Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Salt Lake City Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I-3.2 - Mission phalange Taatano : A stone in a lake.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Nombre de messages : 628
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Lun 21 Sep - 4:09
La bataille était maintenant derrière nous, les changements qu'elle avait opéré étaient considérables. Un semblant de paix semblait nous être accordé.. Et bordel c'était l'été, le soleil, le mojito, fare niente quoi! J'étais motivée pour absolument ne rien faire.. Certes j'étais chef de Phalange, mais clairement j'aurais bien voulu oublier ça pendant juste un petit mois..    Malheureusement impossible, ma conscience me criait qu'il nous fallait un objectif, un but quelque chose. Je plaisante,on a juste entendu de plus en plus de rumeurs au sujet d'une célèbre pierre, la pierre Philosophale. Bien placée niveau rumeur, je m'étais de suite dit qu'il n'y avait pas de fumée sans feu .. Ainsi il fallait remonter cette magnifique chaîne de commérage pour en arriver à un vieil apothicaire du centre de New-York. Il était connu pour être soit disant d'une grande sagesse et aussi pour voir à travers la brume. A peine on eu prononcer le son "pie.." qu'il nous décrivit l'histoire et les légendes qui découlaient de ce caillou magique. Pendant 5 minutes, 10 minutes, puis 30.. J'avais qu'une envie lui faire manger toutes les plantes de sont foutu magasin. " Pardon.. Excusez moi de de vous couper mais.. En fait.. S'il vous plaît ? OH! On redescendent l'ancien, on est la pour une chose, partir à sa recherche! Et toute aide ou information serait la bienvenue!". Bon je m'attendais à n'importe quoi, même une crise cardiaque de sa part.. Rien d'ça. L'homme rassembla avec enthousiasme des plantes, une vieilles boussole et quelques vieux parchemins. Prenant ses clés de voitures, il nous lâcha :

" Qu'est-ce que vous attendez les mioches?! Une invitation ? Grimpez !"

Il nous montra alors au loin son vieux vanne Volkswagen d'Hippi.. A faire pâlir Scooby-Doo tellement cette antiquité semblait défaillante. Il voulait qu'on parte avec lui ? Dans cette chose ? Je regarda chaque membre de l'expédition pour savoir quoi faire.. D'un côté j'aurais pu le charmer pour savoir ce qu'il avait à dire, d'un autre il semblait être atout de taille pour la trouver. J'avais peur de ce que j'allais dire mais je marmonna à contre cœur :" Montons.. Oh mes dieux.. On va chopper le tétanos j'suis sûre."
Certains semblait complètement sous le charme de l'idée, mais très peu pour moi. Le vioque semblait heureux, on aurait cru un moniteur emmenant un groupe d'enfants à la plage. Je me plaça à l'arrière, quelqu'un d'autre aura la tâche de supporter ce vieux sous speed clairement je m'étais dit! Quelqu'un demanda alors où on allait au final. "Le lac  salé".. On en avait pour une bonne journée de route, avec de la chance on pouvait y être le soir. Assise sur une vieille banquette je contempla avec effroi la méprisable idée que j'avais eu d'accepter.. Il me coupa soudainement dans mon intense réflexion, nous regardant dans un rétroviseur il dît alors :" Ah.. Ce vanne en a connu des conquêtes, On l'appelait le temple de l'amour pendant certains concert de ma jeunesse! Pas b'soin de vous faire un dessein!". Je lança un regard de détresse à Jelly qui devait surement me comprendre. J'avais qu'une envie, me lancer de la voiture en marche.  Bordel une journée dans ce vanne à supporter.. La prochaine fois je me contenterais de bronzer.

☼ Règle : On est censé être six, du coup je pense que 600 mots ça devrait être bon! Le trajet à beau être long, tentons d'arriver au plus vite histoire de faire avancer les choses. J'espère que ça vous plaira en tout cas!

 



_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Lun 21 Sep - 15:32
Ahhh la la la la ! Qu'est-ce qu'on est bien ici n'empêche ! Ça fait quelques bons jours déjà que la bataille est finie et franchement, je suis assez contente de tous les monstres que j'ai dégommés. Bouffetout et Foutlecamp aussi. J'étais en train de me prélasser tranquillement sur le toit de la Grande Maison, réparé depuis longtemps, lorsque j'ai vu quelques demi-dieux se bouger en bas, comme s'ils se préparaient pour une quête. Sautant immédiatement sur mes pieds, je saute sur le ds d'Astili qui ronflait paisiblement à côté de moi. "Allez coco, il est temps d'y aller !" Et en quelques mouvements, je me retrouve à suivre la phalange Taatano pour aller trouver la Pierre philosophale, youpi !!! Pas besoin de vérifier mon équipement, je l'ai déjà fait cinquante fois ce matin. Puis y'a la chef qui négocie avec le vieux pharmacien et on a notre moyen de transport, juste comme ça ! J'ai laissé Astili à la colonie, mais Bouffetout m'a suivie. Il grandit de plus en plus, mais reste encore suffisamment petit pour pouvoir rentrer dans le vanne. Je m'assois donc juste derrière le chauffeur, mon ours du côté fenêtre. Le chauffeur nous parle ensuite du vanne ce à quoi je hausse les épaules, puis je lance un grand sourire à Rhéa assise dans le fond. Sautillant sur ma banquette, mes pieds ne touchant pas le sol à cause de ma petite taille, je commence à crier "CHAUFFEUR SI T'ES CHAMPION APPUIE SUR LE CHAMPIGNON !" C'est vrai quoi, on est coincé dans ce vanne pour une bonne partie de la journée, alors autant s'amuser un peu ! Le temps passe toujours plus vite lorsque l'on s'amuse ! Et puis il est temps de faire ressortir le clown. Sortant mon chapeau de cowboy de mon sac, je l'enfile sur ma tête et accroche mon badge de Shérif sur ma chemise à carreaux qui est trois fois trop grande pour moi. C'est parce que c'est pas la mienne, je l'ai chourrée à Tiber, mais chut, il le sait pas encore !

Me trouvant tout devant, je me retourne et place mon dos contre le dossier du chauffeur, regardant tous mes camarades. "Bah alors les gars ? C'est quoi ces tronches de yaourts périmés ? Vous êtes pas contents de voir le cowboy-clown Turner, Shérif de Nysa ? Vous allez voir, on va s'éclater !" Et je continue de sautiller sur place, incapable de poser mes fesses sur la banquette cinq minutes. Un trou dans la route, ou alors la mauvaise conduite du chauffeur, au choix, me fait tomber vers l'avant, me mangeant le dossier alors que Bouffetout pousse un petit rugissement comme s'il se foutait de ma gueule. Par terre dans l'allée centrale, les quatre fers en l'air et me massant le menton, je lui lance un regard noir. "C'est ça, continue de te payer ma tête et la prochaine fois, je t'abandonne aux papillons !" Je regarde ensuite mes compagnons : j'espère qu'au moins, je les ai fait rire.

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 14 Oct - 17:32
A stone in a lake.
“.”
L
ayton regrettait ne pas avoir emporté une pince à nez, parce que ce magasin d'Apothicaire sentait vraiment bizarre. Le vieux radotait sur les légendes de la pierre philosophale pendant bien trente minutes, mais le brun avait lâché l'affaire au bout de cinq. Il laissait Rhéa gérer l'ancien, pendant qu'il fouinait un peu de partout, dans les diverses fioles, les plantes séchés et les machins indescriptibles. Soudain, le vieux avait dû péter une durit parce qu'il les embarqua tous dans son pollueur ambulant. Septique, Layton tenta de raison Rhéa.

« - T'es sérieuse ? Tu vas le suivre ? Et si c'était un piège ? »

Le jeune homme grimaça quand la fille d'Aphrodite les pria de grimper dans le tacot, il ne pouvait s'empêcher d'être terriblement méfiant envers les personnes qu'il juge suspect, il connaissait les dangers de la rue mieux que personne.

« - Le tétanos sera le dernier de tes soucis s'il ce mec nous vend au marché humain » chuchota-t-il du tac-au-tac.

Une heure là-dedans, il se foutait de qui le vioc ? Il aurait pu leur dire où se trouvait le lac et ils auraient trouvés tout seuls non ? Un taxi aurait été plus confortable. Et voilà qu'il donnait des surnoms à son... Temple de l'amour ? Layton retira subitement sa main du support en bois. Dégoûtant ! Une vraie prolifération de spermatozoïdes, vieux de soixante ans. Et puis d'un coup, le fils de Deimos sursauta violemment sous le cri de Shâal. Il appuya sa paume contre son oreille en la fusillant du regard, alors qu'elle parlait de champignon.

« - OH ! Je suis là, à coté de toi ! Pas la peine de me rendre sourd. »

Tout ça, c'était un complot ligué contre lui, obligé ! D'abord, on l'obligeait à monter dans un camion avec un pervers et ensuite, on lui criait dans les oreilles. Et en plus, elle le traitait de tronche de yaourt périmé. Il avait le droit de la tuer ? De l'assommer ? De la balancer hors du vanne ? Comme toujours Shâal était surexcitée et ils ne pouvaient rien y faire. Soudain, il eu un gros boum. La jeune femme se retrouvait lamentablement au sol. Là, c'était trop pour lui. Layton éclata d'un rire moqueur.

« - Pour une fois, je suis d'accord avec Nounours, une banquette est faite pour s'asseoir, Shérif des bacs à sable ! »

Après cette scène mythique, le voyage était loin d'être terminé. Toutes les dix minutes, Layton harcelait le conducteur ; « - Il reste combien de temps ? », « - C'est quand qu'on arrive ? », « - On va bien au lac ? », « - Vous êtes un pédophile? », « - Un cannibale ? », « - Vous cachez des gens dans votre sous-sol ? », « - Vous êtes sûr ? », « - On arrive quand ?? », « - Vous aimez les petites filles ? », « - Les petits garçons ? », « - Tant mieux, et puis nous on est tous majeur hein ! », « - Vous aviez dit une heure... Ça fait une heure et cinq minutes là !! »...
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 8 Nov - 16:54
Pendant mes quelques années de scolarité, j’avais eu le temps de me faire chier, vraiment. Que ce soit en cours ou devant n’importe quoi qui était censé être instructif, le temps passait drôlement lentement. Je n’aurais jamais cru me faire chier à un point où j’en regarderais ma montre. Sans rire. Par politesse, j’avais écouté le vieux, au départ. Et puis de toute façon il était trop passionné, j’avais vite décroché. Ma seule distraction avait été de regarder la montre à pois que j’avais au poignet – heureusement que j’avais pensé à la mettre ce matin. Vraiment, pendant bien vingt minutes, je regardais l’aiguille des secondes tourner. Je ne m’inquiétais pas pour mes futures rides sur le moment, le temps passait si lentement. Non mais sérieusement, je suis restée immobile pendant vingt minutes, à regarder une putain d’aiguille pendant presque une moitié d’heure comme une clampine. Et puis heureusement, Rhéa avait mis fin au supplice.

Enfin… elle avait mis fin au supplice pour qu’on en subisse un autre. Honnêtement, j’aurais peut-être préféré ne rien foutre une heure de plus, au risque de m’enraciner quelque part à regarder le temps passer, plutôt que de risquer ma vie dans un engin pareil. Et franchement, je ne sais pas si on pouvait donner un nom à un engin pareil. Il n’y avait pas que le tétanos qu’on pouvait choper là-dedans. Et vu ce que disait le vieux ensuite sur son truc, je crois qu’il y avait aussi un tas de MST qui devaient traîner. Aussi, en devinant toutes les péripéties qu’avait connu ce temple, je préférais ne rien toucher. « Bon ben puisqu’il n’y a visiblement pas d’autres solutions, en voiture Simone… » J’espérais que cette fois, le temps passe plus vite.
Oui, il passait plus vite que plus tôt. Shaâl aidait à la distraction. Je ne savais quoi faire entre l’encourager pour oublier la situation dans laquelle on se trouvait, ou la stoppait parce que je craignais que le chiotte à pédales ne tombe en pièce. Après avoir hurlé comme un phoque, elle avait sorti de son sac un chapeau et une étoile. « Attends mais t’es sérieuse là ? À quel moment est-ce que tu t’es dit que ça servirait aujourd’hui ? » Au final, la route décida pour elle, ça lui valu une bonne gamelle. Je remerciais les dieux de m’avoir faite résistante à la route. Parce que même avec ça, je vous jure, je croyais rendre mon petit-déjeuner que je n’avais pas pris d’un moment à l’autre. J’essayais de fermer l’œil d’un moment à l’autre, mais c’était comme marcher sur des cailloux avec une semelle bousillée, on sentait le moindre relief de la route. Je regrettais de m’être levée ce matin.

Enfin, après ce qui me semblait avoir été un trajet interminable, on posait enfin les pieds à terre, au lac salé, comme prévu – j’avais craint vu la durée prolongée du trajet que Layton ait eu raison au sujet d’un sous-sol et d’un cannibale. Je contemplais la surface de l’eau. « On a pris les maillots de bain ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 628
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Lun 16 Nov - 20:00
J'voulais crever. Clairement j'en pouvais plus, si seulement la seule chose désagréable était un vieux taco conduit par un vieux fou.. Mais non, il fallait que l'équipe soit tout aussi taré que lui. J'me suis voilée la face pendant longtemps en me disant " Mais non, ma phalange est tout à fait normale et productive"..  Productive oui, à tout les niveaux.. Et niveaux conneries on se surpassait.  Enfin il y avait le duo Shâal/Layton quoi. La blondinette c'était un véritable spectacle et en tant normal elle m'aurait fait rire, mais là j'avais qu'une envie : Dormir et me réveiller sur place. Et quand j'arrivais à faire abstraction de son numéro, j'entendais Layton débiter des centaines de demandes au chauffeur comme un insupportable enfant. HEUREUSEMENT, Jelly était là, dans le même état d'esprit que moi. La détresse était complètement visible sur nos faces. Le regard vide et à mi-mot, je dis alors " Quand je nous vois tous.. J'me demande pourquoi j'ai pas commencé à boire.. Je devrais commencer à boire."

Pas le temps de s'apitoyer que nous arrivions sur place. "Les mioches! On est arrivé, hop hop hop dehors!".  De l'eau, des "plages" de sels, pas de doute nous étions au bon endroit. Je m'empresse de répondre à Jelly avec une expression horrifiée : " Malheureuse! L'eau salée ça dessèche la peau!". J'étais prête à débattre pendant des heures sur ça, mais le vieux nous lança un tous un regard glaçant. Nous donnant à tous des coups avec ses parchemins, il lâcha " Ecoutez-moi bien bande de merdeux. Cette expédition, c'est le but de ma vie, j'ai attendu une équipe avec vos 'compétences' pendant des années. J'refuse que vous foutiez tout en l'air! Compris ?" Regagnant son calme, il nous fît alors signe de partir vers le nord. Qu'est ce qu'il entendait par 'compétences' ? Il savait qu'on était .. ? Ca devenait louche mais il était trop tard pour faire marche arrière. Je lança discrètement un regard sérieux à mes compagnons pour jaugé s'ils avaient aussi relevé les mots du vieux.

Le soleil tapait comme jamais, se réverbérant sur le tapis de sel sous nos pieds.. On a bien marché pendant une trentaine de minutes. Pour mon cas, j'étais focus sur le vieux, pas un bruit, pas un mouvement de tête. Soudainement il s'arrête et droit comme un piquet il nous montra le seul. " Une grotte. La pierre se trouve dans une grotte. Le mécanisme pour l'atteindre et là.. Bah qu'est ce que vous attendez ?! Creusez bon-sang! ". J'étais déjà pas très emballer par ce gars, mais jouer son esclave c'était au dessus de mes forces. Entrouvrant ma bouche comme choquée par cette antiquité, je croisa les bras et détourna le regard. J'étais déjà bien agacée mais avec ça en plus, je ne comptais pas obéir. Quitte à perdre du temps.

 



_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 17 Nov - 22:46
Au départ, j'avais été très emballé par cette quête. Retrouver la pierre Philosophale, fantasme des alchimistes de tout temps. Je me sentais concerné car il est vrai que je m'intéresse beaucoup aux plantes et aux potions. C'est donc d'un pas motivé que j'étais parti avec ma phalange dans cette aventure. Aventure qui avait prit un tournant vraiment étrange. Voilà que l'on était tous embarqués par un vieillard à moitié sénile à l'autre bout des Etats-Unis dans sa ruine roulante. Le voyage jusqu'à destination fut interminable. Habituellement la crasse ne me dérangeait pas trop, mais là c'était le summum, et plusieurs fois au cours du trajet je ne fus pas loin de rendre mon petit-déjeuner. Surtout les moments où par mégarde j'étais pas loin de toucher ce qui semblait être des traces de fluides corporels... L'horreur absolue. Je fis ce que j'avais l'habitude de faire pour les longs trajets, c'est à dire dormir. La chute de Shâal me réveilla en sursaut, et je ne pus m'empêcher de rire de bon cœur à ses pitreries. J’appréciais son désir de rendre notre voyage amusant. J'étais soulagé que Layton se charge de faire la conversation avec le conducteur. Aucune envie d'avoir à me coltiner l'ancêtre. Quant à Rhéa et Jelly, les pauvres n'avaient pas l'air dans leur assiette...

L'arrivée fut un véritable soulagement pour moi, et je sautais presque du tacot pour enfin retrouver l'air pur. Complètement décoiffé par le vent, je respirais à plein poumons en admirant le paysage lorsque je me fis agresser à coup de parchemins par le vieux. Notre guide était visiblement complètement taré. C'était super rassurant pour la suite... Je l'écoutais vraiment à peine, mais un mot tilta à mes oreilles. Il entendait quoi par "compétences" ? Bizarre. Là maintenant j'étais concentré, car s'il s'agissait d'un piège...
Je profitais que Rhéa jette un regard dans notre direction pour m'approcher discrètement d'elle et lui parler tout bas pour pas que le vieux m'entende « Attends tu lui as dit pour nous ou quoi ? On est d'accord il est pas net le vieux sur ce coup là ?  »  

Je suivis le groupe pendant une demi-heure. Après le voyage atroce voilà qu'on faisait une randonnée sous un soleil de plomb. On fut bientôt au beau milieu de l'immense étendue de sel. Je ne pensais pas que l'on puisse faire pire mais on toucha vraiment le fond lorsque le vieux nous ordonna de creuser. Je ne pus m’empêcher de lancer un « Il est sérieux là ?   » de désespoir assez bas pour pas que le vieux le remarque mais assez fort pour que le reste de la Phalange l'entende.
Ca devait être les nerfs, mais je me mis à pouffer en silence tout en tâtant le sol de mon pied. Le sel était bien dur ici on allait s'amuser à creuser ça.
Je me rapprochais doucement de Jelly pour lui glisser ceci sur le ton de la plaisanterie amicale « J'espère pour toi que t'as pris ton maillot de bain en fin de compte car on va suer comme des porcs à creuser ce truc... »
Parmi notre "équipe de vainqueurs" je sentais qu'il y allait y avoir des gens encore plus mécontents que moi... Et lorsque je vis le début de la réaction de Rhéa suite aux exigences du vieux je sus qu'on allait droit au clash.

 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Mer 18 Nov - 21:01
Le voyage fut moins long que ce que je pensais… c’est juste moi où on avait beaucoup de kilomètres à faire ? En tout cas, le lac salé prouve qu’on est au bon endroit. Je laisse les autres sortir avant de devoir aider mon ours à faire de même. " ‘Tain Bouffetout, t’es trop gros, en rentrant je te mets au régime !" Ça n’a pas l’air de lui plaire… Quand nous sommes tous dehors, le vieux nous fait marcher. Grimpant lestement sur le dos de mon ours, je suis les autres. Le soleil commence par contre rapidement à me faire chier, mais grâce à mon chapeau de cowboy, j’ai pas si chaud que ça. Je tire la langue à Jelly pour avoir osé insulter mon chapeau. Le vieux mentionne alors quelque chose sur nos "compétences" et je me promets de garder celui-là à l’œil. Enfin Bouffetout l’aurait senti si c’était un monstre, nan ? À moins que mon ours soit encore moins doué que ce que je pensais… Nan, décidément, ce vieux est louche, s’il sait ce que nous sommes, ça pourrait très vite tourner à notre désaventage.

Puis nous arrivons à… nulle part en fait, y’a toujours du sel, du sable et le soleil. Mais le vieux semble nous dire que c’est le bon endroit. Et il veut qu’on creuse. Glissant du dos de Bouffetout, je me tourne vers lui. "Ok, Gigantis, on creuse, t’es un ours, tu devrais te démerder un peu pour creuser nan ?" Pendant que les autres ne bougent pas, je laisse mon ours commencer. Il n’a pas grand-chose d’autre à faire et puis sinon il va se faire chier et jouer à loup touche-touche c’est pas vraiment une bonne idée là tout de suite. J’avoue que moi-même ça me tente pas plus que ça de creuser. Avec quoi en plus ? Gigantis a ses pattes lui, ça va. Je suis pas une fille d’Aphrodite, mais je tiens à mes ongles tout de même et puis sous ma forme animale je pourrais pas faire grand-chose. Surtout que ça risque de lui foutre les chocottes à l’autre chelou là. Je me tourne alors vers Zach, Jelly et Layton, pendant que notre chef a l’air bien décidée à négocier la suite des évènements. "Dites, vous croyez qu’il aura une crise cardiaque le vieux si je me transforme ?" Si c’est un monstre, je pense pas que ça fera quoi que ce soit. Puis soudain une large tête me rentre dedans et je sens les poils de Bouffetout contre mon dos, il me pousse tellement fort que je me rétame par terre, la tronche dans le sable. Grognant et crachant des grains, je me retourne vers lui et le tire par l’oreille. "Nan mais ho ! Bouffetout ! Je t’ai dit d’arrêter de faire ça ! T’es plus un ourson et je suis un poids plume, je vole quand tu me pousses !" Il grogne un peu et me montre le trou qu’il a creusé sur un mètre déjà. "Pas mal pour si peu de temps !" Je lui caresse le sommet de la tête en continuant de cracher des grains de sable. "Bon, bah on a un trou, mais y’a toujours rien dedans… vous êtes sûrs qu’il est là ce mécanisme ?"

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 17 Déc - 16:04
A stone in a lake.
“.”
I
ls étaient arrivés à destination, Layton pensait qu'ils allaient enfin faire une pause, mais non. Le petit groupe s'aventura sur la plage avec des pelles. C'était une blague ? Ils allaient construire un château de sable ? En plus, il avait super soif après avoir blablater tout le long du voyage. Le vieux se montrait désagréable, en leur donnant des ordres comme un tyran. Tout cela lui rappelait le centre de redressement quand il avait une douzaine d'année. Les moniteurs leur réservaient toujours des activités du genre, comme faire des trous dans le désert sous une chaleur de 40°. Puis Jelly dit le mot magique. Le fils de Déimos lança un regard intéressé à Rhéa. Les filles en maillot de bain ? Oh. Quelle superbe récompense ultime, non ? Comme tout les autres, il se mit à la tâche, parce qu'il n'avait pas le choix. En creusant, il se sentait un peu vide d'énergie, quelle idée de faire des trous après des heures de route. Il avait bien envie d'un petit casse-croûte là. Le trou s'agrandit de plus en plus, jusqu'à ce que la pelle rencontra subitement un matériau beaucoup plus dur, du béton peut-être ou le fameux mécanisme.

« J'ai trouvé ! Je crois. »

Le brun retira vite fait le sable autour du bidule et il s'écarta pour le montrer fièrement aux autres. Il tenait toujours fermement sa pelle dans la main, le regard plus assombrit. Quand Rhéa fut qu'à quelques centimètres, il lui chuchota.

« On a encore besoin du vieux ? Je peux l'assommer ? »

Layton n'avait absolument pas confiance en ce type, il était trop autoritaire et ses yeux petits yeux pervers lui donnait l'impression qu'il allait leur tendre un joli piège une fois la pierre retrouvée. Le jeune homme leva doucement sa pelle au dessus de la tête de l’apothicaire qui était en train d'analyser le mécanisme.  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 18 Déc - 4:43
« Désolée ma chère, mais je n’ai personnellement pas de problème de peau sèche… j’ai encore le loisir de prendre un bon paquet de bains de minuit caliente en pleine mer avant de devenir une vieille peau desséchée. Mais j’ai de bonnes crèmes pour le corps, au bungalow, tu me feras penser de te prêter un échantillon si tu veux. » En réalité, je n’aimais pas m’y connaître moins que quelqu’un d’autre en terme de beauté. Même s’il s’agissait d’une sœur. C’est vrai, je n’avais pas de problème de peau sèche – ni grasse d’ailleurs – mais pour peu que je ne réagisse pas, la remarque de Rhéa m’aurait faite passer pour une ignorante. Il fallait que je réagisse. Mais là n’est pas le sujet, de toute façon je fus vite sortie de mes pensées par un coup de parchemin sur la caboche. Je passais ma main dans mes cheveux. Vieille manie que j’avais chaque fois que l’on touchait à ma tête, comme si je passais le balai après qu’on ait marché avec de grosses chaussures bien terreuses.
Mais pire que des chaussures terreuses, il fallait maintenant qu’on marche. On nous avait pris pour quoi, là ? Sérieusement ? Je jetais un coup d’œil à Rhéa, notre magnifique leader dans cette splendide mission. « Tu voulais pas boire toi, non ? Je t’avertis que t’as intérêt à payer une bonne grosse tournée quand on sera rentrés. Et si on rentre. À mon avis, on va tous mourir fondus, et le vieux va crever parce que je l’aurais étouffé avec les trois longs poils qu’il a sur la pomme d’Adam. »

Le pire, c’est lorsque enfin on m’y fin à la lente torture qu’il nous faisait endurer, le vieux nous ordonna de creuser. Sérieusement, pas un s’il-vous-plaît, pas la moindre formule de gentillesse ou au moins de politesse. C’était juste un ordre en fait. Il n’y avait plus que la morale qui me retenait de ne pas appliquer la mise à mort que je m’étais imaginée alors qu’on marchait. En réaction aux quelques mots de Zachary, j’enlevais mon t-shirt. « Pas besoin de maillot, il m’arrive quand même de porter des sous-vêtements des fois. Le maillot c’est vraiment pour faire trempette. Ça me frustrerait de porter un maillot et de ne pas pouvoir me baigner avec… et de le salir pour creuser la tombe du vieux. » Je n’avais plus que le jean et le soutien-gorge, mais je me fichais de l’indécence. Après tout nous étions en dehors de la ville, et puis il faisait chaud. « Et il est hors de question que je remette le t-shirt. Si je dois suer comme l’a dit Zach, je ne vais pas faire d’auréoles sur le bout de tissu qui m’a coûté la peau du cul. Vous savez qu’en plus d’être dégueulasse ça peut décolorer, la transpi ? » Je m’adressais principalement à Rhéa sur ce coup-là. Qu’elle sache qu’elle ferait mieux d’en faire autant. Puis à la question de Shaâl je retrouvais un peu d’enthousiasme. « T’inquiète pas pour le vieux, fais comme tu le sens chérie. » Finalement, y avait pas trop besoin de creuser, alors je renfilais le t-shirt. Layton avait trouvé le trésor, et comme un écho à ce que tout le monde pensait tout bas, j’hurlais « MORT AU VIOC’ ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 628
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Mar 22 Déc - 14:07
Jelly, pourquoi les dieux l'avaient fait venir dans  ma phalange ? Elle avait ce don, celui d'être particulièrement entêtée pour des conneries. Je levais les yeux ciel face à sa remarque. " Jelly.. Je peux comprendre que tu ai des lacunes en chimie, mais là il s'agit du lac salé. Le taux de sel dans l'eau doit être bien supérieur à tes mers habituelles où tu batifoles. Garde tes crèmes et penses plutôt à hydrater ta culture." Un petit clin d’œil pour conclure ma phrase, je ne voulais pas provoquer de malaise dans l'assemblée. Enfin c'était notre petit sport cérébral à nous ça, tacler et si c'était fait publiquement c'était encore mieux.
Shâal faisait creuser son compagnon, on semblait pas si mal partit en fait! On s'accordait même une petite pause au soleil enfin.. Trop longue à mon goût. Je répondais alors à la sympathique phrase de ma soeur :" Si on finit cette mission crois-moi je paye de quoi étancher la soif de chacun! Et pas touche au vieux, il sait mieux que personne quoi faire ici."

Soudainement Layton trouvait une bille, le mécanisme en question ! Les "chuchotements" à l'encontre du vieux battaient leurs pleins. Je répondais alors Layton qui s'était assez approché pour être discret : " On ne sait même pas comment utiliser le mécanisme, il est plus sage de le garder conscient.. Pour l'instant." . Et alors que Jelly était en train de vociférer, le sel semblaient tournoyer autour de nous. L'interrogation s'inscrivait sur nos visages et la tempête quand à elle, prenait toujours plus d'importance. Le vieux avait l'air de ne pas être touché.. Pire, on aurait dit qu'il souriait. Tendant sa main, le mécanisme de Layton volait d'une traite vers lui. Une fois que l'ancêtre l'eu entre les mains,il l'éclata. Son apparence changeait alors du tout au tout. Sa peau se déchirait, des poils lui poussait sur le corps et deux grandes ailes lui étaient sorties du dos.. C'était un Sphinx bordel. Moi personnellement ce qui me choquait le plus, c'est les trais plutôt féminins qu'il arborait sous cette forme!


" Qui-suis-je ? A la fois Lion, à la fois Aigle et à la fois.. Homme. J' plaisante, nous n'jouons pas.. Enfin pas encore. Gamins, l'heure est enfin venue pour moi de tester du demis-dieux. Si vous prouvez votre valeur, vous aurez la pierre et si vous échouez.. Mieux vaut ne pas savoir."

Le sol sous nos pieds, tel un typhon, nous emportait soudainement vers le bas.. Vers l'inconnu et sûrement vers une putain d'aventure encore une fois pas prévue.

 



_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Mer 23 Déc - 23:48
Je continue de bosser avec Bouffetout, accessoirement me disputant avec parce qu’il ne semble avoir que très peu de contrôle sur la direction où il fout son sable, ce qui fait qu’il atterrit immanquablement sur mes pompes. "Bouffetout ! Je sais que c’est des vieilles converses, mais quand même !" Bon, visiblement, il n’en a rien à cirer, je ne suis même pas sûre qu’il m’ait comprise. C’est un truc qui est chiant avec lui, surtout en ce moment comme s’il était en train de me faire une crise d’adolescence. C’est Layton qui finit par trouver en creusant de son côté et je lance à Bouffetout un regard déçu "T’inquiète, on trouvera la prochaine fois." Et là Rhéa mentionne la tournée générale qui me fait sautiller de joie en criant partout. "De la boisson gratos ! C’est la meilleure mission au monde !" Avec une célébration pareille, je pourrais bien me permettre d’acheter un peu de miel pour Gigantis, après tout il a mérité une récompense lui aussi. Mais les choses dérapent très vite. Ça commence avec Jelly qui veut tuer le vioc et je la regarde sans comprendre. Finalement elle veut que j’essaie de lui faire faire une crise cardiaque en me transformant ? Sauf que le vieux n’est pas un simple vieillard conduisant des tacos chelous, mais un monstre, un putain de Sphinx ! Sauf qu’il a pas l’air décidé à nous bouffer et préfère nous… tester à la place ? Des tremblements secouent le sol qui nous fait descendre vers le bas. Je m’accroche à la fourrure de Gigantis pour ne pas tomber. Déjà que j’ai pas un super équilibre en temps normal, mais alors là. Les yeux écarquillés de peur et d’excitation, j’essaie de voir ce qui se trouve en-dessous, sans succès. Bon, au moins toute notre équipe est emportée, y’a pas de laissés pour compte. C’est qu’à autant de demi-dieux on attire une grande attention chez les monstres, mais on a plus de chance de s’en sortir.

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 25 Jan - 18:33
A stone in a lake.
“.”
L
'ordre de Rhéa était clair, il ne fallait pas dégommer le vioc. Layton rabattit sa pelle, d'un air boudeur. Ça aurait été tellement drôle de le voir s’effondrer dans le sable, après ils auraient fait un gros trou, ni vu ni connu, avec un petit château de sable juste dessus pour dissimuler le méfait. Le fils de Déimos sursauta violemment quand le pervers se mit à parler étrangement. C'était quoi ? Une chimère ? Il pouvait le tuer maintenant ?
Avant de pouvoir crier : A L'ATTAQUE ! Le brun s'enfonça dans le sable, aspiré par un typhon. Oui un typhon, pas comme celui des chiottes hein. En plus, il fut le premier à tomber, donc le premier à atterrir lourdement sur une matière dure et lisse. En gros, il servait aussi d'amortisseur pour la chute des autres. Sympa l'image. Avec Rhéa sur le dos, ça passait, elle ne possédait pas le poids d'une baleine. Sauf qu'il y avait Shâal et Jelly en plus.

Layton crut que c'était la fin, que la mort était proche, puis il se souvint de Liam et de Boufftruc. Un signal d'urgence se mit à retentir dans sa tête, dans le style : DANGER, gros lourdauds en vue ! Paniqué, il se mit à ramper pour sortir de là, vite vite, désespérément. Il ne voulait pas mourir maintenant, il n'avait pas eu sa nuit torride avec Rhéa, par pitié ! Et puis, ils étaient où d'abord ? Aux enfers ? Au Tartare ? Dans la tanière du Vioc pervers chimère ?

« - Azy, bougez de là ! Vous allez me faire une omelette ! »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 28 Jan - 0:54
Je ne relevais pas à la réponse de Rhéa par rapport au lac salé. Ce serait enjoliver la vérité, voire carrément la détourner, que d’affirmer que je n’avais pas de lacunes en chimie, tout ce que je savais par rapport au sel et à la mer, c’était qu’il avait tendance à putain d’assécher la peau. J’étais pas si con au final, il m’était déjà arrivé dans ma vie de lire des magazines qui expliquaient ça, et qui donnaient les solutions pour réparer les problèmes de peau. « Et toi penses à hydrater tes cheveux, bientôt on aura l’impression que c’est de la paille ! » Quelle répartie, Jelly. En même temps, c’était le bon moyen pour ne plus parler de sel et de ces conneries de lac.
Je me réjouissais à nouveau seulement quand Rhéa assurait qu’elle paierait de quoi boire à tout le monde. J’espèrais juste qu’elle ne parlait pas que de jus multifruits survitaminés.

Puis les choses avaient bougé. Le sel s’était mis à bouger autour de nous, et alors que je criais de tuer le vieux – à ce stade-là, j’en avais rien à faire – celui-ci se mit à changer complètement d’apparence. « Mais c’est quoi ce bordel ! » On devrait y être habitués dans le monde mythologique, à ce que des gens plus ou moins normaux finissent par se transformer en bêtes bizarres. Mais c’était toujours surprenant. Le pire c’était que j’étais prête à répondre à l’énigme quand il commença à parler. Mon cerveau s’était mis en marche, puis s’était éteint aussitôt lorsqu’il nous dit que finalement, on devait prouver notre valeur. Ça voulait dire quoi, ça ?
Je n’avais pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu’on se faisait tous avaler. Putain, c’est quand qu’on rentrait à la Colonie, déjà ? J’espérais au moins qu’on nous autoriserait à rentrer. Je crois que Layton parlait d’omelette, ça me tentait bien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 628
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Lun 1 Fév - 0:19
Tombant comme des poids morts sur un tas de sable, on pouvait admirer à quel point la grotte était sombre. En haut un petit halo de lumière nous signalait qu'on était vraiment tombé de haut. Me redressant tout en faisant craquer mon dos, je lâchais avec difficulté : " Tout l'monde va bien ? Bordel, où est-ce qu'on est..". Sérieusement à part jouer dans un remake de la momie, on allait faire quoi ? Marchant un peu de l'avant, je sentis alors une brise passer. C'était étrange, surtout dans une grotte quasi fermée. Mais d'un seul coup, tout s'éclairait.. Au sens propre comme au figuré. Des torches s'étaient subitement allumées comme pour nous tracer un chemin vers une immense porte en pierre emplie d'inscription complètement illisibles pour moi. Au milieu de celle-ci, il manquait deux sortes de rouages.
Deux passages en pierre venaient alors de se soulever de part et d'autre de l'immense  porte au milieu. " Oh.. Je pense que ça se passe d'explication. Je propose qu'on se sépare, Layton avec Jelly et Shâal avec moi."  Je me dirigeais alors vers la porte de gauche avec la fille de Dionysos.. Mais quelque chose de malsain sortait de là, comme quand t'as l'intuition que tu vas trouver des messages compromettant dans le portable d'un homme. Je lâchais à ma partenaire : " Prête ? La team blondie ne peut que réussir." je lançais alors un regard à Layton et Jelly, pourvu qu'ils s'en sortent aussi.

Enfin.. Il a fallut d'un pas dans cette pièce sombre pour que le passage se referme de notre côté. " Non ! Layton ?! Jelly ?!" Je frappais sur la porte mais aucune réponse ne m'était parvenue. La pièce s'éclairait alors. Une voix venue de nul par nous caressait alors les oreilles comme si quelqu'un était derrière nous. "Trouvez le rouage.. ". Soudainement les murs semblaient se rapprocher de nous.. Petit à petit. Je constatais alors avec effroi les os brouillés au sol. Je criais alors dans la précipitation : " Pas de panique ! Pas de panique! On va.." Je me jetais alors dans le sable au sol pour tenter de trouver cette putain de pièce manquante. Elle pouvait être partout, au sol, sur les murs.. Mais à part gratter le sable comme un gentil chien, je n'arrivais à rien.  " On va mourir Shâal, t'as une dernière chose à me dire ?!" Non je n'y croyais pas vraiment.. De plus nous ne devions pas être les seuls dans cette galère.

Spoiler:
 




 



_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 407
Localisation : À la Shérifette
Points d'expériences : 328

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Dionysos
Niveau: 12
Les pouvoirs: Maîtrise de la végétation (Phytokinésie) * Métamorphose en gerbille (communication avec la faune)
Voir le profil de l'utilisateur




L. Shâal-Z. Turner
Shérif pile électrique * Premier ninja-gerbille
Sam 13 Fév - 20:59
Je me relève doucement, mon ours à mes côtés et vérifie que mes camarades n'ont rien. Ça va, ils ne semblent pas blessés. Rhéa passe tout de suite en mode chef et propose qu'on se sépare puisqu'il faut qu'on trouve un rouage, deux en faite. "Comme dans Zelda !" C'est vrai quoi, les donjons dans Zelda, y'a toujours un objet qui manque quelque part qu'il faut chopper pour le placer ailleurs et ouvrir la porte secrète. Je hoche la tête et suit docilement Rhéa, Bouffetout sur les talons et je souris face à son commentaire. "T'inquiètes, on va trouver. J'espère me planter par contre en me disant que c'est comme dans un donjon de Zelda, parce que si c'est le cas, y'a toujours un boss derrière ce genre de porte, en plus faut trouver une clé hyper badass et tout." Je me tais ensuite quand on se retrouve coincées dans la nouvelle pièce, avec du sable par terre et des os brisés. Rhéa essaie de démonter la porte derrière nous sans succès. Mon ours n'a pas eu le temps de s'y glisser alors il doit sans doute attendre comme un con derrière la porte, posé tranquille sur son fessier. J'imite Rhéa en cherchant ce rouage dans le sable alors que les murs se rapprochent. Ça fait bien trop Tomb Raider à mon goût cette situation. Rhéa me surprend alors en disant qu'on va mourir et si j'ai une dernière chose à lui dire. Je souris de toutes mes dents, à quatre pattes dans le sable. "Ouais, si on meurt, je vais te hanter parce que tu nous as promis une tournée gratos. En plus, ils nous ont fait un magnifique remake de Star Wars dans le 4 avec la scène du compresseur d'ordure. Et puis je peux me transformer en gerbille, je tiendrai plus longtemps que toi je pense." Pour pas trop la déprimer, je continue de fouiller. Parce que y'a que ça à faire dans cette situation et puis que bah si on crève, bah tant pis écoute. Game Over.

Dé pour trouver le rouage : NUL

code by sixty

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I-3.2 - Mission phalange Taatano : A stone in a lake.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Salt Lake City-
Sauter vers: