Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Enfants de dieux mineurs/génésiens débutent niveau 3, 2 pouvoirs.
# De nouveaux pvs de dieux sont libres ainsi que Perséphone, Arès, Aphrodite, Eos, Apollon !
# Ne manquez pas le nouveau bestiaire et l'annexe spécial "astraïens"

WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Les camps :: Le Camp Grec Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission du forum n°6: La Grande Maison? Sérieusement? [FINIT]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar





Invité
Invité
Jeu 1 Mai - 1:43

Humiliée. Rabaissée. Torturée. Elle est changée à tout jamais, marquée à vie. Sa vengeance est désormais sa seule raison d'avancer, sa seule raison de se battre. Leader et guerrière, elle mènera ses troupes au front. A leur perte ou à leur victoire ? Le futur nous le dira...
Quête ∞ La Coupe D'Hygie


J'avais attentivement écouté Noah me donner sa stratégie tout en surveillant la bête du coin de l'oeil. Une chance pour nous qu'elle était désormais borgne, ça pouvait nous être utile. C'est d'ailleurs avec cet atout-ci que le romain comptait tenter sa chance. Par le caleçon sale de Zeus, vous y croyez, vous, que j'allais obéir à la personne que j'avais toujours appelée « ennemi » ? J'avais encore un peu de mal, il me semblait. Pourtant, son idée tenait la route et je n'avais ni la force, ni la foi ni vraiment le choix que de faire ce qu'il me disait. Sans qu'aucun autre mot ne soit échangé, le gamin se jetait sur le côté pour attirer l'attention de la bête vers lui. Je regardais l'avancement de l'action avec une grande attention jusqu'à ce qu'il se décide à me faire signer. Bien, je devais attaquer. Mais que faire réellement ? Je ne savais pas vraiment. Dans ce cas, autant y aller au talent ! Malgré mon état de fatigue avancée et la maladie qui bloquait la plupart de mes mouvements, je m'avançais près de la bête. Un pas, puis deux avant de littéralement me jeter sur elle, poignard en avant. Je réussis à toucher son museau et à avoir l'effet escompter : sa gueule bavante et l'odeur de putréfaction qui en sortait s'était désormais tourné vers moi, apparemment très en colère. J'esquivai de justesse qu'une de ses trois mâchoires se referment sur ma tête et que je ne serve de hamburger grandeur nature. Noah, à toi de jouer !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 1 Mai - 21:50
    J’entendis comme un éclair résonner tout près, friser la racine de mes cheveux. Même si je mourrais d’envie de savoir ce qui se passait de ce côté, je m’en étais abstenu, bien trop concentré sur la bête que nous devions faucher, Lena et moi. En tout cas, une chose était sûre, c’était signé Jenna ce coup-là! Est-ce qu’elles étaient parvenues à tuer leur chien? J’espérais.

    Dans mon champ de vision, je ne voyais que la bête, féroce et vorace, qui m’observait avec des yeux de tueur. Je continuais de lui tourner autour, d’avancer pour lui faire croire que j’étais à sa portée avant de reculer vivement, le frustrant plus qu’autre chose à chaque fois qu’il prenait conscience qu’il ne m’avait pas embroché sur ses griffes. Il commençait à siffler, à grogner, et je continuais de sourire, fier de moi, essuyant le filet de sang qui coulait sur ma joue, là où le chien était parvenu à me faire une entaille lors de ses tentatives. Je l’incitais à se tourner vers moi, brandissant mon arme pour le menacer. Je devais attirer son attention, suffisamment longtemps pour permettre à Lena de l’attaquer par derrière. D’ailleurs, c’est ce qu’elle fit en réponse à mon signe. Malgré son état, ses gestes beaucoup moins lestes, elle parvint à se frayer un chemin jusqu’à la créature. Puis, elle bondit dessus, un poignard en main, touchant le museau de la bestiole, qui poussa un nouveau grognement. Je n’attendis pas que cette dernière ouvre sa grande gueule sur la grecque: d’un bond, je me jetais sur son dos, agrippant furieusement le poil hirsute de la bête. Je n’avais aucun plan au départ; c’était uniquement l’instinct qui me guidait, qui me disait quoi faire, comment diriger mon corps pour éviter les crocs acérées et les griffes coupantes de cette bête enragée.

    Alors, j’étais sur le dos de la créature, serrant si fort sa fourrure que j’en arrachais quelques poils. La bête se cabrait et sautait et moi, je tentais de lui planter mon poignard dans le cou. Je faisais du rodéo, c’était pas possible! Bon sang! Je tirais sur son pelage, essayant de l’éloigner le plus possible de mes coéquipières. Et alors qu’il se ruait, j’eus tout juste le temps de lever mon bras et de lui défoncer la tête, tout près de ce qui devait être son oreille, avant de tomber lourdement sur le dos, grimaçant à la chute. La lame de mon arme était profondément rentrée dans son crâne et je pus entendre un « crac » dégoûtant lorsque le chien se reposa sur ses quatre pattes. Le tout avait dû durer pas plus d’une trentaine de secondes, tant les événements se suivaient à une vitesse ahurissante. Me redressant doucement à l’aide de mes coudes, je regardais le corps du monstre. Il ne bougeait plus. Du moins, c’est ce que je crus jusqu’à ce que l’une de ses pattes bouge de nouveau… « LENA! Tue-le! Dépêche-toi! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 2 Mai - 8:45
Ok, je venais d'exploser un chien des Enfers en le grillant de l'intérieur! Ouais, sa fou les jetons mais, en même temps, j'étais terriblement contente de moi-même. Sérieusement, qui aurait eut l'audace d'essayer sa à part moi? Découper la tête du corps ne prit pas longtemps, surtout qu'en même temps, la bête était entrain de se réduire en sable comme tout bon monstre qui se respecte. Je tournais alors la tête vers les autres pour voir qui avait le plus besoin d'aide et mon constat fut que Kiarah était dans le caca. J'abandonnais Chelsea pour courir vers ma camarades romain et son adversaire en passant par l'arrière. La créature, bien trop occupée à réfléchir à comment il allait dévorer la blonde, ne me vit pas et je réussis à arriver entre ses pattes. Utilisant l'élan que j'avais gagner avec ma course, je levais ma hache pour trancher une de ses pattes qui partit toute seule comme du beurre que l'on découpe. Ok, ce que je venais de dire avait de quoi vous dégoûter du beurre pour le restant de vos jours, j'étais au courant. Je continuais à courir espérant être assez rapide pour ne plus être en dessous de la créature lorsqu'elle s'effondrerait et rejoignit mon amie:

-"Un petit coup de main peut être?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 2 Mai - 19:40
Et de un, un en moins! Chelsea soupira en rangea avec rapidité la dernière flèche dans son carquois, quand Jenna disparut d'un coup pour aller aider... Tiana? Kara? Ouais Kiarah. Bref, Chelsea avait reçu le message cinq sur cinq. Derrière elle, elle entendit de l'agitation et vit que le groupe de Lena et Noah (si elle ne se trompait pas dans les noms) improvisait une partie de rodéo avec un des chiens. Cool, si on aime l'ironie. Bah quoi. Chelsea eut une petite grimace quand elle entendit le craquement que fit le poignard dans la tête de l'animal, pauvre bête. Enfin.. non ce n'était pas de gentils animaux, ces bestioles étaient des monstres déterminés à les tuer, pas de pitié! Quand des éclats de voix de la part de Noah se firent entendre, Chelsea encocha une flèche et tira dans l'épaule du chien, pour détourner son attention. Bah quoi, elle n'avait plus son épée alors tout ce qu'elle pouvait faire c'était tirer des flèches, et soigner accidentellement. Ah et, si jamais quelqu'un avait l'idée de s'empoisonner avec des plantes, elle était là aussi. Le chien des enfers tourna la tête vers elle en grognant, et se mit à montrer le crocs d'une façon menaçante. Prenant une nouvelle flèche, ce qui lui arracha une énième grimace de douleur. Rah, elle allait finir par haïr les arbres si cela continuait comme ça.

[hrp; Noah, Lena, j'ai pas voulu trop incruster Chelsea dans votre p'tit combat c'est pour ça qu'elle ne la pas tué directement, j'laisse vos persos vous en charger! x) ]


(c) brumy , don't touch please. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 3 Mai - 22:15

Dans une position pareille, Kiarah ne pouvait pas faire grand chose, hormis regarder cette saloperie de chien des Enfers se délecter de son prochain repas... ou non. Effectivement, une nouvelle venue l'empêcha de réaliser son souhait. Le chien grogna en lâchant une succession de gémissements, puisque désormais estropié. Kiarah ne pouvait pas en être plus ravie. Une tête brune bien familière se retrouva penchée au-dessus d'elle. En entendant les paroles de son amie, Kiarah lui retourna un sourire « Tu es géniale, Jenna ». Ce n'était pas que le moment s'avérait propice pour vanter les innombrables qualités de la fille de Jupiter, mais, son entrée n'était que trop peu espérée. Elle arrivait toujours à pic. Qui plus est, une fois qu'on la connaissait suffisamment, ou même qu'on l'approchait de près ou de loin, on prenait conscience de ce qu'elle était : givrée, mais géniale. Jenna n'était arrivée que récemment dans leur époque. Kiarah ne comprenait que trop bien les sentiments qui l'avaient submergé : elle était passée par là. La fille de Mars se releva, aussi droite que possible. Elle lui lança un petit sourire « Et si on finissait ? ». Ils étaient débarrassés d'un des trois chiens. Noah, Lena et Chelsea s'occupaient de l'autre. Elles savaient ce qui leur restait à faire... Kiarah s'élança, faisant abstraction des élancements, contourna la bête et la faucha l'une de ses pattes arrières. Jenna avait le champ libre pour en finir « Vas-y ! ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 4 Mai - 2:28

Humiliée. Rabaissée. Torturée. Elle est changée à tout jamais, marquée à vie. Sa vengeance est désormais sa seule raison d'avancer, sa seule raison de se battre. Leader et guerrière, elle mènera ses troupes au front. A leur perte ou à leur victoire ? Le futur nous le dira...
Quête ∞ La Coupe D'Hygie


Bien, d'accord. En fait, Noah n'avait pas de plan, on était d'accord ? A moins que le rodéo soit un de ses passe-temps favoris, je pense qu'il se foutait de ma gueule. Il me dit d'attaquer sans même avoir une réelle stratégie ? On dirait l'ancienne Lena : ça fait peur à voir. J'aurais presque honte d'avoir été comme ça, passé un temps, vraiment... La grecque intervint à son tour, lançant une flèche dans l'épaule de la bête. Bien, au moins, ses yeux ne sont plus rivés sur moi. Un avantage que je ne compte pas laisser passer ainsi. A ce moment précis, je regrettais sincèrement de ne pas avoir mon collier et de le transformer en mon épée ou même en chaine : ça aurait été tellement plus facile d'abattre le monstre ! Respirant un bon coup et attendant le moment propice, je pris ma dague à deux mains et m'élançait vers le chien à trois têtes. C'était une magnifique bête, vous savez ? Mais je les préférais mortes. Avec toutes la force que je pouvais, je plantai ma dague dans son poitrail, à l'emplacement - ou à peu près - de son coeur. Après un grognement de douleur, ces trois têtes finirent par réellement s'abaisser et il ne bougea plus une patte. Je dû d'ailleurs faire une roulade sur le côté pour éviter que l'une d'elle ne me tombe sur la gueule. Ben tiens, manquerait plus que ça ! Je pû observer pendant le même temps le corps du monstre se désintégrer. Enfin ! M'arrêtant près du bouffon, me servais de sa main - tendue pour m'aider, ou non - pour me relever. Soudainement, la tête se mit à me tourner et je dû prendre appui sur lui un instant pour recouvrer mes esprits. Putain de maladie de merde, je l'avais presque oublié...
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 4 Mai - 16:11
    Non loin, je vis la deuxième grecque bondir dans notre direction, arc bandé, prête à décocher sa flèche sur la bestiole enragée. Elle visa, tira, et la pointe du projectile se figea dans l’épaule de la créature, qui souffla encore plus fortement, amenant son haleine putride de chair décomposée dans sa direction. Je grimaçais, me relevant doucement, pris appui sur le tronc d’un arbre, alors que j’observais l’autre combat qui battait son plein à quelques mètres. Kiarah et Jenna s’occupaient de la seconde bête; une fille de Mars et une enfant de Jupiter, ça promettait d’être un joli combat. Cela dit, je ne m’attardais pas vraiment sur la progression de leur confrontation, tournant plutôt mon regard vers le combat de mes deux autres partenaires. Tsk! Que des monstres ces bestioles. D’un geste vif, je secouais la tête, m’avançant discrètement vers Lena et Chelsea. J’aperçus l’instant où Lena se lança en courant vers son opposant à canine, sa dague tendue devant elle, coincée à l’intérieur de ses deux paumes. Elle s’élança, se positionna juste en face de la créature, et enfonça son arme dans le corps de celle-ci. Fronçant les sourcils, je courus pour les rejoindre, me plaçant à distance raisonnable, toutefois, du chien des Enfers. J’étais armé, tenant fermement mon poignard, scrutant fixement son corps, prêt à intervenir s’il nous causait d’autres chichis. Mais il devenait lourd. Il devenait faible. Et ses pattes finirent par céder, presque aussitôt, après le râle de douleur que sa mâchoire relâcha dans un souffle. La seconde qui suivit, le chien n’existait plus, parti en poussière, emporté par le vent qui soufflait entre les feuillages de la forêt. Je poussais un soupir de soulagement, avant de me tourner vers Lena, couchée au sol. Je m’approchais de quelques pas. Je lui tendis ma main libre et l’aidais à se relever. On l’avait eu finalement, cette chose infernale. « Eh, déjà fatiguée, abrutie? » Lançais-je d’une voix narquoise. Durant quelques secondes, j’avisais son teint pâle et l’équilibre précaire de son corps, surtout au moment où elle s’appuya contre moi, une expression étrange sur le visage. Je la soutenais, l’aidant à rester debout, alors que je cherchais l’autre grecque du regard, la trouvant facilement; elle ramassait les flèches qu’elle avait jetées sur notre monstre. « Tu crois que ça ira? » Questionnais-je Lena, avant de tourner mon regard dans sa direction. Je savais qu’elle n’était pas au mieux de sa forme, et si elle ne se sentait pas capable de poursuivre, mieux valait qu’elle nous le dise maintenant, avant que nous nous engagions plus profondément encore vers le danger qui nous guettait certainement dans la Grande Maison – et sur le chemin que nous empruntions pour nous y rendre. Constatant que Lena pouvait maintenant faire confiance à ses jambes pour prendre la relève – du moins, je l’espérais –, je tournais mon attention vers Chelsea, que j’interpellais: « Et toi? Ça va, rien de cassé? » À première vue, tout semblait bien aller avec elle. Soudainement, des sons de combat se glissèrent à mes oreilles et d’un seul mouvement, je me retournais en direction de mes sœurs d’arme romaines, qui poursuivaient le combat avec la bête. Elles semblaient gérer la situation, et je n’en attendais pas moins d’elles, j’avais confiance en elles, en leurs aptitudes et leur force; c’était des filles de Mars et de Jupiter après tout. Et des romaines, qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 6 Mai - 10:18
J'étais contente que Kiarah ne soit pas devenus de la chair à pâté ou plutôt un gros tas dégueulasse tout digérer par la salive. La pauvre n'aurait pas été très jolie après sa. Je la préférais largement comme sa. Elle aussi je pense qu'elle était du même avis que moi. Enfin bref, je ne prêtais plus vraiment d'attention au reste du groupe. Désolé les amis mais la grosse bestiole devant moi avait le droit d'accaparer mon esprit. En tout cas, elle avait bien réussit à le faire d'après moi. Kiarah s'élança pour aller lui faucher une autre patte et se fut à mon tour d'y aller. je brandissais ma hache pour l’asséner violemment en plein sur son crâne et le fendant en deux. La giclée de sang me tâcha violemment et j'eus une grimace de dégoût alors que la bête s'envolait en poussière. J'étais vraiment tâchée de partout...

-"DEEGGEEUUUUUUUU! Sérieux, sa peut pas mourir en silence ces trucs là?"

J'eu une grimace de dégoût avant de me tourner vers les autres et voir Lena assez mal en point. Je lui offris un grand sourire avant d'ajouter:

-"Lena tient encore un peu! On va chercher se dont tu as besoin pour te sentir mieux ma vieille! Maintenant en avant!"

Il était temps pour nous d'avancer vers la maison de Dionysos ou je ne sais plus trop quoi.

NE REPONDEZ PAS! LE MJ DOIT POSTER Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 180
Points d'expériences : 1442
Voir le profil de l'utilisateur




Destiny
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 11 Mai - 0:21
La Grande Maison? Sérieusement?




Il est temps pour vous de sortir de la forêt et de vous diriger vers la maison des Dionysos! Faites attention, vous allez devoir passer par les Bungalows, c'est le chemin le plus rapide jusqu'à la Grande Maison et Lena est trop mal en point pour en faire le tour. Soyez discrets les loulous, Voyez décrire le trajet en un seul post. Je reviendrais poster à la fin de ce tour.

Si vous avez besoin d'aide pour visualiser le camps pensez à utiliser les cartes misent à votre disposition dans Percy Jackson RPG <3


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 11 Mai - 13:45
Voilà, plus aucun chien des Enfers aux alentours. La fille d'Apollon soupira de soulagement tout en rangeant sa dernière flèche dans son carquois. Cette dernière répondit d'un hochement de tête quand Noah lui demanda si elle allait bien, puis elle posa un regard inquiet sur Lena qui vacillait et palissait à vue d'oeil. Son pouvoir était inutile sur sa maladie, le mieux qu'elle pourrait faire ce serait apaiser la douleur, ou alors lui redonner un petit regain d'énergie; rien de plus. Elle ne maîtrisait pas assez bien son don de guérison pour ça, au grand dam de certains. Jetant néanmoins un regard à ses partenaires pour voir si aucun n'était blessé (bah quoi, pour une fois qu'elle pouvait se montrer utile) elle soupira de soulagement ne voyant qu'aucun de leur sang n'avait coulé. Bien. « Lena tient encore un peu! On va chercher se dont tu as besoin pour te sentir mieux ma vieille! Maintenant en avant! » Chelsea se redressa à ces paroles et emboîta le pas aux autres. Elle se frotta les yeux, fatiguée, puis prise d'une sorte de regain d'énergie elle avança avec plus de motivation; cette coupe d'Hygie pourrait vraiment être une bénédiction pour tous les malades, il fallait qu'ils arrivent à s'en saisir. Mais passer par les bungalows serait une tâche vraiment difficile... Alors qu'ils arrivaient à la fin de la forêt, Chelsea murmura à elle-même en fixant droit devant elle; « Bon, il va falloir être trèès discret. Et rapide. » Car faire le grand tour serait épuisant pour eux tous, et surtout pour Lena qui était à bout de forces. L'arc passé sur son dos tout comme son carquois, Chelsea regrettait que Sheeba ne soit pas avec eux. Elle aurait pu être utile.. et la féroce panthère manquait beaucoup à la blonde. Mais elle était enfermée dans la Nouvelle-Rome avec tous les autres animaux des prisonniers. Chelsea ne doutait pas que la panthère noire ferait des ravages une fois libérée de sa prison.

[HRP; j'ai pas trop osé les faire avancer plus loin que la forêt de peur de faire une bêtise... donc voilà D8]

(c) brumy , don't touch please. ♥
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 15 Mai - 9:24

Jenna ne mit pas longtemps pour faire ce qui devait être fait. Elle finit par abaisser violemment sa hache sur le crâne de la bête, et... ce n'était pas beau à voir. La remarque qu'elle fit juste après fit sourire Kiarah, malgré les circonstances. C'était sûr que ce n'était pas très agréable de se faire asperger, mais il fallait faire avec. Kiarah recula légèrement, regarda une dernière fois le chien des Enfers à terre avant de rejoindre ses camarades. Noah s’acquerrait de l'état de Chelsea. Sauf que ce n'était pas celle-ci qui intéressait Kiarah, mais bel et bien Lena. Elle n'avait pas l'air au mieux de sa forme. Ce qui était compréhensible, d'après ce qu'ils savaient sur cette maladie qui sévissait ces derniers temps... Néanmoins, elle ne s'inquiétait pas plus que ça pour sa demi-soeur. Lena en avait vu pire. Qui plus est, la fille de Jupiter avait raison : ils devaient avancer. Sans lâcher un mot de plus ils se mirent en route, tâchant de se montrer aussi discrets que possible. Une fois à l'orée de la forêt, elle apprit qu'il fallait passer juste à côté des bungalows, qu'ils pouvaient apercevoir de loin. Elle grimaça, ça n'allait pas être aisé. Entre les partisans qui rôdaient, et le reste … De plus, elle avançait en terrain inconnu. Elle ne s'était jamais aventurée ici. Par précaution, elle recula, juste derrière Lena. Elle savait que celle-ci n'accepterait jamais son aide, mais, cela n'allait pas l'empêcher de se tenir non loin, au cas où. En plus, contrairement à elle, Lena savait où ils allaient. Elle attendait leurs recommandations, ce n'était pas le moment de foncer tête baissée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 18 Mai - 14:45

Humiliée. Rabaissée. Torturée. Elle est changée à tout jamais, marquée à vie. Sa vengeance est désormais sa seule raison d'avancer, sa seule raison de se battre. Leader et guerrière, elle mènera ses troupes au front. A leur perte ou à leur victoire ? Le futur nous le dira...
Quête ∞ La Coupe D'Hygie


Cette satanée maladie me tapait sur les nerfs, vraiment. La faiblesse de mon corps me faisait honte, sincèrement. Seule ma volonté de continuer me permettait de ne pas abandonner. De toute façon, je ne pouvais pas me le permettre. Finalement, le dernier monstre fût abattu et chacun reprit doucement son souffle. J'hochai la tête à chaque phrase d'encouragement que me lançaient mes camarades. Je me détestais à être si faible, à ne pas pouvoir faire plus. Sans perdre plus de temps, nous nous approchions des bungalows, à distance raisonnable cependant. Si nous devions passer par là, ça allait être dur. Chaque bungalow était occupé par ces envahisseurs et ils prenaient un malin plaisir de prendre tout l'espace. Il y avait bien les douches, un peu plus loin et même si elles étaient moins surveillées, elles l'étaient quand même. Dans tous les cas, ce sera dur de passer sans se faire repérer. Je fis part de chacune de mes remarques à mes compagnons, ne sachant vraiment qui était le leader de la troupe. « Dans tous les cas, ça va être compliqué de ne pas se faire remarquer, terminais-je. Et même arrivé à la Grande Maison, elle est habitée par Johanna, Tyler et souvent Layton... » Rien que de dire leurs noms me donnait envie de m'énerver, mais je n'en montrais rien. La plupart devaient savoir qu'il s'agissait de mes trois pires ennemis, mais peu importait. Je me vengerais un jour, c'était certain. J'attendais juste le bon moment....
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 20 Mai - 1:20
    Personne n’était blessé et tout le monde paraissait en bon état, excepté Lena avec sa peau blanche et son air de cadavre ambulant. Aussitôt la dernière créature tuée, nous repartîmes en direction de la Grande Maison, les Grecques en guide pour nous frayer un passage jusqu’aux bungalows. Bungalows que nous devions traverser. Sans nous faire voir. Parce qu’ils grouillaient de partisans. Et si j’avais bien compris, vu l’état dans lequel se trouvait Kearsley, nous ne pouvions pas nous permettre de faire un grand détour pour contourner les chambres de la Colonie. Trop de temps, et nous devions en économiser le plus possible pour les situations à venir. Je me mordis la lèvre inférieure, balayant les entrées des bungalows de notre cachette. Ça n’allait pas être de tout repos ça. De plus, il fallait laisser Chelsea et Lena nous guider à travers cette zone, complètement inconnue pour ma part. Rares ont été les fois où j’étais venu à la Colonie depuis la prise des camps. Ma maison se trouvait à Rome et c’est à Rome que je restais le plus clair de mon temps, même si plus rien n’était comme avant. Lena prit la parole et pour une fois, je l’écoutais sans faire d’histoire. J’étais en territoire étranger et ce n’était pas le temps des chamailleries. Et lorsqu’elle prononça le nom de Tyler, j’eus comme un frisson qui courut le long de ma colonne. Ma mâchoire se contracta alors que je retenais mes poings pour ne pas que mes ongles s’enfoncent dans ma peau. Nous tomberons peut-être sur lui, est-ce bien ça? Une jubilation me prit, je tournais mon poignard dans ma main, m’imaginant déjà le lui planter entre les deux yeux. Ce serait tellement magnifique…

    Mais avant de passer à l’action, il fallait trouver une façon de s’y rendre, sans être repéré par les vautours. J’observais, une à une, mes coéquipières, songeant à nos pouvoirs respectifs, aux armes dont nous disposions, à l’environnement que nous devrions traverser, sans un bruit. Les chiens des Enfers pouvaient être considérés comme du menu fretin face à ce qui nous attendait là-bas. Si Tyler, Johanna et son lieutenant si trouvaient vraiment… « Déjà, faut trouver un moyen pour s’y rendre. » Je plissais des yeux pour voir à travers la pénombre environnante. C’était la nuit, certes, mais quelques lumières brillaient suffisamment forts pour que l’on remarque notre présence, en plus des gardes, éparpillés un peu partout. C’était pas notre gagné d’avance... « Nous devrions faire une diversion pour les retenir le plus longtemps possible et nous permettre de traverser. » Mais quoi, bon sang. Il fallait quelque chose d’assez énorme pour attirer leur attention ou quelque chose d’assez dangereux qui les ferait paniquer. Après quoi, nous n’aurions plus qu’à exploiter la faille que nous aurons créée dans leur défense. « Est-ce qu’il aurait un truc qu’on pourrait faire exploser? Une explosion, ça pourrait peut-être marcher? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 24 Mai - 16:58
Très franchement, cette mission semblait pratiquement désespérée quand on les entendait parler. Sérieusement, un peu d'optimisme n'avait jamais tué personne non? Enfin bref, s'était pour cela que je les écoutais sans vraiment faire attention à tous leurs efforts désespérés de plan à la con. Sérieusement... La parlote n'allait pas nous faire avancer. Exaspérée par tous ces efforts inutiles, je regardais un peu ce que nous avions à notre disposition. Des torches qui allumaient le camps et des tonnes de bungalows en bois, il ne serait pas difficile de provoquer un incendie qui passerait facilement pour un accident! Soupirant, je décidais de me sacrifier pour le groupe. Les bungalows ne semblaient pas être énormément occupés et si s'était le cas, il ne devait pas y avoir de prisonniers, plutôt des partisans qui profitaient d'un confort qui ne leur était pas destiné. Je soupirais et pris la parole:

-"Une explosion c'est trop visible, trop violent, ils seraient immédiatement qu'il y a quelque chose qui ne va pas, que des gens qui ne devraient pas être là, s'y trouvent ou alors qu'il s'agit d'un attentat de la part des prisonniers. Mais, j'ai une idée, attendez moi ici."

Je fermais les yeux et commençais à me métamorphoser en aigle. Disons qu'un oiseau serait moins visible qu'une humaine entrain de se la jouer incendiaire. Je pris mon envol et me posait sur le toit d'un bungalow assez loin de notre position. Pour faire tomber ce truc il allait falloir un peu d'ingéniosité et éviter que je me brûle les plumes. A la place j'allais me faire une superbe bosse. Avec le haut de mon crâne d'oiseau, j'exerçais une pression sur le manche qui se décrocha de l'espèce de truc en ferraille qui le maintenait. L'herbe prit feu et le bungalow aussi. Il ne me fallut que quelques minutes pour revenir vers mes camarades et me retransformé:

-"Bon, c'est par où maintenant?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 28 Mai - 13:04
Chelsea eut un hochement de tête approbateur quand elle vit Jenna s'élancer pour aller se saisir d'une torche dont elle se servit pour faire un feu plutôt grand qui servit à faire diversion. Bon le fait que la brune se transforme en aigle la surprit un peu mais rien n'était impossible chez les demi-dieu. Quand la fille de Jupiter revint vers eux pour demander le chemin, Chelsea se redressa; Par là. Elle montra la silhouette de la grande maison qui se dressait au-dessus du camp, non loin s bungalows. La fille d'Apollon continua; Mais comme l'a dit Lena ça va être compliqué et il va falloir être très discret, sachant que l'on va passer en plein milieu du camp... Mais avec le feu que tu as fait cela devrait beaucoup attirer l'attention et de ce fait on pourra passer incognito.. Normalement. Avec un peu de chance il n'y aurait personne sur leur route, mais Chelsea en doutait. Elle supposait que leur chemin serait semé d'embûches et de partisans qui ne les lasseraient pas passer facilement, ils allaient sûrement devoir se battre pour atteindre la grande maison.. Et elle espérait que dans cette dernière ne s'y trouveraient ni Johanna ni Tyler. Seulement, si ils se faisaient remarquer et poursuivre comment ferait-ils? Je peux essayer de me positionner là-bas pour vous couvrir dans votre avancée au cas où des partisans vous remarquent et vous suivent? Elle fit cette proposition avec plus ou moins de conviction. Montrant du doigt un endroit où elle pourrait aisément se cacher, elle cherchât un moyen de se rendre plus utile. Mais si l'un d'entre eux était blessé, ne serait-il pas mieux qu'elle reste avec eux pour pouvoir les soigner? Rah, elle avait tellement de questions qui lui passaient par la tête qu'elle préférait se taire, la stratégie ce n'était pas son truc, elle préférait qu'on lui dise quoi faire elle était plutôt suiveuse que meneuse quoi. Merde.

[hrp; Sorry pour le temps de réponse j'avais plus internet ;3;  ]


(c) brumy , don't touch please. ♥
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Mission du forum n°6: La Grande Maison? Sérieusement? [FINIT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Mission du forum n°6: La Grande Maison? Sérieusement? [FINIT]
» LES VILLAS VENITIENNES
» Mission-Stargate
» GM d'Izard
» I. 02 Mission du forum n°5: La prise d'otage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Les camps :: Le Camp Grec-
Sauter vers: