« A winner is a dreamer who never gives up »
Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

Les initiations

▽ Si vous souhaitez créer un assassin, un berserker, un spécialiste des arts martiaux ou peut-être un nécromant, un anarchiste, un artilleur et bien d'autres, alors n'hésitez pas à jeter un coup d’œil aux initiations des arbres de talents !
WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: La Boîte de Nuit "Aphrodite" Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I.03 A little party never killed nobody. (Pv. Luke Castellan) [Terminé]

avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Sam 21 Fév - 16:55
A little party never killed nobody.

La nuit venait de tomber sur le camp. Accoudée à la fenêtre de ma chambre, je remarquais que le ciel était plus étoilé que d'habitude et l'air frais semblait me faire passer un message.. "SORS MA FILLE". Bon d'accord c'était plutôt une envie personnelle, en même temps Arya était beaucoup prise avec son bungalow de brute guerrière et à chaque fois qu'il fallait partir s'éclater je comptais sur elle.. Je n'allais pas proposer à mes sœurs de m'accompagner, j'avais eu la superbe idée de m’engueuler avec elle le matin même. J'étais donc seule pour ce soir..

Oh et puis merde. Je suis Rhéa, j'ai besoin de personne pour faire de ma soirée une nuit d'enfer. Pompelup, je me dirige vers mon armoire, jean slim, crop top. Et je me place ensuite vers mon miroir, maquillage léger, parfum bien dosé. J'étais parée! Je quitte alors le camp sans mal, j'avais déjà prévenu un taxi, ma direction ? New-York. J'étais pas l'genre de demoiselle à flipper toute seule dans une grande ville.. Bon une petite appréhension, mais avec un verre ou deux ça ira totalement.
J'en avais pour quarante minutes de route, j'arriverais aux environs de minuits, timing parfait. Je parle alors de la pluie et du beau temps avec l'homme au volant, jusqu'au moment où en se retournant il m'inflige son souffle divin.. Une (pu****) d’haleine qui tuerait tout mortel normalement constitué. Je coupa cour à la discussion en mettant ma main près de ma bouche et en envoyant mon regard aussi loin que possible à travers la fenêtre du taxi. Jusqu'à voir l'enseigne lumineux de la boîte Aphrodite. C'était pas l'endroit que je voulais tout particulièrement, mais avec " l'atmosphère " présente à ce moment, c'était un point de repli stratégique non négligeable!

Je descend alors du véhicule en lançant une les billets, j'avais même pas le courage de l'envoûter pour économiser.. Pour éviter un nouveau haut de cœur et oublier cette odeur, je vaporisa un léger parfum en l'air. Bon, bon,bon c'est partie.
Comme une bonne fille d'Aphrodite, je souri au videur qui me fît passer devant les autres, je souffle alors un baiser à tout ceux qui attendent dans la file pour les faire jaser encore plus, pas de soucis j'étais dans mon élément.

J'entre alors, musique et ambiance suave. Je pars sur la piste directement, fallait libérer mon énergie! Les musiques passaient, je m'adaptais à chaque rythmes. Sans calculer les visages, souriant à toute les cinq secondes, je m'éclate en fait! Si quelqu'un du camp m'avait vu, ça aurait été la fin de mon image de fille froide et insaisissable.. Mais bref, arrêter de penser à mon image pendant UNE soirée, je pouvais m'le permettre non ?

Mon bon il fallait ce gars, le mec lourd de la soirée.. Celui qui veut te payer assez de verre pour ouvrir toi même un bar. Vous voyez ? Celui qui transpire comme une équipe de rugby mais qui tient tout particulièrement à être tactile avec toi. Il me dis alors très poétiquement :

"Ma p'tite gazelle. Crois moi.. Ce soir j'te laisse pas passer alors suis moi que j'te transporte jusque l'haut delà si t'vois c'que j'veux dire."

Whooooooo, le thermomètre à lourdaud venait d'exploser. Je le fixais donc, blasée comme jamais et lui lâcha :

" Ecoute Baudelaire, va t'faire où tu vas avoir besoin d'une civière."

Je le voyais perdre patience devant ma plus grande lassitude.. Mais mon attention fût captivée par autre chose : Luke Castellan, il était là. Que faisait cet ancien traître ici ? .. Bon après tout, c'était une soirée décontractée et sans préjugés. Et puis peut être qu'après quelques verres je pourrais savoir si il est vraiment de notre côté, ça compagnie n'était pas non plus désagréable alors autant allier l'utile à l'agréable. Bref une bonne soirée en perspective!

   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 8 Mar - 1:54
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Je ne savais pas ce que je faisais là. J'avais subit cette étrange pulsion ce désir profond qui avait émerger dans mon ventre de vouloir sortir. J'avais déambulé comme la fumée qui s'étendait petit à petit prenant son morceau de terre à chaque fois plus grand. J'étais ce genre d'entité ectoplasmique qui errait comme s'il ne savait pas ce que c'était d'avoir un but. J'étais ce genre de personne qui semblait avoir été amener dans cet endroit pour représenter la mort, j'étais en l'espace de quelques instants redevenu la forme d'entité qui errait sur les champs d'asphodèle. J'avançais avec cet air dépressif, pourtant j'étais habillé d'une façon plutôt classe a d'habitude. Au final, j'avais sûrement depuis le début inconsciemment choisie ma destination. Je traçais le chemin vers un lieu que je n'avais jamais réellement fréquenté, mais ce soir en quelque sorte j'avais envie pour une fois de m'amuser. La guerre était omniprésente, les morts se comptaient en milliers et nous ne pouvons plus nous permettre de nous amuser souvent, mais aujourd'hui j'avais décidé d'aller m'amuser dans une boite de nuit , comme un jeune homme de mon âge. C'était censé être une activité comme une autre pour quelqu'un qui avait mon âge.

J'avançais porter par le vent, je me sentais pousser des ailes à croire que mon père voulait lui-même que je partes m'amuser en cette soirée. J'avais décidé d'y aller comme un humain en utilisant les transports en communs et mes jambes. J'arrivais devant la boite de nuit aphrodite, le videur cru perdre ses yeux de me voir ici. Il me laissait rentrer sans vraiment pipé mots, comme s'il avait peur que je lui tranche la gorge. Je n'étais plus comme ça depuis longtemps, j'avançais dans la pénombre me servant des ombres comme berceau de ma présence. J'errais sans but, simplement en m'approchant du bar commandant l'hydromel des pauvres, je regardais les gens d'un air absent qui étaient en train de danser. Une jeune fille, posa son regard sur ma personne. Elle semblait à la fois étonné de me voir et à la fois rancunière. Son visage avait cette teinte d'amertume qu'on observait souvent lorsqu'une personne avalait un citron et qu'elle était confrontée au mélange acides qui se répartissait et activait nos papilles gustatives. Les yeux plissés, les joues qui se contractent dans un sourire imparfait et ce dégoût qui s'apparente à une grosse veine qui ressort dans ton cou. Tout ces signes qui montraient que cette blonde que je connaissais ne m'aimait pas fortement. Rhéa, jeune fille d'Aphrodite, je l'avais connu avant que je les trahisse et comme la plupart des gens, elle m'en voulait encore pour ça. J'avais une petite idée de ce qu'allait être ma soirée, faire en sorte que la jeune femme puisse comprendre que j'avais changé. Puis, je supposais que j'étais toujours capable de draguer, je n'étais plus le Luke Castellan d'autrefois, mais je n'avais pas tout perdu de sa tchatche inimitable.

Je commandais un deuxième verre, m'approchait de la jolie blonde et lui tendit le verre : 

« - Dame Rhéa, m'accorderiez-vous cette danse ? »

D'un claquement de doigt la musique changeait, elle prenait des allures de Mars. Des allures de Bruno mars un petit Uptown Fuck. Mon déhanchement commençait d'une manière envoutante et surprenante, mais j'avais déjà fais la fête et je savais comment faire fondre une fille avec un body language. Allons-y Luke passe en mode normal.

[HRPG : J'ai honte c'est tout nul:(]

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Dim 15 Mar - 18:45
A little party never killed nobody.

Il n'avait vraiment peur de rien. Aucune appréhension, il s'approcha avec félinité comme-ci il s'était lancé un défi à lui même. Mais il était seul.. Généralement j'étais la cible de défi, mais souvent d’abrutis finis souhaitant juste comparer leur niveau de testostérone. Non cette fois-ci c'était différent. A son approche l'ambiance changea, plus mystérieuse, sombre.. Sensuelle. En même temps vue le lascar que je m'étais coltinée juste avant, n'importe qui aurait pu être plus intéressant. Je le vis commander des verres, puis me apporter un avec galanterie. Je le remercia d'un discret signe de tête. C'était quoi le plan ? Une publicité pour vanter les mérites du nouveau Luke Castellan ? J'allais énoncer ces interrogations-ci mais il me dit « - Dame Rhéa, m'accorderiez-vous cette danse ? »

Même pas le temps de tremper mes lèvres dans la boisson ou même de répondre quoi que ce soit que je le vois claquer les doigts pour changer la musique. Musique rythmée, bon choix, j'avais l'impression d'être dans un remake moderne de " La fièvre du samedi soir" ! Il bougeait bien, fallait l'avouer et c'était tellement rare pour un gars. C'est vrai généralement les hommes sur la piste, ils sautent, lèvent la mains ou au maximum tentent de suivre le rythme sans succès.. Mais pas cette fois-ci. J'avais même l'impression que lui me lançait me un défi! Du genre " Allé, impressionne moi." .. Oh non, moi et les challenges, une addiction qui me faisait faire tellement de chose. Et cette fois-ci se sera de danser avec un Ex-traître.. Pourquoi pas ? " Avec plaisir. Mais juste parce que j'ai envie de danser." Je parlais avec taquinerie tout en le scrutant de haut en bas. Il fallait qu'il sache que j'étais loin d'être réceptive.. Au départ.

Je lança alors mes cheveux en arrière, m'avança pour répondre à ses mouvements tout en gardant quand même une certaine distance. Mes hanches suivent la musique, le célèbre déhanchement du "8" combiné avec des gestes sensuels des bras. Un début comme il se doit! Mais je ne peux pas m'empêcher.. Je l'attrape délicatement par le haut réduisant fortement la proximité et lui lâcha tout en continuant à danser: " C'est quoi la suite ? On sort les dagues ou tu comptes me convaincre de ta nouvelle bonté grâce à ton déhanché ? "

[HRPG: Mais pas du tout!]



   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 26 Mar - 22:52
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Je n'étais plus que l'ombre de moi-même. Un fantôme qui rêvait de redevenir l'éclat d'un diamant depuis longtemps ternis par la souffrance qu'il avait enduré et qu'il avait causé. Comment pouvoir se sentir autrement après avoir fait tout ce que j'avais fait. Je me voilais la face constamment pour simplement continuer à vivre, vivre avec ce fardeau, vivre comme Atlas qui supportait le poids de la voûte céleste, moi, je vivais avec le poids de mes remords. J'étais présent et différent, j'essayais d'aller de l'avant me tourner vers le futur, arrêter de constamment regarder en arrière, mais cela m'était extrêmement difficile. Me voilà, comme l'image de moi-même sur la piste de danse. La musique qui nous accordait ses douces notes pour que nos corps s'accompagnent dans une danse langoureuse et envoûtante. Elle fait sa lionne, son espèce de fierté de fille de la déesse de l'amour garde la distance et fait elle s'en fou de cette danse, mais elle tombe vite dans le jeu de Luke. L'attrapant par le col pour le rapprocher d'elle à une distance assez dangereuse. Puis, il lui sourit :

« - Qui sait ? Si, je me souviens bien, les filles ont un certain goût à aimer le danger ! Dis moi, si j'ai tort ? Enfin vu que tu as accepté cette danse, je ne pense pas que je me trompe. »

La chanson accélérait son rythme, nos corps s'approchaient, nous tenions chacun dans notre main notre verre qui dansait aux vibrations de nos corps. Ce liquide à la teinte solennelle qui annonçait un goût délicieux et enivrant nous chauffait de son déhanché. L'alcool nous accompagnait dans cette chorégraphie endiablée, nous permettant de le goût légèrement du bout de nos lèvres. Je l'écoutais me répondre, mais je trouvais ce petit jeu très amusant. Je voulais lui donner un petit peu plus de piquant. Je l'attrapais et nous téléportait sur le toit de la boîte. Puis, je lui souriais :

« -Alors cette soirée dansante à la belle étoile ça te dis ? Sinon, je peux nous redescendre, il n'y a aucun souci ? »

La nuit avait revêtu son manteau d'étoile. Elle s'était faite belle, comme si elle attendait qu'on la rejoigne, Morphée avait fait du beau travail ce soir. J'arrivais à distinguer la constellation d'Orion, celle du Bélier ou bien encore celle de la ceinture d'Orion, constellation extrêmement rare. La beauté de la nuit, séyait parfaitement à la jeune femme qui semblait avoir un teint encore plus beau dans la douceur de la nuit, elle était une fille de la nuit et son physique le démontrait par sa beauté spectrale qu'elle arborait.


crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Ven 27 Mar - 16:55
A little party never killed nobody.

J'rêvais.. Il m'accusait d'être une ces filles naïves à la twilight qui fondent au premier regard. Luke aurait très bien plus jouer dedans dalleurs, avec le rôle principal de l'homme dangereux tentant de montrer une autre facette de lui, moi par contre.. Je n'avais rien d'une d'innocente et parfaite petite fille. Bon il fallait l'avouer, j'aimais les défis et il m'en présentait un! Mais même collée à lui lors de danses aux rythmes endiablée, j'étais sur mes gardes (entre deux pas sensuels oui!).

" Peut-être que je ne te considère plus comme un danger..Mais si toi tu te vois ainsi, je devrais surement changer d'avis, non ?"

Sourire aux lèvres, regard malin.. Oui j'essayais de le piéger, mais en subtilité. Je voulais comprendre qui se cachait derrière l'image d'un des Ex-partisans les plus connus. Et surtout qu'est ce qui l'avait motivé à revenir ? Je connais des partisans qui sont bien heureux là où ils sont et qui changerait de camp pour rien aux monde hum.. Mais pas le temps de formuler mes interrogations qu'il me saisit et en l'espace d'un instant nous avions changer de d'endroit. Une légère brise effleura ma peau, les basses des musiques ne m'agressaient plus les tympans, nous étions seuls, sur le toit de du nightclub.. Les lumières roses de la devanture de la boîte se mêlaient à celles du clair de lune pour créer une ambiance différente et attractive. Ça c'était typiquement le genre de choses que pouvait me toucher.. Après un verre. Je plaisanta alors :

"Woh, pas mal..Aucun soucis, mais avoue juste que tu n'voulais pas me partager avec les autres gars de la piste."

Je lâcha un léger rire puis m'accouda sur le balcon. C'était beau mais ça manquait.. d'action. Je plongea alors mes yeux dans les siens, je remarqua dalleurs à quel point il était bleus même dans la nuit.. Puis je m'approcha de rambarde pour mieux grimper dessus. Elle était épaisse et plate, on pouvait facilement marcher dessus.. Sauf avec des talons. Mais je savais ce que je faisais, ou du moins je l'espérais! " Luke Castellan, ton procès pour bonne conduite..." Je perdis équilibre quelques instants, voyant ma vie défiler devant mes yeux. Je repris alors mon calme et leva les bras comme une équilibriste pour avoir un temps soit peu de maintien. " S'ouvre maintenant.. Seras-tu sauver, une des pires emmerdeuse grecs ?" Je figea soudainement ma tête plus lui adresser un énorme sourire, il ne devait surement pas s'attendre à ça et au moins.. Il se souviendra de cette soirée.




   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 11 Avr - 23:28
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Cri de fortune au fin de fond de mon cœur. Joueur invétérée d'une pluie de hasard. Destin où la fortune peut jouer. Bonne aventure, soit avec moi. La lune gorgée dans mon âme, mon corps revêtu de ses rayons translucides qui fait briller nos peau dans un éclat mortelle et envoûtant. En cet instant nous étions comme deux vampires drapé de rayon lunaire. Sa dernière phrase qui s'était perdu dans les tréfonds de l'abîme de la boîte, mais j'avais envie de jouer, de rire et de lui répondre :

« -Le danger, n'est-il pas quelque chose qui t'attire ? N'es-tu pas ce genre de femme Rhéa. Splendide comme la rose que tu prends délicatement dans tes mains, mais piquants car tu aime le danger et pouvoir te défendre. La fragilité et la simplicité ne te sied pas comme le danger. Ou alors que je me trompe ? »

Dans un hurlement spectral, d'un loup qui soufflait dans l'écho du vent qui soulevait délicatement nos cheveux dans une harmonies transcendante. Puis, elle me défiait en montant sur le rebord jouant au funambule. Elle voulait que je lui montre en la sauvant d'une mort funeste qu'il attendait en bas. J'éclatais de rire, d'un rire franc et honnête, elle voulait jouer avec moi. Elle voulait jouer à la personne qui avait le plus de « couille ». Je m'appuyais sur le bord et d'une pulsion de mes bras je me levais sur mes bras en faisant le poirier. Puis, je souriais et me mis en équilibre sur un bras :

« - Alors qui de nous deux est le plus en danger ma chère ? Qui de nous deux est sur un fil ? Qui de nous deux est prêt à mourir ? Suis-je fou ? Qui ne l'est pas ? En tout cas tu es tout aussi fou que ma personne, car tu as voulu jouer avec un fils d'Hermès. Un frère d'Alatir. Autant te dire que nous sommes prêt à jouer beaucoup de chose lorsque nous parions. Je te paris ma vie qu'il y a un risque que nous mourrions tous les deux aujourd'hui. »

Puis je sortais mon épée. De laquelle d'une nouvelle pulsion de mon bras. Je plaçais mon épée sous ma main pour me mettre en équilibre sur la pointe de ma lame. Je me mis à rire et levait la tête vers Rhéa :

« -Je te présente Perfide. Mon épée en fer stygien. Ironique comme nom dans notre situation. Je te prie à toi de voir si la pire des emmerdeuses grecques peut jouer au jeu du cap ou pas cap avec le pire traître que la colonie à connu. Cap ou pas cap de sauté ?  Au final, cap ou pas cap de mourir ?»

Je lâchais mes derniers mots dans un soupirs qui s'était propagé comme les plumes d'un oiseau qui s’envolait dans une danse acrobatique. Une danse acrobatique comme les murmures de mots s'enivrant des neurones de la jolie blonde. Blonde qu'on espérait présent. Puis, je tanguais dangereusement à cause de mes biceps qui commençaient à ressentir les dégâts de la morsure lente d'une future crampe.





crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Mar 14 Avr - 17:46
A little party never killed nobody.

D'un ton poétique il était en train de me dresser le portrait. Tout à fait charmant, même si mon visage de semblait pas tout à fait le montrer. J'étais agréablement surprise de cette rencontre. J'aime aussi me tromper sur les personnes, me rendre compte que le première avis que je me suis fait d'eux est erroné.. Ça me fait une sorte de surprise, est Luke en était une délicieuse. « Jolie métaphore.. Que tu aurais pu sortir à la moitié des filles de la colonie. Une rose exprime son caractère par sa couleur, et tu es loin d'avoir découvert la mienne. »

Un sourire de coin, une posture statique, j'étais figée dans un environnement plus que surprenant où je pensais que rien ne pouvais détrôner ma hauteur. Mais le fils d'Hermès voulait jouer. Alors il fît le poirier sur la rambarde, je le regardais alors, amusée, j'étais loin d'être impressionnable. Enfin jusqu'à ce que son haut tombe (Merci à la gravité) me montrant une vue.. Plus que satisfaisante! Je m'approche alors, reprenant confiance en moi, en ma démarche, les talons fin de mes chaussures flirté avec le bord, mais ses paroles m'avait galvanisé. Je toucha alors délicatement une cicatrice d'un combat peut être lointain.

«  Je joues oui.. Pour savoir mes limites, et tant que je ne paye pas le prix, je continuerais. Alors je suis ton parie. Même si mourir n'est pas la meilleure façon de finir une soirée démarrée sous de si bons termes Castellan.»

Puis décidant soudainement de lever le niveau, il se mît en équilibre sur sa lame, bravant le danger. Vu la proximité qu'il y avait entre nous cette action aurait pu me faire perdre l'équilibre, pourtant je resta stoïque, ne laissant rien paraître. Sa tête était à présent presque au niveau de la mienne. Je laissa échapper un rire quand je l'entendis parler du nom de son épée dans une telle situation. En me baissant légèrement, ma tête était alors face à la sienne et effleurant presque ses lèvres je lâcha alors d'un air lascif : « Si tu tombes, je tombe. A toi d'assumer ce jeu jusqu'au bout. »

J'étais légèrement plus avancé, presque entièrement face à lui. Il fallait avouer qu'il avait du cran, mais il commençait à faiblir, qui ne faiblirait pas dans cette position en même temps. Je recula alors légèrement lorsque qu'il tangua.. Mes talons était dans le vide mais le compensé de la chaussure était encore sur la rambarde. je mis alors toute ma force dans un élan de surprise pour m'être mon équilibre en avant. Mais je ne voulait pas m'écraser sur Luke. J'étais prise au piège entre le vide et ma fierté face un demi-dieu cerné du même dilemme. Une chose était sûre, le résultat n'allait pas traîner à tomber.. Sans jeu de mots.

   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 22 Avr - 22:57
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .



Je souriais lorsque son ton devient piquant elle me jugeait capable d'avoir sortie cette métaphore à plus d'une personne. Je lui répondit d'un ton sarcastique :

« -Il est vrai que j'aurais pu la sortir à plus d'une personne, mais crois moi ou non, je ne l'ai sortie pour l'instant qu'à toi. Pour ce qui est de la couleur de la rose, j'opterais un bleu nuit. Le bleu nuit, car une rose bleu est rare, profonde et précieuse. Nuit, car elle est mystérieuse et apporte son lot de souffrance. Enfin, ce n'est que mon avis. »

Puis, elle souriait, elle semblait amuser par la tournure que prenait événements. Elle trouvait simplement triste que la partie puisse se terminer par la mort des deux personnes. Je trouvais son opinion assez drôle, sachant qu'elle venait plutôt de dire qu'elle appréciait la soirée. Puis, mon équilibre sur l'épée. Semblait l'amusé, je n'étais pas loin de la crampe. Elle me sortit un truc qui ressemblait plus ou moins à un de ces vœux qu'on prononçait lors d'un mariage. Une moue de dégoût me survint rien qu'en pensant à cette idée. Le mariage, brrrr j'en frissonnais sur mon épée et faillit tomber. Je lui dis d'un ton sarcastique :

« -Tout doux ma belle. On en est pas encore jusqu'à que la mort nous sépare. »

Puis, elle s'approchait dangereusement de la chute, elle voulait jouer de plus en plus. Puis, je souriais et je me mis à me balancer sur l'épée faisant en sorte de tomber sur la jeune fille et d'entamer une magnifique chute libre. J'attendais que l'on tombe de plus en plus, la serrant contre moi et a quelques mètres voire centimètre de l'impact fatale. Nous téléportant dans une piscine non loin que j'avais vu avant la chute. Je souriais :

« -Alors c'est comment cette lumière au bout du tunnel ou t'as revu toute ta vie défilé devant toi ? »

J'éclatais de rire, m'amusant à nager comme un dauphin dans la piscine de je ne savais pas qui. En espérant qu'il n'y avait personne dans cet appartement. Puis, je commençais à enlever mon t-shirt le posant sur le rebord ainsi que mon pantalon. Et dit :

« - Ah, on est mieux à nager dans ces circonstances-là ! Alors Rhéa, tu vas bien ? »

Puis, je barbotais dans l'eau l'air de rien, mettant mon torse en valeur. Les quelques cicatrices qui s'exposaient dans le drap lunaire qui apparaissait sur les gouttes de l'eau. Dans une étreinte la Lune nous enserrait sera-t-elle mortelle ou sera-t-elle amoureuse ? Seul Dame Destinée le sait.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Lun 27 Avr - 19:21
A little party never killed nobody.

Même dans une position inconfortable il tentait d'être poétique. J'affichais un sourire satisfait, c'était beau mais il connaissait depuis une soirée du coup je buvais pas complètement ses paroles. Avec Malice je lâcha alors :

« J'aurais opté pour une rouge basique, mais ta réponse n'est pas complètement mauvaise.»

Soudain dans la conversation il manqua de tomber et afficha une tête dégoûtée.. Il sortit alors une vieille phrase comme on en en sort à la fin des discours lors de mariage religieux. Je crispa mon visage, il croyait vraiment j'étais ce genre de fille ? Oh mon dieux le mariage. Laisser son nom pour prendre celui d'un homme, la soumission à l'état pure. J'avais déjà des images de moi habillée en femme des années 80 sortant le poulet du four. Vision d'horreur. « J'espère bien! Encore heureux qu'on y soit pas Castellan. »

Puis tout se précipita. Tombant sur moi, nous tombions du toi de la boîte. Accrochée à lui je ferma les yeux par réflexe et lâcha un léger crie de surprise.. Et il se téléporta. Dans une piscine. J'étais partagée entre soulagement et colère. J'adorais l'eau, mais pas après s'être préparé pour partir en soirée. Je le regarda alors nager, et j'éclata de rire, j'imaginais ma tête, mascara coulant, avec mon soutient-gorge  plus que visible et puis il me faisait rire. Il avait l'air d'un enfant..
Puis je me rendis compte.. Nous étions dans une petite villa, la piscine était énorme. Et on ne savait même pas si elle était occupée!

Je sortie alors de la piscine et lui aussi, l'un en face de l'autre nous retirions nos affaires. C'était très gênant.. Mais l'excitation du danger et de l'inconnue palier ça. « Toute ma vie, d'ailleurs j'me suis emmerdé à certains moment.. Donc je compte sur ce soir pour me rattraper. » .. Souriant plainement j'eu une idée.. Je pria les dieux pour que la chance soit de mon côté et ça paya! Dans un petit jardin Zen sous une pierre la clé de l'éclate. Je me retourna et le vis nager et prendre son pied sans se soucier de moi, du coup j'entra par la baie vitré et fis comme chez moi. Allumant une lumière, fouillant les réserve d'alcool. Le temps d'une minute je dévalisa la petite cave. Du un bon Whisky bien datée.. Dégueulasse mais je le prends dans une de mes mains et dans l'autre un bon champagne. Et avant de revenir près de la piscine j'allume la musique et envois quelque chose qui bouge.


Il nageait sur le dos, l'eau et la lune faisait réunies sur son torse. Je penche légèrement la tête pour regarder puis avance, en l'entendant parler, il n'avait peut du remarquer mon absence jusqu'au moment où j'ai balancer la musique. Je n'avais pas entendu ce qu'il avait dit mais je m'avança comme triomphante avec mes trouvailles. Avec une voix et un regard faussement innocent, je dis  « Hey flipper, je crois que j'ai fais fais une bêtise..» . Puis j'éclate de rire, cette soirée s'annonçait mémorable.


   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Mai - 20:26
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Dans l'eau, dans l'eau translucide de la piscine aux reflets lunaire je nageais tel un poisson dans l'eau, même si auparavant je n'aurais jamais pénétré dans le domaine de Poséidon. Maintenant que j'étais chez les grecs, les Dieux ne voulait plus me détruire comme auparavant.  Je barbotais comme un petit têtard jouant de ses pieds comme d'une queue pour faire le gouvernail soudain, je revis la blondinette sortir de l'appartement avec une bouteille de whisky et dans sa phrase elle me disait qu'elle croyait avoir fait une bêtise. Je souriais d'un immense sourire, puis je sortais de la piscine montrant mon corps dans un rideau de larmes de Lune. Je m'approchais et attrapais la main de la jeune fille et d'une autre main je la serrais contre moi pour l'entraîner dans une légère danse à deux avant de glisser mon autre main pour récupérer la bouteille. En souriant je dévissais le bouchon, avant d'ouvrir la bouche et d'arquer la bouteille afin de verser le liquide de couleur ébène au goût si âpre le long de mon gosier. La sensation des vapeurs d'alcools qui remontaient dans chaque parcelle de mon corps, le whisky était bon, malgré son âge. Je lui dit d'un ton neutre :  «  T'en veux ? C'est pas un alcool de princesse hein ? » Puis, je me mis à rire d'un rire naturel et un peu alcoolisé. Avant de me rapprocher un peu plus d'elle et lui susurrer à l'oreille : « On fait un jeu, un cap ou pas cap ? Capable de suivre la barque ou pas ? »

La soirée commençait juste, mais elle s'annonçait tonitruante. Un jeu dangereux, avec deux personnes qui n'avaient rien à perdre, mais qu'à gagner. La déesse de la fortune ou de la destiné qu'importe avait décidé de cette rencontre pour le meilleur ou le pire. Puis, je la regardais, et posait mon regard dans le sien et lui dit d'un regard de défi. J'arquais un sourcil et regardait la bouteille en lui disant :  «  Cap ou pas cap, de la récupérer ? » Je la mettais en équilibre sur ma tête. Puis, je trébuchais récupérant la bouteille en vol et tombais sur la jeune fille m'arrêtant à quelque centimètres de sa bouche avec la bouteille dans une des mains. Seul mes bras déterminait la distance entre ma bouche et la sienne. Puis, je me mis à rire, et dit : « On dirait une vieille scène d'un film romantique loupé, tu ne trouves pas ? » Je ne savais pas vraiment quoi faire, je voulais m'éloigner me retourner, mais une force indirecte me forçait à ne pas bouger, à m'amuser. Puis, j'avais toujours la bouteille au pire des cas.

HRPG : c'est toout court pardon :c

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Mer 27 Mai - 17:58
A little party never killed nobody.

Du Whisky ? Non merci, j'savais que ça plaisait aux gars c'est tout. Rien que l'odeur quand il en avait pris une gorgé m'avait fait avoir un rictus de dégoût. J'ai passé un détail non ? Ah si, la proximité juste impressionnante qu'il y avait entre nous. Pour éviter de plonger à nouveau mon regard dans le siens, je déboucha la bouteille de champagne, bien sûr mon esprit était ailleurs.. Du coup le bouchon s'expulsa dans son épaule. Ça m'arrivait pas ça, on va dire que c'était à cause des verres précédents. "Oh non! Désolée.. Ça va ?" Bien sûr que ça allait, bâtit comme il est! Reflex stupide. Il buvait alors le whisky et je m'étais réfugiée dans des mes petites bulles.. Pour oublier ma maladresse en grande partie. " Non pour moi se sera Champagne comme tu l'as vu et .. senti!" lâchais-je le sourire au lèvre.

Il enchaîna alors, se rapprochant à nouveau pour me proposer l'irrefusable.. Un défi. C'était le ton de la soirée, il savait que je n'allais pas refuser en si bon chemin. Me rapprochant alors à mon tour, je lui chuchota alors : " Comme si je pouvais dire non à ça Castellan." A peine avait-il voulu commencer à jouer qu'il trébucha en m'emportant bien sur dans sa chute. Je crispa alors la tête quelques secondes en ajoutant au ralenti " Aïe.." . Le carrelage n'était pas vraiment agréable pour un atterrissage! Mais il avait raison, c'était bel et bien une scène de romance mais pas loupé non.. Le mec maladroit c'est typique du film romantique, dans ce contexte la scène était plutôt réussite moi j'trouvais! Mais j'avais pas vraiment le temps de lui sortir mon analyse cinématographique. " Je trouve que la carrelage n'a pas loupé mon dos. Mais entre tenir une bouteille et amortir ma chute, j'ai clairement vu tes priorités!"

Riant sincèrement, je profita de ce moment d'extrème proximité pour plonger à nouveau mon regard dans le siens.. Pour mieux lui chopper la bouteille qu'il tenait. La secouant pour mieux montrer ma "victoire", j'ajouta  avec malice : " Mission accomplie, Hum sans grandes difficultés! J'ai gagné quoi ? "

   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 24 Juin - 1:24
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


J'étais un peu absent, je n'avais pas vraiment compris comment j'avais pu me retrouver dans ce genre de situation. En effet, il fallait avouer que la soirée avait dérapé à une vitesse hors du commun. Autant dire que j'en avais pas l'habitude depuis des décennies. Je m'étais clairement calmé ces derniers temps, mais cette sensation de jouissance totale d'arrêter de me poser des questions et tout simplement de profiter ce que pourquoi Dieu m'avait fais à son image. Un homme qui aimait succomber aux plaisirs qu'il s'offrait à lui. Que ce soit l'alcool ou les femmes. Je ne m'étais même pas rendu compte du bouchon de champagne qui m'était arrivé dans l'épaule si la jeune femme ne m'avait pas demandé si ça allait bien. Je rigolais d'un rire clair et alcoolisé :  «  Attention, je vais croire que tu commences à t'attacher à ma personne mademoiselle. »

Puis, nous retrouvions tellement vite dans cette position si inconfortable, mais qui nous rapprochait tellement que j'en étais presque gêné. J'ai bien dis presque hein. Puis, elle rigolait sur le fait que j'ai préféré protéger l'alcool à sa délicate personne. J'explosais tout simplement de rire :  « Hum... Comment dire, je déteste perdre, j'ai simplement réfléchit de manière à ne pas perdre. Tu m'excuseras milady ! » Puis, elle plongeait son regard dans le mien, ce regard que je soutenais avec passion, avec envie, avec plaisir. Un regard que je voulais complice et d'une profondeur énorme. Puis, elle me choppait la bouteille sans même que je réagisse, j'étais comme envoûté par sa beauté. Puis, elle me demandait ce qu'elle avait gagné : «  Hum... J'ai envie de dire un baiser, mais tu peux avoir ce que tu veux ! C'est les règles ! »

Puis, je m'approchais dangereusement d'elle et s'approchait de son visage et de son oreille et lui dit d'un ton étrangement sérieux : «  De toi à moi, je préférais largement le baiser ! Cependant, faut-il vraiment gagner le jeu pour l'espérer ! » Mon rictus se faisait joueur, mais avant qu'elle ne put réagir je la faisais valser dans l'eau. Je me relevais d'une position victorieuse et dit d'un ton ironique : «  Un baiser d'un prince charmant comme moi, faut être en danger non ? »

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Lun 21 Sep - 14:22
A little party never killed nobody.

Moi ? M'attach... quoi ? Connais pas. Le blond semblait bien sûr de lui, et bien alcoolisé.. Oui bon clairement j'étais pareil. Le problème était qu'il y a à peine une heure, j'étais juste en train de critiquer ce que je considérais comme un ancien traître et .. A présent je me retrouvais dans une situation plutôt ambigu avec ce même homme. Je lâcha d'un air malicieux" Je ne voulais juste pas avoir ta mort sur ma conscience au cas où l'impact aurait été plus grand." Bien sûr, chaque jour la bouchon de champagne devait faire un nombre incalculable de victime.. L'alcool ne me faisait pas mieux mentir c'est certain. En revanche notre chute m'avait légèrement remis sur les railles! Je le vois encore en train de m'expliquer son choix qui était de sauver la bouteille par pur instinct de compétition.. Certes j'aurais fait la même chose. Mais j'appréciais peu qu'on me le fasse. En temps normal j'aurais râlé, pesté, mais là tout était différent : l'ambiance, notre état d'esprit, l'aventure que représentait cette soirée dira-t-on. "Parfois perdre un simple défi peut permettre de remporter bien des choses.." J'essayais d'être subtil, mais je ne pensais qu'à une chose, lui prendre cette bouteille, contradictoire la fille vous vous dites ? C'est un peu ça.  

Après un long échange silencieux je m'étais emparé de la bouteille, et j'attendais alors de savoir ce qu'il allait me proposer comme récompense. Je compris très vite que sa proposition le faisait gagner tout autant que moi. A ce moment là, j'étais loin d'être contre mais vous savez.. Quand on vous le demande il y a toujours une possibilité de refus. Et oui j'étais du genre à crier non en pensant oui. Mais j'eu à peine le temps de répondre qu'il s'approcha encore plus, oui c'était possible, pour susurrer comme une évidence que le défi était bel et bien un prétexte pour en arriver là. " Oh tu crois vraiment que .." J'avais une phrase des plus cynique et maligne à sortir.. Mais j'ai continué à débiter cette phrase dans l'eau parce que flipper avait décidé de "très gracieusement" m'y jeter.

La guerre était déclarée, et je n'aurais pas imaginé meilleure bataille. J'avais réellement une tête de demoiselle en détresse dans cette piscine ? On aurait plutôt dit le dragon qui gardait cette foutue tour. Bref, je m'égare! C'était à ce moment précis que j'ai fait mon cinéma Hollywoodien le plus spectaculaire! Je commença à gémir pour une douleur au au pied à cause de atterrissage dans la piscine. Me rapprochant de lui et du bord, je dis alors avec diffilculté : " J'ai.. trop mal au pied, t'as dû me le briser.. Bravo mais vraiment.." et ainsi au moment il s'abaissa surement pour s’apitoyer ou contempler son "erreur" j'ai saisi sa tête avec mes bras pour l’embarquer avec moi. Revenant à la surface, sa tête entre mes bras, je ne pus m'empêcher de rire aux éclats. " Oh cher prince.. Pas de Princesse sans difficulté à affronter avant Non ?."  

   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 4 Déc - 13:20
Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Des excuses, toujours des excuses la belle demoiselle aimait se trouver des excuses pour pâlir à son manque de franchise. Cela se voyait dans ses yeux qu’elle ne souhaitait qu’une chose dévorer le jeune homme qu’était le fils d’Hermès. Puis, elle commençait à me faire une petite phrase très subtile sur le fait que parfois perdre était la plus grande victoire. A qui le disais-tu ? J’avais quand même perdu la guerre avec Chronos pour une simple chose pouvoir comprendre que la vie qu’on avait n’était pas si mal. Qu’au final, si j’avais une deuxième chance de pouvoir revenir à la vie c’était avec les grecs que je voulais que cela se passe et non le camp des méchants, mais ça il avait fallu que je perde ma bataille contre Cronos que l’on perde la bataille contre l’Olympe que je puisse m’en rendre compte. Puis, elle m’écoutait parler de ce que je voulais comme récompense pour le défi et elle a ajouté une phrase qui se voulait sûrement à but cynique, mais elle finissait comme Pamela Anderson dans Alerte à Malibu. Toute blonde et toute mouillée. Puis, elle me regardait et se mit à dire qu’elle avait mal au pied. Je m’approchais d’elle pour voir si elle allait quand même bien, car j’avais beau être légèrement bourré, je ne voulais quand même pas que la rose de ma soirée se fasse mal. Puis, elle m’attrapait par le cou et me fit valser dans l’eau. Quel incrédule j’avais fait sur ce coup et je me retrouvais à l’eau comme le pauvre rat que j’avais été pris à son propre piège. Puis, elle me sourit en disant qu’il n’y avait pas de Prince s’il n’y avait pas de difficulté à affronter. Puis, je créais une mini tornade autour de nous avec mon aérokinésie pour nous faire sortir de l’eau et pour nous sécher en même temps. Puis, je lui souris :

« - Avoue comme Prince charmant je déchire ? En même temps, pas besoin de sèche-cheveux, je peux te sécher en un rien de temps. C’est cool, non ? »

Puis, je m’approchais d’elle et me mit à souffler dans son cou. Puis, j’approchais ma bouche de son oreille avant de la lui mordiller et lui susurrer :

« - Sinon, ton cadeau qu’as-tu choisis ? Ce n’est pas que je sois pressé, mais il n’y a plus d’alcool. »

Puis, je tournais le dos à la jeune demoiselle pour lui mettre face à mon magnifique dos. Même s’il était couvert de cicatrices, il restait toujours d’une beauté sans pareil. Parfois, il m’arrivait de me demander si je n’aurais pas fait mieux d’être enfant d’Apollon ou d’Aphrodite, tellement parfois mon égo était tellement fort.

[HRPG : Désolé, pour le temps j’ai abominablement honte :honte : et en plus c’est court]
crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 603
Localisation : Dans tes rêves les plus fous.. Je sais, je sais.
Points d'expériences : 1378

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Aphrodite.
Niveau: 11
Les pouvoirs: Altération de l’apparence (Transformation Démoniaque), Séduction (Asservissement) & Manipulation des Phéromones.( et Hormones)
Voir le profil de l'utilisateur




Rhéa V. Winstead
Greek temptress ♡ Chef de la phalange Taatano.
Jeu 10 Déc - 17:55
A little party never killed nobody.

Il était pas mal comme prince oui. Enfin.. Il nous avait fait virevolter à travers les airs. J'aurais opté pour un meilleur séchage des cheveux mais ce n'était qu'un détail. On pouvait dire qu'il représentait un peu ce que je recherchais chez un homme.. De la classe, une fière allure mais aussi une certaine façon de s'amuser. Il y avait aussi ce côté interdit, c'était un ancien partisan tout d'même. Qui aurait cru que je pouvais passer une soirée aussi intéressante en compagnie de Luke Castellan ? Pas moi en tout cas. Mais le fait est qu'il était là, à moitié nu et aussi.. enivré que moi. Woh.. Y'a bien longtemps que j'aurais dû sauter dessus, c'était quoi le problème ? Ah oui. Le problème c'est qu'il me plaisait. Il me plaisait en une soirée, et en même quelques heures. Personne ne me plaît autrement que physiquement à moi. Mais lui avait ce mystère à la con. De beaux arnaqueurs ces fils d'Hermès, j'aurais dû m'en douter. Il me parlait, mais je n'écoutais pas vraiment, la scène était floue tellement je me battais avec mes pensées. Je voyais son sourire, je sentais qu'il était en train de se la raconter.. Je lâchais alors un léger rire pour ne pas lui donner l'impression d'être absente.

Puis il m'avait soudainement sortie de mes pensée, franchissant les barrières de la convenances à nouveau. Il taquinait mon oreille et usait de tout son sex-appeal pour me murmurer une demande. La proximité entre nos deux.. Belle blague, quelle proximité ? Il n'y en avait aucune. Je posa alors mes bras autour de sa tête. " C'est moi qui vais t'offrir un cadeau. Mais tel un conte pour enfant, il y aura une contrepartie Castellan.". J'approchais donc mes lèvres et marquais un léger arrêt près des siennes.. pour mieux lui délivrer un baiser sensuel et quasiment torride. Vers la fin je concluait en le mordant avec assez d'entrain.. Donnant-donnant.

C'était maintenant la fin et je savais ce qu'il me restait à faire. Je redoutais ce moment, mais j'étais Rhéa, j'étais personnellement convaincue  d'être promise à de grande chose dans la colonie et à ce moment là je n'étais rien. Je ne pouvais ressentir à nouveau quelque chose si c'était pour être aussi faible qu'après Layton. Pas pour Luke Castellan en plus.. Moi et mes principes sur la traîtrise, j'étais bien conne. Je plongeais alors mon regard dans le siens et faisait appel à ma séduction la plus sincère : " Luke je suis désolée mais écoute-moi bien.. Cette soirée en ma compagnie s'est arrêtée à la boîte de nuit où nous avons eu un échange sympathique mais bref. La suite tu l'as faite avec une autre demie-Déesse dont tu ne te souviens plus.."
Je m'éloignais alors doucement, assez bouleversée de ce que je venais de faire, l'alcool jouant aussi beaucoup. Je ramassais mes affaires et partais alors assez vite pour ne pas qu'il brise ma manipulation en me voyant ici. Je pensais que c'était la meilleure solution.. Je me doutais bien qu'on se reverrait, mais au moins il aurait oublié ces premiers instants qui sont souvent bien trop importants. Peut-être s'en souviendra-t-il un jour ? L'avenir allait nous le dire. Là, je le laissais seul et.. Je repartais seule.

Fin du rp.

 

   

_________________
I just wanna look good for you
"Gonna wear that dress you like, skin-tight, do my hair up real, real nice and syncopate my skin to how you're breathing. Cause I just wanna look good for you. Let me show you how proud I am to be yours, leave this dress a mess on the floor and still look good for
you, good for you."
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I.03 A little party never killed nobody. (Pv. Luke Castellan) [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» I.03 A little party never killed nobody. (Pv. Luke Castellan) [Terminé]
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: La Boîte de Nuit "Aphrodite"-
Sauter vers: