Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les cartes du jeu :: L'odysseum PJien :: Présentations :: Terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dusk is bringing sexy back

avatar
Nombre de messages : 223
Points d'expériences : 1797

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Au service d'Aphrodite
Niveau: 32
Les pouvoirs: Aura charismatique * Régénération par le sexe * Séduction instantanée * Aspiration de la vie par un baiser * Métamorphose en fantasmes des gens
Voir le profil de l'utilisateur




Darya U-S. Kalatos
Sexy Leather Devil of a Succubus
Sam 5 Juil - 9:09
✓ Darya Uriana-Selena Kalatos


son caratère

Fêtarde * Nymphomane * Lunatique * Mélancolique * Manipulatrice * Irrésistible * Rebelle * Indépendante * Têtue * Maline * Discrète * Sensuelle * Charmeuse * Charismatique * Déterminée * Joueuse * Coquine * Diabolique * Curieuse * Imaginative * Libre * Dévergondée * Audacieuse * Impudique * Surprenante * Imprévisible * Honnête * Fière * Persuasive

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
en bref


⊱ AGE : un peu plus de 2400 ans, mais une trentaine en apparence ⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE : 4ème siècle av J.C à Argostoli en Céphalonie, îles Ioniennes de Grèce ⊱ ORIGINE & NATIONALITÉ : Grecque, Française, Anglaise puis Américaine  ⊱ STATUT SOCIAL : Célibataire ⊱ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle ⊱ GROUPE : Créature mythologique

⊱ ÉLÉMENT : Eau ⊱ PARENT DIVIN : Au service d’Aphrodite ⊱ POUVOIRS : Aura charismatique * Régénération par le sexe * Séduction instantanée * Aspiration de la vie par un baiser * Métamorphose en fantasmes des gens ⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES : Dague fine se transformant en bracelet d’argent du nom d’Amyna * Fouet en cuir (d’homme d’après ce qu’on raconte) se transformant en ceinture du nom de Prodotis * Simple collier en argent qui fait que ses yeux changent de couleur en fonction de ses émotions⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP : N’a jamais mis le pied dans la colonie, mais le fera bientôt

fiche (c) oceanlounge.







son histoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Darya, celle qui survole, celle qui ne doit jamais s’attacher.
  Uriana, celle qui entoure, celle qui se trouve partout à la fois sans jamais se trouver nulle part.
  Selena, celle qui sait, celle qui connait beaucoup de monde, mais surtout la nature humaine.
  Kalatos, du grec Kofkalo, qui signifie carapace (avec le temps, on a fini par abandonner le préfixe ‘kof’), et le suffixe ‘atos’ pour signifier que je viens de Céphalonie.
  Mon nom de scène et celui que connaissent mes clients est Dusk, un raccourcis de mon nom complet dont je suis tout de même fière. Il n’y a qu’à mes coups de cœur que je dévoile mon véritable nom.

  La seule chose que je sais à propos de mon père est que c’était un incube. Ma situation aurait pu être semblable à celle de certains demi-dieux. Sauf que je savais exactement qui j’étais et de quel monde je fais partie. Je ne sais rien d’autre de mon père. Je ne l’ai jamais vu, je ne connais pas son prénom et je ne sais même pas s’il est encore en vie.

  De l'autre côté, ma mère est tout ce que j'ai toujours connu. Cruelle, sadique et narcissique, elle ne s'appelle pas Cybèle pour rien. Elle a toujours voulu que je sois comme elle, une parfaite succube obéissante qui n'a besoin de personne pour survivre et qui renie la notion même de famille. Oh, mais elle a essayé, pour moi. Mais ça s'est terminé avant même que ça ne commence vraiment.

  Je suis née en Grèce, en Céphalonie et cela remonte à tellement longtemps, que je n'ai pas de date précise, juste un siècle, le quatrième av. J.-C. Pute, salope, catin, j'ai eu droit à toutes ces insultes. Mais ma mère ne voulait pas me faire entrer dans les affaires familiales avant mes vingt ans. Une tradition d'après elle. Enfin son bordel, non attendez, sa maison close, comme dirait ma mère, était l'un des meilleurs et plus populaires de la ville d'Athènes, où nous avons habitées pendant un très long temps après avoir quitté les îles ioniennes. Mais nous n'étions pas de simples prostituées esclaves comme la plupart des femmes qui pratiquaient ce métier à l'époque, nous étions des Hétaïres, des raccrocheuses de luxe. Que ce soit belle-de-jour ou belle-de-nuit, nous étions des péripatéticiennes de qualité. Certaines personnes pourraient trouver ça malsain ou déplacé, mais c'est un métier comme un autre, le plus ancien du monde qui plus est et pourquoi ne pas allier besoin, plaisir et revenu ? Car il ne faut pas l'oublier, une succube reste dépendante du sexe, qu'elle soit nymphomane ou non.

  Et cette dernière conséquence n'est pas la seule joie d'être moi. Il y a aussi la fois où j'ai tué un client. Ma mère m'a toujours dit de ne jamais embrasser personne, que c'était l'une des règles les plus importantes des bor... maisons closes, aussi importante que celle qui interdit de s'attacher ou tomber amoureuse, ou encore celle sur les rendez-vous en dehors de l'établissement. Je ne sais même pas comment il s'appelait. Ce n'était pas mon premier client, mais je n'avais pas beaucoup d'expérience non plus et, rien qu'une fois, je voulais franchir cette frontière, voir ce que cela fait que d'embrasser un homme. En quelques secondes à peine, j'avais aspiré sa force vitale sans même m'en rendre compte. La punition de ma mère a été sévère.

  Nous avons pourtant dû quitter la Grèce, mais ma mère a toujours refusé de m'expliquer pourquoi, bien que j'avais déjà plusieurs centaines d'années. Je n'ai plus jamais commis la même erreur, ma mère pouvait se le permettre, elle, puisqu’elle maîtrisait ses pouvoirs. Et malgré mes efforts et toutes les années d'expérience, je ne les maîtrisais pas. Nous sommes allées en France où nous avons vécu durant plusieurs siècles. Là-bas se trouvent les meilleurs cabarets et je suis passée de prostituée à danseuse pendant quelques années. J'ai fait un peu de tout dans ce genre d'établissements, avec une longévité pareille, on a vite fait de s'ennuyer. Mais l'instauration de nombreuses règles au 13ème siècle visant à éradiquer nos pratiques nous ont poussées à rejoindre l'Ouest, puis les Caraïbes.

  J'ai toujours une arme sur moi. Amyna, du grec défenseur, est une dague enchantée que ma mère m'a offerte pour mon vingtième anniversaire, le jour même où j'ai perdu ma virginité avec mon premier client. Elle se transforme en bracelet d'argent que je glisse sur mon poignet gauche. Ma mère a toujours insisté pour que je ne l'enlève jamais, car même si nous sommes des femmes de joie, nous devons toujours pouvoir nous protéger, disait-elle, surtout vu le métier que nous faisons. Et nos activités étant loin d'être légales, j'ai aussi dû apprendre à fuir très vite, manipuler les gens pour ne pas me faire piéger et rester loin des situations dangereuses et compromettantes. Nous étions rares, notre race n'étant pas très populaire surtout en France et succube rime très vite avec démone ou sorcière.

  Nous étions installées à Nassau dans les Bahamas peu de temps après que la colonisation britannique se soit mise en place, mais elle a échoué dans les Caraïbes, ce qui a conduit au plus grand mouvement pirate jamais connu. J'ai toujours été attirée par les pirates, je ne sais pourquoi. J'irai même jusqu'à dire que j'ai aimé, chose que ma mère voyait comme la peste (et croyez-moi, la peste n'est pas belle à voire). J'ai commencé par avoir des affaires en dehors de l'établissement sans que ma mère soit au courant. Je ne sais pas vraiment comment j'ai réussi à lui cacher ça pendant si longtemps. New Providence était encore mieux que Nassau et c'est là-bas que je rencontrais Edward Teach, alias Barbe-Noire. J'ai aussi fréquenté Calico Jack Rackham, alias Rackham le Rouge, célèbre créateur du pavillon noir à tête de mort. Il était un formidable amant, meilleur que Teach sur bien des plans, mais la femme vers laquelle il revenait toujours était Anne Bonny. Puis Rogers a mis un terme à la piraterie dans les Bahamas en instaurant un gouvernement et nous avons été obligées de partir de nouveau.

  Nous ne pouvions jamais rester très longtemps au même endroit, car après quelques années, les habitants commençaient à se douter de quelque chose. Mais ma mère a réussi à s'installer en Floride, sur le continent américain et y a fondé l'une des plus célèbres maisons closes qui est encore fréquentée aujourd'hui sans aucun doute. La Brume jouait son rôle. Ma mère a fini par découvrir mes affaires avec les pirates, surtout depuis que je me suis mise à porter le collier d'argent que Teach m'avait offert, collier qui fait changer la couleur de mes yeux en fonction de mon humeur. Il ne savait pas que c'est un objet magique et je n'ai aucune idée quant à la façon donc il se l’ait procuré et où. Le coffre d'un galion espagnol sans doute.

  C'est à ce moment-là et surtout dans le courant des 19ème et 20ème siècles que je suis devenue très douée à ce que je fais, sans pour autant parvenir à régler ce problème de baiser. Puis, j'ai voulu avoir une affaire en dehors de l'établissement, comme du temps de la piraterie à New Providence, mais ma mère était de nouveau contre moi. Ce jour-là, en 1905, pour la toute première fois, je me suis opposée à Big Mama Cybèle.

  Les gens disent souvent prétentieusement et à tors qu’ils se rappellent de quelque chose comme si ça c’était passé hier. Je ne peux pas le dire, je ne pourrais jamais, car le temps n’a pas du tout le même impact sur moi que sur les autres personnes qui peuplent ce monde. Pourtant, le jour où j’ai tenu tête à ma mère est le jour où tout a changé et je m’en souviens très bien. Dans les maisons closes, il n’y a des chambres séparées que pour les travailleuses de luxe, celles qui sont les plus chères, en l’occurrence, ma mère, certaines autres filles et moi-même. Brenda était venue m’annoncer que mon client était arrivé et comme d’habitude, ma mère ne m’avait pas prévenue. Elle ne l’a jamais fait, prétextant qu’une bonne femme de joie doit toujours être prête. C’est l’une des raisons pour lesquelles les établissements de ma mère n’ont jamais eu d’horaires. Mais cette fois-ci, j’en ai eu marre. En plus, lorsque j’ai vu que l’homme que je devais satisfaire était un vieux playboy avec un ventre plus large qu’un tonneau, j’ai refusé.

  On ne refuse jamais un client. C’est une autre règle très importante, d’après ma mère. Mais j’en avais marre de me taper n’importe qui qui passait le seuil de l’entrée avec quelque chose entre les jambes. Je suis donc allée voir ma mère qui s’occupait d’une transaction. C’était le payement en avance d’un client important, puissant et d’influence. Ce genre de personne ne venait pas souvent, mais quand c’était le cas, seule ma mère s’en chargeait. Après tout, Big Mama, appelée la Madame par le reste du monde, offrait les meilleurs services. C’est comme dans les forges, c’est toujours le maître forgeron patron de la boutique qui forge le mieux.

  Elle était furieuse quand elle a appris que j’avais refusé un client, surtout que celui-ci ne s’était pas gêné pour faire toute une scène, maudissant notre établissement en crachant à la porte et le mot circula très vite. D’après ce que j’ai entendu, les affaires n’ont pas été bonnes pendant un temps après ça. Lorsque ma mère est en colère, on pourrait vraiment la confondre avec une démone et cette fois-ci, c’était presque si la honte ne lui avait pas fait pousser des cornes. Comme d’habitude, elle m’a frappée, mais je ne suis pas laissé faire et je l’ai frappée en retour. Les paroles qui ont volées ce jour-là comme des lames d’assassins étaient toutes vraies et je ne regrette pas un seul instant de les avoir prononcées, peu importe les bonnes choses que ma mère a faites pour moi.

  Je lui en voulais de me forcer à lui obéir et d’essayer de me mettre dans une catégorie à laquelle je n’appartiens pas, malgré ma nature de succube. Je voulais découvrir qui je suis réellement, je voulais profiter de la vie, tomber amoureuse, faire toutes sortes de choses que je n’avais jamais eu l’occasion de faire. Et par-dessus tout, je voulais choisir mes partenaires, faire de ma dépendance une relation privilégiée au lieu d’une contrainte payée. Je suis partie, mais pas les mains vides. J’ai pris le fouet en cuir, dont certains disent que c’est du cuir d’homme, qu’elle utilisait pour me frapper, refusant toujours de porter directement la main sur moi comme si j’allais la brûler. Le nom de ce fouet, Prodotis, signifiant traître en grec, m’allait à merveille, de plus, il se transforme en ceinture et se place automatiquement autour de la taille.

  Après ça, je n’ai plus jamais revu ma mère. J’ai essayé de nombreuses choses et j’ai eu des expériences intéressantes je dois l’avouer, mais même si j’avais pu essayer d’obtenir n’importe quel travail que je voulais, que ce soit en passant sous la table ou en utilisant mon charisme, je suis restée dans le domaine des cabarets et bars, devenant barmaid pendant un temps, parfois chanteuse ou stripteaseuse encore. Mais malgré tout ce que j’ai accompli, malgré le fait que je commence à découvrir qui je suis réellement, je n’ai pas encore réussi à briser la carapace que ma mère a construite pour moi. Je me suis toujours limitée aux mortels, aussi. Et pour la première fois depuis mon arrivée à New York, l’idée de séduire un demi-dieu me semblait alléchante depuis que j’appris qu’il y a autant de héros et guerriers courageux à la colonie que j’ai longtemps considérée comme un nid à bambins pleurnichards.



ses pouvoirs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  * Aura charismatique : Peut facilement fasciner les foules, les séduire, que ce soit avec ses gestes, sa posture, ses mots ou même l’intonation de sa voix

  * Régénération par le sexe : Comme son nom l’indique, pour qu’elle retrouve de l’énergie, elle doit coucher avec un homme, ce qui la rend dépendante par la même occasion

  * Séduction Instantanée : Pour certaines personnes, un seul regard suffit pour tomber sous le charme de cette dame

  * Aspiration de la vie par un baiser : Comment tuer quelqu’un de la manière la plus sexy possible ? Mais c'est tellement peu pratique de devoir se débarrasser d'un corps à la fin d'un rendez-vous qu'elle évite de le faire tout le temps

  * Métamorphose en fantasmes des gens : Peut prendre l’apparence physique avec laquelle elle est certaine de charmer sa proie, lui permettant ainsi de s’adapter à n’importe quel homme


Le rp test

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Comment ça va, Rick ? Bien, comme d’habitude ? Ce que la piste est blindée aujourd’hui… Les affaires marchent bien ? Tant mieux. Qu’est-ce que tu peux me servir ? La même chose que toujours, une Pina Colada pour commencer et on finira sur des shots de vodka. Moi ? Je vais bien. Je sais que tu t’inquiétais pour moi puisque je ne suis pas venue ces trois derniers jours. J’étais occupée d’accord ? Mais bien sûr que c’était avec un client. C’est toujours avec un client de toute manière. N’oublie pas la tranche d’ananas sur le verre. Je sais que tu connais ton métier, mais j’ai été barmaid avant toi et plus longtemps. Et non, je n’arrêterais pas de te le rabâcher. Faut bien que je profite un peu de mon expérience, non ? Même si c’est pour te rabaisser.

  Tu me connais depuis le temps, cela fait des dizaines d’années que j’habite à New York et que je suis une cliente régulière de la boîte de nuit Aphrodite. D’ailleurs, je n’ai toujours pas reçu ma carte fidélité VIP, je l’attends toujours. Mais oui que j’ai de quoi payer, tu me prends pour qui ? Pour la succube du coin, c’est vrai j’oubliais. Alors, tu as des nouvelles intéressantes pour moi ?

  Si je connais la colonie des sang-mêlés ? Ce nid à bambins pleurnichards, là où les héros demi-dieux dans ton genre vont s’entraîner ? Bien sûr que je connais ! J’étais là quand toute cette affaire a démarré, bien que je n’y aie pas personnellement pris part. Je me rappelle à quel point je m’étais marré lorsque j’ai appris la punition de Dionysos. Tiens, ça me fait penser que je n’ai encore jamais eu de client divin. Pourquoi ce sont toujours les nymphes qui ont ce privilège ? Ça viendra, ne t’en fais pas, je mets ça sur ma liste. De quoi ? Mes yeux sont rouges ? Qu’est-ce que tu veux que je te dise, le désir est une seconde nature pour ma race.

  Pourquoi tu me parles de ces jeunes héros tout d’un coup ? La bataille de Manhattan ? Bien sûr que je sais ce que c’est, j’y ai assisté ! La fenêtre de mon appartement donne directement sur Williamsburg Bridge et crois-moi, assister en direct à la destruction d’un pont avec un fils de Poséidon qui tue un minotaure et qui rivalise avec Kronos, c’est quelque chose ! Pourquoi je n’ai pas réagit ? Crois-moi, quand un spectacle pareil se déroule devant ta fenêtre, tu regardes et n’interviens pas ! Je sais que je t’ai dis que j’essaie de briser l’éducation que ma mère m’a donnée, mais qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Les vieilles habitudes ne sont pas faciles à changer, mais j’y travaille.

  Oui, donc ces jeunes héros ? Une guerre se prépare ? Ici ? À New York ? Entre les partisans de la bonne vieille Terre Mère et les demi-dieux pro-Olympiens ? Ça pourrait être intéressant. Surtout de ce que tu m’as raconté sur ces demi-dieux, si je veux en profiter, j’ai donc intérêt à me dépêcher. Bah quoi ? Les filles adorent les cicatrices, c’est bien connu et qui de mieux pour avoir pleins de cicatrices que des guerriers ? De plus, je n’ai jamais eu de demi-dieu en tant que clients. Ça pourrait être drôle… c’est décidé, demain, j’irai faire un tour à la colonie et ensuite, j’irais aussi voir du côté des partisans. Après tout, il faut bien élargir ses horizons, non ?

  Si je suis au courant pour Gaïa ? Mais tu me prends pour qui Rick ? Je suis une créature mythologique et j'ai plus de deux mille ans ! Je sais quand même reconnaitre les signes ! On a pas eu d'éléctricité depuis des jours ! Et je ne te dis pas à quel point c'est galère pour trouver de l'eau potable ! C'est très important, crois-moi, on vit dans le monde moderne et comment je fais pour me laver après avoir eu un client, heine ?! C'est pas drôle !

  Mais bien sûr que je sais ce que cela implique. Je sais quand même lire, j'ai vu les journaux. C'est le gros bordel dans le reste des États-Unis et alors ? Salt Lake City est sous la neige et alors ? Los Angeles est sous la flotte et alors ? Chicago est entièrement crâmé et alors ? Je te rappelle qu'on n'a pas d'éléctricité ici ! Comment veux-tu que je prenne rendez-vous avec mes clients si je n'ai plus de batterie sur mon portable ?! Arrête de te marrer ou je garde mes drachmes !

  Oh, allez souris ! Tu sais bien que je te paies toujours ! Même si le monde est en train de se casser la gueule j'aurais toujours quelques drachmes pour te payer. Armageddon et le Jour du Jugement Dernier viennent d'avoir un gamin et il est affreux. Qu'est-ce que je vais faire ? Bah j'ai suffisamment de chance que mon appartement soit épargné par les dégâts naturels, merci Gaïa, pour ne pas être obligée de me trouver un autre toit. Mais le manque d'éléctricité et d'eau courante reste un véritable problème.

  Qu'est-ce que je compte faire ? Oh, mais c'est très simple, je vais aller faire un tour à la colonie des sang-mêlés, voir si quelques demi-dieux sont disponibles, même chose pour la Nouvelle Rome et peut-être même que je réussiai à rencontrer des dieux. On raconte que certains sont très... libres disons. Bref, en gros je compte me faire des connaissances, voir même des relations intimes. Si je compte choisir un camp ? Bien sûr que non. Rappelle-toi, je suis celle qui survole, qui entoure et qui sait.


derrière l'écran

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]⊱ PRÉNOM : C’est encore moi ! ⊱ PSEUDO : Dusk ⊱ AGE : Faut jamais demander ça ⊱ CÉLÉBRITÉ : Jennifer Love Hewitt ⊱ CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Tyler ⊱ QUE PENSES-TU DU FORUM ? DC, ça suffit comme explication non ? ♫⊱ OU AS-TU CONNU PJRPG ? Google ⊱ BESOIN D'UN PARRAIN OU D'UNE MARRAINE ? Nope ⊱ FRÉQUENCE DE CONNEXION : Journalière ⊱ INVENTE OU SCÉNARIO ? Inventé Razz ⊱ DERNIER MOT : Graouuu

Code:
[b]Jennifer Love Hewitt[/b] › Darya U-S. Kalatos



(changez que le statut)
✓ Statut de la présentation : Terminée
✓ Suivie par : pseudo

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 5 Juil - 13:55

Je suis désolée, c'est ton titre. Arrow


RE-BIENVENUUUUUE. bave
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 5 Juil - 15:56
J'ai la chanson dans la tête blop
Rebienvenuuuuuuuuuue bave
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 563
Points d'expériences : 3645

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Hermès
Niveau: 16
Les pouvoirs: Invisibilité, intangibilité, aurirurgie
Voir le profil de l'utilisateur




Camden A. Raslow
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 8 Juil - 21:18
Oh une succube, intéressant :swinou:

(Je veux un lien What a Face )

Ton histoire est vraiment classe, ainsi que ton personnage love Par contre, il faudrait que tu me parles de l'intrigue à la fin. Je sais que tu n'étais pas dans les camps, mais tu as du entre parler de Gaïa, c'est obligé. En plus, ses géants et elle, ont provoqués de gros dégâts dans tout le pays. L'électricité s'est fait rare pendant un temps, des villes ont été ravagés, si tu veux plus de détails pour ton histoire, je t'invite à lire le journal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

voilà, bon courage x)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] We don't have to worry about nothing. Cause we got the fire, and we're burning one hell of a something. They gonna see us from outer space. Light it up, like we're the stars of the human race

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 223
Points d'expériences : 1797

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Au service d'Aphrodite
Niveau: 32
Les pouvoirs: Aura charismatique * Régénération par le sexe * Séduction instantanée * Aspiration de la vie par un baiser * Métamorphose en fantasmes des gens
Voir le profil de l'utilisateur




Darya U-S. Kalatos
Sexy Leather Devil of a Succubus
Mar 8 Juil - 23:38
Voilà, j'ai modifié le rp test, rajouté les 4 derniers paragraphes en insistant bien sur les conséquences des dégâts à New York sur le quotidien de Dary. J'espère que c'est bon maintenant
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 9 Juil - 0:09
MON DIEU JADORE <3

Promis je m'occupe de ta fiche rapidement >< Je suis impardonnable XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 3072
Points d'expériences : 9621

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Pluton
Niveau: 31
Les pouvoirs: Terrakinésie, Magnétisme, Richesse facile, Contrôle mental.
Voir le profil de l'utilisateur




Tyler W. Blackstone
The Fallen Prince ♣ Chirurgien Sociopathe.
Sam 12 Juil - 21:03
C'est nickel pour moi ! Tu es validée x)

Tu connais la maison, bon jeu ! Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La seule façon raisonnable de vivre en ce bas monde, c’est en dehors des règles.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Dusk is bringing sexy back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Hotel Dusk - demande de partenariat
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les cartes du jeu :: L'odysseum PJien :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: