Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Washington D.C Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rp Commun Ҩ La fin de l'équilibre américain

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar





Invité
Invité
Mer 29 Jan - 22:15




Tout se déroulait parfaitement, il y avait des filles sublimes, même si elles n'étaient pas toutes de mon coté enfin je crois. Mais le pire étais qu'il y avait eu une femme super méga canon, mais elle était partie subitement sans même un mot pour moi, je crois même qu'elle ne m'avait pas adressé le moindre mot... J'adore cette femme ! J'étais même sur le point de la suivre, mais je ne pouvais pas me permettre de laisser mon frère et mon neveu seuls contre le géant, même si Posey semblait super bien gérer le truc. Alors que mon petit frère semblait content de lui et que j'arrêtais de suivre mentalement Cassandre, j'étais sur le point de lui dire qu'il ne pouvait pas le vaincre seul, mais notre grande sœur Hestia intervint pour prévenir le dieu des océans et au moment où elle le prévint, le géant reprit son programme de destruction de manière encore plus décider. Même si ce n'était pas de la lave qui pourrait me blesser réellement, je savais que ce n'était pas le cas de la maison blanche qu'il soit dit en passent était encore plus belle et impressionnante que dans les films.

J'étais donc sur le point de rentrer réellement dans la bataille quand mon petit frère qui n'était plus si petit que ça pour le moment me bluffa totalement ! Il utilisa une vague immense pour bloquer l'avancer de la lave et en plus il encerclât notre adversaire avec de l'eau alors qu'il l'enfermait dans une armure de glace. J'étais surpris de la faciliter qu'il avait pour combattre son adversaire, mais c'est surtout quand il fit apparaître... Une véritable déesse ! Je savais bien qu'elle n'était pas une déesse, mais mis à part l'immortalité et la puissance et les pouvoirs de dingue et... eeeee j'en étais ou moi déjà ? Oui voilà, en gros il fit, apparaître une femme super belle. Je me rendais subitement compte que j'avais dû rester sans bouger pendant un moment, car la femme de mes rêves semblait sur le point d'attaquer le géant. Pour venir en aide à mes partenaires, je fis un geste de la main et des hombres opaques se placèrent devant les yeux du géant ce qui l'empêchait de voir la mortelle qui se dirigeait vers lui, puis je fis sortir de terre un escalier de fer qui lui permettrait plus facilement d'atteindre la tête du géant.


-Je te couvre Alexis rassure toi tu ne risques rien avec moi !

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 30 Jan - 16:10


Iaso
La fin de l'équilibre américain




Décidément, Iaso et Archéos formaient une bonne équipe. Elle l'avait sauvée des griffes du dieu des songes et voilà que maintenant c'était lui qui la sauvait de la multitude d'ennemis qui s'étaient pressés contre elle. Un petit coup de téléportation et hop ! Ils étaient tous les deux tirés d'affaire. Du moins, elle le croyait. Somnus les avait suivis au milieu des archers, emportant avec lui Evyenia. Qu'à cela ne tienne ! Elle n'aurait que plus de facilités pour les infecter ! C'est alors que Somnus passa à l'offensive avec ses attaques cauchemardesques. La déesse eut un peu de mal à esquiver les coups mais elle ne s'en sortait pas si mal que ça. Les archers d'Archéos par contre n'étaient pas vraiment habitués au combat au corps à corps et avaient un peu plus de difficultés. Il fallait vraiment stopper Somnus. C'est alors qu'une douleur prit Iaso à la jambe gauche. Cette fois-ci, elle avait vu venir la déesse de la torture et ressentit beaucoup moins la douleur. Elle lança onze branches de son martinet en direction de Somnus. Elle savait qu'il pouvait se soigner mais au moins elle lui ferait perdre un peu de temps. Elle dirigea la douzième branche vers Evyenia qui se téléporta juste à temps pour l'éviter.

-Elle a décidément beaucoup de chance ! pensa Iaso.

La déesse des maladies se téléporta alors en haut de l'immeuble pour sortir de l'influence d'Evyenia et enlever la douleur de sa jambe. Elle changea alors le virus de son martinet et y incrusta la fièvre jaune à la place. Une nouvelle fois, elle lança dix branches en direction du bas de l'immeuble. Elle garda deux branches près d'elle, au cas où quelqu'un essayerait de lui faire du mal. Elle n'allait pas laisser Archéos sans protection et les rameaux du martinet se mirent alors tout autour du génésien pour empêcher toute attaque physique contre lui. Ses rameaux étaient mobiles et si Archéos était un aussi bon archer qu'il le prétendait, il avait largement assez d'espace pour tirer ses flèches de lumière sans toucher le martinet.

- Qu'ils osent avancer ! Ils verront ce que c'est, une fièvre virale et des hémorragies !






Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 30 Jan - 17:26

La Fin de l’Équilibre Américain.





Nous avons tous nos propres combats à mener... ▬ La battaille contre les partisans faisait toujours rage, postée en arrière-garde, je protégeais mes amis et alliés de la résistance de mon mieux mais même comme ça, le combat n'était pas encore gagné, s'il y avait de fortes chances que le bastion de Gaïa tombe entre nos mains, mieux valait rester prudente et ne pas crier victoire trop vite.. Ma distraction, alors que j'observais l'évolution de mes camarades, m'avait placé en bien mauvaise posture, trois partisans m'encerclèrent, les dieux seuls savent comment ils avaient réussis à venir jusqu'à moi. Mon arbalète était chargée, je la vida sur l'un de mes trois agresseurs, le carreau transperçant sa cuisse, puis je lâchais mon arme pour me saisir de ma dague, à ma cheville pour me défendre contre les deux autres, qui me chargeaient déjà. Le temps que je prennes la dague à ma cheville, je n'étais plus sur le champ de bataille, ou du moins plus le même... Un coup d’œil dans mon dos m'apprit que j'étais à Washington, derrière moi se dressait, moins fièrement que d'ordinaire, la Maison Blanche. J'avais du mal à traiter toutes les informations rapporter par mes yeux, néanmoins j'avais remarqué la présence de Neptune à mes côtés, ainsi que celles d'autres personnes, je supposais qu'ils étaient des dieux. Sur l'herbe dévastée de la maison présidentielle se tenait une autre bataille, dans laquelle je ferais un bien pâle atout. Les monstres les plus hideux que j'ai vu se battait les uns contres les autres, selon la loyauté ou la traîtrise de leur maîtres, les dieux s'affrontaient dans d'épiques duels, mais je notais que nous avions l'avantage numérique, toutefois. C'est alors que Neptune s'adressa à moi, je supposais avec justesse que je lui devait ma présence ici. Il confirma mes soupçons, l'armée de Gaïa attaquait ici aussi. Puis il réclama mon aide, m'ordonna d'abattre le géant prisonnier de la glace qui se tenait, dos contre terre, quelques mètres devant nous. Sans même y réfléchir à deux fois, j’acquiesçais, si il avait besoin de mon aide, peu importe la raison, je ne pouvais la lui refuser, j'étais romaine, loyale et respectueuse envers mes dieux, j'accomplissais mon devoir.

« Vos ordres, grand Neptune ! » Lâchais-je avant de m'élancer avec vivacité vers le monstre, dague à la main. Je sentais sur moi la protection du dieu marin, un champ de force me protégeais tant des projectiles que des attaques physiques, j'imaginais mal ce qu'il pourrait advenir de moi si jamais cette protection venait à disparaître, sans doute mourrais-je dans les secondes qui suivraient.. Mais mieux valait de pas y songer, ne pas y réfléchir. Alors que je courrais vers le géant Cacus, un autre jeune homme, brun ténébreux, se positionna à mes côtés et si à cet instant j'ignorais qui il était, ça ne fut pas long pour que je comprennes. Devant moi, il matérialisait des marches improvisées, les faisant jaillir de terre. Un seul dieu, à ma connaissance, avait un contrôle sur les richesses enfouies dans la terre : Pluton. J'esquissais un sourire malicieux à son intention avant de m'élancer sur la première marche, puis la seconde. D'ordinaire, ses paroles m'aurait froissée, dérangée, je n'aimais pas me sentir protéger, couver.. Mais dans la situation actuelle, même moi je devais reconnaître que cette protection était nécessaire. « C'est un échange de bons procédés, je vous débarrasse de cette abomination, et vous, vous me gardez en vie... » Puis je poursuivis mon ascension, gravissant les marches que Pluton venaient d'extraire du sol pour me faciliter la tâche. En jetant un coup d’œil en contre-bas, je remarquais qu'un nuage noir camouflait la vision du géant, l'empêchant de voir que je m'apprêtais à lui asséner le coup fatal. J'atteignis bientôt la dernière marche, pile au dessus du front de Cacus. Instinctivement, je me laissais tomber dans le vide, prenant ma dague à deux mains, raffermissant mon emprise sur le pommeau de l'arme. Quand mes pieds touchèrent terre, ou du moins la peau du monstre, je m'accroupis directement, profitant de la vitesse que j'avais prise dans ma chute pour frapper plus fort et plantais ma dague, l'Or Impérial traversant avec aisance la chair et l'os pour atteindre le cerveau. Néanmoins, par prudence, j'extirpais ma dague de la boite crânienne du géant et frappais à nouveau, une fois, deux fois, trois fois, de toute mes forces, décuplées par la rage de vaincre qui m'habitait, pour transpercer  l'os, ce qui était plus compliquée que ce qui il paraissait. Enfin, je me redressais entièrement, l'abomination sur laquelle je me tenais ne bougeais plus, il était mort, vaincu, après que j'ai transpercé à quatre reprises successives sa cervelle. Je me retournais vers Poséidon, un sourire carnassier aux lèvres, l'ivresse du combat m'habitait de nouveau.

« On passe au suivant, grand Neptune ? »

 

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 1 Fév - 21:38
Si tu veut te battre.... Vient je suis ton homme è_é
Delos
Le temps passait à une vitesse folle surtout sur un champ de bataille comme celui-ci. Des monstres exploser de tous les côtés. Personnellement, je savais à quoi ressembler la maison blanche et bien je peut vous dire que maintenant elle étais méconnaissable… Ici il y avait plusieurs champs de bataille en même temps, certains dieux combattaient en un contre un et d’autres en groupe. Moi j’étais toujours avec mon père, il venait tout juste de faire apparaitre une demi-déesse sur le champ de bataille. Je n’avais pas encore bouger pour les aider, je surveiller surtout nos arrières au cas ou des monstres ou des dieux ennemis se ramener dans le coin… Quand tonton Hadès créa un escaliers dans les airs, je compris aussitôt que le géant n’allais plus se relevé… Alexis s’élança alors sur les marches improviser avant de sauter sur le géant pour enfoncer sa dague en plein dans le crâne du géant… Le pauvre, il ne risquait pas de relever après tous les coups qu’elle lui avait mit dans la figue.

Sans attendre de réaction de la part de mes compagnons, je me téléportais prêt d’Alexis avant de poser ma main sur épaules en lui faisant un clin d’œil... Ba quoi ? Pas ma faute moi si elle étais joli non mais hoooo… Après l’avoir toucher, je réapparut au pied du géant avec alexis, pour ensuite donner un violent coup de poing au sol pour provoquer une grande fissure dans la terre… Quelques instants plus tard, le géant mort disparut dans l’une de mes rivières souterraines…. En me relevant ensuite, je regardais mon père en attendant ses ordres…

-En voilà un de moins ! Père, il reste encore un géant à détruire on devrais aller rejoindre skyros et les autres, ils vont avoir besoin d’Alexis.. On y va ?

Spoiler:
 


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 3 Fév - 19:04
Rp Commun ♠ La fin de l'équilibre américain
Lets fear you invade and destroy you.


♠ Je sentis la terre trembler une nouvelle fois, avant d'apercevoir qu'un géant est bel et bien tombé, la victoire des Dieux de l'Olympe devient de plus en plus présente, et cela me ravie amplement, de savoir qu'une nouvelle victoire va être dessiner dans mon carnet, ça ne peut que me plaire, malgré une certaine absence. Pour le moment, j'avais également une victoire personnelle que je devais remporter, certes je serais très content de raconter que nous avons gagné cette bataille si tel est le cas, d'avoir combattu auprès d'autant de Dieux que cela. Mais ma vraie victoire doit résider dans cette affront de face à face qu'à provoquer Malfurion, ce génésien fils de Zeus qui a rejoint Gaïa pour je ne sais qu'elle raison. C'est un tel honneur pour moi de me battre face à lui, surtout que c'est très rare que quelqu'un ose affronter un enfant d'Arès seul à seul comme il le fait. Une chance donc d'avoir un adversaire si courageux, téméraire et résistant que lui, ile ne manque pas de mental et ça se voit.

Alors que j'ai la main prise sur lui, que j'ai activé mon mode berserk et que je me suis allé à l'instinct quasi bestiale, mais avec un peu de contrôle tout de même, vu que d'autres dieux sont présents. Je me tenais face à Malfurion, lui étant légèrement au dessus de moi, ma main lui serrant le cou de plus en plus fort. Il réagit très vite, en utilisant un don que j'aurais dû voir arriver, il se transforma en électricité pur, ce qui me lança une décharge, je reculais un petit peu, alors que juste après mes yeux firent face à deux pieds élancés, qui me percuta violemment avant de me sortir éjecter vers un bâtiment que je traversa de toute part. Je sortis de l'autre côté du mûr, ma colère fût telle que j'explosais littéralement en envoyant valser les débris avec ma télékinésie, ma rage au maximum mon cri se transforma en un cri de fuite à nouveau. Je levais les mains en l'air afin d'utiliser ma télékinésie pour envoyer les débris tous d'un coup sur Malfurion. Il réussit à les esquiver mais c'est ce qui me fallait, alors que j'utilisais cela comme leurre, je me suis approcher de lui rapidement, et je lui plantais ma dague dans l'épaule en l'enfonçant assez profondément, avant de le repousser avec ma télékinésie l'envoyant valser en plein milieu de notre armée...Maintenant, je ne dois juste attendre que la peur fasse surface avant que je puisse la manipuler...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 359
Localisation : Sur le mont Olympe...
Points d'expériences : 1255

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Rhéa et Cronos.
Niveau: 150
Les pouvoirs: Beaucoup.
Voir le profil de l'utilisateur




Zeus
Percy Jackson Ҩ Member
Dim 9 Fév - 22:49


Zeus s'était rendu sur le front où se trouvait Samuel et Kiros, ses deux neveux. Leurs attaques étaient importantes, mais il fallait impérativement séparer le géant de la terre, car il pouvait rapidement se régénérer. Le dieu se joignit rapidement aux autres dieux et se concentra sur sa stratégie. Fermant les yeux, il appela la force des vents pour s'emparer du Géant. Pour réaliser un tel exploit, il dut réunir toute sa puissance pour soulever Tityos. Le serviteur de Gaïa se tortillait à un mètre du sol, tandis que les attaques des autres dieux eurent plus d'effet sur lui. Zeus maintenait les vents, pendant qu'il leva son éclair en l'air. Soudain, une foudre perça les nuages pour s'abattre sur la tête du Géant. Celui-ci était coincé et assommé... Alexis avait tout le loisir de l'achever.

-Laissez passer la demi-déesse ! Aidez là à accéder au géant avant qu'il reprenne ses esprits.

Les ennemis étaient toujours occuper grâce aux dieux, cela évitait que la jeune fille se fasse attaquer. Le dieu se crispa, il ne devait surtout pas lâcher le Géant. Au cas où, il prépara une seconde foudre bien plus puissante.

_________________
    Zeus There was no help, no help from you. Sound of the drums, beating in my heart. The thunder of guns, tore me apart... You've been ...Thunderstruck ! - ADϟDC
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Charon
Invité
Mar 25 Fév - 18:37

Rp Commun Ҩ La fin de l'équilibre américain>les divins


 la bataille faisais rage, les olympiens venaient de faire tomber le premier géant, le temps que je regarde la champs de bataille Phobos s'était lever de sa chute et commença a m'envoyer des débris de bâtiments, j’évitai tant bien que mal les projectiles lancé a pleine vitesse, le ciel grondait et cela me procurait plus de force et de vitesse, seulement face a un enfant d'Ares il en fallait plus, je regardais devant moi et m’aperçus que Phobos n'était plus la!
D'un seul coup il planta sa dague dans mon épaule, je fis deux pas en arrière et senti la douleur s'installer, mais pas seulement, la peur était la aussi, les olympiens s’attaquaient au second géant, ils ne semblaient pas faiblir d'un pouce, ils étaient en train de nous massacrer un a un, la peur ma rappela ma cage, celle ou mon père m'avais enfermé pendant tant d'année, mes jambes étaient paralysées.
J'activais mon n bouclier mental pour pouvoir bouger mais je ne pouvais plu me battre, mes mains tremblaient et mes jambes ne tenaient plu.
Soudain je vis mon père préparer un éclair, je savais ce que cela impliquais, il fallait partir et battre en retraite, sinon c'était la mort assuré....
j’utilisai la force du tonnerre pour m’exprimer et cria a gorge déployer.

« RETRAIIIIITE!!! »

puis me téléporta vers Archéos et Iaso.

« on pars, on a perdu cette bataille, vous pouvez rester si vous le voulez mais vous y perdrez la vie »

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Rp Commun Ҩ La fin de l'équilibre américain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» Rp Commun Ҩ La fin de l'équilibre américain
» [Événement commun] Infestation
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Washington D.C-
Sauter vers: