Tumblr we ♥ pj rpg.Level Up!talents treesQuests and missionsThe PleiadesSpécial AbilitiesDivine ShopTerritorial warThe Bestiary
A savoir
# Ce forum est en pause indéterminée.


WANTED POSTER

■ Wanted PJiens, PJiennes, la traque est lancée autant chez les pro-olympiens, que les insurgés. C'est la guerre, il n'y a plus de limite en terme d'horreurs. Voici les récompenses capture.
□ Pour les divinités supérieurs | 300 PE de base - 500 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne Ouranos, Zeus, Poséidon et Hadès)
□ Pour les divinités | 300 PE de base - 450 PE pour la fuite ou la capture définitive. (concerne olympiens, astraïens, dieux mineurs, astraïens)
□ Pour les chefs de camp | 300 PE de base - 300 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ chefs de brigade | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les êtres surnaturels | 250 PE de base - 250 PE pour la fuite ou la capture définitive.
□ Les soldats insurgés, grecs et romains | 200 PE de base - 200 PE pour la fuite ou la capture définitive.
● Nota Bene ●
○ Les parques ont mis fin à l'ascension de Chaos en le renvoyant dans le néant ○ Zeus est de retour sur l'Olympe ○ Ouranos fait appel aux "anciens déchus" d'autres astraiens pour mener la guerre contre les olympiens ○ La "Grande Guerre" est lancée ○
○ Relancement du Wanted; Zeus et Ouranos lance la traque de leurs ennemis ○ Les grecs et les romains sont en désaccord pour la guerre des territoires ○ Les deux camps (grec et romain) sont également en compétition, pour la récompense honorifique ○
Percy Jackson RPG
« Out in the city, in the cold world outside, i don't want pity, just a safe place to hide. »

 :: Présentations :: Terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alicia Sunnart débarque telle une fléche descendue tout droit du ciel ...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 5 Nov - 0:52
✓ Prénom Alicia Nom Sunnart


son caratère


Loyale, Alicia sait où va sa fidélité et ne change pas en cours de route.

Déterminée, Alicia ne rebrousse jamais chemin, elle ne fonce pas non plus tête baissée. Elle raisonne d’abord puis agit mais quoiqu’il arrive, une fois sa décision prise, personne ne peut la faire revenir. Et oui, elle est têtue et ne change pas d’avis aussi facilement. Elle n’est pas du genre influençable.

Honnête, Alicia fait partie de ces gens qui mettent une priorité à dire toujours la vérité même si parfois elle peut blesser. Une amitié et même une vie ne peut se faire sur le mensonge.

Observatrice, Alicia remarque les petits détails qui pourraient échapper à d’autres regards, des choses implicites qui pourrais apparaître sans importance et qui pourrait répondre à bien des questions.

De nature curieuse, Alicia s’intéresse à tout et à rien. Autrement dit, des choses qui pour la plupart des gens semblerait insignifiant intéresse grandement Alicia et inversement, alors que certaine personnes dites normales s’intéresseraient à des choses importantes, Alicia s’en moquerait et ne s’arrêtera pas pour observer.

Spirituelle, un grand adjectif pour Alicia qui l’éjecte immédiatement de la catégorie des guerriers. Ce n’est pas qu’Alicia n’aime pas les contacts physiques, elle préfère se plonger dans un bouquin plutôt que de faire du sport.

Impatiente, c’est un défaut qui sied bien à Alicia qui trépigne souvent des pieds dans l’attente d’un évènement. Lié à son hyperactivité ? Nan c’est bien plus que ça.

Sarcastique, Alicia a la réplique facile et pas sa langue dans sa poche ce qui lui vaut de se faire parfois pas mal d’ennemis et de se mettre dans de sales situations.

Rancunière, Alicia ne pardonne pas facilement.

Susceptible, elle se vexe très vite et elle peut vous en tenir rigueur pendant un long moment.

Egoïste, Alicia n’a jamais eu beaucoup d’amis et comme elle est fille unique, elle ne connait pas vraiment le mot partage.
div>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
en bref

⊱ AGE : 17 ans
⊱ DATE & LIEU DE NAISSANCE : Paris
⊱ ORIGINE & NATIONALITÉ : Franco-Américaine
⊱ STATUT SOCIAL : Célibataire
⊱ ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle
⊱ GROUPE : Demi-déesse romaine / Résistante

⊱ ÉLÉMENT : Air / Feu
⊱ PARENT DIVIN : Apollon
⊱ POUVOIRS :
- Enjôlement par la musique
- Luminescence.
⊱ ARMES/OBJETS MAGIQUES :
- Un arc nommé fidelis, qui revient dans ses mains dès qu’elle l’appelle.
- Une flûte qui n'a pas besoin qu'on l'entretienne.

⊱ ANNÉES PASSÉES DANS VOTRE CAMP : 3 ans

fiche (c) oceanlounge.







son histoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Un minimum de 830 mots vous est demandé. Lâchez-vous, n'hésitez pas à mettre pleins de détails, n'oubliez aucuns moments importants de votre histoire.

Son enfance :
Alicia est née en France où elle n’a vécu que quelques mois avant que sa mère décide de déménager à Seattle où elle a ensuite grandit. Du coup, Alicia parle parfaitement les deux langues. Pour quelle raison un aussi grand changement ? Alicia ne l’apprit que des années plus tard. Sa mère voulait se rapprocher le plus possible de son amant (Apollon) espérant au fond d’elle que peut-être il lui reviendrait. Amour quand tu nous tiens…
Pendant ses 14 premières années, Alicia n’apprit pas grand choses sur son père, sa mère n’étant pas très bavarde. Elle le décrivait comme un prince charmant tout droit tombé du ciel. C’est un beau conte de fée quand vous avez 6 ans mais ça devient lassant quand vous atteignait l’adolescence. Du coup, Alicia ne posait plus de question sur ce sujet. Sa mère ne se remaria jamais, quelques flirts mais jamais rien de sérieux comme si elle attendait toujours le retour de son père. En vain bien sûr. Alicia ne manqua pas d’amour pour autant, elle était très proche de sa mère, très complice, elles partageaient tout. Du coup, Alicia ne se sentait jamais seul.
Alicia grandit simplement avec une mère célibataire, assistante de direction dans un musée où Alicia passa de bons moments de son enfance. Sa seconde passion était la musique. Alicia avait appris au côté de sa mère à jouer sur un piano, un violon mais son instrument préféré restait la flûte. Alicia n'était pas un prodige, elle aimait juste en jouait pour le plaisir. L’école, Alicia y mettait les pieds que par obligation mais toute sa culture, elle l’a faite au musée. Son cercle d’amis n’était pas très grand mais elle s’en contentait. Elle préférait passer ses temps libres au musée à flâner ou à l’extérieur, seule, plutôt que devant la télé ou avec un groupe d’amis. C’était la belle époque, bien avant l’attaque des monstres, la parenté divine, l’arrivée de la louve et de tout ce qui changea à jamais la vie d’Alicia.

L’enfance d’Alicia aurait pu être calme si ce n’est certains incidents qui lui étaient arrivés. En CE1, sa classe visitait le Grand Aquarium. Alors qu’Alicia s’attardait devant un aquarium en particulier, elle crut apercevoir une jeune femme à queue de poisson dans l’eau et quand elle approcha son visage de la vitre, la « chose » lui fonça dessus et cogna violemment à plusieurs reprises contre la vitre, comme si elle tentait de passer à travers et agresser Alicia. Alicia tomba en arrière choquée et bientôt des alarmes retentirent dans l’établissement indiquant un problème technique dans l’aquarium. Plus tard, on appris que le vitre où se trouvait Alicia avait indiqué des faiblesses d’étanchéité dû à des coups répétés. Etant enfant, personne ne la crut et lui disait juste qu’elle avait beaucoup d’imagination.
Quelque temps ensuite, lors d’une rencontre sportive entre plusieurs collèges, alors qu’Alicia sautait dans le bac à sable du saut en longueur, quelque chose la happa dans le sable et tenta de l’attirer vers le fond. Ce qui semblait improbable car le bac n’était pas très profond. Au final, en donnant des coups de pieds elle parvint à s’en sortir in extremis mais eu le temps de voir une queue écaillée remonté à la surface du sable puis disparaitre. Alicia fut la seule à l’apercevoir. Les autres la prirent pour une folle quand elle leur raconta. Depuis ce jour, Alicia s’abstint à nouveau de le raconter, et sa vie reprit normalement.

Le bonheur a fini par quitter la vie d’Alicia quant à l’âge de 14 ans, sa mère mourut d’un cancer la laissant seule chez une tante qui avait accepté de recueillir Alicia plus par devoir familiale que par amour. Alicia était quand même chanceuse dans son malheur. Les médecins ne donnaient à sa mère que 9 mois mais Alicia put vivre avec sa mère un peu plus d’un an avant que la maladie l’emporte. Sur son lit de mort à l’hôpital, la mère d’Alicia lui dit :
« Quand tu rencontreras ton père, car je sais que cela arrivera très bientôt, dis-lui que je ne lui en veux pas de nous avoir abandonné, qu’il avait ses raisons et que je sais qu’il a toujours veillé sur nous, sur toi et je le remercie pour ça, car tu es mon soleil. Tu l’as remplacé quand il est parti ma sunny.
Je le voyais toutes les nuits dans mes rêves et toi aussi j’en suis sûre. Maintenant va ma chérie, ma Sunny, va suivre ton propre chemin et trouve ton père. Il saura pendre soin de toi. Tu dois trouver ta voie. Alicia, tu es destinée à accomplir de grande chose, alors n’abandonne jamais tant que tu n’auras pas trouvé ton destin. Bats-toi pour protéger ce qui t’es cher et rappelle-toi, n’abandonne jamais. Tu trouveras toujours de l’aide. »
Alicia ne comprit pas sur le moment ce qu’elle voulait dire. Cela voulait-il dire que sa mère divaguait à cause des médicaments ? Son père était-il réellement mort depuis toutes ces années ? Alicia n’y croyait plus depuis longtemps.
Plus rien ne fut jamais pareil après ça. Alicia fut transférée dans une école public de banlieue où sa dyslexie la recala au rang des attardés. Dure surtout pour une collégienne qui faisait encore son deuil. Ce n’est que difficilement qu’Alicia se dépatouillait en classe, dès qu’elle en avait l’occasion, elle s’évadait par la fenêtre de sa chambre, entre deux devoirs, et s’enfuyait vers le premier parc, respirait l’air frais, marcher pied nus sur les feuilles des arbres au début d’automne, ou bien encore dessiner des anges dans la neige. Pour le plus grand bonheur d’Alicia ou bien son plus grand malheur, cela dépend du point de vue, Alicia ne resta que quelque mois chez sa tante. Un terrible évènement tout aussi terrible que la perte de sa mère vint frapper Alicia.

L'attaque de monstres :
Un soir d’été, Alicia longeait la Baie de Seattle. L’école était enfin terminée, les examens aussi, Alicia savait que le redoublement allait lui tomber dessus et elle n’était pas presser de rentrer chez sa tante pour affronter celle-ci. Alicia marchait à un rythme régulier, au même rythme que les vagues qui heurtaient avec douceur la rive. Elle sifflait un air qu'elle avait dans la tête. Il y avait peu de monde sur le quai, quelques marins qui s’attardaient en rangeant des caisses et des amoureux qui se dirigeaient en gloussant vers la plage en contrebas. Alicia n’avait pas de destination, elle se contentait de marcher sans but comme elle en avait paris l’habitude. Sauf que cette fois-ci, elle prit un chemin différent. Alicia ne remarqua pas son errance en cette belle soirée. C‘est un bruit nouveau et quelque peu effrayant qui la tira de sa contemplation. Un bruit d’objet se fracassant sur le quai. Un bruit lourd et sourd à la fois. Alicia se retourna en sursautant et fit le tour du regard. Rien à signaler. Alicia haussa les épaules et reprit sa route. Elle ne fit que quelque pas quand le bruit retentit à nouveau. Elle se retourna une seconde fois et ne vit rien de suspect. Rien. Malheureusement, elle avait dû s’égarer plus que d’habitude car elle était toute seule. Il n’y avait plus personne dans les alentours. Il était plus tard qu’Alicia ne l’aurait cru. Elle n’avait pas vu le temps passer durant sa balade. Oui, elle était seule et pour ne pas la rassurer, un nuage vint cacher la lune et un vent frais se leva. Alicia frissonna et resserra sa veste sur ses épaules. Elle soupira et de la fumée se forma au contact extérieur.
Elle reprit sa route, pressant le pas quand à nouveau le bruit se fit entendre mais plus proche d’elle. Alicia ne se retourna pas et accéléra encore mais le bruit semblait la suivre. Alicia courrait à présent sans oser se retournait. Cette fois-ci elle pensait reconnaître les bruits, comme si des objets lourds tombaient sur le sol, le tout accompagnait des grognements d’animaux. Alicia courrait à en perdre haleine sans savoir où elle allait. Quand elle atteint une bifurcation, elle prit son courage à deux mains et se retourna. Bien mal lui prit. Alicia n’en croyait pas ses yeux. Deux créatures mi-femme mi-serpent s’avançaient vers elle ou plutôt glissaient et sautillaient vers elle, difficile de savoir. Les deux créatures n’avaient pas de pieds ni de pattes, leur corps était faite d’écaille des pieds au bassin puis à des femmes extrêmement laides au-dessus du bassin. Alicia hurla, recula de quelque pas et reprit sa course folle.

Mais pour aller où ? On aurait dit qu’un maçon avait décidé de refaire toute la Baie de Seattle, Alicia ne reconnaissait plus rien. Elle tourna à droite puis à gauche après le hangar à vieux bateau et tomba sur le centre de réparation des bateaux de plaisance. Elle parvient à faire demi-tour, les créatures ne semblaient pas aussi rapides qu’elle, une chance peut-être ? Cette fois-ci elle tourna à gauche puis continua tout droit et enfin tourna sur sa droite, pour tomber dans un cul de sac.
« Nan !! » Alicia était terrifiée. Elle voulut faire demi-tour à nouveau mais la peur la paralysait. Alicia était prise au piège. Aucun moyen de s’enfuir.
« A l’aide !! Quelqu’un !! Je vous en prie… » Alicia avait les larmes aux yeux.
« Hoooo.. J’aime entendre les sssssangs mêlés nous sssssupliaient, et toi ma sssssœur ?
Oui, c’ssss est un sssson délicsssieux à mes oreilles. »
Les deux créatures qui lui faisaient face se rapprochaient et Alicia pouvait mieux les identifier. Les deux femmes se tenait droite sur une longue queue de serpent de plus de 5 mètres de long, lourdes sans doute et c’était ça le bruit qu’avait entendu Alicia. Le haut du corps avait une forme humaine mais disproportionné, leurs seins n’étaient pas symétriques et l’un était plus gros que l’autre. Mais c’était leur tête qui attirait plus l’attention. Leur visage était triangulaire et leurs yeux avaient des fentes rétractables verticalement plutôt que des paupières. Et leur langue était d’une taille démesurée comme les langues des serpents.
Alicia s’était recroquevillée sur le sol, les larmes aux yeux. Les deux créatures s’étaient arrêtées à quelques mètres à peine d’elle sans doute pour apprécier le spectacle. Alicia croyait se dernière heure venue.
« - Elle ne semble pas très entrainée cssselle-cssssi. Cssa va être une partie de plaisir.
- Ha non c’est à mon tour cssette fois-csssi. C’est toi qui a eu la dernière. A mon tour d’achever une demi-déessse. »
Alicia regarda sur les deux créatures. De quoi parlaient-elles ? Elles avaient déjà tué quelqu’un avant elle ? Et qu’avaient-elles dit ? Une demi-déesse. Que cela signifiait-il ?
Quoi qu’il en soit, les deux bêtes s’étaient arrêtées d’avancer et se disputaient. Alicia était toujours paralysée et ne pouvait rien faire d’autre qu’attendre. C’était stupide, elle le savait mais que faire d’autre ? « Bats-toi !! » Le souvenir de sa mère résonna dans sa tête. Ses dernières paroles sur son lit de mort. « Bats-toi, ma Sunny, n’abandonne jamais. »
Alicia fixa les créatures devant elle et se redressa en douceur, inspira et serra les poings. D’où lui venait ce courage ? Elle ne saurait le dire. Elle se mordit les lèvres. Elle voulait profiter du fait que les deux bêtes étaient occupées à se battre pour s’enfuir. Elle marcha d’un pas. Elles ne la remarquèrent pas. Puis un autre et enfin un troisième. Mais son pied rappa contre un hameçon d’un filet et les deux bêtes revinrent sur elle, encore plus en colère.
« Ou crois-tu aller demi-déesssse ? Tu es notre invité de marque pour notre diner. » L’autre bête ricana de plus belle.
Alicia serra les points à en faire blanchir ses doigts quand les deux bêtes reprirent sa marche vers elle. Alicia ferma les yeux et pria intérieurement. Elles entendaient les queues des bêtes se rapprochaient puis s’arrêtaient soudainement. Alicia rouvrit les yeux. Une forte lumière l’entourait. Et les deux bêtes reculèrent effrayées. La lumière émanait d’Alicia. Alicia regarda ses mains. Oui c’était elle qui brillait. Incroyable !
« Arrête ça demi-déessse. Nous n’aimons pas la lumière, elle nous aveugle. Laisse-toi tuer et dévorer sans discussion. »
Alicia ne comprenait pas ce qu’il se passait mais elle espérait à nouveau. Les créatures s’immobilisèrent, aveuglées, leur bras tentant de dissimuler leur visage hideux pour se protéger les yeux de la forte lumière.
Alicia avait repris du poil de la bête. Elle attrapa un filet sur le sol. Elle détendit le filet et le lança sur les bêtes, comme elle avait vu faire maintes fois les marins sur les bateaux de pêche. Le filet emprisonna une bête mais glissa sur la seconde. Cependant la première femme-serpent glissa sur le filet et tomba sur sa sœur l’emportant avec elle. Les deux créatures clopin-clopa vers le hangar et tomba dans la fosse réservait aux ouvriers. Un petit bateau en réparation était amarré au-dessus.
Alicia courut vers l'échelle d'amarrage du bateau qui était descendue et s'approcha vers le centre de contrôle du bateau. Ce qu'elle cherchait, c'était la manivelle ou le bouton qui actionnait l'encre du bateau, juste au-dessus des deux femmes mi serpent.

Les deux créatures émirent des bruits toujours plus effrayants ce qui mettait la pression à Alicia. Alicia paniquait à nouveau et se mettait à toucher à tous les boutons à la fois, certains boutons s’allumaient quand on appuyait dessus, d’autres déclencher des alarmes. En attendant les deux créatures s’étaient redressées et tentaient de s’extirper du filet. Il ne restait pas longtemps avant qu’elles y parviennent. Alicia hurla de rage contre le tableau de bord. Quand soudain, un craquement sinistre retentit. Alicia sentit le bateau se balançait dangereusement et elle dû s'agripper au tableau de bord. Les deux créatures tentaient de s'extirper du filet et pour cela elles se cognaient contre le bas du bateau. Elles sifflaient encore plus fort et parlaient en même temps mais avec tous ses sifflements, Alicia ne pouvait pas comprendre ce qu’elles racontaient.

Alicia revint sur le tableau de bord et réfléchit. Enfin elle trouva ce qu'elle recherchait, là juste à gauche du centre de contrôle, un bouton rouge plus gros que les autres. Quand l’une des bêtes parvint à poser une griffe sur la coque du bateau, Alicia actionna le bouton rouge et l'encre leur tomba dessus dans un énorme grincement et elles disparurent dans un nuage de sable noir.
Alicia s’écroula sur le sol abasourdie et il lui fallut un temps pour reprendre ses esprits. Fatiguée, choquée, elle passa le reste de la nuit dans la marina et fut réveillée aux premières lueurs du jour. Elle rentra clopin-clopant chez sa tante qui la sermonna à peine était-elle rentrée.
« Ou étais-tu passé ? Tu as découché ? Mais quelle fille ingrate tu es. Je t’héberge chez moi, te nourrit et t’habille et voilà comment tu me remercies. »
Alicia aurait-dû répliquer mais dans l’instant elle sourit. « Tu as raison ma tante je suis ingrate et je ne mérite pas autant de gentillesse de ta part. Je crois qu’il est temps pour moi de partir. Je dois aller… En fait je ne sais pas où je dois aller mais je sais que je dois partir et qui c’est, peut-être que mon destin me guidera. »


Son Histoire à la maison des loups

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Un minimum de 10 lignes vous est demandé. Racontez son passage à la maison des loups, ses épreuves avec Lupa, la façon dont il a trouvé seul le camp Jupiter.

Après cet évènement, Alicia avait plié bagages, vidé son compte en banque et était partie en pleine nuit en laissant tout juste un mot à sa tante lui indiquant qu’elle allait s’installer dans une auberge de jeunesse (pour une modique somme de 15 dollars par nuit). Alicia n’y resta que quelque temps. Un moment, elle voulut faire demi-tour et rentrer chez sa tante mais elle pensait que si elle racontait ce qui s’était passé, on l’enverrait chez un psy or Alicia était certaine de ce qu’elle avait vu. Un soir, alors que l’auberge où elle voulait aller était pleine, elle s’apprêtait à dormir dehors, chose qui lui déplaisait depuis la dernière fois où elle s’était attardée en pleine nuit, elle entendit un hurlement canin. Sans doute un chien qui fouillait les poubelles avait-elle pensait. Elle s’était installée sous un pont, s’emmitouflant dans son blouson. Elle scrutait les alentours du regard ne parvenant pas à s’endormir. De voitures passées au-dessus d’elle sinon il n’y avait personne dans les environs. Enfin c’est ce qu’elle croyait. Un énorme louveteau apparut devant elle, blanc-gris, la tête vers le bas, la langue tirée. Alicia se figea et resta silencieuse. Le louveteau s’arrêta à quelques mètres d’elle et la fixa du regard. Plusieurs secondes passèrent ainsi puis il gémit et fit demi-tour. Il avança de quelques pas et tourna sa gueule vers Alicia qui n’avait pas bougé. Implicitement, il l’invitait à le suivre. Alicia ne bougea pas d’un pouce trop effrayée. L’animal gémit à nouveau. Alicia le fixa tremblante. Elle déglutie puis se releva doucement. Elle fit un pas vers lui qui avança à nouveau de quelques pas avant de se retourner vers Alicia. « Suivre un loup géant même bébé, en plein milieu de la nuit, quelle brillante idée Alicia ! » avait-elle pensé. Au diable la prudence.
Elle haussa les épaules, resserra son manteau et suivit en gardant une certaine distance, le louveteau qui l’amena vers un parc boisé. Alicia s’enfonça dans le bois à la suite du louveteau. Elle avait vraiment l’impression d’être le petit chaperon rouge. Au bout de trente minutes de marche, l’animal disparut et Alicia dû continuer sa route toute seule. Comment trouvait-elle son chemin ? Elle ne saurait le dire. C’était une impression. Vous savez, quand parfois on va quelque part juste parce qu’on a le sentiment qu’on doit y aller. Au bout d'une heure de marche intensive, Alicia tomba sur la tanière du loup et pour son plus grand malheur, toute une meute de loups l’attendait. « Merveilleux, voilà comment illustrer l’expression se jeter droit dans la gueule du loup ». Alicia attrapa un morceau de bois et commença à reculer. Elle s’arrêta nette quand elle aperçut une louve géante, argentée, sautée avec élégance d’un rocher et s’approcher d’elle. Alicia était comme hypnotisée. Elle venait de rencontrer Lupa.

Pour la suite, difficile de le raconter. Même Alicia n’était pas sure d’avoir tout compris. Lupa lui avait fait visitée sa tanière et lui avait montrer tout un nouveau monde. Alicia avait découvert une forêt et des rochers empilés les uns les autres entourant une énorme cabane en bois d’autrefois, qui était envahie par la flore. Lupa lui avait décrit les aventures de plusieurs jeunes héros, dont les épreuves étaient gravées sur des pierres, des sculptures ou via des morceaux d’armures et d’armes brisés plantées dans des arbres. Elle lui avait raconté les aventures de ces jeunes héros, de leur naissance à leur mort. Ainsi Alicia avait appris d’où elle venait même si beaucoup de questions restaient sans réponse. Elle avait aussi compris, que son aventure ne faisait que commencer.

Alicia avait passé un sale quart d’heure à la maison du loup. Après avoir rencontré Lupa et après avoir découvert sa véritable identité, elle avait dû apprendre à manier des armes et à vivre à la dure parmi les loups et autres créatures dans la forêt. Lupa était sévère, trop sévère et Alicia ne pouvait s’empêcher de trembler quand elle entendait Lupa lui parlait dans sa tête mais à aucun moment, Alicia n’avais craqué. Croyez-le ou non mais ce fut difficile. Quelques semaines seulement s'étaient écoulées quand Alicia dû passer l'ultime épreuve.

Lupa l’avait emmené jusqu'à une grotte et lui avait expliqué en quoi consistait cette dernière épreuve. A l’entrée, Alicia découvrit une inscription en latin (langue qu’Alicia lisait, étrangement sans avoir pris de cours), gravé dans la roche : "probatur bellator" soit "l'épreuve du guerrier". Lupa l’avait encouragé et lui avait assuré que son destin se trouvait dans cette grotte puis l'avait laissé là. Alicia inspira, serra les poings et entra.

La grotte n’en était pas vraiment une c’était plutôt un labyrinthe qui suintait les corps en décomposition et dont le plafond n’attendait plus qu’Alicia pour s’effondrer sur elle. Cependant, ce n'était pas le plafond qui inquiétait Alicia mais plutôt la cohorte d’oiseaux carnivores qui tenta de la dévorer dans la première pièce et les lézards à la salive aussi brûlante que de l’acide de la seconde pièce. Alicia avait longé les couloirs les uns après les autres, laissant des traces pour retrouver son chemin. Dans une des pièces, elle avait pu récupérer des armes. Elle avait eu plusieurs choix : une lance, une épée courte mais fêlée, Alicia avait préféré prendre l’arc et le carquois. C’était plutôt idiot car elle pourrait manquer de flèches au cours de son périple mais c’était la solution qui s’était offert à elle. Elle avait fait du tir à l’arc il y a quelques années et s’était trouvée plutôt douée. Les lézards devaient penser la même chose quand ils s’étaient pris des flèches dans la tête et le cœur, non sans avoir marqué Alicia par des jets de salive. Alicia portait des traces de brûlures sur les bras et les jambes.
Dans la dernière pièce, Alicia se trouvait devant un énorme fossé dont la profondeur devait être très grande car Alicia n’en voyait pas le fond. De l’autres côté, peut-être à seulement 8 mètres plus loin, Alicia pouvait voir la sortie. Un couloir, un angle et surtout de la lumière. Le trou n’était pas très grand mais trop pour pouvoir sauté. Pas de pont, juste une vieille corde défraichie qu’Alicia avait découvert près d’un squelette humain dans la pièce des oiseaux carnivores. Sans doute un précédent concurrent qui avait échoué. Alicia ne s’était pas trop attarder sur le cadavre et avait emporté la corde avec elle. Maintenant elle savait à qui avait appartenu les armes qu’elle avait vu à l’entrée de la grotte. Au fond d’elle, elle espérait qu’elle ne découvrirait pas d’autres corps, pour le salut de son estomac et elle pensait que si elle ne voyait pas d’autres corps alors ça voulait dire que d’autres s’en étaient sortis avant elle.
Alicia avait fait preuve d’ingéniosité et c’était servie de ces deux dernières flèches pour envoyer la corde de l’autre côté du fossé. Enfin après plusieurs essais. Alicia n’était pas une funambule mais elle n’avait pas le vertige, elle avait pu passer de l’autre côté non sans difficulté à cause de son état de fatigue, en s’accrochant le corps vers le bas et en traversant tel un paresseux dans un arbre. Elle était parvenue juste à temps de l’autre côté et non sans avoir risqué de tomber à plusieurs reprises. Elle avait couru le restant du labyrinthe et s’était dirigée vers la sortie en suivant la lumière. A peine s’était-elle projetée sur le sol en sortant que la grotte s’effondra. Alicia s’était accordée quelques instants de repos avant de se redresser et de se retrouver le long d’une voie d’autoroute, derrière la rambarde de sécurité. La grotte avait disparu. On lui avait laissé son arc et son carquois vide. Alicia ne savait pas trop ce que cela signifiait, peut-être un tribu de guerre.

Mes trois ans au Camp Jupiter.
Alicia en avait pris pour son grade, ça c’est sûr. Les deux premières années surtout. Comme elle était nouvelle et qu’elle n’avait plus ses parents, Alicia était restée toute l’année scolaire et donnait quelque signe de vie à sa tante restée à Seattle.
Il a fallu du temps pour Alicia pour apprendre le système politique du Camp Jupiter. Les cohortes, les grades, les exercices… autant dire qu’Alicia en avait bavé. Son année de probation était plutôt laborieuse. Elle se tapait toutes les sales corvées du genre nettoyer les écuries, faire la vaisselle, nettoyer les armures… le plus dure ce n’était pas les corvées mais les entrainements. La première année, Alicia s’était cassée deux fois le poignet et avait 9 points de suture sur l’épaule qu’elle devait aux longues séances d’entrainement à l’arme. Pour cela, elle avait dû se remettre au sport. Seul petit réconfort, Alicia avait découvert l’un de ses pouvoirs transmis pas son paternel : luminescence. C’était grâce à cela qu’Alicia avait pu aveugler les drakainas pour ensuite prendre la fuite. (Alicia avait appris leur existence pendant les cours théoriques destinés au probatio.) C’est à la fin de sa première année, seulement, que son père la reconnut.
A sa deuxième année, sa vie au camp était déjà plus facile à vivre que la précédente. Sa relation avec ces camarades romains c’était un peu améliorée. A présent, il ne l’ignorait plus autant qu’avant. Mais elle ne parvenait toujours pas à s’ouvrir à ses demi-frères et demi-sœurs, les autres enfants d’Apollon.
En attendant, Alicia avait bien progressé. Elle s’était spécialisée dans le tir à l’arc mais comme ce n’était pas l’arme de prédilection des romains, elle avait continué l’entrainement à l’épée et se faisait toujours laminer au corps à corps. Elle mordait souvent la poussière et sa cheville en avait fait les frais. Son poignet s’était bien remis par contre. Elle pensait garder des séquelles mais les médicaments des enfants d’Apollon semblaient prometteurs.
Ses talents avec son arc, le même qu’elle avait récupéré dans la grotte de l’épreuve de la maison des loups, lui a valu d’entrer dans l’archerie. Elle rejoignait tous les matins ses camarades et s’exerçait pendant des heures sur le terrain d’entrainement à l’Est, saluant ainsi tous les matins son cher père avec l’arrivée du soleil. Son emploi du temps était le même tous les jours, elle s'entrainait au tir à l’arc d’abord et à l’épée ensuite, faisait ses corvées, participer aux différentes activités telles que l’équitation, les jeux de guerre, les exercices de sa cohorte et quand le soir arrivait, elle écoutait les sangs-mêlés racontaient leur aventures et leurs quêtes. Avant de se coucher, elle adressait une prière à son père et sa mère pour recommencer le lendemain.

Son objectif pour sa troisième année était de faire ses preuves dans une quête.
Enfin, c’était sans compter sur la reine des dieux, Gaïa, qui envoya ses sbires attaquaient le camp. Avant la fin de sa troisième année, Alicia se retrouvait une nouvelle fois dans la rue, à Manhattan avec d’autres rescapés, poursuivis par les créatures ténébreuses revenus du Tartare, attendant que son heure vienne.

Son arrivée à Olympe University.
La bataille au camp Jupiter ressemblait plutôt à un massacre. Quand Alicia y réfléchit, elle ne voit que bribes d’images dans ses souvenirs : des bruits violents, des grognements, des cris de douleurs et de désespoirs, des images flous, des flashs de lumière, du sang….
Elle était sur les tourelles qui entourent tous le camp avec ses camarades archers et était bien vite venu à cours de flèches. Le flot de monstre avait déferlait sur le camp tel un raz de marée. Malgré leur discipline et leur entrainement, les sangs-mêlés du camp romain avait dû battre en retraite. Alicia s’était battu vaillamment et avait vu beaucoup de ses camarades tombés au combat, elle-même n’était pas sure de s’en sortir. Bon sang, après trois ans d’entrainement, elle avait l’impression d’avoir été un bébé tout juste né jetés en pâture à des bêtes sauvages.
Ce dont elle se souvient surtout c’est qu’elle avait reçu l’ordre de se replier, qu’elle avait dû prendre la fuite. A cette idée, elle avait eu les larmes aux yeux pas seulement de tristesse mais de rage. Les romains ne reculaient devant rien et ne battaient jamais en retraite. Alicia avait l’impression d’être une lâche pour avoir pris la fuite.
Elle et quelques soldats romains avaient attrapé des chevaux, s'étaient faufilés entre les débris du camp et les monstres, puis ils avaient quittés le camp et étaient sortis à la surface. Alicia avait tenté de soigner ses blessures. Son poignet était méchamment foulé, enflé même, une blessure qu’elle avait reçu lors d’un combat à l’épée avec un autre sang-mélés traitre. Elle ne pourrait sans doute pas s’en servir avant un moment. Au bout de quelques jours, ils avaient pu envoyer un iris-mail et avait reçu l’ordre de se diriger vers Manhattan et l’Olympe University. Alicia pensait retrouver un peu de courage en passant les grandes portes de l’établissement. Elle fut déçue. L’université était encore en travaux et les pièces étaient remplies de patients dans un état grave, des sangs-mêlés courraient d’un corps à un autre, des armures abîmés et des armes inutilisables jonchés sur le sol. Les préteurs des cohortes s’étaient regroupés dans une pièce du fond et étaient plongés devant une table et des parchemins. Alicia s’était présentée et avait fait son rapport puis on lui avait ordonné de se retirer et d’aller prendre du repos ou si elle était encore en forme, d’aller apporter son aide à ses frères et soigner les blessés. Déroutée, Alicia s’était trouvée un coin dans une petite pièce, s’était enroulée dans une couverture et s’était effondrée en larme.



ses pouvoirs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ici tu devras décrire tes pouvoirs si tu en as et les détailler. Nous demandons un pouvoir pour les enfants des dieux mineurs, deux pour les olympiens, trois pour les Mars et quatre pour les enfants des Trois Grands.

- Enjôlement par la musique : à l'aide de sa flûte, Alicia peut apaiser des cœurs, redonner courage à ses alliés ou bien distraire ses ennemis en combat.

- Luminescence : Alicia a la capacité de créer de la lumière avec son propre corps et de l’émettre à une certaine distance d’elle. Une lumière qui aveugle temporairement ses ennemis. Cependant, c’est un don légué par son père qu’elle ne maîtrise pas. Sa luminosité atteint son paroxysme seulement sous le coup de l’émotion. En temps normal, Alicia parvient à émettre faiblement de la lumière sur commande mais rien de plus que si l’on est gênée par le soleil dans les yeux.



Le test rp

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Obligatoire pour les personnages vacants et facultatif pour les autres. (minimum de 300 mots)


derrière l'écran

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
⊱ PRÉNOM : Emily
⊱ PSEUDO : Sunny
⊱ AGE : âgée dans la vie mais pas dans le coeur
⊱ CÉLÉBRITÉ : Emily Browning si possible
⊱ CODE DU RÈGLEMENT : Validé par Travichou
⊱ QUE PENSES-TU DU FORUM ? pour le peu que j’en ai vu, il est pas mal mais un peu complexe au premier regard
⊱ OU AS-TU CONNU PJRPG ? en cherchant un rpg sur percy jackson sur google
⊱ BESOIN D'UN PARRAIN OU D'UNE MARRAINE ? Ça ira merci
⊱ FRÉQUENCE DE CONNEXION : souvent
⊱ INVENTE OU SCÉNARIO ? personnage inventé
⊱ DERNIER MOT : J’ai vraiment hâte de commencer ^^

Code:
[b]Emily Browning[/b] Alicia Sunnart



(changez que le statut)
✓ Statut de la présentation : en cours
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 1:31
bienvenu et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 2:28
J'veux lire la suite ! xD C'est horrible quand l'histoire est coupée au milieu Very Happy
Alors bon courage fille d'Apollon (quand on se fait surnommer Sunny, j'trouve que c'était tout désigné Razz)

Et bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 6:37
Bienvenue & bon courage pour ta fiche :Zouzou:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 5 Nov - 11:20
merci à vous tous ^^

Voila j'ai finit ma présentation je pense par contre je ne sais pas quoi mettre dans le test rp. Ca marche comment ? Les admins me donnent un sujet et je rédige dessus ou bien mon histoire et les épreuves de Lupa suffisent comme preuve ?


si possible en talent j'aimerais traqueuse dans ma fiche de personnage pour l'instant ca dit enjoleur ce qui ne me correspond pas tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 14:20
Alors Alicia, avant que je ne me penche sur ta fiche, je te demanderais de mettre un avatar. 

Le test rp est facultatif c'est écrit. Ensuite pour le traqueur, c'est à toi de le changer dans le fiche de personnage dans le profil.

Le code du règlement est faux aussi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 5 Nov - 14:41
Ok pour l'avatar je m'en occupe demain, ok pour le talent meme si toute a l'heure je ne pouvais rien faire  Par contre pour le code du reglement c'est bien celui la sauf si il faut que je le mette en taille onze comme indiqué J'ai relu le code pour etre sure

J'aurais voulu savoir également si je disposais des 400 PE comme indiqué précédemment pour avoir prie un romain ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 15:02
[list]Welcomeuh! o/[list]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Mar 5 Nov - 15:27
Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 17:26
Alors, Le code n'est pas le bon, je te leredit, relit ben le réglement!

Ensuite tu auras les 400 pe quand tu seras validé
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 5 Nov - 18:28
Bienvenue.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Mer 6 Nov - 21:03
Alors je penses avoir fini.
J'ai changé le code (je trouvais ca bizarre aussi ces lettres lol).

J'ai mis une signature (immobile) faite maison. Par contre j'ai des soucis avec l'avatar, je n'arrive pas à le mettre à la bonne taille comme indiqué dans le réglement. Dans le règlement y a marquer 200x320 mais dans mon profil y a indiqué 150x200.

Tout est OK ?

Dernière question, j'aimerais savoir où on a plus besoin de monde pour l'intrigue, prisonniers au camp jupiter ou bien dans la résistance à manhattan ? J'irais là où c'est nécessaire car je n'arrive pas à choisir. ^^

j'espère ne pas aller trop vite en besogne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 6 Nov - 22:39




Analyse de fiche:
Good Luck
Alors commençons par le commencement, je vais répondre à tes questions. L'Avatar: Tu vas dans profil, section avatar et tu mets dans la troisième ligne, cela devrais être bon et pour la signature, tu fais ce que tu veux.


Pour ce qui est de ta place dans les romains, tu as le choix, nous sommes à peu près équilibré des deux côtés mais, lorsque tu choisi j'aimerais que tu rajoute dans ta fiche au niveau du camps si tu es résistante ou prisonnière. C'est tout.


Alors passons à la fiche en elle-même:


-Le caractère: Alors ton caractère est assez détaillé ce qui est assez plaisant. Par contre en te lisant j'ai l'impression de faire face à la fille parfaite. Je suis désolé mais, deux défauts c'est à dire "rêveuse" (et je ne considère pas franchement sa comme un défaut) et "impatiente" ce n'est pas assez. Je voudrais que tu m'en dise plus! Alors ensuite, le "perspicace" me pose problème. Être perspicace se n'est pas vraiment ce que tu me décris, d'accord tu es peut-être plus encline et plus rapide à comprendre des choses sous-entendus mais, tu n'es pas non plus une experte en lecture des micros-expressions, donc change moi cela s'il te plait!


-Le En Bref: Alors là, il faut que tu enlève le Phoebus et que tu mettes seulement Apollon, c'est le même chez les romains et chez les grecs. Ensuite pour les armes, c'est impossible que les flèches se matérialise dans tes mains, je suis désolé. Et deux poignards? Un seul suffit sinon sa fait trois armes magiques. 


-L'Histoire: Je vais essayer de faire dans l'ordre. Alors, tu dis qu'elle passe son enfance à repeindre des meubles et des pièces. On parle d'enfant pas de conservateur de musée ou de bricoleur, cela me paraît improbable... Qu'elle fasse de la peinture passe encore mais qu'elle se prenne pour Bob le Bricoleur, je suis désolé se n'est pas possible. 
Ensuite lorsque tu rencontre le monstre, tu dis que les gens semblent avoir disparu alors ce n'est pas possible. Tu peux être dans un endroit désert mais l'apparition d'un monstre ne répulse pas les humains normaux. Ensuite, les monstres ne peuvent pas se masquer aux demi-dieux donc, ils n'apparaissent pas d'un brouillard. Et euh.... je ne comprend pas quand tu parles des ombres.... tu veux dire quoi? 
Les demi-dieux ne s'éveillent pas, ils ne sont pas des sorciers. Ensuite, comment as-tu pu leur casser une manivelle qui retient un bateau? Généralement elles sont en métal et très lourde donc se n'est pas avec un coup de pied que tu aurais pu la faire démarrer.
La voix que tu entends, si c'est Lupa, se n'est pas possible, elle ne parle pas à distance aux demi-dieux, elle envoit des loups pour les ramener jusqu'à elle. 


Pour les épreuves de Lupa, elle n'aurait jamais envoyé ses loups pour les faire tuer, encore moins un louveteaux, elle préfère les loups aux humains donc se n'est pas possible désolé. De plus, il n'y a pas de troll dans la mythologie grecque donc change moi sa s'il te plait. Et Lupa ne parle pas au demi-dieu pendant les épreuves. Et explique moi comment tu trouves une corde dans un nid d'oiseau et surtout comment tu la tisses alors que tu n'as jamais fait de tissage... Ensuite, la Nouvelle Rome tu ne peux pas y accéder par un désert mais pas une forêt et en passant par le Tunnel Caldecott. Alors, la chose qui n'est pas logique c'est comment veux-tu faire pour avoir le dessus sur deux soldats entraîné depuis des années alors que toi tu es une petite nouvelle XD 


J'aimerais aussi que tu me parles de tes trois ans de vie à la Nouvelle-Rome s'il te plaît et si tu pouvais aussi rajoutée comment tu es arrivée jusqu'à la maison des loups depuis chez ta tante se serait plus cohérent s'il te plait!


-Les Pouvoirs: Alors Vision de Sniper s'appelle en fait Vision améliorée au départ. Si plus tard tu veux faire évoluer ton pouvoir pour qu'il est ces caractéristiques se sera ok mais au début s'est de la vision améliorée. Ensuite, la lumière ne brûle pas, elle aveugle seulement. 


-Remarques Générales: Alors tu as une fiche très complexes même s'il y a quelques incohérences qu'il faut corriger. Par contre j'aimerais que tu revois un peu les accords des verbes et que tu fasses attention à certaines fautes d'inattentions qui pourraient être évitée!


Voilà<3 Et bon courage!

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nombre de messages : 549
Localisation : Camps Jupiter ou en mission.
Points d'expériences : 447

Ma petite quête sur moi
Dieu/Déesse: Apollon
Niveau: 10
Les pouvoirs: Enjôlement par la musique / Luminescence
Voir le profil de l'utilisateur




Alicia Sunnart
Percy Jackson Ҩ Member
Jeu 7 Nov - 12:38
ca y est je penses avoir tout corriger comme demandé.
Reste plus que l'avatar mais là je vais prendre une pause ^^
A plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 9 Nov - 17:25




Analyse de fiche:
Good Luck
Alors Reprenons!

Pour le caractère c'est nettement mieux merci

Pour le En bref: L'arc c'est soit ne se laisse attraper par personne d'autre, soit se matérialise dans ses mains pas les deux, je te demande de faire un choix. Ensuite tu ne peux pas avoir graver ton nom après ta première quête puisque tu n'en as pas fait! Les quêtes sont interdites depuis des années et seul les quêtes faites sur le forum compte.
Et pour ton carnet, tu es gentille d'enlever le crayon à la mine qui ne se casse jamais merci.

L'histoire: Alors tu ne peux pas voir ton père dans tes rêves... Ni ta mère d'ailleurs, c'est impossible

-Pour l'écrasement par bateaux, euh... quand les marins réparent un bateaux, il n'est pas soutenus par une grue.... C'est surélevée par des échafaudages.

-Pour la maison de Lupa, elle n'a pas l'air d'un tanière de loup mais, d'une cabane en ruine.

-.Les parents divins romains sont obligé de reconnaître leurs enfants dans la première année de leur arrivée donc tu étais déjà reconnues à la deuxième année.

-Alors, les chevaux de la nouvelle Rome sont principalement des pégases et ils n'ont aucune raison de se sauver du camp, je suis désolé mais il faut que tu m'enlève toute cette partie là.

Alors il faut aussi que tu dises que tu es arrivés à l'université puisque tu es une résistante! Voilà!

Il faut aussi que tu mettes un avatar à la bonne taille par ce que tu ne pourras pas être validé si ce n'est pas le cas!




BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Sunnart débarque telle une fléche descendue tout droit du ciel ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» Alicia [Validé]
» Alicia Fox vs AJ
» Alicia Fitch
» Alicia von Ludvig [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson RPG :: Présentations :: Terminées-
Sauter vers: