Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: La libération des camps I.02 :: Le front grec Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOUR 3 - QG Grec et Romain.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar





Invité
Invité
Dim 27 Juil - 21:47
Tout était allé trop vite, beaucoup trop vite.
Chelsea s'était isolée des autres pour soigner les blessés, étant très influencable en matière de sentiment elle ne voulait pas être submergées par la haine, la tristesse et les désirs de vengeance des autres, elle voulait rester neutre calme et efficace. Silencieuse et ferme, elle soignait les blessés murmurant des paroles d'encouragements à qui voulait les entendre sans plus, plongée dans un état second.

Puis il y eut la secousse, le tremblement de terre pardon. Celui qui signa pour de bon la mort de tous les aprtisans; ils venait de faire exploser la colonie. La fille d'Apollon le comprit car elle entendit les cris d'un hystèrique de l'autre bout du QG. Elle dut se faire violence pour ne pas éclater en sanglot, mais elle y parvint. Leur maison, leur vie, leur jardin secret. Ils l'avaient détruite. La colonie.

Le goût amer de la vengeance se glissa en elle, mais elle se retint de hurler son désespoir et continua d'aller de ci et de là en allant s'enquérir de l'état psychologique et physique des blessés. Ne pas rester sans rien faire. Rester utile. Elle finit par passer devant un jeune homme brun à l'air sombre (coucou Seth) qui s'isolait. Une petite moue se dessina sur son visage tandis qu'elle s'approchait de lui. Avec un sourire éclatant dont elle en avait le secret, la blonde dit donc au garçon; « Tu ne devrais pas rester là à broyer du noir, ça ne nous fera pas revenir en arrière. » Franche, directe. Sa voix était douce, mais son visage et ses mots durs. Son expression s'adoucit ensuite puis elle lui demanda; « Enfin bref, est-ce que tu as encore mal quelque part? J'essaye de ne pas rester sans rien faire. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 27 Juil - 22:14

Être coincé dans ce lit avait peut-être beaucoup de désavantages, mais je devais avouer qu’il y avait quand même certains avantages. Oui, je souffrais comme pas possible, mais le travail des médecins de guerre rendait cela de moins en moins douloureux. Également, n’être au courant de rien de ce qui se passait sur les fronts, comment la bataille avançait, si nous étions en train de gagner ou non, était quelque chose qu’une personne curieuse de nature comme moi avait beaucoup de difficulté, à accepter. Certes, les grosses nouvelles, comme la mort de Kovu, arrivaient à parvenir jusqu’à mes oreilles, mais je voulais être au courant de plus que des morts. Je voulais savoir si nous leur mettions une raclée à ces Partisans.

Une des plus grands avantages que j’ai eus de cette immobilisation forcée, mis à part ma guérison bien entendu, fut que cela me donna plus que le temps nécessaire pour réfléchir. Je voyais que pour continuer, je devais changer. Après tout ce qui s’était passé, je ne pouvais pas rester le même Lance. Je devais faire en sorte qu’une situation comme celle-ci ne se reproduirait jamais. D’un seul coup, j’étais devenu une nouvelle personne. Enfin, c’était vite dit, je resterais toujours Lance, mais cette guerre va m’avoir apporté une volonté que je n’avais pas auparavant.

Heureusement pour moi, mes blessures n’avaient pas été empoisonnées, comme la jeune femme l’avait craint. Je l’avais remercié pour tout ce qu’elle avait fait, mais je n’avais pas pris le temps de savoir qui je remerciais ainsi. Dommage. J’arrivai toutefois à enfin me lever sur mon lit. Ça faisait mal, mais la joie d’être enfin capable de bouger supplantait la douleur. C’est précisément à cet instant que les choses basculèrent. Encore une fois, une vague de murmures envahit l’infirmerie tandis que la nouvelle de la mort de Jason parvenait à mes oreilles. La nouvelle m’anéantissait, mais ce n’était rien comparé à la prochaine nouvelle qui arriva. J’avais pensé que c’était qu’une deuxième secousse, mais non : notre Colonie avait été détruite. Les Partisans, refusant d’admettre leur défaite, avait carrément fait tout exploser. Retombant sur mon lit, sapé de toute énergie, je laissais la nouvelle s’incruster. Ça ne pouvait pas être vrai, mais je ne savais que trop bien que c’était en plein le genre des Partisans, rendant la nouvelle d’autant plus réelle. Plus que jamais, ma volonté brûlait de la flamme de la vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 27 Juil - 23:54

PRES DES BUNGALOW

Elle l'avait pensé. Réellement. Qu'ils pouvaient être une équipe en ces moments de malheur et de désespoir. Mais là, devant le tas de gravats, alors qu'elle sentait dans son dos, les personnes arriver, toujours plus nombreuses, Ryan eut envie de partir. De dégager de là, comme elle avait quitté le QG pour pouvoir réfléchir. Il n'y avait ni alcool, ni bataille possible. Il n'y avait que des phrases, de la colère, de la tristesse aussi. Et toujours plus de monde. Elle n'était pas à l'aise. Voilà.

Peut-être parce qu'elle ne partageait pas leur peine en contemplant ce désastre. Peut-être parce qu'elle n'avait jamais vécu là. Peut-être parce que chez elle, ce n'était pas chez eux. Elle n'en savait rien, à dire vrai. Et s'en foutait un peu, aussi. Mais comme elle ne pouvait pas partir - quelque chose, un truc idiot que la jeune femme ne pouvait nommer lui soufflait de rester, de faire quelque chose - Ryan commença à dégager la première pierre. Puis la deuxième. Elle les alignait sur le côté, en ordre, au cas où les grecs souhaiteraient les réutiliser. Franchement, elle n'y connaissait rien en bâtiment, en construction, et tous ces trucs là. Alors, elle agissait à l'instinct. Comme son instinct lui avait dit de s'éloigner de Lucian lorsqu'il avait utilisé son pouvoir. De l'eau partout... Comme si elle aurait pu réprimer le frisson de peur qui lui avait parcouru l'échine. Alors, ouais, elle se concentrait sur sa maigre contribution. Parce qu'elle n'avait pas de pouvoirs utiles, sensationnels, parce qu'elle n'était pas une chef, et ne donnait pas d'ordre, parce qu'elle ne savait même pas de quel bungalow venait la pierre qu'elle tenait entre ses mains. Parce qu'elle ne voulait pas parler.

Ryan était seule dans son monde. Tout simplement.

° 51 points d'énergie


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 1:13


C’était doux.

Voilà la pensée qui résonna dans mon esprit cotonneux lorsque des lèvres se posèrent sur mon front, aussi légèrement que si cette sensation avait été imaginée. Et peut-être était-ce le cas, à dire vrai. Je ne savais pas trop. J’étais bien. Confortablement installée. Dans ses bras. A qui ? Je ne savais pas, mais les siens étaient les bons. Représentaient la bonne place. Alors, je ne posais pas plus de question et me renfonçais dans les méandres de mon esprit. Sommeil. Encore un peu.

Ce furent des mots, un échange de paroles entre deux voix connues qui m’attira à la surface, pour un laps de temps assez court, j’en avais conscience. « Shay... Sebastian… » Je les sentais, les entendais près de moi, et un sourire s’étira sur mes lèvres, alors que je passais un bras autour de la jeune femme. C’était elle. Elle. L’amenant plus près, rassurée de la savoir là, en sécurité, et semblant aller bien, je me laissais aller de nouveau à l’inconscience. Mais avant, je pris sur moi pour lancer quelques mots, à mon tour, puisqu’après tout, ils parlaient à côté de moi, non ? « Shay, voici Sebastian, mon ami d’enfance. Sebastian, je te présente Shay. Et non, elle n’est pas mon amie. Elle est plus que ça. »

Et je m’endormis. Encore.

° 0 + 1 = 1 point d'énergie


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 2:17
Je ne savais plus quoi faire pour le moment et je me sentais réellement inutile. Ma blessure m'empêchait de me rendre sur les lieux des explosions pour me rendre utile. J'aurai voulu parler à Harper, à Ryan, Eileen et bien plus encore. Seulement, elles étaient parties. Et maintenant, maintenant moi, je ne devais que rester là comme ça. Ne pas bouger. Pouvoir rien faire. Oh, je détestais me savoir inutile. Je faisais un point d'honneur d'aider quand je le pouvais et maintenant parce qu'un espèce de lâche m'avait attaqué dans le dos, je ne pouvais rien faire d'autre que de rester là dans mon coin et rien faire. Repenser à la mort de Jason et de Kovu. Pas maintenant Baker. Je relevai la tête en entendant la voix d'une fille me parler et haussai un sourcil. « La perte est quelque chose que l'on ne peut pas toujours comprendre et assimiler. Mais en fait, je trouve ça difficile de ne pas pouvoir me rendre utile.» Je secouai la tête en réponse de sa deuxième question. J'allais bien. Eileen c'était occupé de moi. « Au fait, moi c'est Seth.» Autant bien sympathiser. Nous avions eu des pertes de chacun de notre côté, mais pas le même genre.




35 points d'énergie restants



Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 2:39


Je continuais à recherche mais également à déblayer le terrain comme je le pouvais, j'observais également les autres au boulot, ça me rappelle ce qu'on a fait pour reconstruire une partie de la Nouvelle Rome qui avait subit l'assaut des partisans pour prendre le camp. Cette fois ci, c'est juste de la destruction gratuite, des lâches qui ont profités de leur fuite pour faire tout détruire derrière eux, s'ils pensent que c'est ainsi qu'on va les craindre, ils se trompent lourdement. Cela ne prouve qu'une chose, qu'ils n'assument pas leur défaite et leur infériorité face à nous.

Bref, il n'y a pas mal de chose à faire, je ne pense pas que les grecs pourront logés ici dû moins pendant un petit temps. Heureusement que nous, de notre côté le camp Jupiter et la Nouvelle Rome n'ont subit presque qu'aucun dégât, nous pourrions peut être logé les grecs chez nous en attendant, tout en venant aider la journée à la reconstruction de leur colonie. Car oui aujourd'hui est un temps à la réconciliation, à l'entre aide, au soutien et à l'unification des grecs et romains, surtout après les morts que nous avons déclarés...

Je restais concentré sur ma tâche, avec l'aide d'Harper, en me demandant qui pourrait envoyer un rapport aux supérieurs pour leur prévenir des dégâts matériels, et non de pertes de demi dieux, encore heureux car ma colère aurait été immense et cette fois ci, je pense que je n'aurais pas pu me retenir et j'aurais traqué ces maudits partisans coûte que coûte...


¤ 22 points d'énergie restants.
La plus part des bungalows sont éteints, dû moins surtout ceux près du Lac, ainsi que quelque uns déblayer pour favoriser les recherches.

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 9:33




Lucian se mit en action, éteignant les flammes. C’est dans ces cas-là qu’on peut se dire qu’on a de la chance d’avoir un gars comme lui dans nos rangs. Seulement, je préférais ne pas imaginer la pression que les enfants des trois grands subissaient à cause de leurs parents divins, toujours devoir être le meilleur. Très peu pour moi. Mon père m’allait bien finalement. Du coin de l’oeil, je remarquais l’éloignement de Ryan. Un air crispé gagna mon visage. Inutile de préciser que je mourais d’envie d’aller l’aborder, mais comme pour Lucian, je savais reconnaître quand les gens ne souhaitaient pas parler. Se concentrer sur la tâche semblait être la meilleure façon d’avancer en ce jour. Mon regard se posa sur la Grecque à qui je lançais un petit regard respectueux, je ne la connaissais pas mais appréciais sa présence pour nous aider.

Dès que Lucian eut terminé. Je fis signe aux demi-dieux qui étaient arrivés peu de temps après, des Grecs d’après ce que j’avais remarqué. Autant qu’ils viennent, plus de personnes on serait plus vite ou pourrait dégager les pierres et les débris. Nous devions œuvrer ensemble, comme pour la bataille. Je restais proche de Lucian, pas question de m’éloigner de mon camarade Romain. J’activais mon intangibilité pour me mettre à faire des recherches plus poussées entre les décombres, je ne souhaitais pas retrouver des cadavres en déblayant l’endroit. Une fois fait sur l’endroit dont je m’occupais, je retirais mon don et me utilisais plutôt ma force physique pour déblayer. D’un regard, je signalais au fils de Neptune qu’il n’y avait rien autrement dit R.A.S. Je savais que je ne pourrais pas utiliser mon don pour tous les décombres car il me coutait de l’énergie mais dès que je le pouvais, je le ferai. On ne pouvait rien faire d’autres et personne n’avait de tractopelle à disposition non plus.



° - 4 (intangibilité) = 33 points d'énergie


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 2993
Localisation : Cachée
Points d'expériences : 762

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Athéna
Niveau: 21
Les pouvoirs: Capacités cérébrales sur-développées / Bouclier physique * Apprentissage Instantané / Mimétisme attaque * Ostéokinésie / Ostéokinésie Avancée
Voir le profil de l'utilisateur




Annabeth Chase
The Greek Strategist * The Architect of Olympus
Lun 28 Juil - 11:13
      Ensemble, nous déblayons, Romains et Grecs unis. Je m'approche de l'endroit où se tient Harper et lui donne un coup de main, déplaçant les pierres une par une depuis les décombres qui ne sont plus menacées par le feu. Parmi les pierres, nous trouvons des débris de meubles, comme des morceaux de bois provenant des tables et des lits, de petits objets personnels comme des photos sur lesquelles sourient des campeurs que je reconnais. Nous trouvons tous les objets qui ont survécus à la destruction de l'explosion et des flammes, ou plutôt des restes de ces objets.

      Lucian fait vraiment du bon boulot et en utilisant l'eau du lac situé un peu plus loin au sud-est, il a réussit à éteindre les cinq bungalows qui forment le coin bas droit de nos maisons. Je jette un coup d'œil vers les rares volutes de fumée qui s'élèvent encore des décombres de la cabine 17, mais le vent se chargera de les disperser. J'aperçois alors Ryan qui a attaqué le déblayage de cet emplacement et je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire fatigué en me rendant compte de l'ironie du sort : Ryan n'a jamais vécu dans le bungalow 17, celui de Nyx, et pourtant c'est celui qu'elle déblaie toute seule actuellement, alors que je suis persuadée qu'elle ne le sait pas.

      Pierre après pierre, les bungalows de Hebe, Tyché, Hécate, Dionysos et Aphrodite sont fouillés et heureusement, nous ne trouvons aucun cadavre. Le silence de mort qui pèse sur la clairière est seulement rompu par les pierres qui s'entrechoquent lorsque nous les déplaçons et le crépitement des flammes provenant des débris derrière nous. Mais je dois m'occuper. Pour pouvoir reconstruire, mais aussi pour me changer les idées, sinon je sais que je vais m'effondrer en pleurant et c'est la dernière chose dont nous avons besoin.







31 points d'énergie restants

Spoiler:
 

_________________

I never knew I could feel like this Like I've never seen the sky before Want to vanish inside your kiss Every day I love you more and more Listen to my heart Can you hear it sing ? Come back to me and forgive everything Seasons may change Winter to spring But I'll love you 'til the end of time Come what may Come what may I will love until my duying day
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 13:43


Je souris à Kaylee, sentant son regard un peu inquiet sur moi, je terminais ma barre en hochant de la tête avant de dire, " Ne t'en fais pas, je vais être d'attaque ! Puis il suffit d'avoir la volonté pour, non ? " , je la regardais toujours, commençant à me lever en m'appuyant un peu sur le pégase, que je caressais à la fin en souriant, superbe créature, il m'en faudrait un personnel même si j'ai toujours rêver d'avoir un serpent, aller savoir pourquoi.

Je m'approchais ensuite de la fille d'Arès, me mettant en face d'elle assez proche, ne lâchant pas mon sourire, qui redevient celui que j'ai toujours porté et continua à dire, " Merci, de m'avoir accompagné jusqu'ici, je serais sûrement tombé du pégase en cours de route ! Et non, je n'essaye pas de me débarrasser de toi, j'adore ta compagnie, tu ne le sais que trop bien." , ris ai-je un peu. Je me suis mis à observer un peu les demi dieux, qui commençaient déjà à se mettre au boulot sans chercher à comprendre quoi faire.

Je jetais un regard à Kaylee, en soupirant à sa question, haussant un peu des épaules, je me suis mis à dire, " Hum...J'ai cru que...enfin non, j'ai la certitude que c'est ma sœur jumelle, Epsilon, mais elle me dit le contraire, elle m'a même dit qu'elle était morte ... Enfin bon, j'ai pas encore eu le temps de bien discuté avec elle. " , je regardais autour de moi avant de fixer Kaylee, " Ne le dis à personne par contre, personne n'est au courant que j'ai une sœur jumelle. " , puis je hochais de la tête avant de lui faire signe d'aller mette un peu la main à la patte et aider les autres demi dieux.

¤ 9 points d'énergies restants.


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 15:42
Chelsea eut un sourire doux face à la réponse du garçon. Elle répondit par la suite d'une voix sereine qui contrastait avec l'agitation ambiante partout; « Certes, mais une perte appartient au passé. Et il faut laisser le passé au passé même si c'est dur. » Dit comme cela, sa phrase paraissait n'avoir aucun sens. Mais Chelsea était comme ça, elle ne se compliquait pas la vie et disait ce qu'elle pensait clairement, avec diplomatie évidemment. Quand le garçon se présenta comme un certain Seth, elle sourit et se présenta à son tour; « Très bien Seth, je suis Chelsea. » Ses yeux bleus s'illuminèrent un instant d'un éclat joyeux, puis plus rien. Durant une micro seconde son visage devint un masque de fatigue, de tristesse, de désespoir, de rage, de haine, mais elle reprit son visage lumineux habituel. Ne pas perdre pieds, trop de gens étaient déjà au bord de la crise de nerf.. ou en plein dedans. « Tu sais, tu peux te rendre utile de différentes façons... changer les idées des plus jeunes par exemple, beaucoup de personnes les oublient, mais ce sont les plus fragiles d'entre nous... et les plus ébranlés par tout ce qu'il se passe. » Comme pour appuyer ses dires, elle montra un peu plus loin deux enfants d'une douzaine d'année environ chacun en train de se soutenir mutuellement, au bord des larmes. Un sourire maternel se dessina sur son visage tandis qu'elle les observait silencieusement sans qu'elle le sache. La libération.. avait fait beaucoup de dégât.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 15:58
Moi un bon gars? J'étais un bon gars voyons. Elle me prenait pour qui cette blondinette? Je venais simplement d'aller chercher ses fesses pour la ramener ici pour qu'elle se réveille dans le confort d'un lit alors que moi, je me faisais chier à regarder Jensen, ce cher Jensen que je détestais du plus profond de mon coeur, dormir comme un loir. Franchement. Fallait pas pousser l'ironie trop loin. « Un bon gars? Devine qui viens d'aller chercher vos fesses à toi et Eileen? Alors, sache que pour être un bon gars, bah, je suis quelqu'un qui veille sur ceux qui me sont chers.» Il n'y avait pas de mensonge. Je ne la connaissais pas. Mais encore, elle était dans le même camp que moi au final. Du coin de l'oeil, je remarquai du mouvement chez Eileen et l'écoutai alors qu'elle était parmi nous avant qu'elle ne retombe dans le sommeil. La pauvre. Seulement, elle avait..Shay. Et je savais maintenant qu'elle était plus qu'une amie... Après, allez savoir, je ne voulais pas savoir. Seulement, j'allais surveillé cette fille. Oh oui. Je veillais à la vie à la mort sur ma famille. « Je vois. Enfin.. Shay c'est ça? J'crois qu'on risque de se connaître un peu plus à partir de maintenant.» Pas qu'une amie... Enfin, tout ça n'était pas totalement clair. Et je ne pouvais pas m'en empêcher, pas m'empêcher de faire ressortir le côté grand frère protecteur envers mon amie. « Jamais entendu parler de toi avant et non, j'ai pas vu ton jumeau. Il a la même tronche que toi?» Mon regard glissa de nouveau vers Jensen, même si je savais qu'il dormait. Sans vraiment de raison. Juste pour passer le temps.


25 points d'énergie restants




Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 17:18



Un petit sourire sur les lèvres, je me rassurais de l’état de mon camarade Grec. Ce n’était pas dans mes habitudes de prendre soin d’une personne que je pourrais sans doute qualifier d’ami, mais il fallait tous qu’on se serre les coudes et puis c’était Milo, donc je pouvais bien faire une exception. Mes yeux bleus se mirent en mode scanner pour confirmer ses dires. Je restais légèrement sceptique, Il se redressa s’aidant du pégase. « On va dire ça. »; Alors que dans ma tête c’était plutôt fais pas de bêtises. J’étais restée debout à l’observer alors qu’il finit par se rapprocher. Il me remercia ce qui me mit mal à l’aise. « C’est rien, tu aurais fait la même chose. » Je préférais éviter la suite qui se caractérisait dans ma tête par un je sais très bien qu’on ne peut pas se passer de ma silhouette parfaite mais ce n’était pas le moment ni même l’endroit de sortir mon égo. Puis il continua sur le sujet risqué, voilà comment je le qualifiais. Néanmoins, plissant un peu les yeux réfléchissant à ses paroles, mon regard se porta vers celle qui serait sa sœur. Une sœur jumelle. Bonjour la surprise, surtout si celle-ci n’assumait pas.

Je posais ma main sur son épaule, le regard droit dans le sien. « T’en fais pas. Je vais pas me mêler de vos histoires. » Même si j’espérais secrètement pour lui et elle qu’ils pourraient se retrouver. J’avais déjà assez de problèmes avec ma demi-sœur. Et ce n’était pas mon genre de m’en mêler. « Je ne dirai rien. » Je lui adressais un léger sourire encourageant, concluant ainsi ; « Tu nous rejoins que si tu es bien. Sinon je t’assure, je te ramène illico. Et bonne chance. » Puis, je m’éloignais de lui pour me diriger vers les bungalow, me retenant d’aller dire ma façon de penser à cette Ryan, mais j’avais promis. Alors, je me contentais de donner un coup de main en enlever les  débris, les pierres et tout ce qui se trouvait, tentant de récupérer quelques affaires encore utiles. Si je trouvais une trop grosse pierre, je me défoulerai avec mon don pour sûr !


° 25 points d'énergie


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 17:47





Je le ressens. Je le désire plus que tout. Mais je n’ose pas me l’avouer. J’ai trop peur. Cette fille me chamboule littéralement. Si seulement je pouvais briser mes chaines.

« J'ai dis que t’étais sympa je te signale ce qui voulait dire genre merci pour le sauvetage de fesses. » répondis-je au Romain. Avant de sentir ma Romaine remuer, j’entendis ma musique préférée effleurer mes oreilles. Un sourire se dressa sur mon visage ainsi que le soulagement de la voir plus vivante. Je serrais doucement sa main, comme pour lui répondre que j’étais bien là, que je n’irai nul part - pas sans elle. Son visage se fendit d’un sourire, alors je sentis quelque chose en moi fondre. Son bras passa autour de moi, m’enserrant, comme si nos deux corps n’étaient pas encore à la bonne place. Je souriais -totalement bêtement - mais en même temps sa présence m’attendrissait et son geste réchauffait mon cœur.  Elle termina par nous présenter le blond et moi. D’accord ami d’enfance. Mais ce qui m’atteignit bien plus fortement était son qualificatif pour moi. Mon cœur battait violemment.

J’aurai aimé lui demander que signifiait ce plus pour elle, mais ma belle s’était déjà rendormie, épuisée. A ses paroles, je relevais la tête vers Sebastian, le regard plein de défi. Elle prenait une si grande place dans ma vie depuis notre rencontre dans cette infirmerie que j’en étais accro à ses yeux, son visage mais pas que. Tout en elle m’attire et me plait. Ma main continuait ses caresses pour lui prouver que je n’allais pas la quitter. C’était dur d’arracher ma vision de ma princesse mais je devais bien répondre à son ami. « On se connait depuis... quelques temps. » Je n’avais pas envie de reparler de ce qui s’était passé avant. « Mais j’imagine oui, l’ami d’enfance. Ouais enfin, c’est mon jumeau quoi y’a une ressemblance. J’imagine qu’il va bien sinon je le sentirais. Je vais pas la casser tu sais, je... rien.» Autant rassurer le blond ; Mes yeux repartirent vers Eileen chargé d’espoir. Je voulais savoir, comprendre si j’avais le droit d’éprouver ce que je ressentais pour ma brune.



°  23 points d'énergie


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Lun 28 Juil - 21:48
JOUR 3
Alicia était restée au QG pour cette journée. Ses derniers exploits sur le champs de bataille étant désastreux, on lui avait demandé de rester s'occuper des blessés quand elle même se serait remise de ses blessures du jour précédent.
Elle aidait à présent ses frères et sœurs à soigner les blessés qui arrivaient toujours en nombre: annabeth, william lena, lance, Ryan...
Elle ne possédait pas le don de guérison comme ses sœurs Eileen et Chelsea ou même Skylar qui avait sauvée sa meilleure amie Piper, mais Alicia savait prodiguer des soins avec des bandages et crème apaisante.
 
C'était déjà pénible comme tâche mais l'arrivée des mauvaises nouvelles allaient aggraver la situation. Jason le grand fils de Jupiter était tombé au combat. Lucian fils de Neptune explosa de colère et un séisme lui résonna comme un écho. Alicia serra les bandages qu'elle tenait à la main et versa une larme.
 
 
EXPLOSION DE LA COLONIE GRECQUE
Alicia se précipita avec ses camarades à l'extérieur de la tente quand l'explosion retentit. De la fumée noire et des flammes jaillissaient des bungalows de la colonie grecque. On ne voyait rien d'autre que de la fumée. Les premiers demi-dieux se jetèrent sur les pégases. Alicia eut un autre réflexe. Elle retourna dans la tente des blessés, attrapa un grand sac et y fourgua le nécessaire : kit de soin, baume apaisant, bandages... et attrapa son arc, son carquois et sa flute dans les vestiaires avant de se jeter dehors.
 
Enfin, elle courut et attrapa un jeune pégase par le renne alors que celui ci venait tout juste de revenir des bungalows. Il hennit de mécontentement mais Alicia lui fit comprendre qu'elle n'avait pas le temps pour les caresses. Et elle s'envola droit vers la colonie.
 
 
BUNGALOWS
L'atterrissage ne fut pas de tout repos mais Alicia parvint à calmer la bête à temps. Son talent de domptage des bêtes y fut pour beaucoup. Elle descendit de selle et chuchota quelque mots doux au canasson ailé avant de découvrir la catastrophe. Des bâtiments détruits, le feu tout juste éteint par une vague géante mais on sentait encore les débris calcinés. Alicia en avait des hauts le cœur et ses jambes tremblées. Elle se tourna vers Annabeth qui nomma les noms des bungalows. Il y en avait tellement...
 
Je vous en supplie, faite qu'ils n'y ai pas d'autres cor....
Alicia ne finit pas sa prière car elle avait peur de le faire. Elle rejoignit son amie Piper  et lui attrapa la main en lui chuchotant des paroles de réconfort:
 
Je suis désolée Piper, désolée de pas avoir été là quand tu t'es fait attaquer, et désolée de pas avoir été là pour te soigner... mais je suis encore plus désolée pour tout ca... ta maison...




35 points énergie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 28 Juil - 23:05
Une fois les dernières flammes évaporées grâce à un des romains que Piper ne connaissait pas et après avoir aidé les autres à s'assurer qu'il n'y avait personne sous les décombres, la fille d'Aphrodite avait accouru devant ce qui restait de son bungalow, le bungalow 10. C'était plutôt ironique, parce que ce bungalow, elle l'avait toujours trouvé moche. Franchement, il ressemblait plus à une maison barbie qu'à une vraie cabine de colonie. Et pourtant, le voir comme ça.. Ou plutôt ne plus le voir, ça avait rendu Piper sans voix. Elle était restée plantée là, devant les restes du bungalow Aphrodite, de ce qui avait été sa maison et qu'elle considérait toujours comme tel.

Ce n'est qu'une fois que son amie Alicia lui avait parlé qu'elle avait réalisé la présence des gens autour. Annabeth n'était pas loin, non plus. Elle répondit du mieux qu'elle put aux paroles d'excuses de son amie romaine, même si le coeur n'y était pas vraiment.

- T'y peux rien... T'y peux rien. C'est pas ta faute.


- 27 points d'énergie.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
JOUR 3 - QG Grec et Romain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: La libération des camps I.02 :: Le front grec-
Sauter vers: