordel Hunter, viens là, j’ai besoin de toi, sinon je vais commettre un meurtre… La cerise sur le gâteau ? Non ce n’est pas Rhéa qui propose un action vérité, non ça je m’en fiche c’est l’arrivée de Jelly… Complètement à poil. Non je ne veux pas voir ça, sérieusement. J’ai vu assez d’horreurs pendant mes précédents combats. Et là voilà qui met la main au paquet de mon frère. Putain non,  non, non, barre toi de là Liana, me souffle mon esprit. C’est alors qu’elle s’approche de moi et autant dire que je la fusille du regard, j’ai un mouvement de recul quand elle me pose la main sur la joue. La même qui a touché le service trois pièce de Camden. C'est dégueu ! «  Je vais te buter Jelly… » Mais soudain, j’ai juste envie de … Et merde, foutue frénésie sexuelle. Je n’ai pas le temps de voir que mon frère se retrouve complètement à poil, une fille d’Aphrodite couchée sur lui, même si ca pourrait me donner une putain de nausée et me donner des envies de devenir bonne sœur. Non au lieu de ça, je me terre dans un coin, à l’autre bout des festivités, ou plutôt des fesses-tivités… Pourquoi ? Parce que j’ai une irrépressible envie de m’envoyer en l’air, ca m’obsède, là maintenant tout de suite. Sauf qu’Hunter n’est pas là et que dans l’état ou je suis, je serai capable de me jeter sur n’importe qui. Putain de merde. Roulée en boule dans mon coin, la tête entre les genoux, je prend de grandes respirations. La soirée devient un baisodrome, une orgie qui ferait pâlir d’envie nos ancêtres grecques et leurs foutues dyonisades… Je sens que demain, je vais avoir envie de buter des gens. « Putain Hunter, viens me sauver… » Quoique si jamais il débarque dans la pièce à cause du putain de pouvoir de sa putain de sœur, je suis capable de me jeter dessus et finir par forniquer à deux pas de mon frère. Non, tout sauf ça. Oui, la soirée part complètement en couilles, on peut le dire.


code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 17:32
“.”
D
Ouiii des cigarettes ! Layton ouvrit délicatement le paquet que lui avait confié Ceren et attrapa une clope entre ses lèvres. Il fumait pas souvent, même jamais, seulement il aimait bien en soirée. Ça faisait un peu calumet de la paix. À ces cotés, Ceren et Kain s'embrassèrent, mais le fils de Déimos ne relevait pas, concentrer sur la flamme qu'il venait d'allumer. En tant normal, il serait sorti pour fumer. Et d'ailleurs, c'était justement ce qu'il s'apprêtait à faire. Alors pourquoi restait-il assis, là, à loucher sur sa clope allumée ? Le brun ne pouvait pas faire le moindre geste, soudainement empli d'une flemme phénoménale, admirant le bout rouge qui s’éliminait à chaque taf.
Layton sentit une main se poser sur sa peau, alors qu'il divaguait seul, dans son coin. Il remua sur son tabouret, avec l'impression de se sentir à l'étroit dans son pantalon. Premier réflexe : baisser ses yeux vers sa braguette. ARG, Popole était au garde à vous ! Pourquoi ? Comment ? Presque automatiquement, il plaqua ses mains sur son entre-jambe, lâchant sa cigarette dans la plante la plus proche. Qui avait osé lui faire ça ? Le jeune homme se leva d'un coup, puis chancela. Pourtant il n'avait pas beaucoup bus ? Était-il chooté ? Encore un coup de Kain ça. Il se précipita sur la piste, évitant les gens presque nus qui se trémoussaient, ne surtout pas les toucher. Le fils de Déimos avait besoin d'air, d'une douche glaciale surtout. Soudain, en plein milieu de la piste, le sol se déroba sous ses pieds. En tombant, il voulu se rattraper à la première chose qu'il trouvait sous la main; Le soutien-lolo d'une brune, Liana, c'est ça ?

« Connasse, Jelly... »


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 476
Points d'expériences : 1178

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Héphaïstos
Niveau: 11
Les pouvoirs: mimétisme métallique et compréhension instantanée
Voir le profil de l'utilisateur




Kaedan J. Stevens
smoking blacksmith ▲ membre de la quatrième phalange
Lun 25 Jan - 19:39
S’il y a une chose à dire sur la soirée, c’était qu’elle partait complètement en live. Pas que ça m’dérange, vu que depuis peu, il m’en fallait beaucoup pour qu’je m’éclate, et là, finalement, c’était bien parti. Dire qu’a l’origine, j’venais que pour l’alcool. D’ailleurs, avec Nico, on avait pratiquement vidé la bouteille, c’était fou comment ça partait vite c’te merde. Enfin, pendant qu’j’effectuais ma lapdance au rythme d’la musique, j’en avais rien à foutre de l’alcool, j’regardais juste Nico, remarquant grâce à son entre-jambe qu’j’le laissait pas indifférent. Mmmh, c’était cool, ça. Enfin, pas autant qu’le baiser qu’on a échangé. Sérieux, qui aurait cru qu’le fils d’Hadès, que j’avais jamais vu en couple, embrassait aussi bien ? J’lui lançait un regard étonné quand il se jeta pratiquement sur moi pour m’embrasser à nouveau. Là, pour l’coup, j’étais surpris… mais hyper ravi. Et en plus, il embrassait comme un dieu. Ce fut même trop court, franchement, j’faillis râler quand il pris ma bouteille. ‘Fin, faillis parce qu’il attaquait fort, l’fils d’Hadès. Collé à Nico, c’était maintenant mon entre-jambe qui trahissait mon désir. M’collant un peu plus à son p’tain de corps sublime, j’pris la bouteille, la finissant avant d’la jeter par terre. Puis, j’me mis à caresser son dos, m’attardant sur les hanches pour finir sur ses fesses justes parfaites. « Tu veux qu’je redise quoi ? Que t’as un corps parfait ? » J’avais chuchoté à son oreille, avant de rapprocher mon visage du sien et d’finir par un autre baisé, qui dura vachement plus longtemps qu’les précédents. « T’as un corps sublime… » Et là j’maudis Jelly et son pouvoir, parce qu’h’avais qu’une seule envie : emmener Nico loin d’là et finir notre discussion et vu comment elle était partie, il allait nous falloir un lit ou un truc dans l’genre.

Alors que j’étais en train d’me demander où est-ce que l’on pourrais finir la nuit si elle continuait comme ça, et sûrement pas chez les Hépha’, j’avais des frangins qu’avaient p’t-être pas envie d’connaître ma vie sexuelle, j’entendis la musique de Beyoncé, « I’m a single ladies ». Sérieux, elle existait encore c’te chanson ? ‘Fin, ça m’donnait une idée. Prenant une gorgé de la bouteille de Vodka que j’venais d’choper sur une des tables du bungalow, j’la laissait à Nico avant d’monter sur une autre table qui avait l’air assez solide pour supporter mon poids et où il y avait pas grand chose et j’arrivais à temps pour le refrain sur lequel j’effectuais les mouvements du clip, pas trop mal, j’dois bien dire. Bon, par contre, j’crois que j’m’étais un peu emporté et que j’m’étais mis à chanter, c’qui avait dû être un vrai supplice pour les autres -moi, j’en avais rein à faire, j’m’en rendais pas compte- puis j’finis ma prestation, devinez comment ? En buvant deux trois gorgées d’vodka avant d’lever ma bouteille : « Ceci était un message à l’intention d’Nico. » Puis, tout fier d’moi, j’me tournais vers les autres, parce que c’était pas marrant si ça finissait à chacun reste dans son coin -j’cherchais pas à faire une orgie, mais c’était quand même une fête et j’avais quand même un peu pitié pour Rhéa qu’on anniv’ finisse sans jeux- même si j’avais qu’une envie, c’était d’rejoindre Nico, j’lançais quand même un « Cap ou pas cap d’danser sur la prochaines chanson ? » Puis, j’rejoignis Nico, j’avoue que j’attendais qu’ça, m’collant à lui, dessinant l’contour de son torse avec un air goguenard : « Alors, t’as apprécié m’a p'tite presta’ ? » J’le dévorait des yeux, ne pouvant cacher l’désir qu’il m’inspirai. Bah ouais, tout nu, c’était difficile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 628
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Lun 25 Jan - 19:46
      22 août 2015

" Douze ans, trois quart Ceren! Nuance! " Souriant de toutes mes dents, je m'apprêtais à applaudir comme une collégienne quand je les avais vu s'embrasser! Tout allait s'enchaîner vite, on allait monter crescendo, c'est comme ça à chaque bonne soirée.. Mais Jelly était là. En même temps c'était ma sœur. Très vite elle m’irritait, peut-être parce que c'était ma soirée et qu'elle voulait se rendre importante, peut-être aussi parce qu'elle n'avait même pas eu le respect de me le souhaiter ni de m'apporter quoi que se soit. Quand je la voyais débarquer et faire son tour de manège, tout retomba dans ma tête. Ça allait être fichu. Elle allait foutre en l'air mon anniversaire juste pour son putain d’ego surdimensionné (et c'est moi qui dis ça). Oswin me manquait à ce moment précis. Même son regard suffisant, même ces remarques acerbes.. Elle aurait eu plus de tact et puis on s'offrait toujours de beaux cadeaux.. Notre façon d'enterrer encore une hache de guerre. Par contre une chose était sûre, j'aimais mes sœurs de la même intensité, mais pas de la même façon. Sa tape m'avait créer un accès de désir oui, pendant un quelques secondes. J'avais très vite évacuer le trop plein de phéromones qui m'entourait. Certes il restait un moi un désir, un  chamboulement, mais ça se transformait surtout en intérêt avancé pour un certain gars. Je cherchais alors Layton des yeux.. Pour mieux le trouver pendu sur la poitrine de Liana. Ok, c'était la goutte.

J'étais énervée, pas le petit énervement, non.. La rage. Mais je cachais ça derrière un sourire. J'applaudissais alors, c'est vrai, quel spectacle. " Bravo Jelly.. Félicitation je dirais même, et quel magnifique présent! Se serait dommage que tu n'en profites pas un maximum, alors accepte ce modeste cadeau de ma part. " Je concentrais alors toute cette masse de phéromone sexuelle sur elle. Elle devenait l'objet de toute tentation.. Quelle chance, elle allait profiter et déguster. Ça allait être violent je pense. M'éloignant d'elle, je la laissais à son sort.. Même si au fond je savais qu'elle allait aimer en fait. Que voulez-vous, je ne pouvais pas entièrement être une salope avec ma sœur, juste un peu ça suffisait. "Je prends un peu l'air, profitez bien mes p'tits loups. " Autant ne pas foutre en l'air l'ambiance. Sortant et marchant un peu vers la forêt qui arborait le bungalow, j'étais au bord de l'explosion.. Vous voyez cette colère, celle qui remonte jusque dans vos joues, celle qui compresse vos yeux jusqu'à vous en faire pleurer. Le pire c'est que ce n'était pas entièrement la faute de Jelly, j'étais juste.. Perdue. Un demi-dieu qui disparaît, il ne faut pas se faire d'illusion, c'est sûrement la mort qui là attendu. Et je n'avais rien dis face à la disparition d'Oswin. Pas une larme, pas une discussion à ce sujet. C'était la première à m'avoir "soutenue", à avoir été ma famille et.. elle n'était pas là pour la première fois à mon anniversaire. Ajoutez à ça ma connerie sans borne d'avoir cru que Layton pouvait bien se comporter pendant une soirée! Bon je parlais surtout à cause de la jalousie qui avait remplacé le désir sexuel.. Ça allait retomber, il fallait que je souffle seule.

Spoiler:
 



 



_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 20:55
“.”
J
ay s'était tenu à carreau tout les soirées, au fond de la salle. Il avait commencé à boire une bouteille de Tequilla, vidée presque de moitié. La soirée était sympathique, du moins au début. Le fils d'Arès avait débarqué en tenue sexy comme demandé, torse nu, un shorte rouge sang et des cornes de diable sur la tête. Par la suite, il avait dansé avec une brune, puisqu'il préférait éviter les blondes et les rousses pendant un moment. Le souvenir d'Oswin était encore trop présent, pourtant il était là pour se changer les idées, guérir. Jelly apparut pour provoquer un véritable désastre, une orgie en plein anniversaire. Le brun avait été touché, mais par déception, il n'avait rien ressenti. Il était même tenté de demander une double dose.

Le guerrier choisit donc de jouer le jeu, il attrapa la première fille pour l'embrasser, puis une deuxième. Rhéa réagit vite contre Jelly, elle utilisa l'un de ses pouvoirs. Là encore, il ne fut pas plus attirés, alors que tout la salle était subitement concentré par les phéromones que dégageaient la blonde. En s'approchant du groupe, il tomba sur Liana. Jay l'avait presque zappé celle-là, elle était plutôt sexy avait ses cheveux sombres et sa peau mâte. La prenant par les hanches, il l'embrassa d'un baiser fougueux, puis il s'écarta pour visualiser sa prochaine victime. Rien de mieux que le sexe pour oublier l'espace d'une soirée, tout ses problèmes les plus douloureux.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 20:55
22 août - Je restais dans mon coin, tranquillement avec un verre de champagne en main. Mon déguisement de pompier m'allait comme un gant dommage que Scar ne soit pas là pour voir ... puis façon qu'est ce que ca aurait changer hein ? Je haussais des épaules en me disant qu'il fallait vraiment que je mette la main sur elle afin que je lui avoue ce que je ressens. Bref, je ne suis pas là pour déprimer mais faire la fête, je suis donc aller sur la piste de danse pour me défouler un peu et penser à rien. Je saluais les personnes qui venaient vers moi et discutait un peu avec les connaissances que j'ai au camp. Après ça, je remarquais que l'ambiance changea littérallement et que ça commençait à partir un peu en vrille. Je ne compennais pas ce qui se passait et pourquoi tout le monde allait aussi loin. Du coup, je suis aller récuperer de quoi manger et boire, et je suis aller à l'ext3rieur devant le bungalow afin de déguster cela au calme et à la pleine lune. En vrai, je ne suis pas totalement dans mon assiette, moi qui d'habitude, je suis la joie de vivre incarner, la bonne humeur, la positivité. Mouais, je m'auto gache un peu la soirée mais aprés ce petit bol d'air , je me promets de retourner à la fête pour en profiter un max et ne pas oublier de donner son cadeau à Rhéa, après tout c'est la Reine de la fête, je ne dois pas la décevoir.



code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 21:12
Phantasm Party

Hunter & les Grecs

Putain j’étais vraiment à la bourre là. Quel con alors. J’étais parti à Nysa m’entrainer quelques heures seulement et comme un abruti je n’avais pas fait attention à l’heure si bien qu’à présent, la fête avait probablement commencé sans moi. Rapidement, j’avais pris une douche et m’étais hâter d’enfiler mon costume d’agent de forces spéciales. J’étais habillé tout de noir, portant même un gilet pare-balle comme on en voyait dans les séries. Bien entendu, j’avais l’air ravissant, après tout j’étais bien un fils d’Aphrodite non ? Fin prêt, j’avais fait de mon mieux pour rentrer le plus vite possible à la colonie. A peine étais-je arrivé que le bruit provenant de notre bungalow, ne laissait que peu de doutes sur le fait qu’en effet, les choses semblaient avoir démarré sans moi. J’espérais que mon cadeau suffirait à me faire me rattraper aux yeux de ma sœur. Après tout, ce n’était pas tous les jours que l’on offrait de financer une journée de shopping à l’une de ses sœurs. Je me doutais bien que ça allait faire mal au portefeuille mais, je voulais avant tout faire plaisir à ma sœur, l’aspect financier passait bien après.

Alors que je m’avançais en direction du bungalow des enfants d’Aphrodite, je vis une jeune femme blonde en sortir, jeune femme que je reconnus aussitôt comme étant ma sœur. Etrange, je voyais mal pourquoi ma sœur quitterai sa propre fête. J’entrais quelques instants plus tôt et ce que je vis me mis littéralement hors de moi. Layton était accroché au soutien gorge de Liana. Pire encore, Jay venait de l’embrasser. J’aurais du foncer dans le tas mais j’avais aussi aperçu Camden non loin et je ne voulais pas lui donner une raison de se demander ce qui se passait entre sa sœur et moi. Juste pour moi le temps de croiser le regard de Liana et de lui lancer un regard noir qui en disait long sur ce que je pensais et j’étais déjà parti dans le sens opposé à la recherche de ma sœur. Je pris alors la direction qu’elle avait prise plus tôt. Finalement, je ne mis pas longtemps à la retrouver et je me rendais à ces côtés. « Désolé, je suis grave en retard, mais joyeux anniversaire. » déclarai-je en lui souriant. « Je suis rentré dans le bungalow, c’est un peu le bordel là-dedans, qu’est ce qu’il s’est passé pour que tu sortes ? » J’espérais que ma voix ne trahisse pas mon agacement et ma colère qui était clairement en train de monter. En tout cas, Rhéa ne semblait pas particulièrement amusée et pour sa soirée d’anniversaire, c’était loin d’être idéal.
 


made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 26 Jan - 21:20


Kain s’était retrouvé dans un jeu bien trop grand pour lui. Enfin bref, il s’était retrouvé par être galoché par Ceren ce n’est pas comme s’il n’aimait pas ça, mais il préférait régir les choses plutôt que de subir. Le problème c’est qu’il avait subi, même s’il fallait avouer que Ceren embrasse plus que bien et qu’il est particulièrement sexy dans son style rebelle. Puis, Jelly arrivait et là c’était complétement partie en attroupement de bonobo. Elle avait utilisé son pouvoir pour faire jeter les gens, les uns sur les autres c’étaient quelque chose de particulièrement spécial. La frénésie sexuelle ce sentiment de furie qui te prend de tous les côtés, ce sentiment de furie sexuelle qui te force à baiser comme le bonobo la première personne que tu croises et elle l’avait insufflé à celui qui était en train de m’embrasser. Je savais qu’elle allait être la réaction et finalement je n’étais pas si contre que ça. J’avais répondu à son baiser et avait ajouter un simple : « Tu embrasses mieux que la plupart des gens qui sont ici ! »

Puis, j’allais me retourner pour attraper un verre d’alcool, parce que personnellement je n’avais pas subi le pouvoir et heureusement. J’étais déjà d’un naturel très volatile qui aimait faire ça n’importe où et avec n’importe qui. Pourquoi, quand je dis n’importe qui j’ai l’image de Scarlett dans ma tête… Sûrement parce qu’elle était chez les méchants, mais elle restera un des meilleurs coups que j’avais eu la chance de pratiquer. Ce goût de l’interdit avait rendu la performance des plus enrichissantes et jouissif à souhait. Bon restait plus qu’à attendre ce qu’allait faire Ceren quand je voyais autour de moi tout se transformer en une espèce d’orgie céleste. Si Al, me voyait…




Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 27 Jan - 9:22
Bon visiblement, je m’étais légèrement enthousiasmée sur la tournure que prendraient les choses. Je voyais mon intervention comme un moyen de s’amuser, dans une soirée ça me semblait le minimum. Et puisqu’on avait commencé à boire sans moi, j’avais voulu mettre mon grain de sel, sans forcément me la jouer Maléfique dans la Belle au Bois Dormant qui veut se venger parce qu’elle n’avait pas été conviée à un super repas. Je la comprends. Mais moi j’avais été conviée, juste j’étais un peu à la bourre. Et sans cadeau, aussi. Et j’avais pas les supers pouvoirs de Maléfique, mais je pouvais faire quelque chose de fun, même sans. Pour moi dans ma tête en tous cas ça avait l’air fun. Mais si certains semblaient s’emballer assez vite et passer un bon moment, c’était Rhéa qui était partie comme une furie du bungalow. J’hésitais entre continuer la soirée sans elle ou tout arrêter là pour aller lui parler, mais la cupabilité prit un peu le dessus.

Finalement, je passais prendre quelques bouteilles d’eau, ou de sodas, ou n’importe quoi de frais et de stimulant pour arroser la pièce et les invités – et j’espérais que je n’aurais pas à me charger du ménage le lendemain. Histoire de les sortir de leur frénésie. Je donnais un tout petit peu plus d’insistance sur Camden. Lui, il était à fond. Je lui tapotais la croupe. « Tu continueras plus tard mon grand, caches-moi ce bâtonnet de crabe que je ne saurais voir ! » Au pire, rien ne les empêchait de continuer leur affaire plus tard, mais j’avais une Rhéa à sauver. J’essayais de réveiller tout le monde au passage. En évitant soigneusement de déranger Nico et son nouveau copain. Je préférais qu’ils finissent la nuit ensemble, ça décoincerait un peu le fils d’Hadès.
Et puis je sortais pour rejoindre ma sœur. Visiblement, il y avait une contre-soirée pour les boudeurs à l’extérieur, mais je me dirigeais vers Rhéa et ne prêtait pas d’attention au reste. « Hé Rhéa faut pas le prendre mal, hein ! » En fait, je ne savais même pas pourquoi elle avait réagit aussi violemment. Il y avait un souci ? « J’ai réglé ça, tu peux rentrer, c’est à nouveau décent à l’intérieur. Presque » rajoutais-je en repensant au nouveau couple que je venais de créer. J’étais fière de moi. « J’pensais pas que t’allais réagir comme ça, j’aurais rien fait sinon, je me serais contentée de reluquer Camden d’un air pensive – ou coquin. Ou les deux. » J’essayais de ne pas passer pour la méchante dans cette soirée qui était littéralement partie en couille. Bah oui, désolée mais même arrivée en retard, les uniformes sexys étaient toujours portés. Tout le monde aurait dû être aussi habillé que Camden, en fait. « Désolée. Viens, on fait la paix, je te ramène à l’intérieur, tout le monde est content. Et je t’enferme même dans une pièce avec le mâle de ton choix histoire de vous organiser une petite parade nuptiale improvisée. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 27 Jan - 15:29
22 août -WHAT THE FUCK ? Je veux dire j'étais dans mon coin pour ne pas qu'on me fasse chier et tenter de contrôler les foutues pulsions sexuelles qui prenaient possession de moi en l'instant même à cause de cette connasse de Jelly. Je planifierai son meurtre dans peu de temps, ça c'était sûr et certain... Mais sans savoir comment Layton, qui devait avoir un soucis dans son caleçon venait de m'arracher le soutif. Et merde. Calme tes putains de pulsions Liana, frôle les murs évite qui que ce soit. Ne regarde pas en direction du bar... Au pire rampe... Oui, en gros je me murmurais tout ce qui était possible pour ne pas succomber. En l'instant même le pouvoir de Jelly me faisait tellement d'effet que j'étais limite capable d'aller faire ami ami avec une plante verte. C'est alors que sans comprendre comment ni pourquoi, je me retrouvais attirée par les hanches par Jay. Et merde. Pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il venait de me rouler la galoche du siècle et qu'en l'instant même je n'ai pas la force de lui résister. Il n'y aurait pas eu Hunter dans ma vie, autant dire que ça ne m'aurait pas dérangé... Pour être honnête je préfère être collée contre Jay plutôt que d'aller sauter sur Jelly, ouais autant dire que me taper ma belle soeur, je n'en ai pas véritablement envie. C'est alors que Jay finit enfin par me laisser respirer et j'en profite pour détourner la tête et croise le regard de.. Hunter ? Et merde... "Jay... je... C'était génial mais... Bref. " Oui... j'ai l'air complètement con. C'est alors que Jelly débarque et c'est la douche froide. Je vais vraiment finir par la buter. A vrai dire je ne sais pas ce que je dois faire, courir après Hunter ? Rester là ? Mes pensées ne sont pas du tout claires. Quoique lui courir après maintenant c'est peut être une très mauvaise idée, et autant dire que je n'ai pas envie de m'en prendre plein la gueule à cause des conneries de sa soeur.


code by sixty

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I-3.2 Phantasm party. [GREC] - Terminé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Pyjama party girls !!! [Terminé]
» Sorry for Party Rocking [Terminé / Hot]
» Ulysse, rien à voir avec le grec [terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les Bungalows-
Sauter vers: