Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Percy Jackson RPG est un forum privé, qui a pour but de protéger son contenu, de protéger la tranquillité de ses membres et le bien-être des administrateurs contre les êtres nuisibles et sans état d'âme. Si vous désirez nous contactez, une page facebook est accessible pour tous.

LE PJ-BOOK Contact.

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: La libération des camps I.02 :: Le front grec Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOUR 3 - Front Sud - CENTRE

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Nombre de messages : 3083
Points d'expériences : 9876

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Pluton
Niveau: 31
Les pouvoirs: Terrakinésie, Magnétisme, Richesse facile, Contrôle mental.
Voir le profil de l'utilisateur




Tyler W. Blackstone
The Fallen Prince ♣ Chirurgien Sociopathe.
Sam 26 Juil - 1:44

Bordel, je n'avais pas vu arriver ce putain d'aigle. L'animal m'attaqua et il me l'acéra le torse sans ménagement. Je m'étais retrouvé projeté au sol en tentant de repousser le volatil... J'attrapai son cou et le tordis de toutes mes forces, quand soudain, le romain sauta sur moi. Il attrapa mon tee-shirt et me frappa de l'autre main. Je sentais le goût du sang dans ma bouche et j'écoutai malgré moi, les paroles de la blondasse. Partir avec lui ? Et puis quoi encore. J'avais plus d'un tour dans mon sac. Je récupérai mon scalpel, dissimulé dans la bague que Jensen m'avait offert, puis je le plantai sur le côté du torse de Jason. La lame s'enfonça dans les côtes et perfora le poumon. Le sang tiède coulait sur ma main et je repoussai le garçon sans aucune douceur. « Voilà ma réponse... Croupis bien aux enfers, crétin ! » Je m'emparai de la potion de soin du romain et je la bus. Les longues lacérations sur mon torse me faisaient souffrir, mais je devais vite retourner au QG, car j'avais un mauvais pressentiment. Je marchai plus vite, en espérant que Johanna allait bien. Surtout elle, principalement elle. Je n'étais plus sur le front, laissant Jason crever tout seul.


44 points d'énergie.

Pas de dés quand c'est un commun accord avec les deux opposants.

_________________
La seule façon raisonnable de vivre en ce bas monde, c’est en dehors des règles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 26 Juil - 2:16
Front Sud - CENTRE


Jason


Voilà, c'était fini, il était à ma merci. Mais j'avais été trop confiant, c'était Tyler en face, la lame déchira mon corps et mon poumon fut toucher. La douleur fut trop forte et je tombait face contre terre sans même pouvoir réagir. J'étais presque incapable de respirer, chaque tentative apportait de moins en moins d'air dans mes poumons.

Comment c'était possible ? J'avais gagné non ? Alors pourquoi je sentais ma vie qui partait ? Pourquoi il y avait une douleur sourde qui m'empêchait de bouger. Mon corps devenait lourd comme du plomb et Tyler lui se relevait. Non ce n'était décidément pas possible.

Je voulais parler, mais à la place de mot, c'était du sang qui sortait de ma bouche.

Soudain, mon corps quittait le sol, je lutais pour ne pas fermer les yeux et comprendre ce qui m'arrivait. Un des aigles de la légion me portait vers le QG, j'avais donc une chance.

Je pouvais voir le ciel bleu, mon orage n'était plus là, tout comme mes forces.

Bon sang, pourquoi j'avais mal alors que mon corps n'était plus qu'une masse incontrôlable ? Une larme s'échappa de mes yeux et ma vision se brouillait encore plus. Même réfléchir devenait difficile.

Je fermais les yeux et soudain, je revoyais la Nouvelle-Rome, elle était exactement comme elle l'était à ma première visite, j'avais deux ans à l'époque et j'étais incapable depuis très longtemps de me souvenir de ça, mais pourtant, j'étais certain que tout était identique.

Alors que je passais Terminus, je pouvais voir les visages de tous mes amis qui étaient partis depuis très longtemps pour certains.

Non ce n'était pas possible ! Je ne pouvais pas mourir ! Non !

J'ouvrais les yeux et je voyais la colonie en dessous de moi, l'aigle faisait des efforts incroyables pour arriver à temps. Incapable de bouger la tête, je ne pouvais pas voir les autres aigles qui nous accompagnaient, mais je pouvais entendre le vacarme de leurs ailes qui battaient l'air en rythme. Puis soudain, je n'étendais plus rien et mes yeux se fermaient...

Quand j'ouvrais à nouveau, les yeux, j'étais à nouveau dans la Nouvelle-Rome. Une personne venait vers moi, mais elle ne devrait pas être ici, non !


-Jason, tu ne devrais pas être ici.
-C'est où ici ?
-Tu le sais très bien, lutte, n’abandonne pas, pas comme ça. Part ! Vite !
-Non ce n'est pas possible, pas comme ça, pas déjà.

Je sentais mes larmes qui coulaient sur mon visage et je courais aussi vite que je le pouvais.

J'ouvrais à nouveau les yeux, mais j'étais encore plus faible. Je voyais le QG, nous étions vraiment proches à présent. Si seulement je pouvais avoir une toute petite dose d'oxygène qui entre dans mes poumons.

Je tombais, pas de haut, mais je tombais, je pouvais entendre des voix autour de moi, des cris, des pleures, mais je ne comprenais plus rien. Je n'avais plus de forces, rien. Je ne sentais plus rien et soudain...

J'ouvrais à nouveau les yeux, j'étais en pleine forme et elle était de nouveau devant moi. Je comprenais que c'était fini, définitivement fini, mais son sourire me rassurait. Je n'avais plus peur, je ne souffrais plus non plus. Je respirais à plein poumon.


-Maman ? C'est toi ?
-Oui Jason...

Je la prenais dans mes bras et je la serais fort contre moi. Je n'avais pas de souvenir d'elle, mais même quand en plein délire, je l'avais vu dans ma vision de la Nouvelle-Rome, j'avais su que c'était elle.

-Je suis là Jason, je suis là.






23 points d'énergie
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 26 Juil - 3:13


Eileen réussit à soigner Sébastien totalement avant de partir pour le QG afin de soigner les autres blesser, je lui souriais en lui répondant que je ferais attention à moi puis je repartis au combat avec Sébastien afin de mettre en déroute les derniers partisans. Jay le chef des grecs est venu nous aider et à finalement mis KO l'homme au poison, j'en fus soulager et je soupirais pour voir combien d'ennemi il restait, ça devait finir rapidement, les partisans ont provoqués beaucoup trop de malheur.

Je me tournais ensuite pour apercevoir un homme sur une bête en hauteur, sûrement Tyler qui n'allait pas tarder à foutre son bordel sur le front. Soudain Jason arriva et m'ordonna de faire rentrer les troupes au QG, le combat est fini nous avons gagnés et nous ne devions pas poursuivre les partisans. Je hochais de la tête, j'obéirais aux ordres mais de là à me dire de le laisser mener seul le combat, j'en deviens carrément sceptique en grognant un peu : " Jason...Tu...Fait attention, et demande de l'aide si besoin ! " , j'aurais voulus l'accompagner mais désobéir aux ordres m'aurait valut un châtiment encore plus grand.

Puis je me suis retourner pour faire un appel des troupes afin de rentrer au QG avec les romains, je vérifiais qu'il ne manquait personne dans mes troupes avant de partir le sourire aux lèvres, nous avions gagnés, nous avons récupérer le camp Jupiter en bonne état et aider les grecs à récupérer la Colonie, nous pouvons être fier de nous et de ce que nous sommes.

¤ 37 points d'énergie restants.

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 26 Juil - 10:56




Je frappais violemment mon frère, m’aidant de mon don. Il devait payer pour ce qu’il avait fait à Ben, il s’en vantait. Je devenais tout simplement folle. Seulement, je ne réfléchissais pas à ce que je faisais, perdant notion de tout sauf de devoir lui faire mal. A cause de ça, je me mis en danger  alors que je savais que Jensen était très dangereux avec ses dons. Ce pendant dans ma tête, cela ne comptait pas. Je voulais l’acculer et lui faire payer.

Je sentais qu’il perdait pieds. Il restait moins fort que moi au combat à l’épée, mais tout s’inversa en un instant. Non... je compris doucement ce qui se passait quand mon corps se mit  se comporter comme un pantin - son pantin.. Il me contrôlait et osait me demander comment je souhaitais mourir. Non, je ne pouvais pas perdre pas avant d’avoir vengé mon frère. Ma lame se leva s’enfonçant dans la chair de mon épaule. Un cri de douleur et de frustration s’éleva de ma gorge avec violence. J’allais mourir sans avoir pu venger mon frère... mon arme s’enfonçait de plus en plus, j’allais mourir de ma propre main, bordel ! Puis, je m’écroulais au sol, tremblante sous le choc. Il ne m’avait plus sous son contrôle. Je me redressais, poussé par une force plus forte que moi, mon arme était au sol, abandonnée.

J’allais me battre d’égal à égal avec mon grand frère. La douleur me faisait vaciller, alors que le sang s’écoulait de ma blessure, je devais agir rapidement. Dans un dernier sursaut d’énergie, j’activais à nouveau mon don. Et je frappais jusqu’à qu’il trébuche sous mes coups. Je voulais lui faire mal. Ma haine rendait sourde ma douleur pour ces quelques instants. Je ramassais un bout de métal qui trainait le tenant fermement de ma main valide avant de l’asséner sur sa tempe conjuguant la force de mon don et la dureté du métal. « Bonne nuit, grand-frère. » Je l’enchainais serrant très fort, pour éviter une mauvaise surprise quand il se réveilla. Puis mon corps s’écrasa, vidé et douloureux, à ses côtés. Je pus utiliser mon second don pour appeler de l’aide, dans ma tête se trouvait le visage d’Eileen. «Eileen, quelqu’un, c’est Shay. J’ai besoin ... d’aide... Jensen est là, je l’ai eu... » Un sourire sur mes lèves à cette pensée, j’avais vengé mon petit frère, je perdis connaissance.

°- 4 (Mimétisme métallique) - 4 communication électronique (Message au QG à Eileen et aux autres) =  23 points d'énergie
[Scénario prévu !]
Récapitulatif : Jensen et Shay se sont face dans la forge à l'écart des autres combats. Shay est grièvement blessée et inconsciente. Jensen est inconscient et enchainé.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 26 Juil - 21:24


C'est donc ça le sentiment d'avoir perdu un combat, d'avoir perdu une bataille, c'est vraiment moche mais je fixais pendant un temps le haut de la forge, je grognais à l'idée de mettre fait avoir aussi facilement, je n'ai même pas pu utilisé ma marionnette, elle aurait dû finir en morceau et moi repartit en vainqueur de cette forge. Je sentis le dernier coup, puissant, fort et dur, je m'écroulais en un instant dans les vapes sans pouvoir faire quelque chose, même pas prévenir les autres, partisans, ils ont tous désertés ? M'ont t'ils abandonnés ? ...

Je me suis à rêver de la rencontre avec mon père, mais cette fois ci tout se passa autrement, j'avas l'impression de vivre autre chose, une nouvelle vie en quelque sorte mais pourtant je savais que c'est juste un rêve mais qui m'a l'air attirant. Pendant ce temps, des grecs sont venus portés secours à Shay pour la soigné et m'emmener au QG des grecs et romains. Qu'allaient t'ils faire de moi ? Vais - je mourir ? Impossible, c'est beaucoup trop tôt, je ne suis même pas au summum de ma puissance, je m'échapperais, oui je réussirais à m'échapper à me venger de tous ces maudits cafards.


¤ 27 points d'énergies restants.

[Scénario prévu !]
Récapitulatif : Jensen et Shay se font face dans la forge à l'écart des autres combats. Des grecs sont intervenus après le message de Shay afin de l'aidé, la soigné et ramener le prisonnier au QG.



Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 26 Juil - 23:07




La fatigue. On croit pouvoir la maitriser, surtout lorsque l'adrénaline parcourt nos veines, nous offrant la sensation d'être invincible. On savoure, on profite, on agit. En tant que médecin, j'avais conscience que ça ne durerait pas. Que j'allais m'écrouler. Je le savais. Mais cela ne se ferait pas avant que je m'occupe d'elle. Hors de question.

Arrivant sur le lieu du combat, j'observais les deux corps étendus dans une certaine grâce hors de propos. Je tressaillis en posant mes yeux sur le visage de la blondinette, et m'obligeais alors à rejoindre le partisan, par mesure de précaution. Penser comme une romaine. Quoi qu'il arrive. En voyant son état, et le fait qu'il s'en sortirait, je lui administrais un somnifère, suffisamment puissant pour le faire dormir pendant les prochaines heures, avec assurance. Avant de me tourner vers Shay.

Shay. Cette fille aurait pu me rendre folle. Mais j'avais profité de sa joie de vivre, de ce grain de folie que j'ai pu lire dans son regard, cette même joie de vivre qui flirtait avec les ombres de son passé. Elle s'était ouverte à moi, m'avait confié des secrets, avoués à demi-mots. Mais ça suffisait. Parce que c'était elle. Parce que ça devait se faire ainsi. Rapidement, je me plaçais à ses côtés, analysant ses constantes, ses réflexes. Epuisée. Blessée. Mais ça ne le resterait pas. Attrapant ma radio, je passais un rapide message : "Jensen est endormi au Centre du front Sud. Envoyez renfort." Et je quittais les ondes. Pour me concentrer entièrement sur elle. Murmurant contre son visage, je lui offris de cette ferveur presque impuissante face à ses blessures, mais dont le cœur ne peut vraiment se soustraire. Je devais lui parler ainsi. Lui faire comprendre que j'étais là, qu'elle n'était pas seule.

"Shay... Blondinette. C'est Leen. Je vais te soigner, tu m'entends ? Je vais te soigner et tu m'apprendras à regarder ta tévélision. On verra même qui, du docteur House ou de moi-même est le plus fort. Okay ? Alors, reviens. Je t'interdis de me laisser."

Mes mains étaient déjà sur elle. Et la chaleur se diffusa. De moi à elle. Lentement, parce que j'étais fatiguée. Fermement, parce que j'étais concentrée. Je poussais toujours plus, je poussais, et je sentais les douleurs de son corps se refermer. C'était bon, c'était bien. Un sourire aux lèvres en sachant qu'elle était sortie d'affaire, je me laissais lentement tomber en arrière. Avant de fermer les yeux. Pour un très long moment.



° 7 - 7 = 0 points d'énergie


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 26 Juil - 23:45
J'avais pressé mon dada. Je ne voulais pas qu'il arrive rien à Eileen. Parce que je savais pas ce qu'il en était vraiment de sa situation. Elle avait dit qu'un certain Jensen dormait, mais qui sait pour combien de temps et surtout qu'est-ce qu'il en était de la situation. Je ne cacherais pas que je n'aimais pas l'idée qu'elle soit partie seule comme ça, mais qu'est-ce que je pouvais y faire? J'étais trop occupé à... tourner en rond comme un con. Voilà, c'est dit. Enfin, la ferme O'Brian, arrête de geindre et va la chercher. Tu lui dois bien ça. Et je ne dis pas qu'elle fut ma surprise en voyant la scène que j'avais devant les yeux en arrivant à la forge. Trois belles au bois dormant. Bon et bien... Je remarquai le type tout de suite.Au moins, le partisan, Jensen, était attaché. Ça éviterait des problèmes. Et puis, je me grattai le menton, l'air pensif. « Prenez chacun une des filles, faites très attention et une fois rendu au QG, allez les allonger sur des lits côte à côte. Je sais pas qui c'est la blonde, mais elle est importante pour mon amie.» Je les regardai partir, chacun avec une fille sur leur dada et ramassai le partisan que je ramenais moi aussi au QG.Enchainé comme il était, s'il se réveillait, je ne devrais pas avoir de souci. Et c'est comme ça que je repris la direction du QG. Sans jeter un regard en arrière.



25 points d'énergie restants




Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
JOUR 3 - Front Sud - CENTRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Jour 2 - Oasis (centre)
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Où sont les membres du Front de Lespwa, reveillez-vous ?
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: La libération des camps I.02 :: Le front grec-
Sauter vers: